Livres 2018

Avatar AleksWTFRU Liste de

15 livres

par AleksWTFRU
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1

    Couleurs de l'incendie (2018)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Pierre Lemaitre

    Deuxième acte de la trilogie "entre deux guerres" de Pierre Lemaître, Couleurs de l'Incendie a la lourde tâche de succéder au couronné Au-Revoir Là Haut.
    Tout aussi romanesque, tout aussi quasi cinégénique, l'ouvrage ne vit pas dans l'ombre de son prédécesseur mais s'installe à ses côtés au titre de grand livre. Basé sur une histoire de trahison/revanche, qui n'est pas sans rappeler la littérature du XIXe et notamment Alexandre Dumas (dont l'auteur avoue l'influence ouvertement), et sous fond de féminisme avec des figures fortes, Couleurs de l'Incendie marque par sa facilité à nous rendre les personnages sympathiques ou tout bonnement imblairables et à rebondir intelligemment dès que l'on pense une situation installée. C'est historiquement précis aussi ce qui permet au livre de gagner en épaisseur narrative par ses multiples histoires qui nous tiennent en haleine tout du long.
  • 2

    Le Lambeau (2018)

    Sortie : . Récit.

    Livre de Philippe Lançon

    Comment narrer l'inénarrable ? Journaliste/chroniqueur chez Libération et Charlie Hebdo, Philippe Lançon est l'une des victimes de l'attentat du 7 janvier 2015.
    Victime mais survivant, il raconte d'abord l'attaque puis sa lente et délicate reconstruction physique et mentale. La force du récit se trouve dans sa précision, sa franchise et surtout sa construction littéraire qui ne verse jamais dans le pathos.
    Les cent premières pages, axées sur le fameux jour J, font froid dans le dos. L'immersion est totale, glaçante, livrée de manière brutale mais presque poétique voire irréelle. On s'imaginerait une fiction si tout ça n'avait pas été si vrai. Sa lucidité face aux événements, sur le moment ou avec le recul, paraît tout aussi incroyable et ramène l'inconcevable à sa triste réalité.
    La suite parle de l'homme, de sa prise en main chirurgicale et de l'impact direct sur son existence. Rendant hommage à chaque personne, proche, parent, policiers, personnel médical, Lançon livre une leçon de (sur)vie où se mélange ses forces mais surtout ses faiblesses, de ses peurs à une certaine complaisance - pourtant méritée - d'être le centre de l'attention de tout un hôpital.
    Le tout mélangé à des anecdotes de sa vie passée, de son amour de la musique, de la littérature et de l'art en général. Et comme en plus c'est véritablement bien écrit, l'on est en face d'une œuvre aussi grande que nécessaire .
  • 3

    Frère d'âme (2018)

    Sortie : . Roman.

    Livre de David Diop

    Alfa N'Diaye, tirailleur sénégalais envoyé au front durant la Première Guerre Mondiale, perd son meilleur ami au combat. S'en suit alors une véritable tristesse pleine de remords se transformant en haine assoiffée de vengeance sur le champ de bataille.
    Plongé dans l'envers du décor dès les premiers lignes, "Frère d'âme" marque par son récit concis, incisif et coup de poing durant les deux tiers du roman, retraçant le vécu de guerre. L'écriture de Diop est fluide, intelligente se faufilant entre l'orgueil, la peine et la naïveté du héros.
    La seconde partie du livre perd en intensité en changeant de cap, bien que l'aspect biographique sait se montrer intéressant par son côté pointu historique/social de l'Afrique du début du XXe siècle. Par contre, les dernières pages mystiques peuvent laisser plus dubitatif (n'en disons pas plus).
    Mais les 150 pages se dévorent à toute vitesse et marquent par leur puissance.
  • 4

    Scherbius (et moi) (2018)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Antoine Bello

    Moitié fiction, moitié œuvre psychologique, "Scherbius (et moi)" est déroutant à plus d'un titre. La première partie est absolument fascinante: la rencontre entre les deux personnages, la recherche, les personnalités multiples, on est happé par la lecture.
    Puis vint un twist surprenant dans la seconde partie mais qui finit par nous convaincre lui aussi.
    La suite, où l'imposteur prend le pas sur le malade, délite un peu le récit et devient plus romanesque. Reste tout de même le sel qui tient en haleine jusqu'au bout et n'altère pas le plaisir.
    Juste cette micro-déception au vu du départ en fanfare.
  • 5

    Idaho (2018)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Emily Ruskovich

    Un drame familial sous fond d'Amérique profonde. Pour son premier roman, Emily Ruskovich marque les esprits par un talent littéraire certain. Finement écrit, incroyablement détaillé - faut aimer se coltiner des pavés entiers de description... -, on peut sentir son Idaho natal à travers les pages. La trame découpée par période non-chronologique et par personnage crée un emmêlement dont il est difficile de tirer tous les fils mais permet à la lecture de devenir hypnotique et de se soucier plus des protagonistes que de l'histoire en elle-même. Plus facile ainsi de faire passer la fin ouverte qui laisse tout de même un drôle de goût en bouche.
  • 6

    Leurs enfants après eux (2018)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Nicolas Mathieu

    Fraichement nommé au Goncourt, que vaut ce fameux roman de Nicolas Mathieu ?
    Autant satire sociale de la France moyenne que véritable "page-turner" à cliffhanger, "Leurs Enfants après eux" relatent la vie banale d'adolescents et parents au milieu des 90's sous fond de faits tragi-comiques. Si le style d'écriture voulu très teenager peut parfois irriter, notamment lors de phases de dialogues très creux/crues tout comme le name-dropping à outrance de la culture de l'époque (qui ravira les nostalgiques), il reste quelque chose de profondément attachant dans les personnages et leurs histoires. Parfois médiocre, parfois très puissant, on ne sait jamais sur quel pied danser tout au long des 400 pages que l'on se retrouve à dévorer avec un certain plaisir tout de même. C'est peut être là toute la force du livre.
  • 7

    La vraie vie (2018)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Adeline Dieudonné

    Une banale famille de pavillon, père chasseur émérite alcoolique, mère effacée et deux enfants qui se protègent l'un l'autre. Jusqu'au drame tragi-comique qui va changer le destin des progénitures.
    Portée par une héroïne vive d'esprit, d'une lucidité sidérante pour son âge et épris de liberté féministe, "La Vraie Vie" est un récit rythmé assez court pour ne pas faire tomber les gros traits des personnages dans de trop larges stéréotypes. Si certains passages trop classiques sont moins prenants, la qualité d'écriture et le final donnent une épaisseur à ce premier roman d'Adeline Dieudonné.
  • 8

    My absolute darling (2018)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Gabriel Tallent

    Turtle/Julia subit ce qu'on appelle plus communément une vie adolescente de merde dont elle est prisonnière mais dans laquelle elle puise des ressources physiques insoupçonnées et finit par se complaire sous l'emprise d'un père impitoyable.
    Puissant, dérangeant, déroutant, My Absolute Darling l'est assurément. Pour un premier roman, Gabriel Tallent frappe fort avec cette Amérique profonde, sauvage de rednecks qui le sont tout autant.
    Néanmoins, la lecture peut s'avérer compliquée sous la multitude de détails plus ou moins dispensables et par certains échanges chiants à mourir dû à une répétition d'injures ou d'interjections qui s'éternisent et font perdre tout intérêt à certaines conversations (peut être un problème de traduction ?). Les personnages secondaires ont aussi beaucoup de mal à exister face au duo charismatique père/fille et n'apportent pas la plus-value que l'on pourrait attendre lors des temps faibles.
  • 9

    Le Discours (2018)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Fabrice Caro (Fabcaro)

    Le génial Fabcaro sort de sa bulle BD à humour 2nd degré/absurde pour passer dans l'univers littéraire sans image. Un roman où l'ADN de l'auteur est identifiable dès la seconde page et l'on se délecte de cette histoire à tiroirs et de ce "looser" cloitré dans un repas de famille ennuyeux à mourir. Pour les fans de Caro, pas de surprise de ce côté-là donc, mais les moins initiés pourront découvrir un style assez unique.
    Plus surprenant, plus les pages se tournent et plus l'émotion s'empare de la narration pour s'engouffrer dans une comédie romantique aussi touchante qu'un premier amour tendre. On perd un peu en puissance mais voilà qui permet à Fabcaro de sortir de son carcan et d'offrir quelque chose d'autre. En tout cas les ingrédients sont là pour que le livre fasse un carton et installe enfin son géniteur à la table des grands.
  • 10

    L'Héritage des Espions (2018)

    Sortie : . Roman.

    Livre de John Le Carré

    Le légendaire Le Carré offre une nouvelle leçon d'espionnage dans un mélimélo de passé/présent où l'on retrouve des personnages historiques de l'auteur sous fond judiciaire. Il faut s'accrocher sur certains passages administratifs mais c'est tellement fin et intelligent que la lecture se fait toute seule. Fort, une fois de plus.
  • 11

    #Trashtalk - Le basket américain en 300 listes folles (2018)

    Sortie : . Beau livre.

    Livre de Rudy Gobert, Giovanni Marriette, David Carroz

    Avec un angle original, très second degré propre à l'ADN du célèbre site francophone Trashtalk, la bande retrace l'histoire de la NBA (et du basket en général) sous forme de listes aussi folles que fournies. On retrouve de l'anecdote, de la frasque mais aussi et surtout les noms de ceux qui ont fait ou feront la balle orange. Un indispensable destiné tout autant aux acharnés qu'aux novices.
  • 12

    Piranhas (2016)

    La Paranza dei Bambini

    Sortie : 2016. Roman.

    Livre de Roberto Saviano

    Saviano a Naples et sa dure loi de la jungle en lui. Après l'immense succès de son "Gomorra", le voici de retour en roman avec le phénomène des baby-gangs pullulant dans la ville italienne.
    La violence relatée est à la fois si crue qu'elle en est percutante mais parfois emmenée de façon si brute qu'elle perd en crédibilité, notamment cette façon si simple qu'ont ces enfants à faire régner l'ordre dans un milieu si organisé qui peut laisser dubitatif.
    Cependant, certains passages forts, parallèlement aux étapes et aux échecs, réussissent à nous tenir en haleine jusqu'au bout.
  • 13

    Le soleil des rebelles (2018)

    Il bambino che trovò il sole di notte

    Sortie : . Roman.

    Livre de Luca Di Fulvio

    Di Fulvio termine avec "Le Soleil des rebelles" une trilogie bonifiée par l'excellent "Gang des rêves". Transvasant ici la quête et la réussite du jeune héros à l'heure du Moyen-Âge, le récit s'enfonce dans un esprit parfois mystique, parfois philosophique et perd en intensité. L'aspect romanesque exacerbé et déjà vu dans les livres précédents peut aussi lasser rapidement. Reste la force de l'auteur à raconter une histoire de bout en bout même si l'on devine la finalité assez vite.
  • 14

    Pactum salis (2018)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Olivier Bourdeaut

    Après le très justement salué "En attendant Bojangles", Olivier Bourdeaut passe le test compliqué du second essai. Si son écriture originale ainsi que son sens de la phrase font toujours mouche et donnent lieu à de grands moments, les méli-mélo de l'histoire principale - alors que les à-côtés sont succulents! - tournent vite en rond tout comme l'esprit libidineux pas franchement indispensable.
  • 15

    Vers la beauté (2018)

    Sortie : .

    Livre de David Foenkinos

    Il y a un point de départ intrigant. Il y a un virage intéressant. Il y a un drame pesant et central. Mais tout n'est que traité à la surface, on manque de profondeur, les relations sont bien trop vite emmenées, les liens trop vite crées. Finalement, il y a surtout quelque chose de trop superficiel malgré la gravité du propos et une bonne idée du fil rouge de l'art. Dommage.