Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Le Punk dans tous ses états

Avatar PiotrAakoun Liste de

111 albums

par PiotrAakoun

La plupart des commentaires sont glanés sur internet afin de vous donner une indication descriptive de l'album concerné

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Écouter

    My Generation (1965)

    Sortie : . Rock et mod. 12 morceaux.

    Album de The Who

    The Who est un groupe de rock britannique créé à Londres en 1964. Pratiquant au départ un rock 'n' roll explosif, désigné sous le terme de « maximum R&B » et précurseur du mouvement punk, le groupe connut par la suite de nombreux autres styles conformément à l'air du temps.

    Ils sortent en mai 1965 "Anyway, Anyhow, Anywhere", morceau qui attire l'attention par le fait que le solo est joué avec un effet larsen. Si ce n'est pas la première chanson contenant un larsen (I Feel Fine des Beatles l'a précédé de quelques mois), il s'agit néanmoins du premier solo réalisé de cette façon.

    En octobre 1965, les Who sortent My Generation qui a tout de suite un fort impact commercial et culturel et qui deviendra l'un des morceaux les plus importants du groupe. La chanson fera figure d'hymne de la rébellion adolescente et de la jeunesse anglaise, notamment avec la formule « Hope I die b'fore I get old » (« J'espère mourir avant d'être vieux »). Par sa brutalité instrumentale, elle ouvre la voie au hard rock tout en préfigurant le punk. Elle se signale aussi par le bégaiement de Roger Daltrey pour exprimer l'exaspération, le recours au feedback (déjà présent sur le single précédent), le déchaînement de Keith Moon à la batterie et des solos de basse d'une grande virtuosité, qui sont parmi les premiers enregistrés à l'époque dans un album de rock. Deux mois plus tard, sort produit par Shel Talmy, My Generation, le premier album du groupe qui contient de nombreux singles, dont le morceau éponyme.

    En 1967, les Who commencent à jouer partout en Europe et font leur première tournée aux États-Unis. Ils participent notamment au Festival international de musique pop de Monterey le 18 juin 1967, s'illustrant notamment en détruisant tout leur matériel sur scène. Leur prestation va leur permettre d'asseoir leur réputation outre-Atlantique. Quelques mois plus tard, ils se font remarquer lors de l'émission télévisée américaine The Smothers Brothers en faisant exploser leur batterie et en détruisant une guitare. C'est à l'occasion de cette tournée que le groupe s'illustre en saccageant les hôtels où ils sont logés, explosant les toilettes à la dynamite et coulant même une limousine dans la piscine d'un hôtel Holiday Inn ce qui leur vaudra d'en être bannis à vie.
  • Écouter

    White Light/White Heat (1968)

    Sortie : . Rock expérimental, noise rock et art rock. 6 morceaux.

    Album de The Velvet Underground

    The Velvet Underground est un groupe de rock américain, formé à New York au milieu des années 1960, lié à l'aventure de la Factory d'Andy Warhol qui les a produits. D'abord connu des seuls milieux « underground » new-yorkais, son influence n'a cessé de croître après sa dissolution. L'influence du Velvet sur les générations suivantes est incontestable : le groupe inspirera le punk rock des années 19701 ainsi qu'une partie du rock alternatif anglophone, du glam rock et de la new wave.

    Alors que le premier album explorait le territoire d'une musique malsaine, vénéneuse, mais clairement pop, le deuxième album est à l'image de leurs performances live : brut de décoffrage, rêche, difficile, et volontairement « antibeauté » comme dira John Cale. En concert, le groupe joue très fort et se lance dans des expérimentations parfois extrêmes.

    Si le premier album est sans doute le plus connu, on dit souvent que le deuxième a préfiguré le punk ...
  • Écouter

    Kick Out the Jams (Live) (1969)

    Sortie : 1969. Rock et rock garage. 8 morceaux.

    Live de MC5

    Après les émeutes de Détroit de 1967, les membres du groupe s'installent dans la ville voisine de Ann Arbor. Remarqués par Jac Holzman, patron d'Elektra Records, leur premier album est d'emblée enregistré live au Russ Gibb's Grande Ballroom de Détroit, les 30 et 31 octobre 1968 et sort en 1969 sous le titre de Kick Out The Jams.

    Ce brûlot live sans concession marquera définitivement l'histoire de la musique rock en rendant compte sans fioriture de la puissance et de la subversion qui accompagnaient les prestations scéniques des MC5.

    Souvent considéré comme précurseur du punk rock et cité comme influence majeure par les groupes punk de la fin des années 1970, il acquit toutefois plus tard un statut de « groupe culte » qu'il conserve encore aujourd'hui. Leur morceau le plus connu, "Kick Out The Jams", a été repris par de très nombreux artistes.

    https://www.youtube.com/watch?v=yvJGQ_piwI0
  • Écouter

    Raw Power (1973)

    Sortie : . Punk, rock garage et hard rock. 8 morceaux.

    Album de Iggy and The Stooges

    En dépit de ventes modestes, les membres du groupe sont aujourd'hui considérés comme les précurseurs du punk rock, et leur influence sur le rock alternatif, le heavy metal et le rock au sens large est unanimement reconnue.

    Raw Power devient l'une des pierres angulaires du punk rock, bien que ses ventes aient été plus que modestes et qu'il ait été considéré comme un échec commercial.
  • Écouter

    (I’m) Stranded (1977)

    Sortie : . Rock et punk. 10 morceaux.

    Album de The Saints

    Le single "I'm Stranded", sort en août 1976, dans l'indifférence générale en Australie, mais un exemplaire promotionnel atterrit en Angleterre dans les locaux du label Power Exchange. Les Anglais signent immédiatement un contrat avec les Saints et le disque est réédité en décembre 1976 au moment où les Sex Pistols créent le scandale avec le single "God Save the Queen" et où le pays est déjà agitée par la vague punk. Le succès est immédiat et le magazine Sounds le qualifie de " disque de la semaine et de toutes les autres semaines ". Effectivement, "(I'm) Stranded" apparaît comme l'un des tout premiers disques de punk rock. Flairant la bonne affaire, la major EMI signe le groupe, et The Saints débarquent sur le vieux continent au printemps 1977 pour assurer la promotion de leur premier album baptisé également I'm Stranded.

    Sur cet album, ils jouent un mélange habile de rythm'n'blues et de garage-rock dopé à l'énergie ...

    https://www.youtube.com/watch?v=rllkZTiM0kU (album complet)
  • Écouter

    Never Mind the Bollocks Here’s the Sex Pistols (1977)

    Sortie : . Rock et punk. 11 morceaux.

    Album de Sex Pistols

  • Écouter

    Pure Mania (1977)

    Sortie : juin 1977. Rock, new wave et punk. 15 morceaux.

    Album de The Vibrators

    Leur premier contact avec le punk rock se fera au Hornsey Art College, une salle du nord de Londres, en ouverture des Stranglers. Knox découvre ensuite les Sex Pistols et sent bien que le punk rock est le nouveau courant musical du moment. The Vibrators prennent donc le train en marche, mais c'est véritablement leur participation au premier festival Punk Rock qui a lieu en 1976 au 100 Club de Londres qui va les faire décoller. En effet, durant leurs balances, les Vibrators sont repérés par le guitar hero Chris Spedding qui montera sur scène pour les accompagner le soir-même. Début 1977, ils donnent plusieurs concert et assurent ensuite la première partie d'Iggy Pop lors de sa tournée en Grande-Bretagne.

    "Pure Mania" est leur premier album et ils n'arrêteront pas d'en produire jusqu'à l'heure actuelle.
  • Écouter

    L.A.M.F. The Lost '77 Mixes (1994)

    Sortie : 1994. Rock, punk et rock 'n' roll. 14 morceaux.

    Album de The Heartbreakers

    The Heartbreakers est l'archétype même du groupe rock new-yorkais ... malgré un succès foudroyant à New York, le groupe ne trouve pas de contrat discographique en raison du ratage des New York Dolls et de sa très mauvaise réputation de toxicomanie ...

    La chance leur sourit enfin lorsqu'ils sont invités par Malcolm Mac Laren qui s'occupe alors des Sex Pistols, à émigrer à Londres en 1977 ... la dépendance à l'héroïne avérée et assumée par tous les membres des Heartbreakers a certainement fait beaucoup dans leur chute vertigineuse bien que l'on considère à juste titre le groupe comme étant un des fondateurs du style punk.
  • Écouter

    So Alone (1978)

    Sortie : . Rock, rock 'n' roll et punk. 10 morceaux.

    Album de Johnny Thunders

    Guitariste et chanteur de rock américain ... il a été le guitariste soliste du groupe The New York Dolls de 1972 à 1975. Il a ensuite fondé le groupe The Heartbreakers avant d'engager une carrière solo.
  • An Ideal for Living (EP) (1978)

    Sortie : juin 1978. Rock, new wave et punk. 4 morceaux.

    EP de Joy Division

    Premier disque paru sous le nom de Joy Division ... le groupe va être accusé de sympathie pro-nazis, mais Joy Division dénonce au contraire le danger de l'oubli, l'horreur de l'holocauste, s'inscrivant là dans une démarche typiquement punk.
  • Écouter

    Inflammable Material (1979)

    Sortie : . Rock et punk. 13 morceaux.

    Album de Stiff Little Fingers

    Premier album de ce groupe punk irlandais
  • Écouter

    Fresh Fruit for Rotting Vegetables (1980)

    Sortie : septembre 1980. Rock et punk. 14 morceaux.

    Album de Dead Kennedys

  • In God We Trust, Inc. (EP) (1981)

    Sortie : décembre 1981. Rock, hardcore et punk. 8 morceaux.

    EP de Dead Kennedys

  • Écouter

    Milo Goes to College (1982)

    Sortie : . Rock et punk. 15 morceaux.

    Album de Descendents

  • Écouter

    Still Hungry (1989)

    Sortie : 1989. Rock, punk, rock alternatif et grunge. 23 morceaux.

    Album de Les Thugs

    Un des plus importants groupes de punk rock français des années 1990. Le seul a avoir signé chez le célèbre label américain de rock alternatif Sub Pop ... album sorti en 1989
  • Écouter

    Pain (1994)

    Sortie : 1994. Electronique, rock, dub et punk. 13 morceaux.

    Album de Dub War

    Le groupe a offert un mix innovant de métal, punk et ragga influencé par des groupes comme The Clash et Bad Brains ...
  • Écouter

    ¡Leche con Carne! (1995)

    Sortie : . 12 morceaux.

    Album de No Use for a Name

    Groupe de punk rock américain ... ils sont un des groupes phares du skate punk des années 1990.
  • Écouter

    Do You Know Who You Are? (1996)

    Sortie : . 9 morceaux.

    Album de Texas Is the Reason

    Groupe d'emo inspiré par le punk, notamment les Misfits ... fidèle aux influences, émotionnel et mélodique, travaillé et fin, cet album sera une véritable révélation sur la scène emo et sera l'unique production du groupe qui se séparera bien vite ... chaque membre atterrira dans une nouvelle formation.
  • Écouter

    Double Plaidinum (1997)

    Sortie : . Rock et punk. 12 morceaux.

    Album de Lagwagon

    Groupe de punk rock californien, fondé en 1989 et proche de NOFX ... Le style de Lagwagon se caractérise par un punk rapide et mélodique, proche de la vague skate punk des années 1990 ... avec une batterie intense et une guitare puissante, avec cependant une influence metal très marquée dans la construction de leurs morceaux.
  • Écouter

    No Gods / No Managers (1999)

    Sortie : . Rock, ska et punk. 13 morceaux.

    Album de Choking Victim

    Groupe de ska/punk américain des années 1990 fondé à New York ... après la dissolution du groupe, qui a eu lieu le même jour que l'enregistrement de leur unique album studio No Gods, No Managers, les membres ont créé par la suite le groupe Leftover Crack.
  • Écouter

    Operation Phoenix (1999)

    Sortie : . Rock, hardcore et punk. 17 morceaux.

    Album de Good Riddance

    Groupe de punkcore mélodique
  • Écouter

    Any Other City (2001)

    Sortie : . Rock indépendant, rock et pop rock. 10 morceaux.

    Album de Life Without Buildings

    Groupe de post-punk de Glasgow du début des années 2000 ... malgré une carrière de courte durée et un succès confidentiel le groupe se fit remarquer par un brillant premier (et unique) album sorti en 2001, Any Other City ... il reste encore remarqué grâce au chant de Sue Tompkins qui vaut au groupe des comparaisons avec le groupe anglais The Fall.
  • Écouter

    Mediocre Generica (2001)

    Sortie : . Rock, hardcore, punk, grindcore et ska. 13 morceaux.

    Album de Leftöver Crack

    Groupe new-yorkais de Ska punk, Crust punk, Anarcho-punk
  • Écouter

    Vengeance (2002)

    Sortie : 2002. Pop rock et electro/techno. 12 morceaux.

    Album de Tragedy

    Groupe anarcho-punk américain
  • Écouter

    One Beat (2002)

    Sortie : . Rock et rock indépendant. 14 morceaux.

    Album de Sleater‐Kinney

    Trio de punk rock féministe américain ... le groupe est très influencé par le mouvement riot grrrl des années 1990.
  • Écouter

    Salvation (2004)

    Sortie : . Post-metal et post-rock. 8 morceaux.

    Album de Cult of Luna

    Groupe de post-hardcore aux influences diverses (du sludge au metal atmosphérique) suédois ... leur style se rapproche des groupes comme Neurosis, Isis ou Breach, bien que Cult Of Luna se demarque, adoptant un style nébuleux pouvant être apparenté à des groupes comme Envy ou même Explosions in the Sky.
  • A la dérive (2005)

    Sortie : 2005. 6 morceaux.

    Album de Belle Epoque

    Fer de lance de la scène française screamo
  • Écouter

    Mutiny! (2006)

    Sortie : . 11 morceaux.

    Album de Set Your Goals

    Groupe de pop punk californien ... leur musique est basée sur un mix de pop punk et de hardcore mélodique, appelée easycore
  • Écouter

    Sounds of the Animal Kingdom / Kill Trend Suicide (2006)

    Sortie : . 30 morceaux.

    Album de Brutal Truth

    Groupe de grindcore/deathgrind fondé à New York en 1990, et un des grands nom du grindcore, aux côtés de Napalm Death et Carcass. Leurs chansons ont plutôt des connotations sociales, politiques et environnementales revendicatives comme souvent dans le Grindcore.
  • Écouter

    Somewhere in the Between (2007)

    Sortie : . Rock alternatif, rock, ska et punk. 10 morceaux.

    Album de Streetlight Manifesto

    Ska punk américain