Les meilleures citations de Kaamelott, Livre II

Avatar Tonto Liste de

12 personnalités

par Tonto
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Ordre alphabétique
  • Derniers ajouts
  • Photo Alexandre Astier

    Alexandre Astier

    scénariste, réalisateur, auteur, producteur, créateur, acteur et distributeur

    Le roi Arthur

    "(Perceval et Karadoc se préparent à casser des plaques de granite, persuadés qu’ils vont y arriver sans problème. Le roi passe et s’arrête.)
    Perceval : Vous restez assister deux minutes ?
    Arthur : Je vais vous dire : même si le pays était à feu et à sang, il serait hors de question que je loupe un truc pareil !"
    (Episode 57: Unagi II)

    "(Perceval et Arthur sont assis à côté d’un bon feu.)
    Perceval : Vous vous rendez compte ? Que le temps que la lumière met à atteindre notre œil, on voit que des choses passées…
    Arthur : Hein ?
    Perceval : Ben ouais, si ça se trouve, je regarde l’image de ce feu alors qu’il est déjà éteint !
    Arthur : Mouais, enfin, remarquez, c’est comme moi, hein ! Parce que j’ai l’air d’en avoir plein le cul, mais si ça se trouve, je suis déjà parti me coucher !"
    (Episode 68: Stargate)

    "(Karadoc va remplacer Lancelot pour seconder le roi durant les doléances pour la première fois.)
    Karadoc : J’ai peur de faire une connerie, je suis stressé.
    Arthur : Oui, moi aussi.
    Karadoc : Vous êtes stressé ?
    Arthur : Non, moi aussi, j’ai peur que vous fassiez une connerie !"
    (Episode 69 : Feue la Vache de Roparzh)

    "(Arthur constate qu’il oublie toujours l’anniversaire de sa femme.)
    Lancelot : C’est incroyable, pfff…
    Arthur : Oui, enfin, dites, si j’ai envie d’oublier l’anniversaire de ma femme, je fais encore ce que je veux !
    Lancelot : Et comment expliquez-vous que moi, je ne l’oublie pas ?
    Arthur : Ca, ce serait plutôt à vous de me l’expliquer !"
    (Episode 78: L'Anniversaire de Guenièvre)
  • Photo Lionnel Astier

    Lionnel Astier

    acteur, auteur et préfacier

    Léodagan

    "Arthur: Sans déconner, qu’est-ce qu’il vous prend, aujourd’hui ? Vous avez décidé de m’emmerder, c’est ça ?
    Léodagan: C’est pas spécialement aujourd’hui…"
    (Episode 1: Spangenhelm)

    "(On entend des cris dans le château)
    Séli: Qu’est-ce que c’est ?
    Léodagan: Un prisonnier qui gueule.
    Séli: Qu’est-ce qu’il veut ?
    Léodagan: Il dit qu’il est innocent...
    Séli: C’est peut-être vrai !
    Léodagan: Oui, enfin, vrai ou pas vrai, quand on a un minimum d’éducation, on emmerde pas le monde à 1h du matin pour des problèmes personnels !"
    (Episode 9: Le Terroriste)

    "(Guenièvre a été enlevée par des Pictes)
    Léodagan: Attention, je les connais, les Pictes. Ma femme est picte, c’est vous dire ! Question pognon, c’est pas des timides !
    Arthur: Parce que ça vous est déjà arrivé, ce genre de fourbi ?
    Léodagan: Et pas qu’un peu ! Ma femme…
    Lancelot: Dame Séli a été enlevée ?
    Léodagan: C’est moi qui l’avais enlevé, j’étais que prince, je démarrais. 10 000 pièces d’or, j’en voulais. M’en ont filé 20.
    Arthur: 20 pièces d’or ?
    Léodagan: 20 000 ! A condition que je la garde !

    Arthur: A moins qu’on ait enlevé [la reine], heu…
    Lancelot: par amour…
    Léodagan : Moi, je serais vous, j’éviterais les fausses joies.

    (Léodagan et Arthur demandent à Séli, picte, de mener les négociations)
    Léodagan: On comprend pas le picte, nous.
    Séli: Ah ben vous non, c’est sûr ! En 30 ans, vous avez même pas été foutu d’apprendre à dire merci !
    Léodagan: [...] Alors, déjà, je dis pas merci dans ma langue, je risque pas de l’apprendre en picte !"
    (Episode 13: L'enlèvement de Guenièvre)

    "(A la demande de Séli, plusieurs chevaliers attendent la nuit dans la cuisine, afin de trouver une souris)
    Perceval: Tant que la souris sort pas, on va pas se coucher, c’est ça ?
    Léodagan: Ouais, et tant que vous parlez, la souris sort pas. C’est vous dire si on est rendus !"
    (Episode 25 : Séli et les rongeurs)

    "(Lancelot s’inquiète de la santé du roi)
    Lancelot : Vous avez vu [le roi] ce matin ? Il a une tête à faire peur…
    Léodagan : Une tête à faire peur ? Et on peut s’en servir pour coller les miquettes aux barbares ou pas ?"
    (Episode 32: Mater Dixit)

    (Pour ne pas se perdre dans la forêt, Arthur propose de marcher avec une corde les reliant tous)
    Arthur : Alors, on s’espace pour couvrir plus de surface, mais on lâche pas la corde.
    Léodagan : Comme ça, au lieu de se paumer chacun de son côté, on se paumera tous ensemble, reliés par une corde !"
    (Episode 93: La Corde)
  • Photo Franck Pitiot

    Franck Pitiot

    acteur et créateur

    Perceval

    "(Les chevaliers sont réunis autour de la Table Ronde.)
    Arthur : Allez, on commence !
    Perceval : Ben il y a pas tout le monde !
    Arthur : Comment ça, il y a pas tout le monde ? Vous voyez bien que si !
    Perceval : Il y a pas Lancelot.
    Arthur : Vous voyez un fauteuil vide ?
    Perceval : Non.
    Arthur : Donc, qu’est-ce que vous en déduisez ?
    Perceval : Ben, qu’en plus de l’attendre, il faut lui trouver un fauteuil…"
    (Episode 53: L'Absent)

    "(L’aubergiste aide Karadoc et Perceval, qui ne savent pas lire, à remplir un questionnaire administratif, quand il se rend compte qu’eux en sont exemptés.)
    L’aubergiste : Ah, mais je suis con ! Regardez : « Ce questionnaire s’adresse à tout individu résidant sur le territoire de Bretagne, SAUF les chevaliers et les membres de la cour du roi Arthur. »
    Perceval : Oh merde !
    Karadoc : C’est dégueulasse !
    Perceval : Ils ont trop de chances, les individus résidant sur le territoire de Bretagne !"
    (Episode 84: Vox Populi II)

    "(Arthur trouve que Caïus Camillus lui a coupé les cheveux trop courts, et que c’en est ridicule. Ils cherchent un chapeau pour cacher sa coupe, mais aucun ne satisfait Arthur.)
    Perceval : Avant, il y en a un qui était [bien].
    Caïus Camillus : Avant ? Lequel ?
    Arthur : Attendez, ils étaient tous zéros, de toute façon !
    Caïus Camillus : Celui-là ?
    Perceval : Je crois, ouais.
    Caïus Camillus : C’est vrai qu’il est pas mal, celui-là.
    (Perceval et Caïus Camillus approuvent.)
    Arthur : Non, mais vous croyez quand même pas que je vais me balader tous les jours avec ça…
    Perceval : Ah, mais c’est pour le porter tous les jours ? Je croyais que c’était pour faire une blague à quelqu’un, moi !"
    (Episode 98: La Frange Romaine)
  • Photo Jean-Christophe Hembert

    Jean-Christophe Hembert

    acteur, producteur et réalisateur

    Karadoc

    "(Le roi Arthur veut faire introduire dans les coutumes des chevaliers de la Table Ronde une prière aux camarades tombés au combat)
    Léodagan : [Des camarades tombés au combat], ça se bouscule pas au portillon !
    Galessin : Si, il y a l’autre, là…
    Léodagan : Lequel ?
    Galessin : Celui avec une tête de con, toujours en train de bouffer.
    Karadoc : Bah non, je suis là, moi ! Je suis pas mort au combat !"
    (Episode 1: Spangenhelm)
  • Photo Thomas Cousseau

    Thomas Cousseau

    acteur

    Lancelot

    "(Lancelot dit avoir réussi à négocier une entrevue diplomatique avec les Maures)
    Lancelot : Ils veulent que vous les invitiez à votre table.
    Arthur : A la Table Ronde ?
    Lancelot : Non. La table de la salle à manger."
    (Episode 12: La Délégation Maure)

    "Léodagan : Je me demande si c’est pas l’anniversaire de ma fille, cette semaine…
    Lancelot : Après-demain.
    Léodagan : Comment vous le savez ?
    Lancelot : J’ai une bonne mémoire des dates.
    Léodagan : Ah bon ? Alors, c’est quand, le mien ?
    Lancelot (ne sait visiblement pas) : …par contre, j’ai une mémoire sélective."
    (Episode 78: L'Anniversaire de Guenièvre)
  • Photo Serge Papagalli

    Serge Papagalli

    acteur, scénariste et réalisateur

    Guéthenoc

    "(Arthur veut offrir des fleurs à une femme pour lui prouver son amour. Cette coutume n’existant pas chez les Bretons, il se heurte à l’incompréhension de tous, notamment à celle de Guéthenoc, à qui il demande une belle fleur.)
    Guéthenoc : Vous préférez pas lui offrir un fromage ou une botte de radis ?
    Arthur : Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’à Rome, où les sentiments sont quand même un peu moins bourrins qu’ici, ça se fait beaucoup…
    Guéthenoc (étonné) : Ils offrent des fleurs, à Rome ?
    Arthur : Exactement.
    Guéthenoc : Je suis pas près d’y foutre les pieds, à Rome…

    Guéthenoc : Offrez-lui une brouette ! Ca, je vous la remplis à ras bord de fleurs…
    Arthur : […] Mais j’ai besoin d’exprimer mon transport !
    Guéthenoc : Pour le transport, vaut mieux la brouette."
    (Episode 51: Arthur in Love)
  • Photo Vanessa Guedj

    Vanessa Guedj

    actrice

    "(Pour prouver à Arthur, qui en doute, qu’elle a des amies, Guenièvre a invité sa gouvernante Angharad à table, à titre d’amie. Cette dernière ne se sent pas à sa place.)
    Angharad : Je sais que c’est un effet de votre bonté, mais enfin, si je dois être franche, je me sens plus mal à l’aise qu’autre chose…
    Guenièvre : Soyez tranquille, vous êtes mon amie, il ne peut rien vous arriver !
    Angharad : Si ! D’être mal à l’aise…"
    (Episode 58: La Joute Ancillaire)
  • Photo Nicolas Gabion

    Nicolas Gabion

    acteur

    Bohort

    "(Arthur et le père Blaise ont convoqué Bohort, responsable de n’avoir pas donné l’ordre à la garde d’attaquer une bande de pillards en plein saccage.)
    Arthur : Vous croyez pas que vous avez quelques explications à nous fournir ?
    Bohort : Je me sens pas très à l’aise…
    Père Blaise : Vous voulez qu’on vous rappelle les faits ?
    Bohort : Je suis pas sûr que ça me mette à l’aise…"
    (Episode 59: Le Donneur)

    "(La Dame du lac ayant ouvert une porte dimensionnelle, Bohort craint que le royaume ne soit attaqué par des démons.)
    Lancelot : Les démons, on ne peut les combattre qu’avec la magie…
    Arthur : Vous voulez dire « qu’avec Merlin » ?
    Bohort : Nous allons tous mourir !"
    (Episode 68: Stargate)
  • Photo Jacques Chambon (2)

    Jacques Chambon (2)

    acteur

    Merlin

    "(Arthur revient d’un voyage des Carpathes, où il a été mordu par un vampire. Il est en train de se transformer lui-même en vampire, et demande conseil à Merlin.)
    Merlin : Revenez dans trois jours, je vais voir ce que je peux faire. En attendant, vous approchez personne, surtout !
    Arthur : Trois jours ? Vous pouvez rien faire tout de suite ?
    Merlin : Ben tout de suite, il faudrait que je vous plante un pieu dans le cœur, et que je vous coupe la tête. C’est vous qui voyez…"
    (Episode 65: La Morsure du Dace)
  • Photo Aurélien Portehaut

    Aurélien Portehaut

    acteur

    Gauvain

    "(Le roi Arthur fait un discours pour rassurer les paysans contre les attaques saxonnes.)
    Arthur : La situation est préoccupante. Les attaques incessantes de ces dernières semaines…
    (Remous dans la foule.)
    Vous savez ce que ça veut dire, « préoccupante », ou pas ? … Non, mais il y a pas de honte, dites-le ! « Préoccupante », ça veut dire qu’il y a de quoi se faire des cheveux, du souci.
    (Il reprend le fil de son discours.)
    Les attaques incessantes de ces dernières semaines nous ont laissé passablement affaiblis...
    (Remous dans la foule. Arthur se tourne vers Lancelot.)
    Oh, mais qu’est-ce qu’il y a, encore ?
    Lancelot : Bah c’est un peu chaud, là, pour eux…
    Arthur : Quoi, « passablement », ou « affaiblis » ?
    Lancelot : Pfff, c’est un tout…
    Yvain : Moi non plus, j’ai rien pigé, hein !
    Gauvain : Non, moi, ça va, mais j’ai de nouveau oublié, pour « préoccupantes »…"
    (Episode 99: L'Orateur)
  • Photo Simon Astier

    Simon Astier

    acteur, réalisateur, créateur, scénariste et auteur

    Yvain

    "Arthur : Nous allons contre-attaquer, et nous allons contre-attaquer fort ! Le mal sera coupé à la racine.
    Gauvain : J’aurais dit « à la source », moi.
    Yvain : « La source sera coupé à la racine » ???"
    (Episode 99 : L'Orateur)
  • Photo Christian Bujeau

    Christian Bujeau

    acteur et réalisateur

    Le Maître d'armes

    "Guenièvre (ivre) : J'avais jamais remarqué que vous aviez les yeux bleus, maître d'armes !
    Le Maître d'armes : C'est sûrement parce qu'ils sont marrons." (épisode 31 : L'Ivresse)