Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Les films oubliés ou méconnus qu'il convient de redécouvrir.

Avatar Gérard Rocher Liste de

72 films

par Gérard Rocher

C'est très triste de voir des films que l'on a aimé parfois même adoré tomber dans l'oubli ou dans l'indifférence. Ces œuvres je vais les défendre par cette liste afin de vous les rappeler à votre bon souvenir ou vous les faire découvrir. Vos appréciations ou vos critiques auront certainement leur importance et je compte sur votre contribution. Bonne chance pour tous ces films et merci à vous !

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Paris au mois d'août (1966)

    1 h 34 min. Sortie : . Romance et comédie dramatique.

    Film de Pierre Granier-Deferre avec Charles Aznavour, Susan Hampshire, Michel de Ré

    C'est en fait une histoire toute simple, presque banale, d'un homme arrivé à la quarantaine, seul pendant l'été à Paris n'ayant comme horizon que son travail dans un grand magasin puis rentrer chez lui pour se retrouver solitaire le soir dans cet appartement devenu sans âme car ne raisonnant plus des voix et des cris habituels. Et puis le hasard va tout changer avec ce coup de foudre pour une femme presque trop belle pour lui.
  • L'As de pique (1964)

    Cerný Petr

    1 h 30 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Milos Forman avec Bozena Matuskova, Vladimir Pucholt, Pavel Sedlacek

    Est-ce parce qu'il fut marqué par une enfance et adolescence douloureuses que Milos Forman débuta sa carrière de réalisateur de longs métrages avec un tel sujet? Certainement, car ses parents furent déportés alors qu'il avait neuf ans. Cet ainsi qu'il est recueilli par des proches avant de se retrouver placé dans un orphelinat. C'est pourquoi il s'attache à nous faire vivre avec naturel, réalisme et parfois d'humour le mal être d'un adolescent incompris et renfermé à cause de ses relations avec ses parents, des parents que le réalisateur n'eut pas le loisir de vivre bien longtemps.
  • Bande-annonce

    Le Roi de cœur (1966)

    1 h 42 min. Sortie : . Drame, comédie et guerre.

    Film de Philippe de Broca avec Alan Bates, Pierre Brasseur, Geneviève Bujold

    Durant la première guerre mondiale, les habitants de Marville ont quitté les lieux, les allemands ayant caché une machinerie pour faire sauter le bourg. Un jeune soldat anglais, Plumpick, est envoyé sur place afin de désamorcer le mécanisme infernal. Or il ne reste plus à Marville que les bêtes d'un zoo et... les pensionnaires d'un asile de fous. Ceux-ci vont profiter de l'aubaine pour sortir de ce lieu sinistre et s'approprier la ville...
  • Bande-annonce

    Le Ballon rouge (1956)

    34 min. Sortie : . Comédie, drame et fantastique.

    Court-métrage de Albert Lamorisse avec Pascal Lamorisse, Georges Sellier, Vladimir Popov

    L'intérêt majeur de ce film est bien sûr le charme suranné du Paris des années cinquante et entre autres du quartier de Ménilmontant avec ses impasses étroites, ses vieux immeubles, son ambiance de village, les autobus à plate-forme avec leur receveur, les affiches anciennes, les brocantes, le vitrier ambulant et les gens aux fenêtres épiant les évènements de la vie quotidienne, bref un temps où les quartiers populaires de Paris avaient une âme. Cette oeuvre toute simple, tournée sans grands moyens techniques, ce qui fait l'un de ses atouts, est destinée principalement aux enfants, mais il fait également le bonheur des aînés que nous sommes.
  • Le Zinzin d'Hollywood (1963)

    The Errand Boy

    1 h 32 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Jerry Lewis avec Stanley Adams, Kathleen Freeman, Isobel Elsom

    Nous voici plongés dans l'univers de ces immenses studios où, au travers de ses courses effrénées, Morty S. Tashman nous fait découvrir toutes les facettes des activités des lieux en passant des services administratifs, aux surprenants magasins de décors et d'habillements aux "délires" des plateaux de tournage. Morty remplit sa tâche avec une bonne volonté exemplaire et une naïveté maladive...
  • Ivre de femmes et de peinture (2002)

    Chihwaseon

    2 h. Sortie : . Biopic et drame.

    Film de Im Kwon-taek avec Choi Min-sik, Ahn Sung-Ki, Ho-jeong Yu

    En 1843, en Corée, naquit un artiste peintre de génie, Jang Seung-Up, surnommé "Uhwon". Son talent est exceptionnel et son art maîtrisé à la perfection. Pour son époque cet homme à la sensibilité exacerbée, libertin, alcoolique et excentrique à souhait ne manque pas d'intriguer la société de son pays par son attitude et sa personnalité singulières.
  • Partie de campagne (1936)

    40 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Court-métrage de Jean Renoir avec Sylvia Bataille, Georges D'Arnoux, Jane Marken

    Il fait un temps splendide, c'est un beau dimanche qui s'annonce en cet été 1860, une journée comme on les aime et qui donne des envies de balades. C'est ainsi que Monsieur Dufour, quincaillier à Paris, profite de son jour de fermeture pour emmener sa famille en voiture, s'il vous plaît, à la campagne sur les bords du Loing.
  • Mariage chez les Bodin's (2008)

    1 h 22 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Eric Le Roch avec Jean-Christophe Fraiscinet, Vincent Dubois, Jean-Pierre Durand

    Et oui, la vie est bien mouvementée et les rapports tendus entre Maria et Christian. Maria est une vieille femme revêche et fait office de "mère Tapdur". Malgré tout elle est une paysanne pleine de bon sens, aguerrie aux dures réalités de la vie et ne pouvant compter la plupart du temps que sur elle-même. Frêle et bossue, elle ne rechigne devant rien même devant les tâches les plus ingrates allant jusqu'au braconnage...
  • Bande-annonce

    Le Bel Antonio (1960)

    Il bell'Antonio

    1 h 42 min. Sortie : . Drame.

    Film de Mauro Bolognini avec Marcello Mastroianni, Claudia Cardinale, Pierre Brasseur

    En réalisant ce film, Mauro Bolognini nous fait un descriptif très précis du comportement d'une certaine bourgeoisie sicilienne de l'époque n'hésitant pas à utiliser les mariages à des fins d'ordre financier. Il dénonce également la vision archaïque de l'Italie et en particulier des classes privilégiées au regard de l'impuissance masculine.
  • L'école des facteurs (1947)

    15 min. Comédie.

    Court-métrage de Jacques Tati avec Jacques Tati et Paul Demange

    Pour ce qui était certainement un "galop d'essai", celui-ci est merveilleusement bien réussi. Essayez de voir ce court-métrage datant de 1947 et déjà vous entrerez de plain-pied dans l'univers de Jacques Tati car François n'est autre qu'un Monsieur Hulot avant l'heure.
  • Bande-annonce

    La Table-aux-Crevés (1952)

    1 h 32 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Henri Verneuil avec Arnaudy, Marthe Marty, Fernand Sardou

    Cette comédie de mœurs quelque peu satirique fut tirée d'un célèbre roman de Marcel Aymé. Urbain n'est pas un mauvais bougre, il remplit son devoir de "citoyen utile" avec ses fonctions municipales dans l'équipe "progressiste" du maire. Cette occupation lui procure une certaine évasion et pas mal de contacts en dehors de chez lui...
  • Les Marins perdus (2003)

    1 h 47 min. Sortie : . Drame et aventure.

    Film de Claire Devers avec Miki Manojlović, Sergio Peris-Mencheta, Nozha Khouadra

    C'est avec beaucoup de parcimonie que Claire Devers réalise ses films et c'est bien dommage, car ce dernier, tiré d'un magnifique roman de Jean-Claude Izzo, est captivant. La réalisatrice nous dépose au beau milieu des labyrinthes et modestes cabines de ce cargo sinistre dans lequel errent des hommes, le regard aussi vide que leur avenir. A part l'attente, il ne peut rien se passer dans un tel lieu où chacun, de nationalité et de culture différentes, essaie de cohabiter.
  • Alimentation générale (2006)

    1 h 24 min. Sortie : .

    Documentaire de Chantal Briet

    Voici ce que j'appelle un petit chef-d'œuvre qu'il faut avoir vu absolument pour se faire une idée de ce que peut être la vie et l'ambiance des cités. On ne peut que remercier la réalisatrice de ce documentaire, Chantal Briet, pour ce magnifique témoignage. Ici, pas de violences, pas d'images "choc", pas de propos débordant de démagogie, rien de tout cela. La caméra est fixée dans cette épicerie et observe les gens, essayant de traduire leur mal de vivre, leur fatalisme et pour certains le désespoir.
  • Violence des échanges en milieu tempéré (2004)

    1 h 39 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Jean-Marc Moutout avec Jérémie Renier, Laurent Lucas, Cylia Malki

    Le propos de cette première réalisation de Jean-Marc Moutout est très fort et très réaliste. En effet ce film nous fait plonger dans le milieu actuel d'une société sans concession pour le plus grand nombre d'entre nous. La productivité et la rentabilité à outrance sont l'actualité journalière des entreprises en proie aux fusions et à la concurrence étrangère effrénée organisée par la politique de mondialisation mise en place par différents gouvernements à la solde des multinationales. Afin de justifier cette politique inhumaine, il est fait appel à des cabinets d'audits qui agissent entre autre à rentabiliser encore plus certaines entreprises pourtant compétitives en réduisant leurs frais généraux. Pour en arriver là, c'est bien sûr le personnel qui se trouve en première ligne et qui en fait les frais. le savoir-faire devenant aléatoire.
  • Bande-annonce

    10e chambre, instants d'audience (2004)

    1 h 45 min. Sortie : .

    Documentaire de Raymond Depardon avec Michèle Bernard-Requin

    C'est un formidable documentaire que nous offre Raymond Depardon. En effet, en 2003, le réalisateur a obtenu une autorisation exceptionnelle afin de pouvoir filmer des audiences de la 10 ème Chambre Correctionnelle de Paris. Cette primeur est du jamais vu depuis le procès Dominici. Douze audiences ont été sélectionnées et le résultat est saisissant.
  • Docteur Jerry et Mister Love (1963)

    The Nutty Professor

    1 h 47 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Jerry Lewis avec Jerry Lewis, Stella Stevens, Del Moore

    La trame de cette histoire est banale mais la morale implacable : pourquoi les gens laids n'auraient-ils pas, eux aussi, des atouts, une beauté cachée en plus d'une bonté intérieure ? En partant de ce constat, le réalisateur nous présente un film loufoque à souhait, comportant des scènes absolument inoubliables. Il faut voir : Jerry Lewis en savant fou, préparant dans la solitude son breuvage en compagnie de son mainate, son seul compagnon d'infortune.
  • Bande-annonce

    Les Fantômes du chapelier (1982)

    2 h. Sortie : . Policier.

    Film de Claude Chabrol avec Michel Serrault, Charles Aznavour, Aurore Clément

    Ce film tiré d'un roman de Georges Simenon nous vaut l'une des plus belles oeuvres de Claude Chabrol car cette adaptation à l'écran est particulièrement bien réussie. Les rues étroites de Concarneau à la tombée de la nuit avec leurs éclairages blafards entraînent le spectateur dans une ambiance inquiétante et sinistre. On se sent mal à l'aise au milieu de cette lutte inégale d'influence que se livrent les deux commerçants.
  • Et mourir de plaisir (1960)

    1 h 20 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Roger Vadim avec Mel Ferrer, Elsa Martinelli, Annette Stroyberg

    Nous voici transporté par Roger Vadim dans le climat inquiétant d'une nouvelle de Sheridan Le Fanu: "Il Sangue e la rosa" . En adaptant cette œuvre à l'écran, nous sommes dès l'arrivée de Georgia les témoins de l'étrange comportement et à la métamorphose de Carmilla, énigmatique à souhait jusqu'à devenir, à si tromper, le reflet parfait de Millarca, son ancêtre dont le fastueux portrait ne cesse d'interpeller la jeune fille. Sommes-nous, avec Carmilla, dans un univers de réalité ou dans une phase de mimétisme?
  • Le mari de la femme à barbe (1964)

    La donna Scimmia

    1 h 40 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Marco Ferreri avec Eva Belami, Ermelinda De Felice, Filippo Pompa Marcelli

    Antonio, malgré son apparence séduisante ou tout au moins "humaine", se trouve être le vrai monstre profitant de l'anomalie de Maria, innocente et inconsciente du danger qui la guette, pour la jeter en pâture à une nuée de voyeurs, citoyens au-dessus de tout soupçon. Tel King Kong déraciné de son île, Maria fait la une d'un cabaret parisien géré par un producteur crapuleux, lui faisant subir les pires outrages avec ce minable strip-tease.
  • Bande-annonce

    La Maladie de Sachs (1999)

    1 h 47 min. Sortie : . Drame.

    Film de Michel Deville avec Albert Dupontel, Valérie Dréville, Dominique Reymond

    Il n'est rien de plus frustrant que d'écouter ceux qui sont malades et de comprendre leurs souffrances, sans pouvoir ne rien faire d'autre que les rassurer et les accompagner jusqu'à leur dernier souffle. C'est le mal être que ressent jour et nuit le docteur Sachs. Il se sent ignorant, remettant en cause, devant les cas graves, sa propre utilité et ses compétences.
  • La Fracture du myocarde (1991)

    1 h 40 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Jacques Fansten avec Delphine Gouttman, Olivier Montiege, Lucie Blossier

    Ce film sympathique de Jacques Fansten nous offre un sujet original car cette œuvre a le grand mérite de traiter de la réaction d'un enfant confronté à une pénible réalité. Martin élevé uniquement par sa mère se retrouve, à la mort de celle-ci, plongé dans un dilemme insoutenable: d'un côté rester au milieu de son environnement de copains et de liberté et de l'autre la Ddass signifiant l'isolement, la prison et la perte totale de ses repères...
  • Bande-annonce

    Le Bal (1983)

    1 h 52 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Ettore Scola avec Régis Bouquet, Chantal Capron, Martine Chauvin

    C'est un film d'une originalité rare qu' Ettore Scola nous offre . Sa construction est astucieuse puisque l'histoire débute en 1983 où des personnes de toutes conditions arrivent dans cet établissement désert après que le vieux barman, qui a dû traverser toutes les époques, a allumé les spots un à un. Pas un mot, il n'y en aura aucun dans ce film, chacun s'observe et enfin, les couples se forment. Certains rongent leur frein, le succès pour eux n'est pas au rendez-vous...
  • Bande-annonce

    La Vieille Dame indigne (1965)

    1 h 31 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de René Allio avec Sylvie, Etienne Bierry, Victor Lanoux

    Séances de cinéma (1 salle)
    Cette magnifique réalisation obtint en son temps ses lettres de noblesse dans le septième art, grâce aux talents de visionnaires de Bertolt Brecht et de René Allio. Madame Bertini habite Marseille auprès de son mari , directeur d'une petite entreprise. Vivant dans l'ombre de celui-ci, elle n'a pour seul et unique plaisir que de se dévouer et faire plaisir aux autres. Madame Bertini surnommée "madame Berthe" va se retrouver seule à soixante-dix ans, lors du décès de son mari.
  • Le Vélo de Ghislain Lambert (2001)

    1 h 59 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Philippe Harel avec Benoît Poelvoorde, José Garcia, Daniel Ceccaldi

    Dans ce film sympa gentiment réalisé par Philippe Harel, Ghislain Lambert est un personnage simple, idéaliste, en somme un genre de Monsieur Hulot. Il est le jouet d'une mafia du cyclisme professionnel qui tente de l'exploiter au maximum, sachant fort bien qu'il ne deviendra jamais un grand champion. Il espère, il attend malgré tout son heure et ceci sous la houlette d'un sponsor de circonstance: " Magicrème ".
  • Bande-annonce

    Bancs publics (Versailles Rive Droite) (2009)

    1 h 50 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Bruno Podalydès avec Josiane Balasko, Emeline Bayart, Didier Bourdon

    Comme chaque matin, Lucie traverse la région parisienne afin de se rendre à son bureau situé près de la gare de Versailles rive droite. Arrivée à son travail, une banderole apposée à l'une des fenêtre de l'immeuble d'en face l'interpelle vivement. En effet y est inscrit en lettres blanches sur fond noir: "HOMME SEUL". Lucie et ses deux collègues de bureau échafaudent plusieurs thèses, passant d'un homme en recherche d'un "bon plan" à un appel au secours.
  • Madame Henderson présente (2005)

    Mrs. Henderson Presents

    1 h 45 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Stephen Frears avec Judi Dench, Bob Hoskins, Will Young

    Après avoir traversé ces périodes sombres ou fastes, un petit théâtre érotique va continuer sa route et Madame Henderson, jusqu'au bout de ses forces, aura contribué, face aux autorités décadentes, à donner ses lettres de noblesse aux revues de nus, un bel hommage à la liberté d'expression.
  • Bande-annonce

    Pas si grave (2003)

    1 h 40 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Bernard Rapp avec Léonor Varela, Pep Munne, Pascale Roberts

    Pablo, un ancien exilé de la guerre civile espagnole vit en France et n'est jamais revenu dans son pays. Les jours du viel homme étant comptés, il demande à ses trois fils adoptifs : Léo, Max et Charlie qui vivent à Liège de se rendre en Espagne afin de tenter de dérober "la vierge pourpre" une statuette de grande valeur..
  • Elle s'appelle Sabine (2008)

    1 h 25 min. Sortie : .

    Documentaire de Sandrine Bonnaire avec Sabine Bonnaire et Sandrine Bonnaire

    C'est un long ruban de vingt-cinq ans de la vie de sa petite soeur que Sandrine Bonnaire déroule dans ce documentaire. Enfant, Sabine possède un comportement singulier et perturbé dont son entourage ne parvient pas à évaluer le handicap. A douze ans, fillette qui, jusqu'alors, fréquentait une école dite "pour enfants anormaux", intègre le collège de son frère et de sa sœur. Mais la fillette se révèle parfois violente et agressive...
  • Au feu les pompiers ! (1967)

    Hori ma panenko

    1 h 10 min. Sortie : . Drame et comédie.

    Film de Milos Forman avec Josef Sebanek, Jan Vostrcil, Josef Kolb

    Il est vrai que rien n'était fait pour que ce bal mémorable puisse se passer de la meilleure des manières. Les pompiers se brouillent sans cesse entre eux au sujet de l'organisation,. les lots de la tombola, joliment disposés sur une grande table, disparaissent par enchantement et la suspicion pèse sur tous les participants.
  • Les Amours d'une blonde (1965)

    Lásky jedné plavovlásky

    1 h 21 min. Sortie : août 1965. Comédie dramatique.

    Film de Milos Forman avec Vladimir Mensik, Josef Sabanek, Josef Kolb

    Dans ce second film de Milos Forman ,après "L'as de pique", les problèmes de la jeunesse tchèque des années soixante est mise en exergue dans cette oeuvre. Le pays comme les entreprises sont structurées de manière outrancière. Tout est calculé sur la valeur du travail et sur le patriotisme sans se préoccuper des problèmes de la jeunesse qui éprouve le besoin de se sortir d'une ambiance morne et sans relief, ponctuée de rythmes répétitifs.