La musique de film : j'adore (mes BO préférées, partie 1)

Avatar Ugly Liste de

60 albums

par Ugly

Ces musiques de films sont de tout horizon, un peu plus de grandes classiques, mais aussi quelques plus récentes, classées sans ordre de préférence, elles ont chacune leurs qualités.

partie 2 : http://www.senscritique.com/liste/La_musique_de_film_mes_BO_preferees_partie_2/1363902

autre liste : http://www.senscritique.com/top/Les_films_aux_meilleures_bandes_originales/1480926

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • Écouter

    Ben-Hur (OST) (1977)

    Sortie : 1977. Bande-son, bande originale et cinéma & théâtre. 13 morceaux.

    Bande-originale de Miklós Rózsa

    une BO légendaire, un must de la musique de film à l'ancienne, avec une texture mélodique d'une richesse inouïe dans les thèmes et les orchestrations, de la musique symphonique grandiose et enveloppante pleine de cuivres redondants, de cordes plaintives qui traduisent l'inspiration de Miklos Rozsa. Bref une BO du vieil Hollywood comme on n'en fait plus et qui peut s'écouter en CD comme une symphonie, ma préférée du maître hongrois.
  • Écouter

    Conan the Barbarian (OST) (1982)

    Sortie : 1982. Bande originale, cinéma & théâtre et classique. 12 morceaux.

    Bande-originale de Basil Poledouris

    une BO que j'écoutais en boucle à une époque, grandiose, puissante et baroque, avec des relents moyennageux et utilisant des instruments peu répandus, au souffle épique indéniable qui sert merveilleusement le film ; les choeurs sur "Riders of Doom" et "Battle of the mounds" sont fabuleux
  • Écouter

    Terminator 2: Judgment Day: Original Motion Picture Soundtrack (OST) (1991)

    Sortie : . Bande-son, bande originale, ambient, industrielle et musique abstraite. 20 morceaux.

    Bande-originale de Brad Fiedel

    composée entièrement au synthé, c'est une musique effrayante, troublante, avec un thème principal déjà présent dans le premier Terminator, mais remusclé et amplifié ici à grands coups de batterie électronique, c'est la signature de Brad Fiedel.
  • Écouter

    Lawrence of Arabia (OST) (1962)

    Sortie : 1962. Bande originale et cinéma & théâtre. 14 morceaux.

    Bande-originale de Maurice Jarre

    les partitions de Maurice Jarre sont inoubliables car elles s'inscrivent dans la mémoire ; très mélodiques, avec un sens du rythme grandiloquent, des thèmes envoûtants, un goût pour le leitmotiv, un lyrisme profond, elles s'adaptent aux superproductions. Rien qu'en entendant quelques notes, on reconnait le style de Jarre, dont celle-ci est la plus ensorcelante, la plus riche en utilisant ingénieusement des mélopées arabes.
  • Écouter

    Il clan dei Siciliani (OST) (1993)

    Sortie : 1993. Bande originale, easy listening, jazz, cinéma & théâtre et contemporaine. 11 morceaux.

    Bande-originale de Ennio Morricone

    c'est la plus subtile et la plus variée des partitions de Morricone qui ne soit pas un western ; festival de sifflements, xylophone, crécelles et percussions diverses, surtout dans "Tema Italiano" et "Dialogo n°2"
  • Écouter

    The Adventures of Robin Hood (OST) (1983)

    Sortie : 1983. 16 morceaux.

    Bande-originale de Erich Wolfgang Korngold

    probablement la partition la plus éblouissante de Korngold, spécialisé dans les musiques grandioses de la Warner. Sa musique pleine de panache et de redondance qui gronde, vrombit, peut s'écouter comme une vraie symphonie tant la texture mélodique est riche. Robin des Bois, au style endiablé, fougueux, héroïque et spectaculaire, sait aussi être lyrique avec des élans romantiques où chaque action est transfigurée. Un vrai chef-d'oeuvre de la musique de film de l'âge d'or d'Hollywood.
  • Écouter

    The Sea Hawk (OST) (2008)

    Sortie : . 17 morceaux.

    Bande-originale de Erich Wolfgang Korngold

    cette partition de Korngold pour l'Aigle des mers est la seconde plus importante de sa production, avec le même élan fougueux et romantique que pour Robin des Bois
  • Écouter

    The Blues Brothers (OST) (1980)

    Sortie : . Rock, soul, blues rock, funk / soul et r'n'b. 11 morceaux.

    Bande-originale de Blues Brothers

    une BO totalement mythique ! jazzy, rock et rythm'n'blues avec le Peter Gunn Theme, le Think de sister Aretha, la participation drolatique de Ray Charles, le Rawhide carnavalesque, le fabuleux Minnie the Moocher de Cab Calloway, la relecture du Jailhouse Rock de Presley, et surtout les 2 morceaux de bravoure des men in black aux lunettes noires : Sweet Homme Chicago, et Everybody need somebody to love... bref de la BO d'une autre planète.
  • Écouter

    The Empire Strikes Back

    Sortie : . 5 morceaux.

    Album de John Williams et The New World Orchestra

    le génie de Williams se révèle dans une ampleur toute symphonique, en révolutionnant le monde de la musique de film, se plaçant un peu comme l'héritier de Miklos Rozsa, avec des partitions ronflantes où dominent cordes et cuivres. La partition de SW5 est la plus complète car chaque personnage a son thème, le main theme est amplifié, et il y a le thème syncopé Imperial March qui type aussitôt Dark Vador, auquel s'ajoutent de beaux morceaux comme le romantique Asteroïd Field ou le nerveux Battle in the Snow, un peu expérimental. Bref, la saga SW ne serait sans doute pas tout à fait ce qu'elle est sans le style wagnérien de Williams.
  • Écouter

    John Williams Conducts John Williams: The Star Wars Trilogy (Star Wars / The Empire Strikes Back / Return of the Jedi) (1990)

    Sortie : . Bande-son, cinéma & théâtre, classique et neo romantique. 13 morceaux.

    Album de John Williams et Skywalker Symphony Orchestra

    cette compil rassemble les morceaux les plus emblématiques de la trilogie initiale : le main theme, Throne room and finale, Imperial March, Asteroid Field, Yoda's theme, Luke and Leia, Forest Battle etc...
  • Écouter

    Star Wars, Episode III: Revenge of the Sith (OST) (2005)

    Sortie : . Bande-son, cinéma & théâtre, classique et neo romantique. 16 morceaux.

    Bande-originale de John Williams

    dans la nouvelle trilogie, Williams retrouve sa fougue passée et inscrit des thèmes grandioses de toute beauté, notamment Duel of the fate
  • Écouter

    The Sting: Original Motion Picture Soundtrack (OST) (1974)

    Sortie : 1974. Bande originale, ragtime, jazz et cinéma & théâtre. 13 morceaux.

    Bande-originale de Scott Joplin et Marvin Hamlisch

    une BO très célèbre qui reçut un Oscar mérité et qui est en fait un melting-pot d'arrangements effectués d'après de vieux airs ragtime de Scott Joplin, ça vous met tout de suite dans l'ambiance des années 20...
  • Batman: Original Motion Picture Score (OST) (1989)

    Sortie : . 39 morceaux.

    Bande-originale de Danny Elfman

    Danny Elfman s'est spécialisé dans le spectaculaire à grands coups d'effets dramatiques. Le Batman Theme est tour à tour sombre, insolite, inquiétant par ses grands éclats de cuivres et percussions, il est joué en d'innombrables variations tandis que Waltz to the Death se veut plus romantique. Les chansons de Prince ajoutées à cette BO sont souvent sous-employées.
  • Écouter

    The Magnificent Seven (OST) (2004)

    Sortie : . 23 morceaux.

    Bande-originale de Elmer Bernstein

    une des partitions les plus célèbres de Bernstein, le main title est rythmé, au souffle symphonique traversé de mélopées mexicaines, de même que d'autres morceaux ont une tonalité très mex en utilisant la trompette et les castagnettes. Calvera's Visit (dans un ton analogue) est le thème menaçant des bandits.
  • Écouter

    Psycho (OST) (1975)

    Sortie : 1975. Néoclassique, contemporaine et classique. 39 morceaux.

    Bande-originale de Bernard Herrmann

    cette partition traduit toute la violence morbide qui habitait Herrmann, avec l'utilisation de violons stridents qui décuplent l'horreur de la scène de la douche. Tous les autres thèmes sont obsessionnels et mettent le spectateur mal à l'aise. Du génie à l'état pur.
  • Écouter

    C'era una volta il West (OST) (1969)

    Sortie : 1969. Bande originale et cinéma & théâtre. 13 morceaux.

    Bande-originale de Ennio Morricone

    apothéose de l'art morriconien, cette partition permet au maestro de réutiliser la guitare électrique dans Uomo al'armonica, thème qui demeure inoubliable, illustrant la tuerie de la ferme McBain et le duel final entre Frank et Harmonica. J'adore quand Morricone enfle ce thème pour faire monter la tension. Un beau thème aussi avec celui de Jill (belle voix de soprano), et celui de Cheyenne (un banjo parodique).
  • Écouter

    Bullitt (OST) (2000)

    Sortie : . Cinéma & théâtre, thème musical, jazz, big band et bande-son. 18 morceaux.

    Bande-originale de Lalo Schifrin

    du très grand Lalo Schifrin, avec le main title en forme de jazz très west coast années 60/70 qui monte en crescendo et qui préfigure la partition de Dirty Harry.
  • Écouter

    Zorba the Greek (OST) (1965)

    Sortie : 1965. Bande originale, cinéma & théâtre, jazz et easy listening. 12 morceaux.

    Bande-originale de Mikis Theodorakis

    toute la palette de thèmes transcende les airs traditionnels et populaires de la musique grecque et sert admirablement le film ; le sirtaki est le morceau d'anthologie par excellence.
  • Écouter

    Il buono, il brutto, il cattivo (OST) (1966)

    Sortie : 1966. Bande originale, classique et flamenco. 11 morceaux.

    Bande-originale de Ennio Morricone

    une BO complètement mythique, l'art morriconien à son paroxysme, mais tous les morceaux ne sont pas d'égale qualité, mes préférés sont le thème principal du coyote, Il Tramonto à la guitare mexicaine, Il Deserto qui monte en crescendo, et surtout Estasi dell'oro et Il Triello qui mêlent guitare, castagnettes, maracas et trompette mexicaine.
  • Écouter

    The Searchers (OST) (2007)

    Sortie : . 36 morceaux.

    Bande-originale de Max Steiner

    Max Steiner c'est une légende de la musique de film à Hollywood. Sa particularité consiste à commenter l'action musicalement, n'hésitant pas à paraphraser un geste ou une parole. Pour la Prisonnière du désert, il est plus traditionnel tout en restant très dramatique, composant des morceaux avec tambours qui sonnent "Indiens", d'autres avec clairon pour les soldats, un générique chanté en forme de ballade (comme dans beaucoup de westerns des 50's) et un superbe thème lyrique avec violons et guitare qui symbolise l'amertume du héros fordien.
  • Écouter

    The Ten Commandments (OST) (1988)

    Sortie : 1988. Cinéma & théâtre et bande-son. 18 morceaux.

    Bande-originale de Elmer Bernstein

    avec ses mélodies puissantes, parfois pompeuses et grandioses, aux arrangements habiles et un style qui se rapproche de celui de Miklos Rozsa, Elmer Benrstein affiche ici un souffle épique dans au moins 2 morceaux : le prologue qui est semblable à une ouverture d'opéra, rassemblant tous les thèmes du film, et Red Sea qui magnifie la puissance divine. C'est l'une de ses partitions les plus célèbres qui sert le gigantisme d'une fresque biblique hors du commun, il fallait donc de l'emphase.
  • Braveheart: Original Motion Picture Soundtrack (OST) (1995)

    Sortie : . Bande originale, cinéma & théâtre, contemporaine et classique. 18 morceaux.

    Bande-originale de James Horner et London Symphony Orchestra

    une belle BO, typique de Horner, qui n'abuse pas des cornemuses, mais qui comporte un peu trop de thèmes répétitifs.
  • Le Parrain (Bande originale du film) (OST) (1972)

    Sortie : 1972. Bande originale, cinéma & théâtre, thème musical, classique et comédie musicale. 2 morceaux.

    Bande-originale de Nino Rota

    un thème célèbre (The Immigrant), des airs qui rappellent la Sicile et qui donnent une atmosphère, permettent à Nino Rota d'être connu internationalement et de remporter un Oscar.
  • Écouter

    Saturday Night Fever: The Original Movie Sound Track (OST) (1977)

    Sortie : novembre 1977. Bande originale, disco, cinéma & théâtre et electronique. 17 morceaux.

    Bande-originale de Bee Gees

    que serait ce film sans les chansons des Bee Gees ? Une BO mythique qui a bercé mes jeunes années...
    quelques morceaux instru de David Shire sont également sympathiques
  • The Vikings (1988)

    Sortie : 1988. Cinéma & théâtre. 10 morceaux.

    Album de Mario Nascimbene

    ce compositeur italien invité à Hollywood a offert de belles partitions, à l'aise dans les grands films d'aventure ; sa musique est plutôt grandiose, utilisant souvent des thèmes traditionnels ethniques, celle des Vikings est sa plus fantastique partition, avec chants guerriers, cornes de brume et trompettes glorieuses dont le leitmotiv scande tout le film.
  • Écouter

    Vertigo (OST) (1958)

    Sortie : juillet 1958. 7 morceaux.

    Bande-originale de Bernard Herrmann

    une des plus envoûtantes BO d'Herrmann, avec ses notes obsédantes, lyriques, d'une grande richesse thématique qui colle parfaitement aux personnages tourmentés du film d'Hitchcock. le morceau le plus inoubliable est le Love Theme, en forme de valse romantique.
  • Écouter

    Peur sur la ville (OST) (1995)

    Sortie : . 22 morceaux.

    Bande-originale de Ennio Morricone

    c'est sans aucun doute la partition la plus pesante de Morricone pour les polars français de Verneuil, avec un leitmotiv obsédant composé de sifflements et de cordes mêlés au synthé qui vous vrillent les nerfs. Du grand Morricone.
  • Écouter

    My Name Is Nobody (OST) (1973)

    Sortie : 1973. Bande originale, easy listening, jazz, musique latine et cinéma & théâtre. 10 morceaux.

    Bande-originale de Ennio Morricone

    pour le dernier grand western spaghetti supervisé par Sergio Leone, le maestro sort encore le grand jeu avec de solides morceaux comme cette chevauchée des Walkyries transformée en charge de cavaliers, et des thèmes repiqués sur Il était une fois dans l'Ouest (la scène du duel), avec toujours des sons bizarres et insolites (le tic-tac du réveil pour la scène du barbier)...
  • Écouter

    Gunfight at the O.K. Corral (OST) (2013)

    Sortie : . 39 morceaux.

    Bande-originale de Dimitri Tiomkin

    le palmarès de Tiomkin est éblouissant, il a signé les partitions de très grands films pour de grands réalisateurs, restant fidèle à Howard Hawks, et malgré sa prolifique activité, la qualité n'en souffre pas. Il est réputé pour son goût du leitmotiv dont il donne dans ce western un exemple parfait : la ballade O.K. Corral est d'abord chantée par le crooner de l'époque, Frankie Laine, puis déclinée en instrumental durant tout le film en diverses variations.
  • Écouter

    The Omen (OST) (1976)

    Sortie : 1976. Electronique, cinéma & théâtre, classique, musique classique contemporaine et bande-son. 12 morceaux.

    Bande-originale de Jerry Goldsmith

    l'écoute en CD de cette partition risque d'être un peu dure, c'est une partition lourde qui fait frissonner... Goldsmith a mixé avec brio des choeurs d'église, des cloches et des cordes vibrantes pour Ave Santani, morceau le plus célèbre du film.
  • 1
  • 2