Les politiciens sont tous des comédiens.

Avatar OVBC Liste de

23 films

par OVBC

Liste de films où l'on voit des caméo de politiciens... ou des cumuls de mandat.
... Ou une manière de dire qu'un politicien est aussi un être humain, quelqu'un d'accessible et de populaire.
Et vice-versa.

▲ Ne sont pas dans cette liste, les films politiques même documentaires, de sorte à bien faire la distinction entre deux mondes qui se rejoignent et qui se confondent : la collusion entre la fiction et la réalité.

▲ La liste est extrapolée à tous les citoyens exprimant clairement leur soutien à un parti et qui font un film, si possible empreint d'une certaine morale politicienne.

▲ En fin de liste, les politiciens qui ont été contactés pour un film mais qui n'ont pas donné suite.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • La Nuit du Risque (1986)

    1 h 21 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de Sergio Gobbi avec Stephane Ferrara, Christiane Jean, Daniel Ubaud

    Cette petite perle du cinéma français politicard qu'on appelle la RPR-ploitation ne réunit pas moins certains caméo-méo - la fine fleur du meilleur placement politique de l'histoire du cinéma français :

    ►Jacques Toubon (alors secrétaire général du RPR),
    ►Michèle Alliot-Marie (alors députée de la 6ème circonscription des Pyrénées-Atlantiques et Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale, chargée de l'Enseignement dans le gouvernement Chirac II) ,
    ►Charles Pasqua (sénateur des Hauts-de-Seine et Ministre de l'intérieur du gouvernement Chirac II),
    ► Michel Seguin (Ministre des Affaires sociales et de l'Emploi du gouvernement Chirac II, Maire d'Epinal et Député de la 1ère circonscription des Vosges),
    ► Jacques Chirac (alors Premier ministre du gouvernement Chirac II, Maire de Paris et Président du Rassemblement pour la République)
    ► Robert-André Vivien (alors Député de la 6ème circonscription du Val-de-Marne)
    ► Bernard Pons (alors Ministre des Départements
    et territoires d'outre-mer du gouvernement Chirac II, Député européen et Député de la 22ème circonscription de Paris),
    ...
    Dick Rivers et Ariane du Club Dorothée !

    A noter aussi la présence de Pierre-Marie Escourrou qui campa un nazi-zombie dans le Lac des Morts-Vivants (cela me semblait ultra-primordial de le préciser tellement ce film... bah c'est du lourd !)
  • Bande-annonce

    Le Nom des gens (2010)

    1 h 40 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Michel Leclerc avec Jacques Gamblin, Sara Forestier, Zinedine Soualem

    Lionel Jospin, en sa qualité de sage et homme d'expérience... et d'échec.

    Ancien premier ministre (1997-2002)
    Président du Conseil européen (2000)
    Ministre d'État et Ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports (1988 - 1992) sous les gouvernements Michel Rocard I, Michel Rocard II et Édith Cresson.
    Premier secrétaire du Parti socialiste (1981 - 1988)

    Réplique-phare : « Un jospiniste aujourd'hui, c'est aussi rare qu'un canard mandarin dans l'île de Ré. », de lui-même apparemment.
  • Bande-annonce

    Quai d'Orsay (2013)

    1 h 53 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Bertrand Tavernier avec Thierry Lhermitte, Raphaël Personnaz, Niels Arestrup

    Bruno Lemaire, député de la 1ère circonscription de l'Eure depuis 2012 et politicien se trouvant dans l'opposition au moment de la sortie du film.

    Mais a été
    - Conseiller politique puis Ancien directeur de cabinet de Dominique de Villepin, alors premier ministre entre 2004 et 2005.
    - député de l'Eure en 2009
    - Ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche, de la Ruralité et l'Aménagement du territoire (2010-2012)
    - Secrétaire d'État aux Affaires européennes (2012 - démission)
  • Bande-annonce

    Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain (2001)

    2 h 02 min. Sortie : . Comédie et romance.

    Film de Jean-Pierre Jeunet avec Audrey Tautou, Mathieu Kassovitz, Rufus

    Frédéric Mitterrand prête sa voix pour la conter la vie d'Amélie Poulain sur une musique de Samuel Barber.

    Ce que l'on sait moins sur cet ancien Ministre de la Culture et de la Communication au service du gouvernement Fillon II et III - Sarkozy (2009-2012), c'est qu'il a une belle filmographie en tant qu'acteur, réalisateur de fictions et de documentaires, producteur, conteur du strass et des pages historiques avec cette voix nonchalante si reconnaissable.

    1960 : Fortunat d'Alex Joffé (acteur)
    1979 : La Mémoire courte d'Eduardo de Gregorio (acteur)
    1981 : Merry-Go-Round de Jacques Rivette (acteur)
    1981 : Lettres d'amour en Somalie (scénariste, réalisateur)
    1984 : Paris vu par... vingt ans après, sketch Rue du Bac (scénariste, réalisateur)
    1987 : Avril brisé de Liria Bégéja (producteur)
    1995 : Madame Butterfly, adaptation de l'opéra de Giacomo Puccini (réalisateur)
    1997 : Mon copain Rachid, court métrage de Philippe Barassat (narrateur)
    2001 : Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet (voix, jouant son propre rôle)
    2001 : Bécassine et le Trésor viking de Philippe Vidal (voix, présentateur)
    2003 : Les Clefs de bagnole de Laurent Baffie (voix)
    2007 : Le Vivarium de Jacques Richard (producteur associé)

    Mais aussi les documentaires :

    Les Aigles foudroyés, Mémoires d'Exil (sur la chute des monarchies), Étoiles, Les amants du siècle ( sur la vie de certains artistes), Je suis la Folle de Brejnev (qui a eu une belle trajectoire dans les festivals gays et lesbiens), Norodom Sihanouk, Roi Cinéaste (voix), Fairouz, Jean d'Ormesson, la vie ne suffit pas (alors qu'il est ministre, Jean d'Ormesson étant lui-même sarkozyste) et les deux documentaires sur le printemps 1956 : L'indépendance du Maroc et L'indépendance de la Tunisie alors qu'il est ministre.
  • Bande-annonce

    Un bonheur n'arrive jamais seul (2012)

    1 h 50 min. Sortie : . Comédie romantique.

    Film de James Huth avec Gad Elmaleh, Sophie Marceau, Maurice Barthélemy

    Jack Lang.

    Lors d'une courte scène de vernissage à laquelle Sophie Marceau assiste en tant que responsable d'une fondation d'art contemporain, le ministre de la Culture est joué par Jack Lang.

    2012 est l'année de l'extinction de Jack Lang.
    Cette année-là, il échoue au second tour des législatives dans la 2ème circonscription des Vosges. Il est, quelques mois plus tard, en août, nommé ambassadeur itinérant chargé de la piraterie par François Hollande. Puis, il devient, le 25 janvier 2013, président de l'Institut du monde arabe.

    Auparavant, il a été :

    • Ministre de la culture (1981-1986) dans les gouvernements Mauroy I, II et III
    • Député de la 1ère circonscription du Loir-et-Cher (1997 - 2000)
    • Ministre de la Culture et de la Communication (1988 - 1992), Chargé du Bicentenaire et des Grands travaux (1988 - 1991) dans les gouvernements Rocard I, II et Cresson
    • Maire de Blois (1989 - 2000)
    • Porte-parole du gouvernement (1991 - 1992) du gouvernement Cresson
    • Ministre d'État, ministre de l'Éducation nationale et de la Culture (1991 - 1993) des gouvernements Cresson et Bérégovoy
    • Député européen (1994 - 1997)
    • Ministre de l'Éducation nationale (2000 - 2002) du gouvernement de cohabitation Jospin
    • Député de la 6ème circonscription du Pas-de-Calais (2002 - 2012)

    + cadeau bonus : petit portrait du patrimoine caché de Lang.

    Son grand-père était l'une des grandes fortunes de Nancy. Son père a dirigé l'entreprise familiale : Etablissements A.Lang, récupération chiffon et métal d'une valeur de 4 millions de francs.
    Propriétaire d'un appartement place des Vosges depuis 1984, il a montré lors d'un procès comment il l'avait payé (2,7 millions de francs, par la revente d'un appartement du boulevard Saint-Germain et trois emprunts).

    Et autres petites choses concernant Lang :
    En 2000, il fait refaire à une designer une série complète de meubles destinés à la salle à manger du ministère. On l'accuse aussi d'oublier des notes dans les restaurants. En 2001, il refuse de payer la note d'un verre de l'amitié qui a coûté 22 143,84 euros. Lang est surtout accusé, depuis des années, d'avoir gardé pour lui, en toute légalité, les fonds secrets que Matignon dispensait alors. En 1999, Jack Lang a traîné en justice S.Coignard et A.Wickham, auteurs de L'Omerta française, qui avaient évoqué cette assertion. Il perdit en première instance mais gagna en appel. Cela concerne 235 000 francs, évanouis dans la nature.
  • Hommes, femmes : mode d'emploi (1996)

    2 h 02 min. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Claude Lelouch avec Fabrice Luchini, Bernard Tapie, Alessandra Martines

    Bernard Tapie, Ministre de la ville 1992-1993. Il fera aussi le Commissaire Valente pour la petite lucarne.
  • Bande-annonce

    3 Zéros (2002)

    1 h 38 min. Sortie : . Comédie et sport.

    Film de Fabien Onteniente avec Gérard Lanvin, Samuel Le Bihan, Lorànt Deutsch

    Jean Tibéri, maire de Paris en fin de mandat - 2001.
  • La frisée aux lardons (1979)

    1 h 27 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Alain Jaspard avec Bernadette Lafont, Bernard Menez, Michel Aumont

    Surfant sur une popularité retrouvée, le comédien et, accessoirement, professeur de mathématiques-physiques-chimie, fils d'agent des PTT et de mère au foyer, Bernard Menez s’illustre par un engagement citoyen en se présentant à quatre reprises à diverses élections : candidat aux législatives à Paris, il réalisera notamment un score non négligeable face à Edouard Balladur.
    Confiant, il décide de créer le mouvement DIVERS — Démocrates indépendants voulant ensemble le renouveau de la société — en août 2002 en arrivant 4ème dans la douzième circonscription de Paris, avec 996 voix (2,28 %3).

    Il se présente aux élections européennes du 13 juin 2004 sur la liste du mouvement La France d’en bas (en Île-de-France) devenu La France en action, ayant pour objet de regrouper tous les citoyens qui « ne se reconnaissent plus dans le clivage gauche / droite ». Ses partisans développent des idées liées à l’écologie, au handicap, au soutien des PME, à la culture française ou encore à la défense des animaux. Il recueille 1.29% des suffrages.

    Au premier tour des élections législatives de 2007, il recueille 367 suffrages, soit 0.3 % des suffrages.

    A défaut d'être devenu Président de la république, Bernard est par ailleurs président d'une association sportive organisant des matches de foot au profit des handicapés.

    Affiche électorale : http://www.nanarland.com/acteurs/bernardmenez/bernard_menez_politique.jpg
  • Bande-annonce

    T'aime (2000)

    1 h 30 min. Sortie : . Drame.

    Film de Patrick Sébastien avec Patrick Sébastien, Jean-François Balmer, Michel Duchaussoy

    Patrick Sébastien

    En 1995, il lance une candidature-canular à l'élection présidentielle de l'égérie de ses émissions et ancienne animatrice d'émissions de charme Marlène Mourreau, représentante du P.L.A. (Parti de la liberté et de l'amour).

    Il a déclaré soutenir François Bayrou lors de la campagne pour l'élection présidentielle française de 2007.

    En novembre 2009, Patrick Sébastien annonce vouloir se lancer dans la politique et créé le 24 mars 2010 un mouvement citoyen, le Droit au respect et à la dignité (DARD)5 dans le but de «remettre l'humain au cœur de la société» en s'inspirant du nom de l'écrivain et ami Frédéric Dard. Il dissout finalement ce mouvement le 16 juin 2010
    http://www.europe1.fr/Tele/Patrick-Sebastien-enterre-le-Dard-216788/

    En 2014, il interpelle François Hollande sur le cas des "intermittents"... pour dire à quel point, mon pote, hé bah, c'est pas cool.

    http://www.dailymotion.com/video/x2004po_intermittents-patrick-sebastien-interpelle-hollande-en-direct-sur-france-2_news
  • Bande-annonce

    Doutes (2013)

    1 h 24 min. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Yamini Lila Kumar avec Benjamin Biolay, Lara Guirao, Christophe Barbier

    Cette "chronique du sentiment" met en scène les principaux chantres de la social-démocratie élue en 2012 sur fond de questionnement et de désorientation politique.
    ... Ou comment ne jamais évoquer que la véritable gouvernance appartient aux mains d'une bourgeoisie en chair et en os qui ne cesse d'accroître ses profits, même en temps de crise capitaliste.
    ... Ou comment encore se désillusionner un peu plus sur l'épaisseur d'une feuille à cigarette qui séparerait la gauche et la droite.

    Barbier et Biolay sont les personnages idéaux pour ce film forcément vaseux. L'un est l'opportuniste, le cumulard, le journaliste éditocrate et faux prophète ; l'autre est marqué, boursouflé, par un lendemain de cuite électorale.

    Il manquait plus que Joyce Jonathan et je me branlais, dis donc, devant ce projet d'introspection politique contemporaine.

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=mWa5vgrh3bM
  • Bande-annonce

    L'aventure c'est l'aventure (1972)

    2 h. Sortie : . Aventure et comédie.

    Film de Claude Lelouch avec Lino Ventura, Jacques Brel, Charles Denner

    Johnny Hallyday, amoureux de la droite de longue date et de son ami Nicolas Sarkozy.

    Dans "L'aventure, c'est l'aventure", Hallyday incarne un chanteur en vogue qui profite d'une campagne promotionnelle pour organiser son propre enlèvement. Authentique chant lyrique en faveur de l'anarchisme de droite, ce film cache bon nombre d' "apolitiques", de libertaires et d'artistes de droite.

    Un film phénomène qui, si on y réfléchit bien, est un succès social car il se situe en marge et dans l'adversité : quoi de mieux pour fédérer les reliquats contestataires issus de tous bords, surtout ceux issus de Mai 68.

    Vive la Suisse libre !
  • Bande-annonce

    Raspoutine (2011)

    1 h 42 min. Sortie : . Historique et biopic.

    Téléfilm de Josée Dayan avec Fanny Ardant, Gérard Depardieu, Vladimir Mashkov

    Gérard Depardieu, Ministre de la Culture de Mordovie en Russie en 2013.
  • Une vérité qui dérange (2006)

    An Inconvenient Truth

    1 h 40 min. Sortie : .

    Documentaire de Davis Guggenheim avec Al Gore, Billy West, George Bush

    Al Gore est l'acteur et l'orateur de ce film qui lui a fait obtenir le prix Nobel en 2007.

    Il partage sa chambre avec Tommy Lee Jones à Havard et papa est politicien.

    Il est aussi le sénateur démocrate du Tennesse comme papa (décidément*) de 1985 à 1993 et le 45e vice-président des États-Unis de 1993 à 2001, sous la présidence de George W. Bush.

    * cf 58 Minutes pour vivre, plus en deçà dans la liste.
  • Bande-annonce

    Expendables : Unité spéciale (2010)

    The Expendables

    1 h 43 min. Sortie : . Action, aventure et thriller.

    Film de Sylvester Stallone avec Sylvester Stallone, Jason Statham, Jet Li

    Arnold Schwarzenegger, Gouvernator de Californie de 2003 à 2011. Expendables sonne comme la reprise des activités.
  • Bande-annonce

    Les Hommes du président (1976)

    All the President's Men

    2 h 18 min. Sortie : . Thriller et historique.

    Film de Alan J. Pakula avec Dustin Hoffman, Robert Redford, Jack Warden

    Gerald Ford, 38ème Président des Etats-Unis de 1974 à 1977.
  • Bande-annonce

    À bout portant (1964)

    The Killers

    1 h 35 min. Sortie : . Policier.

    Film de Don Siegel avec Lee Marvin, John Cassavetes, Angie Dickinson

    Ronald Reagan. Son dernier film avant d'entamer une carrière de menteur dès 1966, puis fut le 40ème Président des USA entre 1981 et 1989.
  • Bande-annonce

    58 minutes pour vivre (1990)

    Die Hard 2

    2 h 04 min. Sortie : . Action et thriller.

    Film de Renny Harlin avec Bruce Willis, Bonnie Bedelia, William Atherton

    Fred Dalton Thompson.
    A partir de 19min38 https://www.youtube.com/watch?v=jelNC-M-UE4
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fred_Dalton_Thompson

    Proposition de Jackal.

    Freddie Thompson a joué dans 30 films parmi lesquels Dans la ligne de mire, A la poursuite d'octobre rouge, Les Nerfs à vif, Coeur de tonnerre ou encore Sinister.
    De 1994 à 2003, il fut le sénateur républicain du Tennessee et s'est présenté lors des primaires républicaines 2007-2008 face à John McCain. Position politique : ultra-libéral sur le plan économique, conservateur sur le plan social, partisan des armes à feu. Devise : Sécurité, Unité, Prospérité.
  • Bande-annonce

    Pale Rider, le cavalier solitaire (1985)

    Pale Rider

    1 h 53 min. Sortie : . Drame et western.

    Film de Clint Eastwood avec Clint Eastwood, Michael Moriarty, Carrie Snodgress

    Hormis sa carrière de star internationale et de réalisateur patriote,
    Clint Eastwood fut le maire de Carmel, en Californie, entre 1986 et 1988. Il est de manière générale le grand animateur des conventions républicaines et libertariennes depuis 1980. Fiscalement conservateur et sociétalement libéral. Il est l'un des fidèles soutiens de Mitt Romney lors de la campagne présidentiel 2012 et fera une piètre et remarquée prestation à côté d'une chaise vide sensée représenter Obama lors d'une convention républicaine à Tampa.

    A l'aube de son mandat municipale, il incarne un prédicateur-chevalier de l'Apocalypse...

    A noter aussi qu'il ferait parti du Bohemain Club (une sorte de loge de la franc-maçonnerie).

    (j'ai hésité à mettre de nombreux films qu'il a réalisé, dont Firefox, un film d'espionnage issu de la guerre fraîche)
  • Bande-annonce

    Bowling for Columbine (2002)

    2 h. Sortie : . Historique.

    Documentaire de Michael Moore avec Michael Moore, Salvador Allende, Jacobo Arbenz

    Charlton Heston est un acteur, réalisateur et scénariste américain qui a connu un fort engagement politique en faveur des Républicains, comme Clint Eastwood. Mais il n'a pas eu de carrière politique comme ce dernier (aucun mandat brigué).

    Il fut le président du puissant lobby en faveur de la libre circulation et possession des armes à feu, la National Rifle Association, de 1998 à 2003, donc très actif contre la présidence démocrate de Clinton (en défaveur du port d'arme).

    Le texte traduit du deuxième amendement de la Constitution américaine constitue la principale raison de l'existence de la NRA :
    "Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d'un État libre, le droit qu'a le peuple de détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé."

    Heston apparaît pour la dernière fois à l'écran dans la raillerie documentaire de Michael Moore. Au moment du tournage, Heston est diagnostiqué comme étant atteint de la maladie d'Alzheimer (au mois d'août).

    From My Cold Dead Hands :
    http://www.youtube.com/watch?v=5ju4Gla2odw
  • Bande-annonce

    Very Bad Trip 2 (2011)

    The Hangover Part II

    1 h 42 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Todd Phillips avec Bradley Cooper, Ed Helms, Zach Galifianakis

    Bill Clinton y a décliné un rôle. Pourtant... Cela aurait expliqué la présence du cigare et de la Monica.
  • Bande-annonce

    OSS 117 : Rio ne répond plus (2009)

    1 h 39 min. Sortie : . Aventure et comédie.

    Film de Michel Hazanavicius avec Jean Dujardin, Louise Monot, Rüdiger Vogler

    Jacques Chirac n'a pas donné suite à une offre de rôle.
  • Opération Thunderbolt (1977)

    Mivtsa Yonatan

    2 h 04 min. Sortie : 1977. Action, drame et historique.

    Film de Menahem Golan avec Yehoram Gaon, Gila Almagor, Assi Dayan

    Shimon Peres et Yithzak Rabin
  • Bande-annonce

    Edge of Tomorrow (2014)

    1 h 53 min. Sortie : . Action, aventure et science-fiction.

    Film de Doug Liman avec Tom Cruise, Emily Blunt, Brendan Gleeson

    François Hollande fait une brève apparition dès les premières secondes du film, qui cherche à installer sa science-fiction dans le réel d'une actualité possible (uchronie).

    Certes, il n'est pas comédien mais quelqu'un a bien dû signer, si ce n'est lui-même, pour ce droit à l'image présidentielle... Et puis, surtout, j'avoue : cela me fait marrer de le voir dans ce blockbuster de l'action amerloque. cela lui ressemble tellement !