La critique est aisée mais l'art est difficile

Quelques auteurs célèbres qui ont été égratignés, voire vilipendés par la critique, l'histoire littéraire ... ou leurs pairs!

Liste de

87 livres

créee il y a presque 5 ans

 · 

modifiée il y a plus d’un an

Gargantua
7

Gargantua (1534)

Sortie : 1534 (France). Roman

livre de François Rabelais

No_Hell a mis 8/10.

Annotation :

Rabelais a un goût étrange pour la grossièreté et l’indécence, signe d’une époque sans âme et sans pudeur.
(Jean Calvet, Petite histoire de la littérature française, 1934)

Les Essais
7.6

Les Essais (1595)

Sortie : 1595 (France). Essai, Philosophie

livre de Michel de Montaigne

No_Hell a mis 8/10.

Annotation :

L'influence de Montaigne - Elle a été grande parce que son charme s'insinue et qu'il est difficile de se défendre contre lui. Il fait du mal parce qu'il déconseille l'affirmation de l'effort, parce qu'il tue l'enthousiasme et dissout la volonté.
(Jean Calvet, Ibid.)

Hamlet
8.2

Hamlet (1603)

(traduction Jean-Michel Déprats)

Sortie : 2002 (France). Théâtre

livre de William Shakespeare

No_Hell a mis 9/10 et a écrit une critique.

Annotation :

Je suis bien loin assurément de justifier en tout la tragédie d’Hamlet : c’est une pièce grossière et barbare, qui ne serait pas supportée par la plus vile populace de la France et de l’Italie(…) on chante à table, on s’y querelle, on se bat, on se tue : on croirait que cet ouvrage est le fruit de l’imagination d’un sauvage ivre.
(Voltaire, Préface de Sémiramis, 1748)

Le Tartuffe
7.1

Le Tartuffe (1669)

Sortie : 1669 (France). Théâtre

livre de Molière

No_Hell a mis 9/10.

Annotation :

Sa comédie n’est pas claire, peut-être parce qu’il n’appartient pas au théâtre de traiter des sujets si délicats.
(Jean Calvet, Petite histoire de la littérature française)

Dom Juan
7.2

Dom Juan (1665)

Sortie : 1665 (France). Théâtre, Romance

livre de Molière

No_Hell a mis 9/10.

Annotation :

« … L'observation donne Sedaine. L'observation, plus l'imagination, donne Molière. L'observation, plus l'imagination, plus l'intuition, donne Shakespeare. Pour monter sur la plate-forme d'Elseneur et pour voir le fantôme, il faut l'intuition… Mettez la statue du Commandeur en présence du spectre de Hamlet. Molière ne croit pas à sa statue, Shakespeare croit à son spectre. Shakespeare a l'intuition qui manque à Molière. La statue du Commandeur, ce chef-d'œuvre de la terreur espagnole, est une création bien autrement neuve et sinistre que le fantôme d'Elseneur ; elle s'évanouit dans Molière. Derrière l'effrayant soupeur de marbre, on voit le sourire de Poquelin : le poète, ironique à son prodige, le vide et le détruit ; c'était un spectre, c'est un mannequin. Une des plus formidables inventions tragiques qui soient au théâtre, avorte, et il y a, à cette table du Festin de Pierre, si peu d'horreur et si peu d'enfer qu'on prendrait volontiers un tabouret entre Don Juan et la statue. »
(Victor Hugo)

Pensées
7.3

Pensées (1670)

Sortie : 1670 (France). Essai, Philosophie

livre de Blaise Pascal

No_Hell a mis 9/10.

Annotation :

Il est évidemment faux de dire : « Ne point parier que Dieu est, c’est parier qu’il n’est pas ; car celui qui doute et demande à s’éclairer ne parie assurément ni pour ni contre.
D’ailleurs cet article paraît un peu indécent et puéril ; cette idée de jeu, de perte et de gain, ne convient point à la gravité du sujet.
(Voltaire)

Romans et contes en vers et en prose

Romans et contes en vers et en prose

Sortie : 7 décembre 1994 (France). Théâtre

livre de Voltaire

Annotation :

Et encore de Jean Calvet :
La science de Voltaire a fait son temps : aucun homme sérieux ne va s’alimenter à cette source

Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers
8.2

Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers (1751)

Sortie : 1751 (France). Dictionnaire, Culture & société, Sciences

livre de Denis Diderot et Jean Le Rond d'Alembert

Annotation :

L’encyclopédie est une œuvre de destruction de toute autorité insinuée adroitement.
(Jean Calvet, Petite histoire de la littérature française)

La Nouvelle Héloïse
6.7

La Nouvelle Héloïse (1761)

Sortie : 1761 (France). Roman, Récit

livre de Jean-Jacques Rousseau

No_Hell a mis 7/10.

Annotation :

Et le roman de Jean-Jacques ! [La Nouvelle Héloïse] À mon gré il est sot, bourgeois, impudent, ennuyeux, mais il y a un morceau admirable sur le suicide qui donne appétit de mourir.
(Voltaire)

Critique de la raison pure
7.3

Critique de la raison pure (1781)

(traduction Jules Barni révisée)

Sortie : 12 septembre 1990 (France). Essai, Philosophie

livre de Emmanuel Kant

Annotation :

Le kantisme a les mains pures, mais il n'a pas de mains
(Charles Péguy)

Phénoménologie de l'esprit
7.5

Phénoménologie de l'esprit (1807)

(traduction Jean Hyppolite)

Sortie : 1970 (France). Essai, Philosophie

livre de G. W. F. Hegel

Annotation :

Pour Arthur Schopenhauer, Hegel était un "écrivailleur d'absurdités qui, par un fatras de paroles creuses, a détraqué de fond en comble les cervelles."

Méditations poétiques · Nouvelles Méditations poétiques
6.7

Méditations poétiques · Nouvelles Méditations poétiques (1820)

Sortie : 1820 (France). Poésie

livre de Alphonse de Lamartine

Annotation :

Victime de sa facilité, il a négligé de travailler sa langue qui est bien souvent obscure et parfois même incorrecte.
(Jean Calvet, Petite histoire de la littérature française)

Hernani
7

Hernani (1830)

Sortie : 1830 (France). Théâtre

livre de Victor Hugo

No_Hell a mis 8/10.

Annotation :

J’ai dit quelle place Victor Hugo a tenu dans ma jeunesse. Je ne l’ai pas renié ; je crois seulement qu’il est temps de le mettre dans le musée de nos grands écrivains, à côté de Corneille et de Molière. Ses drames seront repris de temps à autre, comme les formules glorieuses de l’art d’une époque. On se souviendra que Hernani a été écrit à vingt-sept ans et qu’il a apporté avec lui toute une évolution littéraire. On admirera éternellement l’éclat de cette poésie. Mais il doit être bien entendu que Hernani n’est pas la borne dernière de notre littérature dramatique, que cette littérature continue à évoluer, qu’une formule plus logique et plus profondément humaine peut succéder à la formule romantique. Les reprises comme celle à laquelle nous venons d’assister, ne signifient rien. […] Pour moi, je résumerai mon opinion en disant que les drames du poète sont du bien mauvais théâtre drapé dans de la bien belle poésie.
(Emile Zola)

Ce qu’il y a de castillan dans la pièce, c’est une rare accumulation d’invraisemblances, et un profond dédain pour la raison, qui la font ressembler à un drame enfantin de Calderon ou de Lope de Vega.
(Honoré de Balzac)

Le Rouge et le Noir
7.2

Le Rouge et le Noir (1830)

Sortie : 1830 (France). Roman

livre de Stendhal

No_Hell a mis 9/10.

Annotation :

M. de Stendhal est un de ces écrivains à plusieurs noms, à triple visage, toujours sérieux, dont on ne saurait trop se méfier. C'est un observateur à froid, un railleur cruel, un sceptique méchant, qui est heureux de ne croire à rien, parce qu'en ne croyant pas, il a le droit de ne rien respecter et de flétrir tout ce qu'il touche. […] J'imagine bien qu'on puisse obtenir un succès avec un livre ainsi rêvé, mais jamais, jamais on n'aimera l'auteur qui vous aura gâté toutes vos illusions, qui vous aura montré le monde trop laid pour que vous osiez désormais l'habiter sans pâlir.
(Jules Janin, Le journal des débats, 1830)

Oeuvres romanesques complètes

Oeuvres romanesques complètes

en trois volumes

Sortie : 4 octobre 2007 (France). Vie pratique

livre de Stendhal

Annotation :

Des romans toujours manqués malgré quelques jolies parties, et somme toute détestables.
(Sainte-Beuve)

Merci Aurea

Poèmes de Victor Hugo
7.7

Poèmes de Victor Hugo (2011)

Sortie : 18 août 2011. Poésie, Jeunesse

livre de Victor Hugo

Annotation :

Il y a très peu de pièces de cet écrivain de génie qui ne soient pas gâtées par quelque trait de mauvais goût.
(Jean Calvet, ibid.)

Notre-Dame de Paris
7.8

Notre-Dame de Paris (1831)

Sortie : 1831 (France). Roman

livre de Victor Hugo

No_Hell a mis 9/10.

Annotation :

Je viens de lire Notre-Dame – ce n’est pas de M. Victor Hugo auteur de quelques bonnes odes, c’est de M. Hugo auteur d’Hernani – deux belles scènes, trois mots, le tout invraisemblable, deux descriptions, la belle et la bête, et un déluge de mauvais goût – une fable sans possibilité et par-dessus tout un ouvrage ennuyeux, vide, plein de prétention architecturale – voilà où nous mène l’amour-propre excessif. 
( Honoré de Balzac)

Indiana
7.1

Indiana (1832)

Sortie : 1832 (France). Roman

livre de George Sand

Annotation :

Nous avons de nombreux regrets à donner à toutes ces aberrations d’un talent qui aurait pu intéresser le public à ses oeuvres, si la femme s’était contentée d’être femme.
(Le Figaro, 1838)

Le Père Goriot
7

Le Père Goriot (1835)

Sortie : 1835 (France). Roman

livre de Honoré de Balzac

No_Hell a mis 7/10.

Annotation :

Ce livre, qui commence avec un inimitable talent, finit comme un mauvais mélodrame.
(Lamartine)

Ruy Blas
7.1

Ruy Blas (1838)

Sortie : 1838 (France). Théâtre

livre de Victor Hugo

No_Hell a mis 9/10.

Annotation :

A propos, Ruy Blas est une énorme bêtise, une infamie en vers.
(Honoré de Balzac)

Concernant les ouvrages de Victor Hugo, mon jugement est tout à fait arrêté : on ne pensera jamais de sa poésie lyrique plus de bien que j'en ai dit; on ne dira jamais de ses drames autant de mal que j'en pense.
(Sainte-Beuve)
Thanks Aurea!

La Chute de la maison Usher
7.8

La Chute de la maison Usher

et autres nouvelles

Sortie : 1839 (France). Recueil de nouvelles, Fantastique

livre de Edgar Allan Poe

No_Hell a mis 8/10.

Annotation :

Montrer de l’enthousiasme pour Poe est la marque d’un niveau de réflexion définitivement primitif. 
(Henry James)

Un grand homme de province à Paris

Un grand homme de province à Paris (1839)

Sortie : 1839.

livre de Honoré de Balzac

Annotation :

Ce livre, dans lequel on n’entre que comme dans un égout, ce livre tout plein de descriptions fétides, ce livre dégoûtant et cynique, est tout simplement une vengeance de M. de Balzac contre la presse.
(Journal Le Corsaire)

Le Comte de Monte-Cristo
8.3

Le Comte de Monte-Cristo (1844)

Sortie : 1844 (France). Roman

livre de Alexandre Dumas

No_Hell a mis 8/10.

Annotation :

Grattez l'écorce de M. Dumas, vous trouverez le sauvage. Il tient du nègre et du marquis tout ensemble. [...] Le marquis joue son rôle en public, le nègre se trahit dans l'intimité ! »
(Eugène de Mirecourt)

Les Hauts de Hurle-Vent
7.7

Les Hauts de Hurle-Vent (1847)

(traduction Frédéric Delebecque)

Sortie : 1925 (France). Roman

livre de Emily Brontë

No_Hell a mis 8/10.

Annotation :

La "North British Review" considérait  que  le roman contenait tous les défauts de "Jane Eyre (écrit par sa sœur Charlotte Brontë), multipliés par mille, avec la seule consolation qu’il ne sera pas beaucoup lu"  

Mémoires d'outre-tombe
7.2

Mémoires d'outre-tombe (1850)

Sortie : 1850 (France). Autobiographie & mémoires

livre de François-René de Chateaubriand

Annotation :

Ce livre a des pages admirables comme style, et déplorables comme caractère. Roman grec dans le commencement, diatribe universelle à la fin, il affecte partout un style tellement
{p. 26}
figuré, tellement recherché, tellement ronsardisé, par l’affectation du style gaulois de Rabelais et de Montaigne, qu’on ne sait en quel siècle on vit en le lisant. Rien n’y coule, tout s’y cristallise pour briller ; chaque phrase demande à être trois fois lue, mais relue deux ou trois fois pour être comprise. C’est une énigme perpétuelle offerte par l’auteur à la malignité du lecteur. Disons franchement le mot, c’est mauvais en masse, souvent beau en détail ; cela n’honore pas M. de Chateaubriand, et cela déshonore autant qu’il le peut tout son siècle.
(Alphonse de Lamartine)

Oeuvres complètes, 1849

Oeuvres complètes, 1849

La petite Fadette

Sortie : 1 juillet 2013 (France). Roman

livre de George Sand

Annotation :

Et toujours l'inégalable Jean Calvet:
George Sand a une facilité affligeante; elle écrit sans rature dans une langue molle. Aussi son art a vieilli très vite et il nous semble aujourd’hui bien fané.

Les confidences, Graziella
7.3

Les confidences, Graziella (1852)

Sortie : 1852 (France). Roman

livre de Alphonse de Lamartine

Annotation :

Cʼest un ouvrage médiocre, quoique la meilleure chose que Lamartine ait faite en prose. Il y a de jolis détails… Deux ou trois belles comparaisons de la nature […] : voilà à peu près tout. Et dʼabord, pour parler clair, la baise-t-il, ou ne la baise-t-il pas ? Ce ne sont pas des êtres humains, mais des mannequins. Que cʼest beau ces histoires dʼamour, où la chose principale est tellement entourée de mystère que lʼon ne sait à quoi sʼen tenir ! lʼunion sexuelle étant reléguée systématiquement dans lʼombre, comme boire, manger, pisser, etc. ! Ce parti pris mʼagace. Voilà un gaillard qui vit continuellement avec une femme qui lʼaime, et quʼil aime, et jamais un désir ! Pas un nuage impur ne vient obscurcir ce lac bleuâtre ! Ô hypocrite ! Sʼil avait raconté lʼhistoire vraie, que cʼeût été plus beau ! Mais la vérité demande des mâles plus velus que M. de Lamartine. Il est plus facile en effet de dessiner un ange quʼune femme. […] Mais non, il faut faire du convenu, du faux. Il faut que les dames vous lisent. Ah mensonge ! mensonge ! que tu es bête!
(Gustave Flaubert)

Feuilles d'herbe
7.8

Feuilles d'herbe (1891)

(traduction Jacques Darras)

Sortie : 2002 (France). Poésie

livre de Walt Whitman

Annotation :

Whitman ne s’y connaît pas davantage en art qu’un porc en mathématiques. 
(London Critic)

Les Contemplations
7.8

Les Contemplations (1856)

Sortie : 1856 (France). Poésie

livre de Victor Hugo

No_Hell a mis 9/10.

Annotation :

Il faut se hâter de parler des Contemplations, car c’est un de ces livres qui doivent descendre vite dans l’oubli des hommes. Il va s’y enfoncer sous le poids de ses douze mille vers.
(Jules Barbey d'Aurevilly)

Madame Bovary
7.1

Madame Bovary (1857)

Sortie : 1857 (France). Roman

livre de Gustave Flaubert

No_Hell a mis 8/10.

Annotation :

M. Flaubert n'est pas un écrivain. Descriptions à part, son style est indécis incorrect, vulgaire, et son école, si elle venait à prévaloir, serait l'invasion dans la langue du daguerréotype, du parler de la rue, et bientôt après du patois, sous prétexte d'exactitude et de naturel.
(Le Figaro, 28 juin 1857)