La phrase de la semaine de grospixels

Avatar Gregor Liste de

332 jeux vidéo

par Gregor

Avant toute chose, le site :

http://www.grospixels.com/site/index.php

et une compilation de quelques unes sur le site d’origine :

http://www.grospixels.com/site/citations1.php

Chaque semaine Grospixels sort une phrase d'une personalité du jeux vidéo. Ces phrase vont de la tranche de vie à la mise en question du domaine vidéoludique.

Le soucis c'est quelle ne sont pas toute archivé sur le site et du coup j'ai décidé de les répertorié au fur a mesure de façon chronologique. Les première viennent du forum ou ont les ressortaient parfois.

En voici quelques unes. (par ordre d'apparition sur le site)

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Spelunky (2012)

    Sortie : . Plateforme et rogue-like.

    Jeu vidéo de Andy Hull, Derek Yu et Mossmouth sur PC, Xbox 360, PlayStation 3, PS Vita, PlayStation 4 et Xbox One

    « J’adore la façon dont les vieux jeux font de l’aspect découverte un élément sacré du gameplay. De nos jours, beaucoup de jeux ne respectent plus cela et semblent tout faire pour rassurer le joueur. » (Derek Yu, concepteur de Spelunky)
  • Quake (1996)

    Sortie : 1996. FPS et action.

    Jeu vidéo de id Software, Lobotomy Software, Activision sur PC, Nintendo 64, Saturn et Mac

    "L'intrigue d'un jeu vidéo est aussi importante que celle d'un film porno." (John Carmack)
  • Kick Off (1988)

    Sortie : 1989. Sport et football.

    Jeu vidéo de Enigma Variations, Dino Dini, Imagineer sur NES, ZX Spectrum, Arcade, Commodore 64, Amstrad CPC, Amiga, Atari ST et Atari 8-bit

    « Sensible Soccer était inférieur à Kick Off. Le succès que remporta Sensible Soccer était dû au fait que, en raison de son gameplay simplifié, il plaisait à tous ceux qui n’avaient jamais pu maîtriser Kick Off. Sensible Soccer avait une longueur d’avance puisqu’il se basait sur mon travail. En créant Kick Off, j’avais dû tout inventer. C’est pourquoi je dis que, d’une certaine manière, je suis aussi le père de Sensible Soccer. » (Dino Dini)
  • Bande-annonce

    Grand Theft Auto : Vice City (2002)

    Sortie : . Action-Aventure.

    Jeu vidéo de Rockstar North et Rockstar Games sur PlayStation 2, PlayStation 4, PC, Mac, Xbox, iPhone, iPad et Android

    « GTA Vice City est un jeu dont la violence n’a jamais été égalée. Les gens disent que les jeux vidéo violents sont à l’origine des maux de notre société. Soit, mais aux moins GTA nous enseigne-t-il les conséquences de nos actes : la police vient nous chercher… Même si, effectivement, on peut alors écraser tous ces salopards. » (Mystikal, membre du groupe de hip hop gallois Goldie Lookin Chain)
  • Bande-annonce

    Jet Set Willy (1984)

    Sortie : 1984. Plateforme.

    Jeu vidéo de Matthew Smith, Software Projects et Tynesoft sur ZX Spectrum, MSX, Commodore 64 et Amstrad CPC

    « J’ai toujours pensé que Jet Set Willy était mauvais ; l’admiration qu’il suscite incite les programmeurs à sortir des jeux mal finis. Comparez-le au premier jeu où Willy est apparu. Manic Miner proposait des énigmes qui restent à ce jour aussi ardues qu’intelligentes, et vous saviez qu’en fournissant suffisamment d’effort, vous pouviez le terminer. Jet Set Willy, en revanche, ne pouvait se terminer qu’en trichant – le genre de jeu qui, si vous mouriez au mauvais endroit, vous faisait perdre toutes vos vies en trois secondes chrono. Et on trouvait ça drôle. D’une petite tape sur l’épaule de Willy, on acceptait cette injustice comme s’il s’agissait d’une idée de génie. Peut-être que ça l’était. Mais au bout du compte, elle gâchait le jeu, purement et simplement. » (Jon Foster, journaliste au magazine Retrogamer)
  • Rick Dangerous (1989)

    Sortie : 1989. Action.

    Jeu vidéo de Spoutnick Team et Simon Phipps sur PC, Game Boy Advance, Commodore 64, Amstrad CPC, Amiga et Atari ST

    « Rick Dangerous était joli graphiquement ; techniquement, il était irréprochable ; l’ensemble était soigné et n’était affecté, pour une fois, d’aucun bug. Mais tout cela n’était que de la poudre aux yeux. Et je vais vous dire pourquoi : c’était l’un des jeux les plus désespérément injustes de la terre entière. Son gameplay se résumait à vous faire mourir encore et encore, à vous faire apprendre de vos erreurs et éviter la mort la fois d’après. Je n’appelle pas ça un jeu juste ; j’appelle ça un test de mémoire. » (Jon Foster, journaliste au magazine Retrogamer)
  • Trash Panic (2009)

    Sortie : . Réflexion.

    Jeu vidéo de SIE Japan Studio et Sony Interactive Entertainment sur PlayStation 3

    (malheureusement le jeux trashman n'existe pas sur Sens critique pour illustrer le texte)

    "Notre responsable de la publicité m’avait dit : ‘tous ce que veulent les gosses de nos jours, c’est de la merde.’ Juste après, je suis allé aux toilettes, tout en pensant et en repensant à ce qu’il venait de me dire. ‘Tu resteras là-dedans tant que tu n’auras pas trouvé une idée géniale,’ me suis-je dit ; ‘c’est toujours sur le trône que tu trouves tes meilleures idées.’ Et c’est ce qui est arrivé. De fil en aiguille, je suis passé de la merde à la saleté ; de la saleté aux détritus ; des détritus aux éboueurs. Trashman était né. "
    (Malcolm Evans, programmeur de quelques uns des plus grands hits du ZX-81 et du Spectrum)
  • Barbarian II : The Dungeon of Drax (1989)

    Sortie : 1989. Beat'em all.

    Jeu vidéo de Palace Software sur PC, ZX Spectrum, Amstrad GX4000, MSX, Commodore 64, Amstrad CPC, Amiga et Atari ST

    « La GX-4000 est arrivée à peu près à la même époque que la SNES. Techniquement, la console Amstrad était au moins aussi bonne. Mais pour expliquer l’échec de la GX, il suffit de repenser aux difficultés rencontrées par la N64 pour s’imposer face à la Playstation, pourtant inférieure techniquement ; ou encore à la XBox face à la PS2. » (Cliff Lawson, employé chez Amstrad depuis 20 ans)
  • Adventures of Tom Sawyer (1989)

    Action.

    Jeu vidéo de Seta sur NES

    « Jouer au jeu vidéo adapté d’un livre est une bonne façon de connaître le roman sans le lire. Les Aventures de Tom Sawyer de Seta sur NES en est un parfait exemple. Voici donc l’histoire palpitante d’un jeune garçon aux prises avec des pieuvres géantes et des gorilles aux couleurs de l’arc-en-ciel. Il doit tous les tuer à l’aide de son lance-pierres avant l’affrontement final : celui qui l’opposera au chef indien accompagné de son… brontosaure. Et de son ami le lutin, bien sûr. » (extrait du magazine Retrogamer, section ‘jeux bizarres’)
  • Dig Dug (1982)

    Sortie : 1982. Action et réflexion.

    Jeu vidéo de Namco, Atari, Inc., Nintendo sur PC, Game Boy, Game Boy Advance, NES, Arcade, Intellivision, Famicom Disk System, MSX, Commodore 64, Apple II, Atari 7800, Atari 8-bit, Atari 2600 VCS, Atari 5200, Nintendo 3DS, Wii U, Wii, PlayStation 4 et Xbox 360

    « Nous pensions avoir entre les mains une machine de grande qualité disposant de jeux fabuleux ; et je suis certain qu’elle aurait connu un grand succès si Atari ne l’avait pas abandonnée si rapidement. Il était de bon ton à l’époque de penser le jeu vidéo mort. Ce que personne ne comprit, c’est que chaque année, de plus en plus de gosses seraient demandeurs de jeux vidéo. La NES s’est emparée d’un marché qui avait été abandonné par tout le monde ; elle remporta la victoire par défaut. » (Steve Golson, designer de l’Atari 7800)
  • Bande-annonce

    Super Mario World (1990)

    Sūpā Mario Wārudo

    Sortie : . Plateforme.

    Jeu vidéo de Nintendo EAD et Nintendo sur Super Nintendo, Wii U et Nintendo 3DS

    « Super Mario World est tout simplement le meilleur jeu de plate-forme jamais créé. Je l’ai terminé il y a peu avec mon enfant de quatre ans ; il a adoré. Mario 64, son successeur, a redéfini le genre en montrant la voie de la 3D, et c’est bien dommage, car ce faisant, il a stoppé net la création de jeux aussi inspirés et bien construits que Super Mario World.» (Gordon Houghton, écrivain et ancien journaliste au magazine Zzap ! 64)
  • Test Drive Off-Road (1997)

    Sortie : 1997. Course.

    Jeu vidéo de Elite Systems et Accolade sur PC et PSone

    « Aux alentours de 1992-1993, Sony s’intéressa de plus près au marché du jeu vidéo et nous approcha – nous, Elite ; ainsi qu’Ocean, Domark, US Gold et une ou deux autres boîtes. Ils nous expliquèrent qu’au lieu de passer par nos bureaux régionaux pour distribuer nos jeux, nous ferions mieux de profiter de leur réseau de distribution, qui s’étendait alors à travers tout l’Europe. Sony proposait d’acheter nos produits et de les distribuer eux-mêmes sur les marchés européens. Nous fûmes un certain nombre à accepter cette offre, et le deal fut des plus lucratifs - tout du moins au début. Car fin 94, juste au moment où nous nous apprêtions à commercialiser nos jeux de Noël, Sony prit une décision qui fit l’effet d’une bombe : parce que le marché se développait à en devenir saturé, Sony divisa le prix d’achat de nos produits par deux. Elite perdit 3 millions d’euros ; Domark, 4 millions ; Ocean, 15 millions ; US Gold… 30 millions ! Tout notre capital de travail avait été anéanti en un clin d’½il ; nous n’étions plus capables de développer et de publier nos propres jeux. Nous ne le savions pas à l’époque, mais ce qui s’était passé précéda la sortie de la Playstation. Sony était parvenu à se débarrasser de quelques unes des plus grandes maisons d’édition européennes avec une efficacité redoutable. » (Steve Wilcox, co-fondateur d’Elite Systems)
  • Bande-annonce

    Pitfall ! (1982)

    Sortie : 1982. Action.

    Jeu vidéo de David Crane et Activision sur Intellivision, MSX, Commodore 64, Colecovision, Apple II, Atari 8-bit, Atari 2600 VCS, Atari 5200 et iPhone

    « La différence entre les années 80 et maintenant est le choix de la clientèle cible. Jetez un oeil au rayon jeu vidéo de votre supermarché favori. On trouve deux groupes de personnes : les garçons âgés de 14 à 17 ans, qui achètent les hits les plus récents ; et les garçons de moins de 14 ans, qui achètent les jeux de l'année dernière à prix réduit. Où sont les mères, les pères, les soeurs, les grands-mères ? Dans les années 80, nous concevions des jeux pour tous les âges. » (David Crane, concepteur de Pitfall)
  • Bande-annonce

    Ikaruga (2001)

    斑鳩

    Sortie : . Shoot'em up.

    Jeu vidéo de Treasure, Hiroshi Iuchi et ESP sur Dreamcast, Nintendo Switch, PlayStation 4, PC, GameCube, Xbox One, Arcade, Android et Xbox 360

    « Ikaruga est, à mon avis, meilleur que Radiant Silvergun. Il transcende le jeu vidéo, et devient une véritable oeuvre d’art lorsqu’il est joué par un pro. » (Gordon Houghton, écrivain et ancien journaliste au magazine Zzap ! 64)
  • Bible Adventures (1991)

    Action.

    Jeu vidéo de Wisdom Tree sur Mega Drive et NES

    « C’est parce que nous devions gagner de l’argent que nous nous sommes tournés vers la religion et avons renommé notre société ‘Wisdom Tree’. Le premier jeu Nintendo que nous avons mis sur le marché sous ce logo a été ‘Bible Adventures’. On y incarne un Noé dont les capacités de saut surhumaines lui permettent d’amener singes et vaches à son arche. Il y a même eu un jeu Super Nintendo qu’on a appelé ‘Super 3D Noah’s Ark’ ! Cette cartouche était en fait basée sur le moteur graphique de Wolfenstein 3D, sauf qu’au lieu de tuer des Nazis, on y utilisait un lance-pierres pour nourrir des animaux révolutionnaires totalement déchaînés. Le côté religieux de nos jeux était juste là pour vendre ; nous n’avons jamais été croyants. » (Jon Valesh, ancien développeur chez Color Dreams / Wisdom Tree)
  • Bande-annonce

    Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty (2001)

    Sortie : . Action-Aventure et infiltration.

    Jeu vidéo de Konami Computer Entertainment Japan et KONAMI sur PlayStation 2

    « Il y a une différence très nette entre regarder un film et jouer à un jeu. Metal Gear Solid 2 ne semble pas faire cette distinction. Le premier MGS était tolérable, parce que malgré ses interminables cutscenes -souvent inintéressantes-, on trouvait ça et là d’excellentes idées de gameplay. La suite ? C’est là que l’ego semble avoir pris le dessus. « Regardez ce qu’on sait faire, » ont peut-être pensé les programmeurs. « On a toujours voulu faire un film ; et c’est ce qu’on va faire, en y intercalant des petits morceaux de jeu ». (Jon Foster, journaliste au magazine Retrogamer)
  • Fantasy World Dizzy (1989)

    Sortie : 1989.

    Jeu vidéo sur Amstrad CPC

    "Début novembre 1987, Codemasters nous demanda un nouveau Dizzy pour Noël, mais nous savions à quel point il était long de développer un nouveau jeu d'aventure. En tant que grands fans de Pac-Man, nous avons donc travaillé un week-end entier sur un petit jeu de labyrinthe très amusant. Le lundi matin, après avoir à peine dormi, le jeu était quasiment terminé." (Philip & Andrew Oliver, créateurs de la série Dizzy)
  • Bande-annonce

    Stormlord (1990)

    Action.

    Jeu vidéo de Punk Development, Razorsoft et Hewson Consultants Ltd. sur PC, Megadrive, ZX Spectrum, Commodore 64, Amstrad CPC, Amiga et Atari ST

    "Dessiner les fées fut très pénible ; je n'arrivais tout simplement pas à reproduire correctement leurs jambes. Leurs seins étaient parfaits, mais la partie inférieure de leurs jambes ne ressemblait à rien. Au bout d'un moment, j'ai laissé tomber et j'ai pris la décision de planter les fées dans un pot !" (Raffaele Cecco, créateur de Stormlord)

    http://www.lemon64.com/games/screenshots/full/stormlord_02.gif
  • International Karate (1986)

    World Karate Championship

    Sortie : 1986. Sport.

    Jeu vidéo de System 3 et Epyx sur Apple II, ZX Spectrum, MSX, Commodore 64, Amstrad CPC, Atari ST, Atari 8-bit et Wii

    "Je ne pense pas que l'on puisse comparer les jeux d'antan aux jeux actuels. Ce serait comme comparer une 2CV à la dernière Ferrari – ce sont toutes les deux des voitures, mais ce qu'elles font n'a rien voir." (Archer MacLean, développeur de Drop Zone et International Karate, et collectionneur de bornes d'arcade)
  • Bande-annonce

    Asteroids (1979)

    Sortie : 1979. Arcade, action et shoot'em up.

    Jeu vidéo de Atari, SA, Ed Logg, Activision sur Game Boy, PC, Arcade, Atari 7800, Atari 8-bit, Atari 2600 VCS et Xbox 360

    "Bien que les jeux rétro soient généralement qualifiés de simplistes, certains sont d'une très grande profondeur. Ils parviennent à combiner simplicité et complexité. De nos jours, les jeux de cette trempe sont rares. La plupart d'entre eux se contentent d'une réalisation tape-à-l'œil, écrasant le joueur occasionnel sous une pluie de commandes et d'éléments stratégiques que ce joueur n'a ni le temps ni l'envie d'assimiler." (Ed Logg, créateur de nombreux hits chez Atari, dont Asteroids)
  • Retro Game Challenge (2007)

    Arcade.

    Compilation de jeux de Indies 0 et XSEED Games sur Nintendo DS

    "Il arrivera un moment où appeler un joueur 'retrogamer' n'aura plus de sens : la liste de vieux jeux cultes grandissant sans cesse, les joueurs pratiquant les vieilleries du passé seront un jour plus nombreux que ceux jouant aux quelques nouveautés sortant chaque mois." (Walter Day, créateur de la très réputée liste de high-scores Twin Galaxies)
  • Bande-annonce

    Lost Planet : Extreme Condition (2006)

    Sortie : . Action.

    Jeu vidéo de CAPCOM sur PC, Xbox 360 et PlayStation 3

    "Avec ce jeu, grand gage de qualité, on joue avec beaucoup de Japonais." (Yohan, animateur sur la chaîne de télé Game One, jouant en ligne à Lost Planet dans son émission Level One)
  • Mario Bros. (1983)

    Mario Burazāzu

    Sortie : 1983. Plateforme.

    Jeu vidéo de Nintendo, Choice Software, Atari, Inc. sur Game Boy Advance, NES, ZX Spectrum, Arcade, Commodore 64, Amstrad CPC, Apple II, Atari 7800, Atari 8-bit, Atari 2600 VCS, Atari 5200, Wii U et Nintendo Switch

    "Bonne année 2008, et longue vie à Grospixels ! Ce site est formidable." (Shigeru Miyamoto)
  • The Sentinel (1987)

    Réflexion.

    Jeu vidéo de Firebird sur PC, ZX Spectrum, Commodore 64, Amstrad CPC, Amiga et Atari ST

    « Lorsque Firebird annonça pour le 1er avril 1986 la sortie de la plus mauvaise compilation jamais conçue, ‘Don’t Buy This’, quasiment tout le monde crut à une blague. Et pourtant : Firebird mit ses menaces à exécution au prix de £2.50. La surprise fut donc de taille lorsqu’apparut sur les étalages la dite compilation. Mieux : la jaquette avait beau afficher ‘cinq des plus mauvais jeux de l’histoire’, la compilation se vendit comme des petits pains ! » (Simon Brew, journaliste, 2005)
  • Bande-annonce

    Pitfall II : Lost Caverns (1984)

    Pitfall II: The Lost Caverns

    Sortie : 1984. Action.

    Jeu vidéo de Activision sur PC, ZX Spectrum, MSX, Commodore 64, Colecovision, Apple II, Atari 8-bit, Atari 2600 VCS et Atari 5200

    "L'Atari 2600 est encore très populaire. Dans les jeux actuels en 3D, de nombreux concepteurs se contentent d'un affichage en 15 fps ; certains même tolèrent 10 fps, voire moins. Sur Atari 2600, un jeu tourne en 60 fps, et la différence est flagrante. L'action est rapide, les commandes répondent immédiatement – le joueur contrôle absolument tout. Rares sont les jeux modernes à pouvoir se vanter de posséder pareilles qualités." (David Crane, programmeur de génie sur Atari 2600)
  • Soko-Ban (1984)

    Sortie : 1984. Réflexion.

    Jeu vidéo de ASCII Corporation, Thinking Rabbit et Spectrum Holobyte sur PC, MSX, Commodore 64 et Apple II

    "Si l'on rapporte le prix d'un jeu au nombre d'heures de gameplay qu'il procure, les jeux d'antan étaient sans doute bien plus valables que ceux qui sortent actuellement. Les gens jouent-ils vraiment plus à un jeu de 70 euros qu'à un jeu qui n'en leur coûtait alors que 10 ? Je n'en suis vraiment pas sûr." (Dave Reidy, programmeur chez Microsphere, éditeur sur Spectrum dans les années 80)
  • Equinox (1993)

    Sortie : . Jeu de rôle et aventure.

    Jeu vidéo de Software Creations et Sony Imagesoft sur Super Nintendo

    "Notre jeu de catch venait de remporter le prix du "meilleur jeu Gameboy" au CES. Peu de temps après, nous nous sommes retrouvés convoqués par nos employeurs dans leurs bureaux en Angleterre. Un gars a testé brièvement notre jeu devant nos yeux et nous a dit : 'ce jeu est complètement nul.' Simple technique d'humiliation psychologique. Ca se passait comme ça, chez Rare." (John & Ste Pickford, programmeur et graphiste sur micros et consoles 8/16 bits, auteurs, notamment, d'Equinox et Plok)
  • M.U.L.E. (1983)

    Sortie : 1983. Inclassable.

    Jeu vidéo de Ozark Softscape, Bullet-Proof Software, Danielle Bunten Berry sur NES, Commodore 64, MSX 2 et Atari 8-bit

    "M.U.L.E. a fait un flop retentissant. Il ne s'est vendu qu'à environ 20.000 exemplaires. L'illustration du boîtier, le titre du jeu, ont beaucoup décontenancé. Il a gagné davantage de récompenses que n'importe quel jeu Electronic Arts – il a même été élu jeu de l'année au Japon ! Pourtant, personne ne l'a acheté." (Trip Hawkins, alors directeur chez EA, 2006)
  • Bande-annonce

    Tomb Raider (1996)

    Sortie : . Action-Aventure, plateforme et réflexion.

    Jeu vidéo de Core Design et Eidos Interactive sur PlayStation, Saturn, PC, Mac, PlayStation 3, PSP et PS Vita

    « Un héros de jeu vidéo peut décider de la réussite ou de l’échec d’un titre. La vérité, c’est que sans Lara Croft, personne n’aurait joué à Tomb Raider. » (Guy Midgley, graphiste sur le jeu Kung Fu Chaos en 2003)
  • Bande-annonce

    Planetary Annihilation (2014)

    Sortie : . Stratégie temps réel.

    Jeu vidéo de Uber Entertainment sur PC, Mac et Linux

    « Si les consommateurs avaient un problème avec le prix des jeux, ils arrêteraient d’en acheter. » (Robert Bennett, directeur général de l’ELSPA, 2002)