Les films de mon 2019

Avatar Max-La-Malice Liste de

160 films

par Max-La-Malice

L'an passé : 187 films vus

Objectif cette année : Dépasser les 200

(J'ai arrêté de commenter "sérieusement" à partir de la mi-juillet et j'ai repris à partir de début septembre, "Adieu au langage" est passé par là...)

Je fais des annotations quand j'en ai envie, sinon il faut vous fier à la note (les "coeurs" sont des demi-points) :
10 - Crème de la crème
9 - Excellent, brillant, "bouleversifiant"
8 - Très bon moment franchement
7 - Bon moment
6 - Pas mal mais quelques éléments dommageables
5 - Mouais, bonnes intentions mais c'est pas très réussi
4 - Aïe c'est vraiment bof
3 - Mauvais
2 - Très mauvais, y'a rien à sauver
1 - Dans le top 10 des pires films que j'ai vu (aux côtés de "Vikings" de Tony Stone et "Vidocq" de Pitof)

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Les Fauves (2011)

    1 h 45 min. Sortie : .

    Documentaire de Patrick Rotman

    Découverte (soir du dimanche 18 mars)

    Voir le bref retour de Zaccharias avec lequel je suis d'accord en tous points.
  • Bande-annonce

    Sound of Noise (2010)

    1 h 38 min. Sortie : . Comédie, romance et thriller.

    Film de Johannes Stjarne Nilsson et Ola Simonsson avec Magnus Börjeson, Sanna Persson, Bengt Nilsson

    Découverte (soir du lundi 18 mars)

    Une très agréable découverte. Un film malheureusement un brin anecdotique mais plein d'idées et de séquences fulgurantes. Le montage et la musique sont assez déments.
  • Bande-annonce

    Le Chant du loup (2019)

    1 h 55 min. Sortie : . Action et drame.

    Film de Abel Lanzac (Antonin Baudry) avec François Civil, Omar Sy, Mathieu Kassovitz

    Découverte (soir du mardi 19 mars)

    Une excellente surprise. Un film américain de France maîtrisé en tous points. La dernière demi-heure est exceptionnelle.
    On regrettera quelques petits rebondissements maladroits et certains effets spéciaux un peu à la ramasse (séquence de l'hélicoptère au début) mais du reste c'est du tout bon.
    A noter un travail sonore de mixage, montage et sound design fou, trop rare habituellement dans les films français.
  • Bande-annonce

    Ma vie avec John F. Donovan (2019)

    The Death and Life of John F. Donovan

    2 h 03 min. Sortie : . Drame.

    Film de Xavier Dolan avec Kit Harington, Jacob Tremblay, Susan Sarandon

    Découverte (soir du mardi 27 mars)
  • On the Other Side (2018)

    12 min. Sortie : . Drame.

    Court-métrage de Zulma Rouge avec Julien Courbey et Joffrey Platel

    Découverte (soir du vendredi 29 mars)

    Le film est assez audacieux et prend un pari risqué. Malheureusement, je ne suis jamais rentré dans son délire. Un film qui traite la notion d'avatar sans grande nouveauté.
  • Cadavre exquis (2018)

    13 min. Sortie : .

    Court-métrage d'animation de Stéphanie Lansaque et François Leroy

    Découverte (soir du vendredi 29 mars - Festival Traversées)

    Une proposition d'animation pas inintéressante formellement mais qui peine beaucoup.
  • Allonge ta foulée ! (2018)

    16 min.

    Court-métrage de Brahim Fritah avec Philippe Rebbot et Yanis Bahloul

    Découverte (soir du vendredi 29 mars - Festival Traversées)

    Plutôt bien réalisé et bien joué. Le travail sonore est également à saluer. Mais ça reste néanmoins assez anecdotique.
  • Krenk

    14 min.

    Court-métrage de Tommaso Santi

    Découverte (soir du vendredi 29 mars)

    Bonnes intentions mais trop gros sabots. Le propos sur la différence est amené de façon assez maladroite et faussement originale. (mais je rage pas hein c'est pas non plus scandaleux)
  • Bande-annonce

    Ma fille (2018)

    Figlia mia

    1 h 20 min. Sortie : . Drame.

    Film de Laura Bispuri avec Valeria Golino, Alba Rohrwacher, Sara Casu

    Découverte (après-midi du samedi 30 mars - Festival Traversées)

    Un film qui brille grâce à un trio d'actrices impérial. Un récit assez bien vu, qui joue subtilement avec les jugements des spectateurs sur les différents personnages. Quelques fulgurances de mise en scène assez marquantes (plan séquence de l'affrontement dans le bar entre les deux "mères", la petite Vittoria tombant dans le trou)

    On regrettera cependant quelques retournements de situations un peu maladroits et un travail de l'image surfait (un grain prononcé très artificiel et dont l'utilisation ne semble avoir que peu de sens)
  • Bande-annonce

    Qui m'aime me suive ! (2019)

    1 h 30 min. Sortie : . Comédie.

    Film de José Alcala avec Catherine Frot, Daniel Auteuil, Bernard Le Coq

    Découverte (soir du samedi 30 mars - Festival Traversées)

    Mouais. Pas un moment désagréable mais un film très anecdotique et foutrement bordélique, largement sauvé par la performance de Daniel Auteuil. Qui-plus-est, "narrativement" parlant, on tire toujours sur les mêmes ficelles : la fille malade, l'enfant rejeté puis adoré....
  • Bande-annonce

    Funan (2019)

    1 h 22 min. Sortie : . Animation et drame.

    Long-métrage d'animation de Denis Do avec Bérénice Bejo, Louis Garrel, Colette Kieffer

    Séances de cinéma (2 salles)
    Découverte (après-midi du dimanche 31 mars - Festival Traversées)

    Une très belle animation et un duo de voix (Béjo-Garrel) très impliqué.
    Du reste, j'aurais tendance à reprocher la tendance beaucoup trop "tire-larmes" du film et le fond musical trop présent.
    Reste quelques assez beaux moments de poésie macabre (séquences concernant l'enfant Sauvane, j'aurais presque voulu voir tout le film de son point de vue)
  • Bande-annonce

    Petra (2019)

    1 h 47 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Jaime Rosales avec Bárbara Lennie, Alex Brendemühl, Marisa Paredes

    Découverte (soir du dimanche 31 mars - Festival Traversées)

    Un joyaux tout aussi cruel que profondément humaniste. Des partis pris de mise en scène complètement assumés. La campagne catalane, le soleil, la famille déchirée, la monstruosité de Jaume, la force et la beauté de Petra. Incroyable.
    La musique (presque uniquement composée de choeurs) est qui-plus-est vraiment bien utilisée.

    Mon gros coup de coeur du festival Traversées pour l'instant.
  • Bande-annonce

    Les Aventuriers de l'arche perdue (1981)

    Raiders of the Lost Ark

    1 h 55 min. Sortie : . Action et aventure.

    Film de Steven Spielberg avec Harrison Ford, Karen Allen, Paul Freeman

    Revisionnage (après-midi du lundi 01er avril)

    Ça fonctionne toujours. C'est juste fou.
  • Bande-annonce

    Le Magnifique (1973)

    1 h 35 min. Sortie : . Action, comédie, fantastique et romance.

    Film de Philippe de Broca avec Jean-Paul Belmondo, Jacqueline Bisset, Vittorio Caprioli

    Revisionnage (soir du lundi 1er avril, en présence de l'écrivain Sergueï Dounovetz)

    Une des séances les plus inoubliables de ma vie. Je sais où je dois être, je sais ce que je dois faire. Un jour ce sera mon film sur la grande toile. Encore merci à mes proches d'avoir répondu présents.
  • Bande-annonce

    Tel Aviv on Fire (2019)

    1 h 40 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Sameh Zoabi avec Kais Nashif, Lubna Azabal, Maïssa Abed El Hadi

    Séances de cinéma (1 salle)
    Découverte (soir du mardi 02 avril - Festival Traversées)

    Un film très (trop) gentil, plein de bons sentiments et de bonnes intentions. Quelques moments assez drôle et une mise en scène assez classique et efficace mais sans fulgurance. Quelques prestations d'acteurs assez mémorables (le commandant du checkpoint notamment).
  • Le Voyage dans la Lune (1902)

    13 min. Sortie : 1902. Aventure, fantastique et science-fiction.

    Court-métrage de Georges Méliès avec Victor André, Bleuette Bernon, Brunnet

    REVISIONNAGE D'OPÉRATION LUNE DE WILLIAM KAREL (mais on peut pas mettre un film 2 fois dans une liste) - soirée du mercredi 03 avril - Festival Traversées

    Le film me fascine, je suis déjà revenu sur ses qualités précédemment dans la liste (voir la 42ème position)

    Le fait marquant de cette projection, outre de découvrir le film en même temps qu'une audience non-avertie (expérience très intéressante), fut de pouvoir rencontrer et discuter un peu avec son réalisateur, qui m'a partagé plusieurs anecdotes assez croustillantes autour de sa conception. La leçon a retenir fut pour moi celle de la "dynamite" : "avec ce film, j'ai joué avec de la dynamite". Les films sont des bombes en puissance, qui peuvent parfois vous sauter au visage.
  • Bande-annonce

    Heureux comme Lazzaro (2018)

    Lazzaro Felice

    2 h 07 min. Sortie : . Drame.

    Film de Alice Rohrwacher avec Adriano Tardiolo, Alba Rohrwacher, Agnese Graziani

    Séances de cinéma (1 salle)
    Découverte (soir du mercredi 03 avril - Festival Traversées)

    Un film mystique et flamboyant, porté à bout de bras par des performances impressionnantes (l'interprète de Lazzaro en tête). Une fable religieuse pleine de poésie et de cruauté. Une très belle découverte !
  • Bande-annonce

    Ta mort en short(s) (2018)

    54 min. Sortie : .

    Long-métrage d'animation de Pauline Pinson, Janice Nadeau, Osman Cerfon

    Découverte (après-midi du jeudi 04 avril - Festival Traversées)
    6 courts-métrages, la mort d'un proche pour seul lien. Des films très inégaux mais avec des partis pris très affirmés.
  • Le Train (2005)

    Drame.

    Film de Brahim Fritah avec Raphaël Ferret, Mostéfa Djadjam, Alfred Cohen

    Avant cela, projection du film : "La Jeune Femme", 2004 du même réalisateur. Un témoignage poignant illustré avec beaucoup de sensibilité et de poésie. 8/10

    Découverte (après-midi du jeudi 04 avril - Festival Traversées)
    Un film aux accents surréalistes pour traiter de fait sociaux parfaitement ancrés dans le réel.
  • Une si belle inquiétude (2011)

    12 min.

    Film de Brahim Fritah

    Découverte (après-midi du jeudi 04 avril - Festival Traversées)

    Un film expérimental qui pousse vers le récit d'anticipation. Très inspiré par La Jetée de Chris Marker (ce qui a d'ailleurs été confirmé à l'issu de la séance par le réalisateur, monsieur très sympathique avec qui j'ai mangé un super lomo ibérique le soir même, ça c'est pour le souvenir)
  • Bande-annonce

    Psiconautas (2017)

    Psiconautas, los niños olvidados

    1 h 16 min. Sortie : . Animation, drame et science-fiction.

    Long-métrage d'animation de Alberto Vázquez et Pedro Rivero avec Andrea Alzuri, Eva Ojanguren, Josu Cubero

    Découverte (après-midi du vendredi 05 avril - Festival Traversées)

    Un bijou de poésie noire. C'est flamboyant et réalisé d'une main de maître.
    Gros coup de coeur.
  • Le pays du chien qui chante (2005)

    1 h 35 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Yann Dedet avec Jules Dedet, Katsuko Nakamura, Gen Shimaoka

    Découverte (soirée du vendredi 05 avril - Festival Traversées)

    Complètement éclaté.
    Un véritable nanard d'auteur. Rien ne marche, et ne parlons même pas du racisme latent... j'ai malheureusement bien ris.
  • Bande-annonce

    J’veux du soleil (2019)

    1 h 20 min. Sortie : .

    Documentaire de François Ruffin et Gilles Perret avec François Ruffin, Jean-Michel Aphatie, Christophe Barbier

    Découverte (soir du vendredi 05 avril - Festival Traversées)

    Outre une compilation de témoignages aussi drôles que bouleversants sur la misère humaine que rencontre une grosse partie de la population française aujourd'hui, ce film semble aussi être un gros point de rassemblement pour créer l'échange et relancer l'engouement autour du mouvement des gilets jaunes.

    J'aime énormément comme d'habitude. C'est filmé avec beaucoup d'humanité et de sincérité.
  • Bande-annonce

    In the Mood for Love (2000)

    Fa yeung nin wa

    1 h 38 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Wong Kar-Wai avec Maggie Cheung, Tony Leung Chiu-Wai, Siu Ping-Lam

    Redécouverte (après-midi du jeudi 11 avril)

    Quelle merveille. Réalisé d'une main de maître.
  • Bande-annonce

    2046 (2004)

    2 h 09 min. Sortie : . Drame, fantastique, romance et science-fiction.

    Film de Wong Kar-Wai avec Tony Leung Chiu-Wai, Zhang Ziyi, Faye Wong

    Découverte (soir du jeudi 11 avril)

    Un film complexe et magnifique, qui vient rajouter une strate de complexité à ce qui avait été installé par In The Mood For Love. C'est vraiment flamboyant. Tony Leung brille.
  • Bande-annonce

    Un long dimanche de fiançailles (2004)

    2 h 13 min. Sortie : . Drame, romance et guerre.

    Film de Jean-Pierre Jeunet avec Audrey Tautou, Gaspard Ulliel, Dominique Pinon

    Découverte (soir du vendredi 19 avril)

    Un peu moins fantaisiste et fou que les Jeunet précédents mais un grand film, puissant, imposant et mené de main de maître. Jeunet parvient à mêler habilement son style (même si il le retient un peu dans ce film) et ses idées poétiques à une fresque violente et dramatique.
  • Bande-annonce

    Une femme est une femme (1961)

    1 h 28 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Jean-Luc Godard avec Anna Karina, Jean‐Claude Brialy, Jean-Paul Belmondo

    Découverte (nuit du vendredi 19 avril)

    Truculent, virtuose et libre. Le film m'a complètement emporté. Le trio d'acteur est sur une autre planète.
  • Bande-annonce

    Le Grand Bain (2018)

    1 h 58 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Gilles Lellouche avec Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde

    Découverte de la version longue - 10 minutes de plus (soir du dimanche 21 avril)

    Les ajouts de la version longue n'apportent pas grands choses et cassent même quelques effets de transition. Dispensable.

    Du reste, même au second visionnage, je reste très admiratif de ce film, incontestablement un des meilleurs films français de 2018.
  • Bande-annonce

    Le Sens de la fête (2017)

    1 h 57 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Olivier Nakache et Eric Toledano avec Jean-Pierre Bacri, Jean-Paul Rouve, Gilles Lellouche

    Revisionnage (soir du lundi 22 avril)
  • Bande-annonce

    Requiem pour un massacre (1985)

    Idi i smotri

    2 h 22 min. Sortie : . Drame et guerre.

    Film de Elem Klimov avec Aleksey Kravchenko, Olga Mironova, Liubomiras Lauciavicius

    Séances de cinéma (1 salle)
    Découverte (soir du samedi 04 mai)

    Une claque à tous points de vu. Une oeuvre aussi insoutenable que sensible, portée par une mise en scène virtuose et bourrée d'audace. Du très grand cinéma.