Les (25) plus grandes impros du cinéma

Avatar Templar Liste de

56 films

par Templar

Quand l'improvisation peut élever l'œuvre. Ingénieux et génial mais surtout contribuant de façon efficace à l'esprit et parfois même au propos du film qu'il soit thématique, intellectuel ou philosophique.

Sources >>>

En vidéo (et classé comme tel) >>> http://youtu.be/cTFQBHBeleE et aussi http://youtu.be/eNAajAflpBQ

Autre vidéo sur les bloopers conservés: https://www.youtube.com/watch?t=313&v=F50yjSws9gQ

http://screenrant.com/greatest-unscripted-movie-scenes/#utm_source=zergnet.com&utm_medium=referral&utm_campaign=zergnet_69004

+ Ajouts supplémentaires + Participation des membres (merci à eux).

Les performances comme par exemple SHADOWS de John Cassavetes et BORAT de Sasha Baron Cohen ou des films comme LE RAYON VERT de Rohmer ne sont pas inclus.

PS: Forcément, il y en a plein d'autres dans l'univers cinématographique, peut-être (sûrement) des plus fortes, des meilleures...

PS': Pas encore pris le temps de traduire certaines annotations. Sorry... enfin, désolé.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • 1
  • 2
  • 1
    Bande-annonce

    Full Metal Jacket (1987)

    1 h 56 min. Sortie : . Drame et guerre.

    Film de Stanley Kubrick avec Matthew Modine, Arliss Howard, Vincent D'Onofrio

    Séances de cinéma (1 salle)
    Le dialogue de l'instructeur a principalement été improvisé par R. Lee Ermey.

    À l'origine, R. Lee Ermey n'était même pas casté pour le rôle du Sergent instructeur Hartman, mais après qu'Ermey ait soumis une cassette de lui crachant des insultes à un groupe de Royal Marines pendant 15 minutes d'affilée, Kubrick l'engagea immédiatement.

    Ermey avait écrit pour 150 pages d'insultes et Kubrick estime que 50% des dialogues du personnage étaient improvisés par l'instructeur.
  • 2
    Bande-annonce

    Le Silence des agneaux (1991)

    The Silence of the Lambs

    1 h 58 min. Sortie : . Policier, drame, thriller et epouvante-horreur.

    Film de Jonathan Demme avec Jodie Foster, Anthony Hopkins, Lawrence A. Bonney

    Le fameux "hssss" d'Hannibal Lecter, désormais icône sonore du cinéma.

    Apparemment, c'était quelque chose qu'Hopkins a fait pendant les répétitions et qui a fait flipper Foster. Aussi, Demme a décidé de le garder, jugeant que c'était la meilleure façon de terroriser son public.
  • 3
    Bande-annonce

    Taxi Driver (1976)

    1 h 53 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de Martin Scorsese avec Robert De Niro, Jodie Foster, Harvey Keitel

    Le culte "You're talkin' to me". De Niro avait pour instructions de simplement parler au miroir. Il a tout improvisé.

    https://www.youtube.com/watch?v=lQkpes3dgzg

    + Scène entre De Niro et Cybill Shepherd dans le coffee shop: https://www.youtube.com/watch?v=1ve57l3c19g

    "Scorsese calls attention to improvisation in the film, such as in the scene between De Niro and Cybill Shepherd in the coffee shop."
    Source : "Scorsese on Scorsese" edited by David Thompson and Ian Christie. 057114103X: series London; Boston: Faber and Faber, 1989. Call#: Van Pelt Library PN1998.3.S39 A3 1989

    (merci à @Valent'in Hamon)
  • 4
    Bande-annonce

    Orange mécanique (1971)

    A Clockwork Orange

    2 h 16 min. Sortie : . Drame.

    Film de Stanley Kubrick avec Malcolm McDowell, Patrick Magee, Michael Bates

    Séances de cinéma (2 salles)
    Alex (Malcolm McDowell) entonne une chanson heureuse alors que lui et ses "droogs" s'adonnent à un peu "d'ultra-violence" et de viol dans la maison d'un couple. Kubrick aurait filmé cette scène plusieurs fois sans jamais être satisfait, jusqu'à ce qu'il arrive au point où il demande à McDowell de "faire tout ce qu'il voulait". McDowell a décidé de chantonner "Singing in the Rain" et Kubrick était tellement content de la façon dont la scène fonctionnait qu'il a immédiatement acquis les droits d'utiliser le morceau dans les heures qui ont suivi.

    http://youtu.be/faML0QvVb2A
  • 5
    Bande-annonce

    Macadam Cowboy (1969)

    Midnight Cowboy

    1 h 53 min. Sortie : . Drame.

    Film de John Schlesinger avec Dustin Hoffman, Jon Voight, Sylvia Miles

    À NYC, un taxi a ignoré les indications «En tournage» et a foncé vers les acteurs alors qu'ils traversaient la rue. Hoffman, au lieu d'arrêter de jouer et d'attendre de reprendre la scène, est resté dans son personnage et a balancé le mémorable "I'm walking here".

    http://youtu.be/c412hqucHKw
  • 6
    Bande-annonce

    Blade Runner (1982)

    1 h 57 min. Sortie : . Drame, science fiction et thriller.

    Film de Ridley Scott avec Harrison Ford, Rutger Hauer, Sean Young

    Séances de cinéma (4 salles)
    Le magnifique "All those moments will be lost in time, like tears in rain", dans la plus belle séquence du film, déjà fortement inspiré du Bateau Ivre de Rimbaud. (Ma préférée personnellement)
  • 7
    Bande-annonce

    Shining (1980)

    The Shining

    1 h 59 min. Sortie : . Epouvante-horreur et mystère.

    Film de Stanley Kubrick avec Jack Nicholson, Shelley Duvall, Danny Lloyd

    Séances de cinéma (1 salle)
    "Here's Johnny!" était une impro de Nicholson en référence au Tonight Show starring Johnny Carson".

    http://youtu.be/WDpipB4yehk

    (Et de 3 impros pour le maniaque Kubrick!)
  • 8
    Bande-annonce

    Annie Hall (1977)

    1 h 33 min. Sortie : . Romance et comédie dramatique.

    Film de Woody Allen avec Woody Allen, Diane Keaton, Tony Roberts

    Le célèbre éternuement n'était pas dans le script. Elle a eu lieu lors d'une répétition. Plus, la scène a dû être coupée car les acteurs ne pouvaient s'arrêter de rire.
  • 9
    Bande-annonce

    Casablanca (1942)

    1 h 42 min. Sortie : . Drame, romance et guerre.

    Film de Michael Curtiz avec Humphrey Bogart, Ingrid Bergman, Paul Henreid

    Séances de cinéma (1 salle)
    J'ai personnellement encore du mal à y croire mais la ligne "Here's looking at you kid" n'était pas dans le scénario.

    Selon certains témoignages, Bogart disait "Here's looking at you kid" à de multiples reprises lorsqu'il apprenait à Bergman à jouer au poker entre les prises.
  • 10
    Bande-annonce

    Reservoir Dogs (1992)

    1 h 39 min. Sortie : . Policier et thriller.

    Film de Quentin Tarantino avec Harvey Keitel, Tim Roth, Michael Madsen

    Tarantino n'avait pas dit à Michael Madsen quoi faire avec l'oreille. Les dialogues et les mouvements ont donc tous été improvisés par l'acteur.
  • 11
    Bande-annonce

    L'Empire contre-attaque (1980)

    Star Wars Episode V: The Empire Strikes Back

    2 h 04 min. Sortie : . Action, aventure, fantastique et science fiction.

    Film de Irvin Kershner avec Mark Hamill, Harrison Ford, Carrie Fisher

    Le "I know" d'Harrison Ford/Han Solo n'était pas dans le script. Il devait dire "I love you too", mais ça ne collait pas. Selon ford, Solo n'aurait pas dit ça. En fait, ce "I know" est un peu le duel au sabre du premier Indiana Jones. Sur le plateau on s'adapte.
  • 12
    Bande-annonce

    Les Dents de la mer (1975)

    Jaws

    2 h 04 min. Sortie : . Aventure, epouvante-horreur et thriller.

    Film de Steven Spielberg avec Roy Scheider, Robert Shaw, Richard Dreyfuss

    Séances de cinéma (1 salle)
    La réplique "you're gonna need a bigger boat".

    En entrevue à Esquire cette année, le scénariste Aaron Sorkin (The West Wing, The Social Network, Moneyball) a déclaré que, selon lui, c'était la meilleure réplique de l'histoire du cinéma. Après sait-il qu'elle a été improvisée?

    http://youtu.be/2I91DJZKRxs

    UPDATE (merci PierreAmo): La réplique se trouvait en fait ailleurs dans le script.

    Carl Gotlieb, co-auteur et ami de Spieberg interviewé par BBC World Service
    « We’re going to need a bigger boat » was used by Scheider but written in the script to be used elsewhere …it became a catchphrase amongst the actors…if something went wrong, they would say « oh we’re going to need a bigger boat »
  • 13
    Bande-annonce

    Il faut sauver le soldat Ryan (1998)

    Saving Private Ryan

    2 h 49 min. Sortie : . Action, guerre et drame.

    Film de Steven Spielberg avec Tom Hanks, Tom Sizemore, Edward Burns

    L'histoire racontée par le personnage de Matt Damon (Ryan) a totalement été improvisée.
  • 14
    Bande-annonce

    Docteur Folamour (1964)

    Dr. Strangelove or : How I Learned to Stop Worrying and Love the Bomb

    1 h 35 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Stanley Kubrick avec Peter Sellers, George C. Scott, Sterling Hayden

    Séances de cinéma (1 salle)
    La réplique et gestuelle "Mein Führer! I can walk" a été improvisé (en même temps c'est typique de Peter Sellers)

    Et encore un Kubrick! Décidément, l'improvisation va bien a ses films!

    MacNiaque: La conversation au téléphone a aussi été totalement improvisée par Peter Sellers. D'ailleurs elle a été grandement coupée (et montée) par Kubrick car Sellers a fait près d'un quart d'heure d'impro pour ce coup de fil. "Me too Dimitry, I love you too Dimitry."
  • 15
    Bande-annonce

    Le Parrain (1972)

    The Godfather

    2 h 55 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de Francis Ford Coppola avec Marlon Brando, Al Pacino, James Caan

    La réplique "Leave the gun" était dans le scénario mais pas le "Take the cannoli":

    Corleone family capo Peter Clemenza (Richard Castellano) orders his henchman Rocco Lampone (Tom Rosqui) to carry out a hit on Paulie Gatto (John Martino) for his betrayal of Don Vito Corleone (Marlon Brando).

    Castellano's original line was "Leave the gun" but drawing from an earlier scene where Clemenza's wife reminds him to bring home some cannoli, he improvised the now famous line "Take the cannoli."

    http://youtu.be/yHzh0PvMWTI

    ###

    Également le chat: Vito Corleone (Marlon Brando) is more than the cold-hearted head of a powerful Italian mob family. That trait shows when he sentences a man to be beaten as retaliation for the beating of another man's daughter - all while gently stroking a cat.

    http://youtu.be/i96VS_z8y7g

    Thing is, the cat was never part of the original script. Some reports say that Coppola plopped the feline into Brando's lap just before filming began. Other reports say Brando found "il gatto" roaming around the set, picked him and gave him an offer he couldn't refuse (heh).

    @Valentin Morisseau: Le Badabing de Sonny aussi, d'où le nom du bar de striptease dans les Sopranos !
  • 16
    Bande-annonce

    Les Guerriers de la Nuit (1979)

    The Warriors

    1 h 32 min. Sortie : . Action et thriller.

    Film de Walter Hill avec Michael Beck, James Remar, Dorsey Wright

    Séances de cinéma (1 salle)
    La réplique (assez creepy) "Warriors, come out to play!" a spontanément été ajoutée par David Patrick Kelly.
  • 17
    Bande-annonce

    Usual Suspects (1995)

    The Usual Suspects

    1 h 46 min. Sortie : . Policier, mystère et thriller.

    Film de Bryan Singer avec Stephen Baldwin, Gabriel Byrne, Benicio Del Toro

    Alors qu'ils sont interrogés, la façon de dire leur réplique "Give me the fucking keys" a été improvisé par chacun des cinq acteurs.

    Christopher McQuarrie wrote only one line for this scene - "Give me the keys, you f*cking c*cksucker!" - it was up to the individual actors to deliver it however they wanted. McQuarrie actually plays the cop speaking with the suspects and both his line to Fred Fenster (Benicio Del Toro) "In English please?" and Del Toro's reaction were unscripted.

    According to interviews on the DVD, the laughing during Del Toro's delivery was due to his constant farting while filming - boys will be boys.
  • 18
    Bande-annonce

    Tootsie (1982)

    1 h 57 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Sydney Pollack avec Dustin Hoffman, Teri Garr, Bill Murray

    Le personnage de Bill Murray devait faire paraître qu'il parlait pendant toute la fête. Tout ce qu'il dit est totalement improvisé.
  • 19
    Bande-annonce

    Aliens : Le Retour (1986)

    Aliens

    2 h 17 min. Sortie : . Action, aventure, science fiction et thriller.

    Film de James Cameron avec Sigourney Weaver, Carrie Henn, Michael Biehn

    Le "Game Over Man" ne figurait pas dans le scénario.

    Chaos and confusion are everywhere after the first attack by the xenomorphs decimate the Space Marines and their drop ship crashes. As the crew tries to get their bearing and fully understand what just happened, Private Hudson (Bill Paxton) - ever the pessimist - laments "That's it man, game over man, game over! What are we going to do now?"

    The original line didn't include the "game over" part and was ad libbed by Paxton.
  • 20
    Bande-annonce

    The Dark Knight, le chevalier noir (2008)

    The Dark Knight

    2 h 32 min. Sortie : . Action, policier, drame et thriller.

    Film de Christopher Nolan avec Christian Bale, Heath Ledger, Aaron Eckhart

    Séances de cinéma (1 salle)
    Deux ici:

    Lors de la scène de l'hôpital, l'explosion devait s'arrêter (script), par contre ce que fait Heath Ledger pendant cette "pause" a été improvisé par l'acteur.

    http://youtu.be/pOwlJNoa5yg

    ###

    Slow clapping: As the Joker (Heath Ledger) waits quietly alone in jail after having been arrested by Jim Gordon (Gary Oldman), Mayor Garcia (Nestor Carbonell) shows up to look over Gotham's latest scourge. While there he also promotes Gordon to the position of Commissioner.

    As the officers in the room applaud the announcement Ledger begins, unscripted, to slowly clap - never changing his facial expression. It was just a simple improvisation but one that was unsettling and darkly brilliant.
  • 21
    Bande-annonce

    Will Hunting (1997)

    Good Will Hunting

    2 h 06 min. Sortie : . Drame.

    Film de Gus Van Sant avec Matt Damon, Robin Williams, Ben Affleck

    La séquence sur l'épouse qui pète de Robin Williams n'était pas dans le script (et dire que Damon et Affleck ont quand même eu l'oscar du meilleur scénario!!)
  • 22
    Bande-annonce

    En cloque, mode d'emploi (2007)

    Knocked Up

    2 h 09 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Judd Apatow avec Seth Rogen, Katherine Heigl, Paul Rudd

    (dans la vidéo ça met 40 Year-old Virgin mais l'extrait de la vidéo vient de Knocked-Up. Les deux films ont leur place ici.)

    La séquence "You know how I know you're gay" dans la voiture, 6 minutes improvisées. Le "jeu" "You know how I know you're gay" a été utilisé de façon récurrente dans 40 Year-old Virgin justement entre les personnages de Seth Rogen et Paul Rudd.
  • 23
    Bande-annonce

    Dumb and Dumber (1994)

    1 h 47 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Peter Farrelly et Bobby Farrelly avec Jim Carrey, Jeff Daniels, Lauren Holly

    La séquence du "most annoying sound in the world" a totalement été improvisée. D'ailleurs, si on met pause juste avant le plan serré sur Carrey, on peut voir Jeff Daniels perplexe/surpris avant de s'apprêter à rire comme pas permis. (merci Faux Raccord, pour ce détail)

    There are many scenes in the film that show how moronic and simple-minded best friends Lloyd Christmas (Jim Carrey) and Harry Dunne (Jeff Daniels) can be but this one showed how annoying they can be on car trips - and it was entirely unscripted.

    Even hitman Joe Mentalino's (Mike Starr) hissy fit reaction to the scene was unscripted, which makes the scene that much funnier.
  • 24
    Bande-annonce

    Le Golf en folie ! (1980)

    Caddyshack

    1 h 39 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Harold Ramis avec Bill Murray, Ted Knight, Mitchell Hamilton

    La réplique de Bill Murray "It's in the hole" a été improvisée.

    + The Cinderella Story: One of the best and most quoted scenes from this film is "The Cinderella Story" where groundskeeper Carl Spackler (Bill Murray) mutters a story to himself about an unknown golfer winning The Masters.

    This entire scene was developed by Murray on the spot saying in his 1999 book Cinderella Story: My Life in Golf: "The Cinderella Story was a spur-of-the-moment idea. 'Get me some flowers,' I said. 'Four rows of mums."
  • 25
    Bande-annonce

    Dans la peau de John Malkovich (1999)

    Being John Malkovich

    1 h 52 min. Sortie : . Comédie, drame et fantastique.

    Film de Spike Jonze avec John Cusack, Cameron Diaz, Ned Bellamy

    Le mec balançant une canette sur la tête de John Malkovitch: sa réplique hurléE "think fast!" a été formulée par l'acteur sans qu'on le lui demande.

    Shortly after John Malkovich meets Craig Schwartz (John Cusack) on the side of the road he wanders off mad. As he does, a car passes by with a man leaning out the window. The man throws a can hitting Malkovich square in the back of the head while yelling, "Hey Malkovich! Think Fast!" - causing the Oscar nominated actor to scream out in legitimate pain.

    Neither the can throwing nor the reaction were scripted but the drunken extra in the car felt the opportunity was too good to pass up. Jonze thought the scene added to the character's frustration and left it in.

    Instead of being fired, the extra was added to the final cut of the film and given a raise.
  • 26
    Bande-annonce

    Apocalypse Now (1979)

    2 h 33 min. Sortie : . Drame et guerre.

    Film de Francis Ford Coppola avec Marlon Brando, Martin Sheen, Robert Duvall

    Séances de cinéma (1 salle)
    Marlon Brando lisait à peine le script, mais fallait bien qu'il parle. Bah voilà.

    http://youtu.be/RHDjbsydWI4
  • 27
    Bande-annonce

    Les Aventuriers de l'arche perdue (1981)

    Raiders of the Lost Ark

    1 h 55 min. Sortie : . Action et aventure.

    Film de Steven Spielberg avec Harrison Ford, Karen Allen, Paul Freeman

    La scène où le sabreur confirmé se fait descendre d'une seule balle par Indy n'était pas du tout prévue. Il devait y avoir un combat au fouet et au sabre mais Harrison Ford était atteint de dysenterie comme la plupart des autres membres de l'équipe et se sentait incapable de tourner une scène de combat. Harrison Ford affirme être à l'origine de la modification et avoir suggéré « et si je descendais juste ce crétin » à Spielberg qui lui aurait alors répondu avoir eu la même idée.
  • 28
    Bande-annonce

    Piège de cristal (1988)

    Die Hard

    2 h 11 min. Sortie : . Action et thriller.

    Film de John McTiernan avec Bruce Willis, Alan Rickman, Reginald Veljohnson

    La réplique culte «yippee-ki-yay motherfucker» ne figurait même pas au scénario à la base.

    Bruce Willis: "C’était improvisé. Alan Rickman jouait si bien le mauvais garçon qu’il me provoquait sans cesse. Et puis, pendant une prise, c’est sorti tout seul. La réplique est depuis devenue la marque de commerce du personnage – et la mienne par le fait même. C’est incroyable de voir qu’aujourd’hui, de jeunes garçons me lancent la réplique dans la rue. Des grands-mères, même! C’est un peu étrange. Mais ça me fait sourire."

    par @Jackal:

    "I wanted this to be easy, simple, but nooo, your Mr. Takagi couldn't go along, so he won't be joining us for the rest of his life." réplique d'Alan Rickman.
  • 29
    Bande-annonce

    Zoolander (2001)

    1 h 29 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Ben Stiller avec Ben Stiller, Owen Wilson, Christine Taylor

    "Why Male Models?"

    Dans cette scène impliquant l'ancien top model de la main JP Prewitt (David Duchovny) et le crétin top model mâle Derek Zoolander (Ben Stiller), Prewitt - un théoricien de la conspiration - explique comment l'industrie de la mode a été derrière chaque assassinat politique de grande envergure au cours des cent dernières années.

    Zoolander demande: "Why Male Models?" Prewitt répond avec une longue explication, après quoi Zoolander répond à nouveau, "Why Male Models?" Stiller a oublié sa ligne originale et vient de répéter sa ligne précédente à la place. Cela a incité Duchovny à improviser sa propre réponse: "Vous plaisantez? Je viens de vous le dire il y a genre une minute!" (pas sûr de la réplique exacte dans la VF, mais c'est quelque chose comme ça)

    La scène renforcer le récit du film avec ce concept du stéréotype masculin écervelé, parfait dans le contexte de la scène, et Stiller offre au passage un des gaffes maîtresses les plus drôles du film.
  • 30
    Bande-annonce

    Le Fugitif (1993)

    The Fugitive

    2 h 10 min. Sortie : . Drame, action et thriller.

    Film de Andrew Davis avec Harrison Ford, Tommy Lee Jones, Joe Pantoliano

    "I don't care."

    Dans cette célèbre confrontation entre Richard Kimble (Harrison Ford) - un médecin accusé à tort du meurtre de sa femme - et le US Marshal Samuel Gerard (Tommy Lee Jones), Kimble a le dessus sur ​​Gerard dans les égouts. Au lieu de tirer sur le Gerard, et ainsi faire empirer les choses, Kimble plaide sa cause à lui en disant: "Je n'ai pas tué ma femme! » . Gérard, avec un ton sobre et un regard intense sur son visage, répond/improvise cette réponse simple et brillante: "J’en ai rien à foutre!" ("I don’t care" en VO)

    La ligne ne faisait pas partie du script, mais ces trois mots démontrait pour Kimble, et le public, que cela importe peu pour Gerard qu’il soit coupable ou innocent, tout ce qui lui importe, c’est attraper le fugitif, quoi qu'il arrive. Cela renforçait la tension tout en montrant davantage quel genre d’homme était Gerard.

    http://youtu.be/ZQ11Ws3tqP0
  • 1
  • 2