Le cinéma bis made in Cinecitta : le film d'épouvante

Avatar Ugly Liste de

39 films

par Ugly

Ce genre rassemble en fait toutes les facettes du fantastique, on y trouvera du fantastique pur qu'on appelait alors l'épouvante, de la science-fiction et du film de monstres inspiré surtout des DENTS DE LA MER qui engendre une vogue de films souvent consternants qui sont parfois de purs plagiats avec des monstres animaux de toute sorte (crocodiles, pieuvres, piranhas, araignées et autres bestioles peu sociables). Mais l'épouvante italienne connaitra de superbes réussites grâce à 2 réalisateurs qui passeront maîtres dans cette catégorie : Riccardo Freda et Mario Bava. Ils ont su développer ce genre avec les moyens qu'on leur donnait ; paradoxalement, ce n'était pas grâce à des effets racoleurs et faciles (il y en avait parfois) mais bien plutôt grâce à une ambiance constituée par un visuel qui jouait admirablement sur le macabre, l'esthétisme des décors, des couleurs, de l'éclairage et des jeux d'ombres qui convenaient parfaitement à ces films au ton à la Edgar Poe. Une actrice comme Barbara Steele, Anglaise émigrée en Italie, sera la grande égérie de ce courant d'épouvante.
A la fin des années 70 et au début des années 80, l'épouvante se transforme en film d'horreur grâce à d'autres maîtres comme Dario Argento, Joe d'Amato ou Lucio Fulci qui lorgnent souvent vers le gore et le grand-guignol en y mêlant parfois de l'érotisme.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • 1
  • 2
  • Bande-annonce

    Le Masque du démon (1960)

    La maschera del demonio

    1 h 27 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Mario Bava avec Ivo Garrani, Arturo Dominici, Clara Bindi

    c'est l'un des grands classiques de l'épouvante italienne qui lance véritablement ce courant au début des années 60... avec la sublime Barbara Steele dont les yeux immenses vous transpercent et dont les ongles raclant la pierre d'un sarcophage vous glacent le sang. Ce chef-d'oeuvre absolu de l'épouvante grand teint est le premier film de Mario Bava qui va vite devenir un cinéaste culte admiré par des cohortes de fans
  • Bande-annonce

    Les trois visages de la peur (1963)

    I Tre volti della paura

    1 h 39 min. Sortie : . Sketches et Épouvante-horreur.

    Film de Mario Bava avec Suzy Andersen, Mark Damon, Glauco Onorato

    un autre classique du maître de l'épouvante gothique où il distille admirablement le macabre grâce à son style baroque visuel qui montre qu'il fut aussi un grand chef opérateur... c'est un film à sketches sur le thème de la culpabilité, avec le grand Boris Karloff, la superbe Michèle Mercier (qui venait de tourner son 1er "Angélique"), Mark Damon (qui fut un excellent Ivanohë) et Suzy Andersen
  • Danse Macabre (1964)

    Danza macabra

    1 h 27 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Sergio Corbucci et Antonio Margheriti avec Arturo Dominici, Silvano Tranquili, Silvia Sorrente

    encore un classique de l'âge d'or du fantastique italien co-produit avec la France, avec Barbara Steele et Hardy Kruger, réalisé par Antonio Margheriti (plus à l'aise dans le western), moins doué que Mario Bava ou Riccardo Freda, il impose cependant un goût pour l'humour noir et l'érotisme morbide
  • Bande-annonce

    L'effroyable secret du Dr. Hichcock (1962)

    L'orribile segreto del Dr. Hichcock

    1 h 28 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Riccardo Freda avec Harriet Medin, Silvano Tranquili, Robert Flemyng

    un autre classique avec Barbara Steele réalisé par Riccardo Freda qui se dissimule sous le pseudo de Robert Hampton...c'est du gothique pur jus où il est question de passion nécrophilique, un sujet plutôt morbide
  • Le spectre du professeur Hichcock (1963)

    Lo spettro

    1 h 37 min. Sortie : 1963. Épouvante-Horreur.

    Film de Riccardo Freda avec Harriet White, Peter Baldwin, Barbara Steele

    ici, les traducteurs français ont changé le docteur en professeur, mais c'est la suite de "l'Effroyable secret du docteur Hichcock", avec toujours Barbara Steele, réalisé par Freda et la même équipe technique...cette fois, il est question d'expériences sur la mort et d'une vengeance terrible
  • Bande-annonce

    Le Moulin des supplices (1960)

    Il Mulino delle donne di pietra

    1 h 31 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Giorgio Ferroni avec Dany Carrel, Liana Orfei, Pierre Brice

    une co-production italo-française avec la jolie Dany Carrel, Pierre Brice (qui délaissait un temps Winnetou) et Wolfgang Preiss (qui incarnait souvent des officiers allemands à Hollywood)... le sujet est moins fort, l'ambiance un peu moins réussie, mais le résultat reste honorable
  • Le manoir de la terreur (1963)

    Horror

    Sortie : 1963. Drame et Épouvante-horreur.

    Film de Alberto De Martino avec Gérard Tichy, Ombretta Colli, Helga Liné

    malgré une absence de vedettes, le film distille une atmosphère malsaine et fait son petit effet
  • La Vierge de Nuremberg (1963)

    La Vergine di Norimberga

    1 h 23 min. Sortie : .

    Film de Antonio Margheriti avec Luigi Severini, Rossana Podesta, Georges Rivière

    de l'horreur pure gothique et frissonnante dans un vieux château poussiéreux en Rhénanie, avec instruments de torture et la présence de Christopher Lee et Rossana Podesta... le film est très inspiré du style de la Hammer
  • Bande-annonce

    L'orgie des vampires (1969)

    Il mostro dell'opera

    1 h 20 min. Sortie : . Epouvante-horreur.

    Film de Renato Polselli avec Marco Mariani, Giuseppe Addobbati, Barbara Howard

    le titre français toujours en quête de racolage pour attirer le client, en fait trop, mais la sensualité et l'érotisme latent sont bien présents
  • Les Amants d'outre-tombe (1965)

    Amanti d'oltretomba

    1 h 45 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Mario Caiano avec Barbara Steele, Paul Muller, Helga Liné

    encore du pur gothique sanglant avec cette histoire de savant fou et de régénération par le sang... un bon film horrifique avec scènes de torture et sadisme... Barbara Steele rayonne, tout tourne autour d'elle, elle phagocyte l'image et livre sa meilleure prestation... avec aussi Rik Battaglia
  • Opération Peur (1966)

    Operazione Paura

    1 h 25 min. Sortie : . Fantastique et epouvante-horreur.

    Film de Mario Bava avec Piero Lulli, Micaela Esdra, Franca Dominici

    le film est resté longtemps inédit en salles en France, c'est pourtant une petite perle de Mario Bava qui revient au gothique qu'il a crée dans "le Masque du démon"... ici, il instille des procédés classiques (toiles d'araignées, brumes, apparitions fantomatiques...) et crée la peur par des éléments simples en imitant habilement le style des films de la Hammer ou ceux de Corman sur le cycle Edgar Poe
  • Vierges pour le bourreau (1965)

    Il Boia scarlatto

    1 h 30 min. Épouvante-Horreur.

    Film de Massimo Pupillo avec Ralph Zucker, Rita Klein, Femi Benussi

    un film complètement délirant avec des tortures et sévices démentiels, on se demande comment la censure de l'époque pouvait laisser passer ce type de film... avec Mickey Hargitay (époux de Jayne Mansfield, qui fera une petite carrière en Italie)
  • Bande-annonce

    Le Château de l'horreur (1974)

    Terror! Il castello delle donne maledette

    1 h 29 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Dick Randall avec Edmund Purdom, Boris Lugosi, Rossano Brazzi

    un scénario complètement improbable, totalement aberrant mais inventif, avec des personnages plus ou moins fêlés joués par un solide casting : Rossano Brazzi, le nain des "Mystères de l'Ouest" Michael Dunn, Edmund Purdom et Gordon Mitchell...
  • Les Vampires (1957)

    I Vampiri

    1 h 24 min. Sortie : .

    Film de Riccardo Freda et Mario Bava avec Carlo Dangelo, Muller, Antoine Balpétré

    avec Giana Maria Canale incarnant la comtesse Bathory, la fameuse comtesse de sang, mais l'action est transposée à Paris pour ce film qui navigue entre conte gothique et fantastique... une belle réalisation esthétique au titre trompeur, servie par la photo de Mario Bava qui réalise aussi quelques scènes lorsque Freda quitte le plateau suite à une engueulade avec les producteurs
  • Bande-annonce

    Caltiki - le monstre immortel (1959)

    Caltiki - il mostro immortale

    1 h 16 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Riccardo Freda et Mario Bava avec Daniela Rocca, Vittorio André, Giacomo Rossi-Stuart

    un film sans vedettes, mais un petit chef-d'oeuvre du genre où les 2 maîtres Riccardo Freda et Mario Bava sont associés à la réalisation. Le film s'inspire de "la Momie" hollywoodienne de 1932 (des archéologues découvrent le tombeau d'une déesse maya au Mexique), l'horreur sera plutôt suggérée grâce à des éclairages savants et une ambiance de mort
  • Le géant de Metropolis (1961)

    Il gigante di Metropolis

    Sortie : 1961. Péplum.

    Film de Umberto Scarpelli avec Roldano Lupi, Bella Cortez et Gordon Mitchell

    du fantastique à "créature", sorte de démarcation des "Frankenstein"
  • Bande-annonce

    La planète des vampires (1965)

    Terrore nello spazio

    1 h 26 min. Sortie : . Science-fiction et Épouvante-horreur.

    Film de Mario Bava avec Barry Sullivan, Norma Bengell, Angel Aranda

    en dépit d'un titre français racoleur, c'est un des meilleurs films de Mario Bava adapté d'un roman qui inspira plus tard le "Alien" de Ridley Scott, mixant les thèmes de l'espace et du vampirisme... pas de grosse vedette à part Barry Sullivan, acteur des années 40 et 50 n'ayant plus la cote à Hollywood, mais une photo superbe et des effets d'éclairages qui rendent les situations angoissantes, le film a été aussi distribué sous le titre plus légitime de "Terreur dans l'espace" (d'après le titre italien)
  • Bande-annonce

    Les Frissons de l'angoisse (1975)

    Profondo rosso

    2 h 06 min. Sortie : . Thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Dario Argento avec David Hemmings, Daria Nicolodi, Gabriele Lavia

    c'est le film charnière de Dario Argento qui se situe à mi-chemin du giallo de ses débuts (policier à énigme) qu'il abandonnait, et le pur fantastique d'horreur qu'il allait aborder ensuite avec "Suspiria"... ici, il combine les 2 genres mais l'ensemble reste encore peu abouti
  • Bande-annonce

    La Baie sanglante (1971)

    Reazione a catena

    1 h 24 min. Sortie : . Thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Mario Bava avec Claudine Auger, Luigi Pistilli, Claudio Camaso

    un bon suspense de Mario Bava qui flirte un peu avec le thriller mais qui multiplie les morts violentes... avec la Française Claudine Auger (la James Bond girl de "Opération Tonnerre") et Luigi Pistilli (un acteur vu chez Sergio Leone, notamment dans la bande de l'Indien de "Et pour quelques $ de plus")
  • Bande-annonce

    Holocauste 2000 (1977)

    Holocaust 2000

    1 h 46 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Alberto De Martino avec Kirk Douglas, Simon Ward, Agostina Belli

    dans le sillage des films hollywoodiens "démoniaques" comme "L'Exorciste" et "la Malédiction", une production italo-anglaise plutôt bien faite et qui fait un peu flipper avec quelques scènes-choc et la musique d'Ennio Morricone. De Martino se paie Kirk Douglas au casting, bien entouré par Agostina Belli, Simon Ward, Anthony Quayle, Spiros Focas, Romollo Valli, Adolfo Celli (qui fut Emilio Largo dans "Opération Tonnerre") , Ivo Garrani et Alexander Knox...
  • Bande-annonce

    Le Dieu alligator (1980)

    Il fiume del grande caimano

    1 h 30 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Sergio Martino avec Barbara Bach, Claudio Cassinelli, Mel Ferrer

    Alberto de Martino (ou Sergio Martino) s'est spécialisé dans le film d'aventures exotiques qui tournent mal, comme dans "la Montagne du dieu cannibale" qui voyait Ursula Andress ligotée nue par des sauvages, mais ici, il échoue dans sa tentative de plagiat des "Dents de la mer" où il remplace le requin par un énorme alligator... les effets sont pauvres et téléphonés, avec des effets spéciaux mal bricolés. Le film est sorti en France sous le simple titre de "Alligator" et voyait en vedettes la James Bond girl de "l'Espion qui m'aimait" Barbara Bach et Mel Ferrer
  • Bande-annonce

    Le Continent des hommes poissons (1979)

    L'Isola degli uomini pesce

    1 h 39 min. Sortie : . Fantastique.

    Film de Sergio Martino avec Barbara Bach, Claudio Cassinelli, Richard Johnson (I)

    Barbara Bach côtoyait quelques monstres mutants déjà dans ce film un peu maladroit, au ton naïf mais rigolo...on y trouvait aussi l'acteur anglais Richard Johnson dans le rôle d'un savant dérangé qui pratique des expériences sur une île isolée, c'est carrément une imitation de "L'île du Dr Moreau"
  • Bande-annonce

    La Maison de l'exorcisme (1975)

    La Casa dell'esorcismo

    1 h 37 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Mario Bava et Alfredo Leone avec Alida Valli, Franz Von Treuberg, Alessio Orano

    un gros casting pour cette maison hantée qui n'est pas le meilleur film de Mario Bava, mais qui se laisse voir sans ennui... c'est dans le style de "la Maison du diable" ou "la Maison des damnés", on y trouve Telly Savalas, Elke Sommer, Sylva Koscina, Gabriele Tinti, Alida Valli
  • Bande-annonce

    Cannibal Holocaust (1980)

    1 h 35 min. Sortie : . Aventure et Épouvante-horreur.

    Film de Ruggero Deodato avec Robert Kerman, Francesca Ciardi, Perry Pirkanen

    ici, le réalisateur cultive le sens de l'image choc et verse dans le dégoût et l'atrocité dans une forme de reportage vérité, on est loin du film d'horreur traditionnel, on plonge dans le grand guignol le plus déjanté...les scènes d'écorchements et de cannibalisme sont quasiment insoutenables
  • Cannibal Ferox (1981)

    1 h 30 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Umberto Lenzi avec Danilo Mattei, Walter Lloyd, Fiamma Maglione

    dans le même style que "Cannibal holocaust", avec en plus des sévices divers, bref de l'horreur grand guignolesque au plus haut point
  • Bande-annonce

    Anthropophagous (1980)

    Anthropophagus

    1 h 30 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Joe D'Amato (1) avec Tisa Farrow, Saverio Vallone, Serena Grandi

    Joe d'Amato enchaîne sur les délires anthropophages de Deodato et de son "Cannibal holocaust" , sauf que là on n'est pas en Amazonie, il s'agit d'un gars sur une petite île touristique qui adore dévorer des entrailles... on est encore dans les excès, et personnellement, j'aime bien l'horreur, mais ce genre de film me dégoûte plus qu'autre chose...
  • Bande-annonce

    Ténèbres (1982)

    Tenebre

    1 h 41 min. Sortie : . Thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Dario Argento avec John Saxon, Anthony Franciosa, Daria Nicolodi

    l'un des plus connus des films du nouveau maître italien de l'horreur au début des 80's, avec de bons acteurs comme Anthony Franciosa et John Saxon... il marche sur les traces de Brian De Palma, jouant avec les nerfs du spectateur, avec souvent des effets gratuits et souvent peu compréhensibles, des éclairages violents et des couleurs criardes, et quelques mouvements d'appareil
  • Bande-annonce

    Suspiria (1977)

    1 h 38 min. Sortie : . Fantastique, thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Dario Argento avec Jessica Harper, Stefania Casini, Flavio Bucci

    Séances de cinéma (1 salle)
    le 1er grand film d'horreur de Dario Argento, qui joue la carte du lieu hanté, mais redéfini avec une nouvelle approche... on y trouve Udo Kier, acteur des films underground de Paul Morrissey et Andy Warhol ("Chair pour Frankenstein", "Du sang pour Dracula")
  • Bande-annonce

    La Maison près du cimetière (1981)

    Quella villa accanto al cimitero

    1 h 27 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Lucio Fulci avec Giovanni Frezza, Silvia Collatina, Dagmar Lassander

    le réveil de forces infernales qui sommeillent dans une cave, le film joue sur les peurs traditionnelles, un peu comme dans "Amityville"... mais le film n'est clairement pas un des meilleurs de Fulci
  • L'Emmurée vivante (1977)

    Sette note in nero

    1 h 35 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Lucio Fulci avec Gianni Garko, Ida Galli, Jenny Tamburi

    un classique de Lucio Fulci qui donne dans la parapsychologie, avec des effets encore assez modestes... un bon casting avec une excellente Jennifer O'Neill, et Gabriele Ferzetti et Marc Porel
  • 1
  • 2