Lectures 2018

Avatar LeGigot Liste de

8 livres

par LeGigot
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Terre et cendres (2010)

    Sortie : mars 2010. Roman.

    Livre de Atiq Rahimi

    Janvier. Pas mon genre de livre normalement, mais j'ai pas détesté. Le style est simple et joli, avec de bonnes descriptions, et c'est assez court pour ne pas se lasser. Par contre, il y a quelques longueurs et répétitions et ça manque un peu d'action. Par ailleurs, c'est tout de même assez lourd à lire.
  • Micromégas (1752)

    Sortie : 1752. Conte et essai.

    Livre de Voltaire

    Janvier. Je n'aurais jamais cru donner un 6/10 à du Voltaire, mais je dois avouer que c'était très court et quand même un peu divertissant. Probablement son meilleur, bien loin de la médiocrité de Candide.
  • Les Carnets du sous-sol (1864)

    Записки из подполья (Zapiski iz podpol'ia)

    Sortie : 1864. Roman.

    Livre de Fiodor Dostoïevski

    Janvier. C'est toujours pareil avec Dostoïevski : ça semble tout à faire ordinaire, jusqu'au dénouement qui surprend. Par contre, même si ça se lit bien, j'ai trouvé que ça tirait un peu en longueur. La fin m'a fait augmenté la note d'un point car le passage de Lisa est touchant.
  • Le Parfum (1985)

    Das Parfum, die Geschichte eines Mörders

    Sortie : 1985. Roman.

    Livre de Patrick Süskind

    Juillet. Normalement je n'aime pas les classiques, mais celui-ci est une exception. Les descriptions sont jolies et l'intrigue presque toujours captivante, par contre il y a parfois de rares longueurs. Mais je l'ai lu d'une traite. Ce livre donne définitivement le goût de sentir tout ce qui existe après sa lecture, de partir en quête du monde mystérieux des odeurs qu'on a tendance à ne pas remarquer.
  • La Maison des Feuilles (2000)

    The House of Leaves

    Sortie : . Roman.

    Livre de Mark Z. Danielewski

    Août. La structure originale du roman ne sert qu'à masquer la pauvreté de l'histoire. De plus, les références scientifiques erronées et les références postmodernes m'ont sérieusement énervées. J'avais souvent l'impression que l'auteur n'avait aucune idée de quoi il parlait, surtout quand il parlait de biologie, et qu'il disait des mots compliqués seulement par grandiloquence.
  • Les Sept jours du talion

    Roman.

    Livre de Patrick Sénécal

    Décembre. Une grossier plagiat de Misery de Stephen King : on parle d'un écrivain, le bourreau est un médecine, des genoux sont explosés, etc. Par ailleurs, le style est extrêmement fade, et l'auteur ne semble même pas maîtriser l'écriture élémentaire (il mélange des temps de verbe parfois).
  • Le Vieil Homme et la Mer (1952)

    The Old Man and the Sea

    Sortie : 1952. Roman.

    Livre de Ernest Hemingway

    Décembre. Pas mauvais, belles descriptions, mais tire un peu en longueur et le thème est un peu convenu.
  • Dée (2002)

    Sortie : 2002. Roman.

    Livre de Michael Delisle

    Décembre. Comme je m'en doutais, le roman est fade et vulgaire, et totalement dénué de style de littéraire. Les phrases sont hachées et les scènes mal écrites. L'auteur a de la misère à faire des chapitres de plus de deux pages.. Il y a des scènes de violence et de vulgarité gratuites. Ce roman m'a troublé.