Les séries que je connais (partie 2 : les séries anciennes)

Avatar Ugly Liste de

98 séries

par Ugly

Pour cette catégorie de série, je les connais encore mieux vu que j'ai grandi avec, donc vues pour certaines plusieurs fois. Certains membres seront sans doute surpris ou ne connaitront pas certaines de ces séries, mais elles ont bercé ma jeunesse pour la plupart et elles possèdent un côté kitsch.
A part les 15 premières, ordre suivant indifférent

http://www.senscritique.com/liste/Les_series_que_je_connais_partie_1_les_series_modernes/1370202

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Bande-annonce

    Amicalement vôtre (1971)

    The Persuaders

    1 h. Première diffusion : . 1 saison. Drame et action.

    Série de Robert S. Baker avec Laurence Naismith, Tony Curtis et Roger Moore

    Danny Wilde & Brett Sinclair, quel duo ! tout me régale dans cette série : les 2 héros décontractés qui n'arrêtent pas de se balancer des piques (les "Ta Majesté" de Danny), leur côté insouciant reflétant parfaitement le ton de l'époque, leurs 2 bolides (Ferrari Dino pour Danny, Aston Martin pour Brett), le générique cultissime sur la musique de John Barry, les bagarres très réalistes pour l'époque, les jolies filles, les décors de Côte d'Azur, d'Italie ou Londoniens bien exploités, l'humour... bref le charme d'une époque révolue
  • Les Mystères de l'ouest (1965)

    The Wild Wild West

    55 min. Première diffusion : . 4 saisons. Western et action.

    Série de Michael Garrison avec Robert Conrad, Ross Martin, Michael Dunn

    là aussi, un duo magique : James West & Artemus Gordon, le côté julesvernien des situations, les qualités inventives des savants fous, le mélange de genres (western-SF-fantastique-aventure), les bagarres de West et ses incroyables gadgets planqués dans son talon de botte, les déguisements d'Artie, le train-salon, le générique animé avec sa musique tapante, les frasques du Dr Miguelito Loveless, l'humour et de jolies filles...inimitable, indémodable !
  • Bande-annonce

    Mission : Impossible (1966)

    45 min. Première diffusion : . 7 saisons. Thriller, drame et action.

    Série de Bruce Geller avec Steven Hill, Peter Graves, Barbara Bain

    un must mais uniquement de la saison 2 (qui voit l'arrivée de Jim Phelps) à la saison 5, car après les restrictions de budget du studio Paramount ont précipité la chute...l'équipe Jim Phelps-Rollin-Cinnamon-Barney-Willy reste l'équipe type la plus fabuleuse. Sans oublier encore un générique archi cultissime sur la musique de Lalo Schifrin (repris dans le premier film de De Palma)
  • Les rues de San Francisco (1972)

    The Streets of San Francisco

    50 min. Première diffusion : . Policier et action.

    Série avec Karl Malden, Michael Douglas, Richard Hatch

    Jamais une grande ville US n'a été aussi bien filmée ! L'asso du flic expérimenté (Karl Malden) et du jeune inspecteur sorti de l'école de police (Mike Douglas qui faisait ses grands débuts), et le respect qu'ils se portent mutuellement, reste l'un de ses grands atouts, sans compter d'excellents scénarios... Schwarzy y fera une guest alors qu'il venait juste d'arrêter le culturisme
  • Bande-annonce

    Les Envahisseurs (1967)

    The Invaders

    1 h. Première diffusion : . 2 saisons. Thriller et drame.

    Série de Larry Cohen avec Roy Thinnes, Hank Simms, William Woodson

    "David Vincent les a vus, il sait que le cauchemar a déjà commencé, le jour où la fatigue le surprit, le long d'une route de campagne à la recherche d'une auberge que jamais il ne trouva". Ce texte défilait imperturbablement en jetant une angoisse peu courante à la fin des années 60 à la TV. La série était avant-gardiste pour l'époque, c'était le combat d'un homme contre une puissance mystérieuse qui rendait l'ensemble fascinant
  • Colorado (1978)

    Centennial

    1 h 45 min. Première diffusion : . Action, drame et western.

    Série de Harry Falk avec Raymond Burr, Barbara Carrera, Timothy Dalton

    Je me souviens quand cette mini-série passait le dimanche après-midi en 1979, j'ai tout de suite été captivé, c'était la grande histoire de l'Ouest et des Etats-Unis qui se déroulait chaque semaine dans des épisodes de 1h30 chacun voire 1h45, avec de très gros moyens pour un feuilleton de ce calibre, et surtout une pléiade de stars du petit écran US
  • Les Rois Maudits (1972)

    1 h 45 min. Première diffusion : . 1 saison. Drame.

    Série de Marcel Jullian avec Muriel Baptiste, Jean Piat, Hélène Duc

    Là aussi, je me souviens, j'étais pré-ado quand j'ai vu ce feuilleton la première fois, c'était du jamais vu : une qualité dans l'interprétation avec de grands comédiens du théâtre français, dont Jean Piat inoubliable en Robert d'Artois tout de rouge vêtu. Le ton un peu théâtral peut gêner un peu aujourd'hui, mais c'est infime, je l'ai revu en DVD, c'est encore formidable, rien à voir avec ce fade remake de 2005
  • Bande-annonce

    Magnum (1980)

    Magnum, P.I.

    45 min. Première diffusion : . 8 saisons. Drame et action.

    Série de Glen A. Larson avec Tom Selleck, John Hillerman, Roger E. Mosley

    les chemises à fleur hawaiennes, la Ferrari, les joutes oratoires entre Magnum et Higgins, le décor paradisiaque...bref une série de très grande qualité avec des scénarios très travaillés.
  • Columbo (1968)

    1 h 30 min. Première diffusion : . 18 saisons. Policier et drame.

    Série de Richard Levinson et William Link avec Johnny Cash, Robert Conrad, Peter Falk

    Est-il utile de présenter encore ce petit lieutenant à l'allure de pouilleux qui arrive à coincer tous ces beaux merles de la jet set californienne qui pètent dans la soie ? En 2018, il fête ses 50 ans
  • Bande-annonce

    Mike Hammer (1984)

    Mickey Spillane's Mike Hammer

    1 h. Première diffusion : . Policier.

    Série de Larry Brody avec Stacy Keach, Lindsay Bloom et Don Stroud

    le charisme de Stacy Keach, la ville de New York superbement rendue dans le style trottoirs mouillés, ambiance nocturne, des scénarios très bien écrits, des personnages intéressants, la narration en voix-off à la première personne qui rappelait les vieux polars des années 40... cette série arrivée d'abord sur C+ puis sur la 5 affichait un vrai style
  • Bande-annonce

    Chapeau melon et bottes de cuir (1961)

    The Avengers - 1961

    50 min. Première diffusion : . Fantastique, policier, drame et action.

    Série de Sydney Newman avec Patrick Macnee, Diana Rigg, Linda Thorson

    la série vaut surtout pour les 2 saisons avec Diana Rigg, dont l'interaction avec Steed était la plus réussie, pour l'humour piquant et bourré de sous-entendus sexuels (inavouables évidemment dans ces années 60), pour le côté très british afin de bien se démarquer des Ricains, pour ses bagarres chorégraphiées, et aussi pour l''atmosphère parfois fantastique qui régnait dans certains épisodes (les épisodes avec les cyborgs), et pour ses génériques très classe. La série a été honteusement massacrée par un film avec Uma Thurman et Ralph Fiennes
  • Kojak (1973)

    1 h. Première diffusion : . Drame et action.

    Série de Abby Mann avec Telly Savalas, Dan Frazer, Kevin Dobson

    d'excellents scénarios écrits souvent avec l'aide d'anciens flics, le personnage de Théo Kojak auquel donnait beaucoup de charisme Telly Savalas, malgré ses costards de maquereau et son petit chapeau, étaient les atouts de cette série très réaliste
  • Sherlock Holmes (1984)

    The Adventures of Sherlock Holmes

    1 h. Première diffusion : . Policier et drame.

    Série de John Hawkesworth avec Jeremy Brett, David Burke et Rosalie Williams

    le physique impressionnant de Jeremy Brett le prédestinait à incarner le grand limier de Baker Street. Il n'incarnait pas, il ETAIT Holmes. Les adaptations des bouquins de Conan Doyle était minutieuses, le ton et le décor d'époque victorienne parfaitement respecté, bref ce fut l'une des productions british les plus soignées
  • Bande-annonce

    Alfred Hitchcock Présente (1955)

    Alfred Hitchcock Presents

    30 min. Première diffusion : . 7 saisons. Drame.

    Série de Alfred Hitchcock avec Alfred Hitchcock

    le Maître n'a réalisé que 18 épisodes de cette série qui en compte plus de 250 je crois... mais rien que sa silhouette rondouillarde apparaissant dans ses présentations et ses conclusions avec son humour très spécial valait le détour
  • Les Brigades du Tigre (1974)

    55 min. Première diffusion : . 6 saisons. Action.

    Série de Claude Desailly avec François Maistre, Jean-Paul Tribout, Pierre Maguelon

    quand la grande qualité française y mettait les moyens, ça donnait les Brigades du Tigre, avec de bons acteurs et une restitution d'époque 1900 parfaite
  • Bande-annonce

    Starsky & Hutch (1975)

    Starsky and Hutch

    1 h. Première diffusion : . 4 saisons. Drame et action.

    Série de William Blinn avec Paul Michael Glaser, David Soul, Bernie Hamilton

    j'ai pas toujours tout aimé dans cette série pourtant cultissime, tout reposait sur les 2 persos très typés et leur façon de déconner même au coeur du danger, sans oublier la Ford Torino... en plus, les voix françaises de Lax et Balutin mettaient énormément en valeur les 2 héros. Pour une fois, l'adaptation ciné avec Owen Wilson et Ben Stiller n'a pas trahi l'esprit de la série
  • Bande-annonce

    MacGyver (1985)

    45 min. Première diffusion : . 7 saisons. Action.

    Série de Lee David Zlotoff avec Richard Dean Anderson, Dana Elcar, Bruce McGill

    ah le beau gosse Richard Dean Anderson... j'avais des copines qui regardaient la série rien que pour lui...moi je m'intéressais aux gadgets fabriqués avec 3 fois rien, un élastique, des trombones, du papier alu, un verre de lunette...
  • L'agence tous risques (1983)

    The A-Team

    45 min. Première diffusion : . 5 saisons. Policier et action.

    Série de Stephen J. Cannell et Frank Lupo avec Mr. T, Dirk Benedict, George Peppard

    Hannibal qui débitait sa phrase fétiche "J'adore quand un plan se déroule sans accroc", Futé qui parvenait à embobiner n'importe qui, Barracuda qui bricolait tout et n'importe quoi tout en jouant les gros bras, et Looping qui jouait le vrai ch'tarbé...quelle équipe !
    je n'ai pas du tout aimé l'adaptation ciné avec Liam Neeson et Bradley Cooper qui n'est pas représentative de l'esprit de la série
  • Bande-annonce

    Les Fous du Volant (1968)

    Wacky Races

    11 min. Première diffusion : . 2 saisons. Jeunesse et animation.

    Dessin animé de Joseph Barbera et William Hanna avec Daws Butler, Don Messick, John Stephenson

    une course dingue avec des dingues et des véhicules dingues ! Vraiment très drôle
  • Bande-annonce

    Les Incorruptibles (1959)

    The Untouchables

    1 h. Première diffusion : . Policier, drame et action.

    Série de Quinn Martin avec Robert Stack, Abel Fernandez, Nicholas Georgiade

    une série légendaire avec une véritable atmosphère "film noir", que Brian De Palma a bien respecté en réalisant son film.
  • Bande-annonce

    Le Prisonnier (1967)

    The Prisoner

    1 h. Première diffusion : . 1 saison. Drame.

    Série de Patrick McGoohan avec Patrick McGoohan

    "Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre !" hurlait le N° 6 au générique... Pendant longtemps étant ado et jeune adulte, je n'aimais pas cette série aujourd'hui culte de chez culte...en fait, je crois que je n'y comprenais rien et je n'avais pas envie de me forcer. Et en vieillissant, j'ai appris à l'apprécier, mais c'est parfois sacrément ardu
  • L'Homme de fer (1967)

    Ironside

    1 h. Première diffusion : . Policier et drame.

    Série de Collier Young avec Raymond Burr, Don Galloway, Don Mitchell

    de bons scénarios, un ton classique, un personnage charismatique malgré le fait qu'il soit cloué dans un fauteuil, et la musique de Quincy Jones
  • Thunderbirds, les sentinelles de l'air (1965)

    Thunderbirds

    50 min. Première diffusion : . 2 saisons. Animation et action.

    Série de Gerry Anderson et Sylvia Anderson

    ah les petites marionnettes du couple Anderson dont on voyait les fils, quel souvenir ! quel boulot, quelle invention dans les sauvetages, et quels efforts déployés, mais quel régal !
  • The Outcasts (1968)

    1 h. Première diffusion : . 1 saison. Western.

    Série de Hugh Benson avec Don Murray, Otis Young et Brock Peters

    le titre français de la série : Les Bannis, ça passait le mercredi après-midi, j'aimais beaucoup ce western à une époque où il était démodé sur grand écran, parce qu'il abordait des sujets graves, et surtout l'un des 2 héros était un Noir qui subissait des quolibets racistes dans certains épisodes, ce qui rendit la série très audacieuse et progressiste dans cette Amérique du début des seventies au climat social tendu
  • Satanas et Diabolo (1969)

    Dastardly and Muttley and Their Flying Machines Stop the Pigeon

    30 min. Première diffusion : . 1 saison. Comédie, jeunesse et animation.

    Série de Joseph Barbera et William Hanna

    dans le même style que les Fous du volant, en moins original et moins fou
  • Police Story (1973)

    1 h. Première diffusion : . Policier et drame.

    Série

    une série de type anthologie remarquable par ses sujets qui exploraient tous les services de police : inspecteurs en civil, flics de quartier, brigades d'intervention, criminelle, stups, mondaine etc... écrite et produite par Joseph Wambaugh, ancien policier reconverti dans l'écriture (dont plusieurs romans ont été adaptés au ciné : les Flics ne dorment pas la nuit), il sait de quoi il parle, c'est l'apologie du flic, avec un ton vécu et réaliste et des scènes d'action bien ficelées, le tout servi par une escouade de stars des séries et du ciné (Stuart Whitman, John Saxon, Larry Hagman, Chuck Connors, Vic Morrow, Claude Akins, Cameron Mitchell, John Forsythe, Jan-Michael Vincent, Bruce Davison, Harry Guardino, Don Murray, Martin Balsam, Angie Dickinson, Kurt Russell, William Shatner, Robert Culp, Lloyd Bridges, Ed Asner...)
  • Bande-annonce

    Le Muppet Show (1976)

    The Muppet Show

    30 min. Première diffusion : . 5 saisons. Comédie.

    Série de Jim Henson avec Jim Henson, Frank Oz, Jerry Nelson

    la folie totale à travers des personnages d'allumés
  • Bande-annonce

    Au coeur du temps (1966)

    The Time Tunnel

    1 h. Première diffusion : . 1 saison. Science-fiction.

    Série de Irwin Allen avec James Darren, Robert Cobert, Lee Meriwether

    le concept du Chronogyr pouvant envoyer 2 savants dans le temps aurait pu être bien exploité au ciné, ça n'a pas toujours été le cas, mais ici, c'était bien vu dans les sujets, mais beaucoup trop cheap dans la prod, avec des décors qui resservaient 10 fois, des guest qui revenaient 2 fois, malgré le système des stock-shots de la Fox utilisés parfois de belle façon
  • Le Grand Chaparral (1967)

    The High Chaparral

    52 min. Première diffusion : 1967. 4 saisons. Western.

    Série de David Dortort avec Monique Miller, Ronald France, Jean-Marie Lemieux

    une bonne série western qui montrait souvent des Indiens, avec des personnages bien typés (Manolito le Mexicain joué par l'excellent Henry Darrow, la superbe Linda Cristal, Cameron Mitchell bon second rôle des 50's boudé par Hollywood...). A l'époque de sa diffusion en France au début des années 70, elle s'appelait tout simplement "Chaparral", et une BD en était adaptée en pocket, comme pour "Bonanza"
  • Bande-annonce

    Il était une fois... L'Homme (1978)

    30 min. Première diffusion : . 1 saison. Drame, animation et action.

    Dessin animé de Albert Barillé avec Josef Meinrad, Vincent Ropion, Pierre Trabaud

    ce dessin animé passait en feuilleton tous les soirs sur FR3 avant le JT, c'était la grande aventure historique des civilisations, captivant, avec de l'humour et bien fait techniquement pour une prod française, avec l'indispensable voix de Roger Carel