Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Mon top 500 albums "rolling stone" à moi

Avatar jan-gers Liste de

72 albums

par jan-gers
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Écouter

    Revolver (1966)

    Sortie : . Pop rock et pop psychédélique. 14 morceaux.

    Album de The Beatles

    Ce "revolver" est facilement un de leurs meilleurs albums. Il y a sur ce disque un équilibre au niveau de la composition. Il y a la patte Mc Cartney, plus pop mais aussi celle de Lennon, plus rock. Ce qui n'est pas le cas de certains albums ou Paul est largement plus présent au niveau de la composition. Les deux en tout cas sont en forme sur ce disque et balance des morceaux en veut tu en voila à l'efficacité imparable. Influence motown sur la très réussi "got to get to into my life", influence psyché sur "yellow submarine", chef d'œuvre de pop baroque sur "eleonor rigby", salve rock imparable sur "taxman" et "she said she said". Ringo amène sa compo indienne (réussi) avec "love you too". C'est aussi un album à la production imparable et en avance sur son temps qui annonce clairement les expérimentations à venir dans la musique rock .
  • Écouter

    Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band (1967)

    Sortie : . Pop psychédélique et pop rock. 14 morceaux.

    Album de The Beatles

    Difficile de dire en quoi ce disque est réellement précurseur honnêtement quand on sait à quel point cette époque fut riche pour la musique rock. Je vais juste me contenter de dire que j'adore cette album des Beatles qui est une sorte de "cathédrale pop". J'adore tout : le faux concept de l'album, les mélodies pop ciselées, la performance des musiciens, la qualité des orchestrations, les trouvailles sonores, l'ambiance souvent fun et entrainante de l'ensemble, le parfum psychédélique et la qualité de la prise de son .
  • Écouter

    Magical Mystery Tour (OST) (1967)

    Version US long-format

    Sortie : . Rock, bande originale, rock psychédélique, cinéma & théâtre et pop rock. 11 morceaux.

    Bande-originale de The Beatles

  • Écouter

    The Doors (1967)

    Sortie : . Rock psychédélique, blues rock et acid rock. 11 morceaux.

    Album de The Doors

  • Écouter

    Surrealistic Pillow (1967)

    Sortie : février 1967. Rock, rock folk et rock psychédélique. 11 morceaux.

    Album de Jefferson Airplane

    Vous voulez de la musique de très bonne qualité qui fait du bien au moral et qui détend ? On ne trouve pas de meilleure potion que le Jefferson Airplane, avec la voix magique de Grace Slick et ses musiciens de haut niveau (le jeu jazzy de Spencer Dryden à la batterie et celui, mélodique, de Jack Casady à la basse sont un pur régal).
    Cet album, c'est l'équilibre parfait entre folk-rock et rock psychédélique. Une musique enjouée et planante qui enchaine les merveilles mélodiques.
    Que de la qualité au programme : le fameux "Somebody to Love" et le cultissime "White Rabbit" que tout le monde (ou presque) connaît. Mais aussi les excellents " She Has Funny Cars", "Today" ou le puissant "3/5 of a Mile in 10 Seconds".
    L'album ultime du flower power ? Pour moi, indiscutablement.
  • Écouter

    After Bathing at Baxter's (1967)

    Sortie : . Rock psychédélique et acid rock. 12 morceaux.

    Album de Jefferson Airplane

  • Écouter

    Are You Experienced (1967)

    Sortie : . Blues rock, rock psychédélique et acid rock. 11 morceaux.

    Album de The Jimi Hendrix Experience

  • Écouter

    Disraeli Gears (1967)

    Sortie : . Rock, rock psychédélique et blues rock. 11 morceaux.

    Album de Cream

    Avec les rolling stones, led zep et le jimi hendrix expérience, je pense que cream fait partie de ce que le rock à connu de meilleur. Dès 1966, ce super trio de virtuose à proposer une musique blues rock qu'il à contribué à moderniser. En jouant plus fort et plus vite, ils sont précurseurs du hard rock . Il faut aussi ajouter à cela les influences pop et psychédélique du groupe. Après un 1er album encore très ancré blues rock, c'est avec "disraeli gears" que le groupe sonne encore plus moderne et inventif. On y trouve sur cette album toutes les facettes de ce que peuvent proposer cream. Et tous les morceaux sont accrocheur, qu'il soient aventureux ou plus classiques. L'album commence très fort avec "strange brew". On y trouve quelques sonorités acide mais c'est surtout un mid tempo rock avec un groove imparable. Un groove tellement bandent qu'il rivalise avec ce que propose "booker t and the mg's. On en croit pas nos oreilles . Après avoir influencé jimi Hendrix, c'est à leur tour de s'influencer de Hendrix. C'est indéniable quand on entend la wha wha d'Eric Clapton qui fait des ravages sur le classique "sunshine of your love". Riff impeccable, morceau redoutablement construit qui balance entre (hard) rock et acid rock. Toujours avec les mêmes ingrédients mais dans un registre plus épique , "tales of the brave ulysses" est un morceau excellant qui alterne entre des passages calme et atmosphérique (psyché) et d'autres plus furieux . Le groupe se montre aventureux avec "dance the night away", un de leur meilleurs titres. Les couplets sont limites planent mais la tension monte crescendo avant d'arriver à un refrain explosif . On a aussi "we re going round"...un morceaux psychédélique particulièrement hypnotique construit comme une impro jazz. L'occasion pour la section rythmique de faire des ravages (en particulier la batterie de Ginger Baker au jeu très Jazzy) . Enfin, le groupe peut aussi se montrer plus classique avec les très bluesy "outside woman blues" et surtout "take it bake" ou le bassiste Jack Bruce nous sort son harmonica.
  • Écouter

    Axis: Bold as Love (1967)

    Sortie : . Rock, rock psychédélique et blues électrique. 13 morceaux.

    Album de The Jimi Hendrix Experience

  • Écouter

    Electric Ladyland (1968)

    Sortie : . Blues rock, rock psychédélique et acid rock. 16 morceaux.

    Album de The Jimi Hendrix Experience

    On ne sait pas trop comment on en arrive à faire un album aussi abouti qu'electric ladyland. C'est la bible du rock. Non seulement, Hendrix est ici à son meilleur mais il y à tellement de choses, tellement d'idées la dedans. Outre l'excellant et indétrônable "all along the watchtower", vous trouverez ici les titres psychédéliques les plus parfaits de l'histoire de la musique ("burning of the midnight lamp" et surtout le chef d'œuvre "1983" et ses 14 minutes de folie ) . Vous entendrez aussi Hendrix joué du blues comme personne avec "Voodoo Chile", joué du presque heavy métal avant l'heure avec "Voodoo Child (slight return)" . C'est finalement plus un album de Jimi Hendrix que de son groupe (il faut souligner toutefois la performance de Mitchell à la batterie, hallucinante sur cette album) , ou il invite ici de nombreux musiciens et commence à s'aventurez sur une musique plus funky (le riff de "gypsy eyes", le funk rock "crosstown traffic" ou le plus jazzy "rainy day" ). C'est son album le plus représentatif, le plus complet et le plus aboutis .
  • Écouter

    Stand! (1969)

    Sortie : . Rock, funk, soul et psychédélique. 8 morceaux.

    Album de Sly & the Family Stone

    Bien avant Michael Jackson ou Prince, le groupe californien Sly and the family stone proposait une musique métissée qui brisait les barrières entre soul et rock, entre noir et blanc et enfin, entre hommes et femmes.
    "stand" est un très bon disque (peut être mon favoris du groupe) qui contient de nombreux classiques. Le ton est donné avec son excellant morceau d'ouverture, "stand" qui commence sur un gospel entrainent et relativement pépère pour se conclure sur un fin funky très explosive. Explosif, c'est le mot qui me vient à l'esprit quand je pense aussi au pépites "i want to take a higher" et à "sing a simple song". Des titres puissants de funk psychédéliques qui vont donner des idées plus tard à des artistes comme les temptations ou parliament funkadelic. Tous ces titres font partie des meilleurs de Sly. On peut y ajouter aussi "somebody's watching you" et "everyday people", qui propose une soul finalement très pop . On pense à la pop californienne de la même époque ou au titres de la Motown. Enfin, on à aussi des titres très rock, très hendrixien comme le fameux "don't call me nigger whitney" ou encore la jam sous acide "sex machine" qui s'éternise un peu . Pas de fausse notes donc pour cette album qui est un classique absolu .
  • Écouter

    Abbey Road (1969)

    Sortie : . Pop rock. 17 morceaux.

    Album de The Beatles

  • Écouter

    In a Silent Way (1969)

    Sortie : . Post-bop, jazz, musique modale et fusion. 2 morceaux.

    Album de Miles Davis

  • Écouter

    What’s Going On (1971)

    Sortie : . Soul. 9 morceaux.

    Album de Marvin Gaye

  • Écouter

    Sticky Fingers (1971)

    Sortie : . Blues rock et rock. 10 morceaux.

    Album de The Rolling Stones

  • Écouter

    [Led Zeppelin IV] (1971)

    Sortie : . Hard rock. 8 morceaux.

    Album de Led Zeppelin

    Comment ignorer Led zeppelin ? Ces 4 virtuoses au service d'une musique pur et novatrice? et comment ignorer cette album ? car si il ne faut en choisir qu'un chez led zep, ce sera celui là. Tous le monde ou presque le connait et beaucoup de musiciens vont le copier. Avant cette album, le groupe était trop blues, ensuite trop folk .Ici, Led zep trouve le bon équilibre entre (hard) rock, folk, blues, influence world-oriental et même rock progressif. Le tout emballé dans une production parfaite : Page est aussi un excellant producteur. L'album est un must . Jugez par vous même : "black dog", "rock n roll", l'incontournable ballade progressive "stairway to heaven", "when the levee breaks" qui invente le futur du blues, et le folk oriental "the battle of evermore". Facilement un des 3 meilleurs album rock de tous les temps .
  • Écouter

    At Fillmore East (Live) (1971)

    Sortie : 1971. Rock, blues rock et blues. 7 morceaux.

    Live de The Allman Brothers Band

    Si , comme moi, vous pensez que les albums live sont bien souvent inutiles parce qu'on se tape les versions studio jouées à l'identique en moins bien, essayer ce "live at fillmore" des Allman Brothers. Connu pour être un jam band, le blues rock des Allman en live délivre une musique bien plus puissante et aventureuse. C'est les rois de l'improvisation en concert (aucun groupe ne les dépasse sur ce terrain) et on n'est pas loin du jazz à certains moments. La deuxième face du disque ( qui comprend les excellents "in memory of elizabeh reed" et "whipping post" ) est une sorte d'orgasme musicale . Je n'ai pour vous dire jamais entendu mieux.
  • Écouter

    A Tribute To Jack Johnson (OST) (1971)

    Sortie : . Bande originale, jazz, jazz-rock et fusion. 2 morceaux.

    Bande-originale de Miles Davis

    Curieusement, "jack johnson" est un album un peu ignoré alors qu'a mon sens, c'est l'album de jazz rock ultime. C'est Miles Davis à son meilleur : il est accompagné de Herbie Hancock, John Mclaughlin, Billy Cobham, Chick Corea (rien que ça !) et bien d'autres. Ici, le mot rock doit être compris au sens littéral du terme . Oui c'est du gros son : les riffs envoie vraiment du bois. Les rythmes lorgne souvent vers le funk. Dans sa période fusion, c'est son album le plus accessible (mais tout est relatif avec Miles) . Une musique aventureuse, puissante et fiévreuse ou Miles mélange l'improvisation du jazz avec le rock, le funk , le blues et la musique psychédélique. Un album incroyable.
  • Écouter

    Meddle (1971)

    Sortie : . Prog rock, rock, rock psychédélique et ethéré. 6 morceaux.

    Album de Pink Floyd

  • Écouter

    Nursery Cryme (1971)

    Sortie : . Prog rock et rock. 7 morceaux.

    Album de Genesis

  • Écouter

    Fragile (1971)

    Sortie : . Prog rock et rock. 9 morceaux.

    Album de Yes

  • Écouter

    Close to the Edge (1972)

    Sortie : . Prog symphonique et prog rock. 3 morceaux.

    Album de Yes

  • Écouter

    The Dark Side of the Moon (1973)

    Sortie : . Art rock et prog rock. 10 morceaux.

    Album de Pink Floyd

    Si "thriller" est le disque ultime des années 80, "the dark side of the moon" est l'album ultime des années 70. C'est un album irréprochable à tous les niveaux. La production, futuriste, est phénoménale et le groupe ici trouve le compromis parfait entre expérimentations et musique plus accessible. Résultat : pas un bout de gras sur cette album. Les expérimentations sont ici au service de la musique et non l'inverse et tout semble fluide et couler de source. Personne ne peut nier ça à "dark side" tout comme sa cohérence en tant qu'album concept ou encore ses titres d'envergures. Il y à, bien sur "money" : ce morceau de rock très groovy et accrocheur mais pourtant joué avec une rythmique complexe, la ballade "us and them", planante et très jazzy ou le saxo de Dick Parry fait des merveilles, l'excellant "time" ou David Gilmour montre qu'il est un grand guitariste notamment sur le cultissime solo de guitare. "breathe" et 'brain damage"... magnifiques ballades qui conservent une saveur psychédéliques . On atteint l'orgasme avec le spatial "any colour you like", morceau instrumental psychédélique ou Gilmour et Wright fusionne et ne lésine pas sur les effets sonores, pour mon plus grand plaisir. Rien à jeter sur ce bijoux intemporel .
  • Écouter

    Selling England by the Pound (1973)

    Sortie : septembre 1973. Prog rock et prog symphonique. 8 morceaux.

    Album de Genesis

  • Écouter

    Sextant (1973)

    Sortie : 1973. Electronique, fusion, jazz, expérimental et jazz-funk. 3 morceaux.

    Album de Herbie Hancock

  • Écouter

    Head Hunters (1973)

    Sortie : . Fusion et jazz-funk. 4 morceaux.

    Album de Herbie Hancock

    C'est l'album ultime de jazz funk. Avec ce disque, Herbie Hancock forme son groupe, les head hunters, et va se détacher un peu du jazz fusion expérimental d'influence Miles . C'est le groove et le funk ici qui prédomine et même si les compos sont plus accessible, la musique reste très dense est les expérimentations ne sont pas pour autant oubliées . Il y a toujours de l'improvisation typique du jazz, on y trouve des influences africaines, des envolées psychédélique et des passages fou et complexe . J'ai jamais entendu pour vous avouer un groupe qui propose un son aussi chaud, aussi groovy. Ca démarre très très fort avec ce "chameleon" d'anthologie, voyage spatiale de 16 minutes qui fait passer de nombreux groupes pour des apprentis astronautes . Avec "Vein Malter", Herbie montre qu'il est très bon aussi dans un registre ou la douceur est reine . Il se permet de revisiter un de ses classiques avec "Watermelon man" mais à la sauce blaxploitation et offre un "sly" assez alambiqué qui sent encore bon les influences de Miles Davis . Bref, un classique de chez classique .
  • Écouter

    Innervisions (1973)

    Sortie : . Soul. 9 morceaux.

    Album de Stevie Wonder

    Il est difficile de penser à la musique des années 70 en ignorant Stevie Wonder. Il y avait chez Stevie ce désir de proposer une musique universelle, susceptible de toucher tout les publics. Et cette "innervisions" est à mon avis son grand album pop...et son meilleur album. Ici, c'est 9 titres, 9 pépites . On y trouve un "higher ground" pêchu et bien funk, un peu dans la même veine que le fameux "superstitious" de l'album précédent. Mais aucun titre sur "innervisions" ne se ressemble. Je pense à l'excellant morceau titre "Visions", sorte de voyage onirique ou le temps semble s'être arrêté ... on y entend une contrebasse et plusieurs guitares ou les sons s'entremêlent . Il excelle aussi dans un "don't worry bout a thing" enjoué ou il apporte des influences de musique latine ou un "he's mistra know it all", ou la soul fusionne avec le gospel . Je pourrais citer tous les titres ...mais ce serait inutile. Je veux juste dire un mot sur "golden lady" , ballade magnifique et surtout "living for the city", un des meilleurs titres de tous les temps. C'est un funk en 3D qui s'étale sur plus de 7 minutes ou Stevie nuance son chant à l'infini. Un morceau progressif dans sa construction, avec la présence de divers effets sonores et aussi de nombreuses variations dans son instrumentation . Bref, un pur moment de bonheur. "innervisions" est une pépite incontournable .
  • Écouter

    Dancing Machine (1974)

    Sortie : septembre 1974. Soul, funk / soul et funk. 9 morceaux.

    Album de The Jackson 5

    J'adore cette album qui est mon favoris des jackson 5 et c'est d'ailleurs à partir de cette période que leur musique m'intéresse vraiment (je préfère en fait les disques qu'il feront plus tard sous le nom "the jacksons") .
    Sinon, ce "dancing machine" est à mon avis leur album le plus pêchu. Le coté un peu trop "bubble gum" des débuts a laisser place à une machine de funk redoutable. Par contre, ce qui n'a pas changé, c'est que leur musique reste accessible et terriblement accrocheuse .

    Même si le classique "dancing machine" et "what you don't know" ont un petit coté disco avant l'heure, ça reste vraiment très pêchu et la rythmique ne fait aucun cadeau.
    Sinon, "whatever you got i want" et "she's a rythm child" reste deux morceaux de funk concis et efficace. Non, vraiment, ça groove et ça swing terriblement .

    Mon moment favoris reste " i am love" . Avec sa construction prog, c'est un déluge d'acid funk de 8 minutes qui n'a rien à envier à ce que propose funkadelic .
    Quand à la ballade 'if i don't love you this way", je la trouve gentiment planante et très plaisante tout comme la jazzy "the mirror of my mind" .

    En fait, à part la ballade "it all begins and ends with love" pas mauvaise mais que je ne retiens jamais , j'aime vraiment tout ici .



  • Live European Tour (Live) (2008)

    Sortie : . Blues, rock, funk / soul et blues rock. 18 morceaux.

    Live de Billy Preston

    A mon sens, c'est l'album qu'il faut pour découvrir ce musicien incroyable et virtuose qu'est Billy Preston. Un artiste malheureusement peu cité alors qu'il a joué avec les plus grand :sly and the family stone, les beatles et les rolling stones. Sur cette album live de 74, il faut noter la présence de Mick Taylor, le guitariste virtuose des stones pendant leur âge d'or. Si les albums studio de Preston sont souvent inégaux, ce n'est pas le cas de ce très bon live ou il n'y a rien à jeter. Billy déroule ses classiques et propose quelques reprises de choix : Ray Charles, Sly Stone et les beatles (il apporte un bon coup de fouet au titre "day tripper"). Vraiment, il faut insisté sur le fait que l'homme est très très doué dans cette exercice , ce qui n'est pourtant pas facile de reprendre de tels artistes. Billy Preston est un pur artiste de Soul mais il n'hésite pas à proposer aussi du funk, du rythmn blues mais aussi de la pop et du rock .Un de mes albums incontournables .
  • Écouter

    Sabotage (1975)

    Sortie : . Heavy metal et hard rock. 8 morceaux.

    Album de Black Sabbath

    Pour certains, "sabotage" est le début de la fin pour black sabbath et pour d'autres, c'est leur album le plus abouti. Si je met cette album dans cette liste, vous savez dans quel camp je me place. Ce "sabotage" est quand même un album incroyable et aussi très paradoxal. Au moment de sa sortie, aucun album de sabbath ne sonne aussi heavy, aussi méchant. Le groupe invente même le thrash métal dix ans avant tout le monde avec l'excellant "symptome of the universe" et le très lourd "hole in the sky" qui annonce lui un heavy métal très année 80. Mais à coté de ça, "sabotage" est un album très 70's dans ses expérimentations, dans sa folie. Le heavy métal de sabbath se teinte d'influences jazzy, de passages psychédélique , de rock progressif et de tout un tas de truc encore. Rare sont les morceaux qui commence comme il se termine chez eux et on passe souvent du calme à la tempête sans que l'auditeur anticipe le truc. Mais tout ça sonne pourtant bien maitrisé et cohérent et sabotage nous propose des morceaux qui font le plus souvent partie du haut du panier chez eux : je pense au "supertzar", titre instrumental avec des chœurs qui évoque l'atom heart mother des pink floyd ou encore les titres fleuves et atmosphériques que sont "megalomania' et "the writ" . Un album intense, musicale et puissant.