Les albums marquants de ma petite vie

Avatar Shourka Liste de

8 albums

par Shourka

Aucun ordre précis dans cette liste, les albums viennent s'ajouter a cette liste comme autant de souvenirs ; ils vont et ils viennent au gré du vent.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Écouter

    No Angel (1999)

    Sortie : . Pop, downtempo, electronique, vocale et ballade. 12 morceaux.

    Album de Dido

    Le premier CD acheté de ma vie de jeune. J'entends par là de ma propre initiative, bien evidemment après être tombé amoureux du titre choisi en generique de Roswell (la serie TV), et Hunter l'un de ses singles.
  • Écouter

    Blackwater Park (2001)

    Sortie : . Prog rock, death metal et acoustique. 8 morceaux.

    Album de Opeth

    Mon premier album du groupe, choisi en partie a cause de la beauté de la pochette ; grande bizzareté sonore a une epoque ou je connaissais peu le Metal Extreme ; c'etait pour moi soit ultra bourrin, soit ultra gentillet, alors un savant melange des deux, si bien executé et sans pifrerie ? Ce fut deroutant, et donc marquant ! Ce groupe devint si reccurent dans ma playlist que j'en suis devenu assez degouté aujourd'hui.
  • Écouter

    Reise, Reise (2004)

    Sortie : . Heavy metal et industrielle. 12 morceaux.

    Album de Rammstein

    Premier vrai coup de coeur dans le registre du rock/metal après des essais sans consequence auprès de groupes comme Noir Désir, Nirvana, Linkin Park, Offspring, et autres. Immense coup de coeur qui fut entamé par le tire eponyme de l'album, passant en boucle une bonne periode, avant la decouverte du reste de l'album, assez innegal au demeurant.
  • Écouter

    Era (1996)

    Sortie : 1996. New Age. 11 morceaux.

    Album de Era

    Les chansons qui hantent pendant longtemps votre enfance et peut être même votre debut de vie d'adulte sans que vous n'ayez jamais pu reellement mettre la main dessus, ça a sans doute existé. Grace au matraquage operé lors de la sortie de cet album, les divers extraits ont pas mal été fredonnés dans le dedans de ma tête, et ce n'est que bien bien plus tard que j'ai enfin pu enfin exorciser mes oreilles. Et c'etait pas trop mal !
  • Écouter

    F# A# ∞ (1997)

    Sortie : . Post-rock. 12 morceaux.

    Album de Godspeed You! Black Emperor

    Encore une bizzarerie d'adolescent, quand quelque part entre Linkin Park et Dido se promènent des chansons... que dis-je, des musiques, longues, etrangement construites avec des monologues durant parfois plusieurs minutes, accompagnées seulement de quelques notes repetées... et un jour j'appris le mot "post-rock".
  • Écouter

    Absence (2005)

    Sortie : . Industrielle, noise, expérimental, rap conscient et hip hop. 12 morceaux.

    Album de Dälek

    Du rap interessant ? Ca n'existe pas. Du hip hop interessant ? Ca n'existe pas. Ah ? dälek ? Ce doit être une exception alors, et c'est sans doute grace a ce coté vachement industriel, agressif et sombre ? Ah, le flow s'accorde tout a fait avec le son ? Ah, je suis en train d'apprecier ? Ah.
  • Écouter

    Meteora (2003)

    Sortie : . Nu metal et rap rock. 13 morceaux.

    Album de Linkin Park

    Toute vie musicale commence par un commencement, en principe. Vous etiez continuellement bercé dans la musique depuis votre enfance ? Pas moi, ou pas directement. La musique dans le bus ? M'interesse pas. Ou si peu. La musique dans la télé ? M'interesse pas. Ou si peu. Le CD offert a mon anniversaire par ma soeur ? M'interesse pas. Ou pas tant que ça. Mais certaines chansons suffisent pour grossir mon interet vers la musique. Et c'est le début de tout.
  • SILENT HILL 2 ORIGINAL SOUNDTRACKS (OST) (2001)

    Sortie : . Rock, ambient, bande originale, downtempo et musique abstraite. 30 morceaux.

    Bande-originale de Akira Yamaoka

    Pour certains, c'est la musique des Final Fantasy. Ca l'a été un peu pour moi aussi. Mais ça a surtout été la musique de Silent Hill, grace a son atmosphere tres visuelle, très melancolique, tout a fait en accord avec son image, son action, ses personnages. Et quand c'est parfait, ç'est parfait. Premiers pas dans le trip-hop par le biais de cet album, d'ailleurs.