Mon top des personnages de The Umbrella Academy

Avatar Tonto Liste de

16 personnalités

par Tonto

Alerte spoilers !
Top effectué à la fin de la première saison.

Mon top des personnages de Lost : https://www.senscritique.com/liste/Mon_top_des_personnages_de_Lost/1454234
Mon top des personnages de Person of Interest : https://www.senscritique.com/liste/Mon_top_des_personnages_de_Person_of_Interest/1662953
Mon top des personnages de Breaking Bad : https://www.senscritique.com/liste/Mon_top_des_personnages_de_Breaking_Bad/2111944
Mon top des personnages de Game of Thrones : https://www.senscritique.com/liste/Mon_top_des_personnages_de_Game_of_Thrones/1312590

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Derniers ajouts
  • Ordre alphabétique
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1 Photo Robert Sheehan

    Robert Sheehan

    acteur

    Klaus Hargreeves

    Un des personnages qui a le droit au plus fort développement, les scénaristes étant sans doute bien conscients de la force du personnage, ce junkie impénitent devient pourtant très attachant au fur et à mesure des épisodes. Incarné par un Robert Sheehan en grande forme, Klaus Hargreeves est aussi drôle par son humour déjanté, en constant décalage avec son entourage et la situation dans laquelle il se trouve, qu’il est capable de devenir émouvant après son voyage dans le temps, le traumatisme de guerre qu’il en tire et sa relation avec Dave, esquissée avec beaucoup de tact. Un personnage qui réussit le grand écart entre rire et larmes avec une immense réussite.
  • 2 Photo Cameron Britton

    Cameron Britton

    acteur

    Hazel

    J’avoue qu’il se dispute la première place avec Klaus. Choix qui peut peut-être sembler surprenant, mais ce personnage incarne tout ce que j’adore dans cette série. Commençant comme un des meilleurs tueurs à gages de tous les temps, ce qui nous occasionne quelques jolies scènes d'action parfaitement filmées et mises en musique, on se dit vite qu’il n’y aura rien à tirer de ce personnage, parce que ce n’est pas le but de ce genre de personnages habituellement.
    Et pourtant, les scénaristes s’y attardent avec un talent fou, en révélant davantage à chaque épisode son côté humain. Sa relation avec Agnes, tout en fragilité et en délicatesse, finit par le rendre essentiel à la série, lui apportant ses plus beaux moments de douceurs et de poésie.
  • 3 Photo Ellen Page

    Ellen Page

    actrice, productrice, autrice et artiste musicale

    Vanya Hargreeves

    Plus que Klaus, elle est le véritable centre de la série, et le talent de son interprète Ellen Page, impressionnante, y est pour beaucoup. Ce genre de personnage complexé qui ne s’assume pas aurait vite pu devenir lourd, mais grâce à l’actrice et à une écriture là encore intelligente, Vanya acquière une grande profondeur.
    Son arc narratif n’est pas de la plus folle originalité, mais il est raconté avec une belle subtilité, nous faisant toucher du doigt et ressentir au plus profond de nous-mêmes toutes les fractures du personnage. Sa scène-clé avec Allison est sans nul doute le sommet de la série.
  • 4 Photo Emmy Raver-Lampman

    Emmy Raver-Lampman

    actrice

    Allison Hargreeves

    Quoiqu’un peu plus en retrait, Allison bénéficie également d’une belle profondeur, incarnant à merveille le dilemme entre la vie de famille et la vie de super-héros, et posant la question de la compatibilité entre les deux. Très bien interprétée par Emmy Raver-Lampman, Allison n’est pas foncièrement intéressante en tant que super-héroïne (elle utilise très peu ses pouvoirs), mais devient captivante en tant qu’être humain, pleine d’imperfections et très consciente de ces dernières. On espère qu’elle ne sera pas plus discrète dans les prochaines saisons, malgré ce qui lui arrive à la fin de celle-ci.
  • 5 Photo Tom Hopper

    Tom Hopper

    acteur

    Luther Hargreeves

    On ne peut pas parler d’Allison sans parler de Luther, le couple représentant de manière forte et intelligente l’amour pur mais interdit, qui fait, là encore, écho à l’impossibilité pour les super-héros d’avoir une vie comme les autres. Dernier fidèle à son père, Luther devient poignant lorsqu’il découvre toute la vérité sur ce dernier, et comprend que toute sa vie a été fondée sur un grand mensonge. Si on n’exploite jamais son pouvoir au cours de cette première saison, le personnage n’en est pas moins très attachant par sa droiture et la maladresse de celui qui voudrait bien jouer le rôle d’aîné dans cette famille. Tom Hopper est parfait dans ce rôle.
  • 6 Photo Aidan Gallagher

    Aidan Gallagher

    acteur

    Numéro 5

    Celui dont on ne connaîtra jamais le prénom… Rôle éminemment complexe pour Aidan Gallagher, qui s’en sort très bien, puisqu’il doit jouer un homme de 58 ans ayant tout vécu qui se retrouve enfermé dans le corps d’un garçon de 14 ans. C’est toutefois ce qui rend le personnage assez tête-à-claques, tant on a envie de baffer ce gamin qui croit tout maîtriser.
    Pourtant, là encore, les scénaristes réussissent très bien à mettre en valeur ses souffrances intérieures et ses dilemmes. Il partage une très belle scène avec son frère Klaus, lorsque ce dernier lui fait prendre conscience qu’il est aussi addict que lui, mais à une drogue différente : sa volonté d’empêcher l’apocalypse à tout prix. Mais après, une fois ce but atteint, que fera-t-il ?
  • 7 Photo John Magaro

    John Magaro

    acteur

    Leonard Peabody

    Alors là, je suis partagé. J’ai adoré ce personnage pendant toute la saison. Ultra-attachant dès sa première apparition, par sa simplicité et sa spontanéité, on a envie de le voir réussir tout ce qu’il tente. Sa relation avec Vanya, relation d’amour entre deux êtres brisés et humiliés toute leur vie, est magnifique.
    Puis Leonard acquière de plus en plus d’ambiguïté, on commence à s’en méfier, et c’est très bon, les scénaristes réussissant à ne pas nous faire regretter le Leonard idéal qu’on avait adoré au début de la série.
    Seulement, on ne va pas se mentir, son arc narratif est quand même très prévisible. Dès son introduction, passé les quelques instants où on croit vraiment avoir le personnage idéal, on comprend vite que sa présence n’est pas innocente et qu’il sera mêlé d’une manière ou d’une autre au grand final. Ce qui rend les retournements autour du personnage assez faciles à anticiper.
    Reste qu’il est parfaitement interprété par John Magaro et très subtilement écrit. Seul regret : on l’évacue beaucoup trop facilement de la série, alors qu’il avait tout pour devenir le grand méchant parfait. Peut-être la seconde saison effacera-t-elle cette mort trop rapide…
  • 8 Photo Sheila McCarthy

    Sheila McCarthy

    actrice

    Agnes

    Elle, pour le coup, c’est la simplicité et la transparence à l’état pur. C’est d’ailleurs ce qui rend Hazel si humain après sa rencontre avec Agnes, et on le comprend. Agnes, c’est le mode de vie idéal qu’on voudrait tous avoir : ne plus se poser de questions, profiter simplement de chaque instant de la vie sans se demander ce qui viendra après.
    C’est évidemment très utopique, et on voit bien que sa relation avec Hazel doit logiquement mener à une impasse (c'est bien ce qui la rend intéressante), mais les moments qu’Hazel et Agnes partage font partie des sommets de la série, par leur capacité à faire fondre le cœur de manière aussi délicieuse qu’un bon doughnut bien chaud…
  • 9 Photo David Castañeda

    David Castañeda

    acteur

    Diego Hargreeves

    Je l’aime bien, mais force m’est de reconnaître que c’est le membre de la fratrie auquel j'ai eu le plus de mal à m'attacher. Personnage très torturé, nerveux et impulsif, Diego n’a qu’une devise : foncer. Finalement beaucoup plus proche de l’image type de la brute épaisse que ne l’est Luther, Diego n’a aucune subtilité.
    Et paradoxalement, c’est ce qui le rend finalement touchant, parce que lui aussi se rend compte de ses faiblesses sans jamais arriver à les corriger. En fait, c’est un grand enfant dans l’âme : il a toujours un besoin vital de la présence de sa « mère » et d’être entouré de personnes qui croient en lui pour qu’il puisse à son tour croire en lui-même. Sorte de miroir positif de Vanya, il a du mal à croire en lui, et cache ce manque de confiance derrière sa brutalité. Il n'en est pas moins émouvant dans sa détresse.
  • 10 Photo Mary J. Blige

    Mary J. Blige

    artiste musicale et actrice

    Cha-Cha

    Tueuse professionnelle en duo avec Hazel, Cha-Cha est impitoyable, ce qui en fait une méchante réussie (même si, très honnêtement, pour le meilleur duo de tueurs à gages de tous les temps, ils font quand même un peu bras cassés). Alors qu’Hazel s’humanise au fur et à mesure de la série, elle semble toujours rester la même.
    Pourtant, son dilemme au moment où elle reçoit l’ordre de se débarrasser de son complice révèle que sous la carapace se trouve bel et bien une personne humaine, avec ses dilemmes et ses souffrances. Si elle méritait sans doute un développement plus étoffé, Cha-Cha n’en a pas moins quelques scènes assez fortes.
  • 11 Photo Kate Walsh

    Kate Walsh

    actrice

    La Directrice

    Mystérieuse directrice d’une mystérieuse organisation d’un mystérieux futur, la Directrice est le personnage le plus difficile à cerner de la série, et on n’en a sûrement pas fini avec elle. Omnisciente et toute-puissante, puisqu’elle maîtrise le temps, elle constitue une méchante de grande envergure. Pas assez présente dans cette première saison, elle incarne toutefois une menace omniprésente et impossible à semer, et donne à l’intrigue un relief qui lui aurait manqué sans elle. On espère simplement qu’elle sera davantage étoffée dans les saisons suivantes (si tant est qu’elle y est présente, mais je ne fais absolument pas confiance à cette première saison pour me convaincre qu'on s'est définitivement débarrassé du personnage).
  • 12 Photo Ashley Madekwe

    Ashley Madekwe

    actrice

    Eudora Patch

    Trop peu présente dans la série, puisqu’elle est le premier personnage dont on se débarrasse, les quelques aperçus qu’on en a la rendent pourtant assez attachante elle aussi. A la fois douce et décidée, le détective Patch est le parfait opposé de Diego, ce qui rend leur relation très intéressante, puisqu’elle est sans doute la seule personne à cerner aussi bien l’impulsif Mexicain. Dommage qu’elle disparaisse si tôt, mais elle aura permis à Diego de gagner une belle épaisseur, donc on ne peut pas dire qu’elle soit inutile.
  • 13 Photo Adam Godley

    Adam Godley

    acteur

    Pogo

    Le majordome de sir Reginald Hargreeves, dont on ne sait pas trop pourquoi il est un singe, mais après tout, pourquoi pas ?
    Tout en retenue, il est le personnage qui sait tout, mais qui ne dit rien. Il voit les frères et sœurs se déchirer, se réunir, faire de bons et de mauvais choix, et il les guide autant qu’il peut, mais sans jamais rien leur avouer, autrement que lorsqu’il y est forcé par les événements, car il a bien compris que leur chemin vers la maturité passerait par ces erreurs et ces disputes, dont les différents enfants Hargreeves doivent apprendre à se relever.
  • 14 Photo Jordan Claire Robbins

    Jordan Claire Robbins

    acteur

    Grace Hargreeves

    A l’image de Pogo, elle sait à peu près tout, mais ne dit rien. Si on aurait aimé la voir davantage, ce robot créé par sir Reginald pour donner une maman indestructible aux enfants Hargreeves a tout de même quelques scènes assez touchantes, animée par le dilemme d’être une bonne mère pour les enfants alors qu'elle n'est qu'un amas de composés électronique, et qu'elle est affublée d’un père distant qui ne l’aide pas. Malgré le fait qu’elle est électronique, elle semble souffrir de sa solitude de femme au foyer, ce qui la rend intéressante malgré son trop faible nombre d’apparitions.
  • 15 Photo Justin H. Min

    Justin H. Min

    acteur

    Ben Hargreeves

    En ce qui le concerne, gageons qu’il gagnera en épaisseur dans les prochaines saisons. En attendant, c’est assez difficile d’en penser quoi que ce soit, étant donné qu’il est mort avant même que la série commence. Pourtant, il acquière lui aussi une certaine profondeur (quoique trop faiblement esquissée pour l’instant), étant donné qu’il vit sans cesse avec Klaus, le seul qui peut le voir, et assiste aux événements toujours impuissant… ou presque. C'est bien ce "presque" qu'il faudra exploiter par la suite.
    Curieux de voir ce que les scénaristes feront de ce personnage dans le reste de la série, en tous cas il y a là un potentiel à ne pas louper.
  • 16 Photo Colm Feore

    Colm Feore

    acteur

    Sir Reginald Hargreeves

    On ne peut pas parler de cette série sans parler de lui, étant donné qu’il est à l’origine de tout ce qui s’y déroule. D’une sévérité excessive, Sir Reginald n’est pas vraiment un père, il ne l’a jamais été et ne le sera jamais. Il se rêve plutôt mentor de la troupe de super-héros qu’il a réunie, mais ne s’y prend pas toujours très bien. Très britannique dans l’âme, il ne montre jamais ses sentiments.
    Et pourtant, quelques-unes de ses scènes nous montrent en filigrane que derrière cette façade impassible se cache sans doute en réalité une montagne de souffrance qu’il n’a jamais vraiment réussi à surmonter. S’il faudra évidemment que les prochaines saisons reviennent plus en détail sur le personnage, qui est au cœur de la série, quelques éléments intrigants, notamment dans le dernier épisode, nous donnent envie d’en découvrir beaucoup plus sur lui et ses origines… Sir Reginald n’a pas encore livré tous ses secrets.