La représentation des scientifiques dans les séries

Avatar BradPriwin Liste de

12 séries

par BradPriwin

À l'instar de ma liste équivalente pour les films, je jugeais bon de voir un peu comment les scientifiques sont représentés dans ce domaine culturel que sont le séries télévisées. Plus populaires que jamais, elles offrent des représentations variées de ces personnages.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Bande-annonce

    Orphan Black (2013)

    45 min. Première diffusion : . 2 saisons. Drame et action.

    Série de John Fawcett et Graeme Manson avec Tatiana Maslany, Jordan Gavaris, Maria Doyle Kennedy

    Cosima est l'une des clones les plus importants de la série. Elle ne distingue pas seulement par ses préférences sexuelles : déterminée et d'une intelligence hors norme, elle joue un grand rôle dans la série. Brillante biologiste, elle nous offre de grands moments d'émotion et rend honneur aux scientifiques de notre époque.
  • Bande-annonce

    Breaking Bad (2008)

    45 min. Première diffusion : . 5 saisons. Thriller, policier et drame.

    Série de Vince Gilligan avec Bryan Cranston, Aaron Paul, Anna Gunn

    Avant d'être un chimiste talentueux, Walter White est un père de famille malchanceux que la vie n'a pas gâté. Peu à peu, ses talents dans ce domaine des sciences lui servira à se bâtir un chemin dans l'âpre milieu de la drogue. Personnage à l'évolution tragique, il se targue d'une excellente écriture, de tel sorte que "scientifique" n'est qu'une caractéristique parmi tant d'autres, mais pas des moindres.
  • Bande-annonce

    The Big Bang Theory (2007)

    25 min. Première diffusion : . 8 saisons. Comédie.

    Série de Chuck Lorre et Bill Prady avec Jim Parsons, Johnny Galecki, Kaley Cuoco

    Cette série axée sur l'humour présente quatre personnages que l'on peut tous qualifier des scientifiques. Le principe même du show est de les représenter selon l'image moderne que l'on se fait d'eux : virtuoses, amoureux de la culture geek mais aussi terriblement asociaux. Parmi eux, Sheldon est inévitablement celui qui se particularise le plus. Très imbu de sa personne, il se vante régulièrement de ses compétences et constitue l'un des principaux intérêts de la série. Les scientifiques sont donc montrés comme des archétypes volontaires.
  • Bande-annonce

    Battlestar Galactica (2003)

    45 min. Première diffusion : . 4 saisons. Drame et action.

    Série de Glen A. Larson et Ronald D. Moore avec Edward James Olmos, Mary McDonnell, Katee Sackhoff

    Plusieurs scientifiques composent cette fresque de space-opéra. Le premier qui me vient en tête est Gaïus : ambitieux, il est similaire à beaucoup d'autres scientifiques bien écrits dans les milieux de fiction : ses propres erreurs/inventions le rattrapent. Dans le cas présent, il est tiraillé entre ses devoirs humains et ses relations avec les Cylons et jusqu'au bout. Il en devient un personnage torturé, tantôt charismatique, tantôt affaibli, et clairement l'un des plus intéressants.
  • Bande-annonce

    Lost, les disparus (2004)

    Lost

    45 min. Première diffusion : . 6 saisons. Science-fiction, drame et action.

    Série de Jeffrey Lieber, Damon Lindelof et J. J. Abrams avec Matthew Fox, Terry O'Quinn, Evangeline Lilly

    Quand je pense aux scientifiques dans cette série, Faraday m'apparaît directement. C'est un personnage simple, parfois bizarre, mais aussi très attachant. Malgré son apparition tardive, je me suis très vite attaché à lui et il l'a bien rendu. Ses doutes et ses erreurs contrebalancent son intelligence et comme les autres, il se retrouve confronté aux mystères de l'île.
  • Bande-annonce

    Penny Dreadful (2014)

    1 h. Première diffusion : . 2 saisons. Fantastique, Épouvante-horreur et drame.

    Série de John Logan avec Eva Green, Josh Hartnett, Harry Treadaway

    Dans cet enchevêtrement cohérent de contes horrifiques, le docteur Frankenstein dispose d'une place de choix. Plus vulnérable que jamais, c'est un jeune homme curieux, en quête de savoir, dont les choix mèneront à ce que ses propres "créations" se retournent contre lui. Profondément humain, il agit souvent sous le coup de l'émotion et cela l'amène à dévoiler ses sentiments. Il est vraiment mis à l'honneur.
  • Bande-annonce

    The Walking Dead (2010)

    45 min. Première diffusion : . 9 saisons. Thriller, Épouvante-horreur, drame et action.

    Série de Frank Darabont et Angela Kang avec Andrew Lincoln, Danai Gurira, Norman Reedus

    Cette série compte beaucoup de personnages secondaires assez fades car exempts de véritable développement. Eugène en fait malheureusement partie : coiffé comme un geek des années 80, il ne se distingue pas et ne possède aucun moment de gloire, il se contente d'être un suiveur passif, en dépit de ses tentatives d'être différent. Au moins, il possède une certaine utilité scénaristique.
  • Bande-annonce

    Flash (2014)

    The Flash

    45 min. Première diffusion : . 3 saisons. Science-fiction, drame et action.

    Série de Greg Berlanti, Andrew Kreisberg et Geoff Johns avec Grant Gustin, Candice Patton, Danielle Panabaker

    The Flash compte aussi parmi les séries qui donne une certaine image des scientifiques occidentaux modernes. Beaucoup des personnages principaux le sont, et par conséquent, les termes "abscons" pleuvent parfois sans prévenir. Sinon, même si on baigne dans un monde plein d'événements surnaturels, je salue l'effort d'essayer d'apporter des explications, même si elles sont souvent tirées par les cheveux. Reste que l'écriture de la série est extrêmement inégale, par conséquent, on trouvera des personnages "scientifiques" bien écrits et d'autres moins.
  • Bande-annonce

    Esprits Criminels (2005)

    Criminal Minds

    45 min. Première diffusion : . 10 saisons. Policier et drame.

    Série de Jeff Davis avec Thomas Gibson, Joe Mantegna, Matthew Gray Gubler

    Le constat peut être similaire pour les autres séries policières où les personnages principaux sont des scientifiques, tels les Experts. Qu'ils soient spécialisés en psychologie, biologie, chimie ou que sais-je encore, ces séries visent un public large et par conséquent, le statut de scientifique que certains personnages revêtissent n'est qu'une caractéristique parmi tant d'autres, jamais poussée à l'excès.
  • Bande-annonce

    Les Simpson (1989)

    The Simpsons

    25 min. Première diffusion : . 30 saisons. Comédie et animation.

    Dessin animé de Sam Simon, James L. Brooks et Matt Groening avec Dan Castellaneta, Nancy Cartwright, Julie Kavner

    Le Professeur Frink constitue l'un des ressorts humoristiques de la série. On peut sans se tromper le qualifier de savant fou. Disposant du physique qui va avec, son cheveu sur la langue le caractérise bien. Mais sa représentation archétypale est traitée avec égalité par rapport aux autres habitants de Springfield et est donc somme toute maîtrisée.
  • Code Geass ~ Lelouch of the Rebellion (2006)

    Code Geass: Hangyaku no Lelouch

    25 min. Première diffusion : . Comédie, romance, science-fiction, action et thriller.

    Anime de Gorō Taniguchi avec Jun Fukuyama, Yukana, Akeno Watanabe

    Lloyd Asplund donne une image plutôt correcte des scientifiques. Drôle, à l'humour léger, il se révèle assez attachant sans être le personnage le plus marquant de cet anime et est un concepteur de méchas très doué. D'autres trouvent aussi leur utilité au sein du récit, comme Rakshata Chawla, mais au-delà de leur rôle de scientifique, ils se particularisent encore moins, sans que ce soit dérangeant.
  • FullMetal Alchemist : Brotherhood (2009)

    Hagane no Renkinjutsushi : Brotherhood

    25 min. Première diffusion : . 5 saisons. Fantasy, drame, comédie, aventure et action.

    Anime de Yasuhiro Irie avec Keiji Fujiwara, Kikuko Inoue, Minami Takayama

    Ici la science occupe une place primordiale puisque le principe de l'alchimie repose sur une vérité physique simple : "Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme." ou encore "La quantité d'énergie demeure constante" et c'est ce qui sert de base à la quête des deux héros qui ont utilisé une science plus forte qu'eux. Leur parcours est jalonné de moult rencontres parmi lesquelles des scientifiques à l'esprit trop créateur se rendront responsables de destruction. Ce qui les lie tous ? L'arrogance... Mais il subsiste en eux une certaine forme d'humanité. L'image du scientifique est donc nuancé.