Mon Top 2017 des meilleurs films

Avatar Ygor Parizel Liste de

10 films

par Ygor Parizel

Mes 10 films préférés de cette année 2017.
Silence (Martin Scorsese)
Good time (Ben Safdie et Josh Safdie)
Nocturnal animals (Ton Ford)
Certaines femmes (Kelly Reichardt)
Les Proies (Sofia Coppola)

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Je ne suis pas votre nègre (2016)

    I Am Not Your Negro

    1 h 33 min. Sortie : . Historique et société.

    Documentaire de Raoul Peck avec Samuel L. Jackson, JoeyStarr, James Baldwin

    Documentaire très fort de Raoul Peck, franchement il est à voir absolument. Le film est écrit par l'écrivain James Baldwin basé sur une oeuvre inachevée de l'auteur, activiste et analyste de la "Cause noire" et j'ai découvert la plume acérée et l'esprit vif de cet homme que je connaissais uniquement de nom. Il aborde de nombreux thèmes comme la Ségrégation raciale, le racisme étatisé et individuelle, l'hypocrisie profonde des États-Unis, l'Histoire des noirs américains et des penseurs ou leaders (Malcolm X, Martin Luther King, ...) tout ça donne un essai philosophique et une réflexion intense. Le texte est véritablement formidable, superbement écrit et donne à penser. Côté réalisation, on a un florilèges d'images d'archives en tout genres, nombreux extraits de films, télévisuels, des photos et des séquences purement illustratives. Un film nécessaire à montrer dans les écoles.
  • Bande-annonce

    La La Land (2016)

    2 h 08 min. Sortie : . Comédie musicale, comédie dramatique, romance et musique.

    Film de Damien Chazelle avec Ryan Gosling, Emma Stone, John Legend

    Ce film de Damien Chazelle est un bijou d'un point de vue visuel aucun doute n'est possible. La virtuosité de la réalisation est indéniable avec en plus une multitude de techniques utilisées, l'objectif est virevoltant, dynamique et accompagné de jeux de lumières splendides. C'est plein à craquer de couleurs vives ou pastels, les costumes et décors qui nous en mettent plein les yeux, ainsi que les chorégraphies. Mais cette production n'est pas qu'un bel emballage, la façon de raconter fait preuve de créativité en nous plongeant dans l'imaginaire des personnages, la construction narrative est également variée, les chansons et musiques très jolies, des clins d'oeil au glorieux passé hollywoodien. Emma Stone charmante comme toujours en petite nana et Ryan Gosling en tombeur parfait. En résumé, un classique moderne du cinéma américain qui n'a pas volé sa réputation de chef-d'oeuvre.
  • Bande-annonce

    Grave (2017)

    1 h 39 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Julia Ducournau avec Garance Marillier, Ella Rumpf, Rabah Naït Oufella

    Un film bien barré, Julia Ducournau développe une approche graphique et colorée à la Winding Refn, et un sens de l'organique à la Cronenberg voir même le mystère d'un Lynch. On a même l'impression que tout cela n'est qu'un affreux cauchemar tant un décalage est ressentit, une description de psychose à la fois irréelle et pourtant jouant sur un certain réalisme, contradictoirement. Le film traite de plusieurs thématiques comme le végétarisme, l'animalité, la vie universitaire (pas jolie, jolie au passage) et évidemment la maladie mentale. Grave est certe un film d'horreur mais intellectuel, on ne tombe jamais dans l'effet horrifique facile, les scènes gore ne sont pas spécialement exhibitionnistes et un soin prit à l'étude des personnages (principalement les deux caractères centraux, les deux soeurs). Pour en finir, les prestations des acteurs et surtout actrices sont saisissantes et la bande-originale colle bien avec le ton de cette oeuvre étrange.
  • Bande-annonce

    Logan (2017)

    2 h 15 min. Sortie : . Action, science-fiction, aventure, drame et thriller.

    Film de James Mangold avec Hugh Jackman, Patrick Stewart, Dafne Keen

    Logan est pour moi, la meilleure production de chez Marvel. Dans ce volet des aventures de Wolverine pas menace planétaire à grand renfort d'effets spéciaux. L'ambiance est désespérée (voir de fin du monde) et crépusculaire, il y a de la profondeur dramaturgique portée par des dialogues bien écrit (on n'est plus dans un concours de vannes permanent), des personnages étudiés, une vraie mise en scène sans pour autant oublier des scènes d'actions brutales. Le film alterne des passages rythmés et d'autres plus posés, mais toujours avec une réalisation travaillée, notamment via la photographie. Est-ce que le studio à décider d'offrir autre chose en rentrant dans une sorte d'"Âge adulte" ? On peut quasi qualifier ce film de cinéma d'auteur et plus uniquement de divertissement.
  • Bande-annonce

    Lion (2016)

    2 h 09 min. Sortie : . Drame, aventure et biopic.

    Film de Garth Davis avec Dev Patel, Rooney Mara, Nicole Kidman

    Magnifique drame que Lion, faut juste préparer des mouchoirs avant le film. L'histoire de ce gamin perdu dans l'immensité de l'Inde est véritablement déchirante, le récit s'ouvre sur 45 premières minutes terrifiantes, si l'on à un peu d'empathie. La misère, le danger, l'indifférence et finalement la peur constante rendent cette partie du film insoutenable. Ensuite, on rejoint plutôt une partie plus intimiste sur des questionnements introspectifs du personnage principal avec une utilisation du non-dit. La réalisation est sobre bien qu'ond écèle un soupcçon de lyrisme dans certaines séquences. Le choix des interprètes est judicieux, ils sont tous excellents. Une oeuvre qui fait penser au Néo-Réalisme italien mais dans une version exotique et quart-mondistes. Je terminerai en disant merci Google Earth.
  • Bande-annonce

    Dunkerque (2017)

    Dunkirk

    1 h 46 min. Sortie : . Action, drame et guerre.

    Film de Christopher Nolan avec Fionn Whitehead, Mark Rylance, Tom Hardy

    Formidable et spectaculaire reconstitution de l'évacuation et exploit de Dunkerque façon grandeur nature. La maestria filmique de Chris Nolan est flagrante avec ses panoramiques des plages grises, ses vastes mouvements aériens et ses cadrages précis avec champs à fort impact visuel. Rarement un film de guerre (en est-ce un vrai d'ailleurs ?) aura été aussi angoissant. La tension des situations est énorme, on sent la terreur, la fatalité car le hasard tue et la survie, d'autant que l'ennemi est invisible (on n'aperçoit des soldats allemands que dans un plan à la fin, et encore des ombres) puis accentué par deux choses, d'abord la chronologie constamment bousculée créant l'attente dans l'esprit du spectateur puis l'omniprésence discrète des musiques de Hans Zimmer qui elles aussi rendent nerveux.
  • Bande-annonce

    Blade Runner 2049 (2017)

    2 h 44 min. Sortie : . Science-fiction.

    Film de Denis Villeneuve avec Ryan Gosling, Harrison Ford, Jared Leto

    Confier les manettes à Denis Villeneuve pour la suite du chef-d'oeuvre Blade runner était définitivement une excellente idée de la part de Ridley Scott car le talent de créateur visuel du cinéaste canadien est équivalent à celui du britannique. Le film est tout simplement sublime avec des couleurs, du graphismes, des paysages et une direction artistique tout bonnement incroyables. Techniquement, c'est impressionnant autant qu'avait pu l'être en 82, le premier. En plus, scénaristiquement ça reste parfaitement dans la continuité du premier en ajoutant (ou approfondissant) des thématiques vraiment riches sur l'I.A. ou encore la génétique, philosophiquement intéressant. Du côté de l'interprétation, on est bien servi avec un accent mit sur les présences féminines d'actrices assez méconnues (hormis Robin Wright).
  • Bande-annonce

    The Square (2017)

    2 h 22 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Ruben Östlund avec Claes Bang, Elisabeth Moss, Dominic West

    Un film qui mérite bien cette note tant il est hors-du-commun du cinéma actuel. Ruben Östlund est décidément un drôle d'auteur, on retrouve dans cette histoire centrée sur le conservateur du musée national de Suède les tics du cinéaste. C'est-à-dire les incivilités, les petites lâchetés et méchancetés du quotidien, il se moque de ses personnages tous autant qu'ils sont, Östlund n'est vraiment pas tendre avec leurs travers si banals. C'est incisif, drôle et parfois dérangeant comme dans cette fameuse scène du banquet troublé par une performance ou il interroge les limites de la Liberté d'expression et de l'Art (mais pas que dans cette scène), mais le film vaut encore plus pour son sens aiguisé pour les situations insolites. Côté réalisation pareil, le metteur en scène persiste et signe avec ses cadres stricts, des travellings lents et surtout un talent pour le hors-champ.
  • Bande-annonce

    Au revoir là-haut (2017)

    1 h 57 min. Sortie : . Comédie dramatique et guerre.

    Film de Albert Dupontel avec Nahuel Pérez Biscayart, Albert Dupontel, Laurent Lafitte

    Albert Dupontel réalise avec Au revoir là-haut un bijou de poésie et mélancolie ainsi que son meilleur film. Avec l'aide de Pierre Lemaître, l'auteur écrit un superbe script, un texte à la fois amusant et à la prose littéraire sur des personnages romantico-comique et leurs mésaventures. Ce film n'est pourtant pas brillant que d'un point de vue écriture, la mise en scène est assez virtuose avec ses travellings volants, rentrants dans des trous ou fenêtres, plusieurs scènes sont des merveilles comme les retrouvailles entre père et fils à la fin ou l'ultime attaque dans les tranchées. Puis pour compléter le tableau, il y a les interprètes en dehors de Dupontel lui-même, on retrouve un Niels Arestrup usé, Le diabolique Laurent Laffite, la découverte en grognements et gesticulations Nahuel Perez, et les délicieuses Mélanie Thierry et Emilie Dequenne.
  • Bande-annonce

    Lettres de la guerre (2016)

    Cartas da Guerra

    1 h 45 min. Sortie : . Drame et guerre.

    Film de Ivo Ferreira avec Miguel Nunes, Margarida Vila-Nova, Ricardo Pereira