Narration expérimentale : ces BD qui repoussent les limites de leur médium

Avatar VaultBoy Liste de

62 bd

par VaultBoy

Liste dédiée aux techniques narratives innovantes au sein du médium bande dessinée. Suggestions bienvenues !

Auteurs de l'OuBaPo à creuser : François Ayroles, Alex Baladi, Jochen Gerner, Ibn Al Rabin, Étienne Lécroart, Matt Madden, Lewis Trondheim...

J'ai puisé quelques idées dans cette liste similaire, découverte après coup :
https://www.senscritique.com/liste/Exercices_de_style/862716

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Une collision accidentelle sur le chemin de l'école peut-elle donner lieu à un baiser ? (2014)

    Tôkô Tochû no Deaigashira no Gûzen no Kiss ha Ariuruka? Jikken

    Sortie : .

    Manga de Shintarô Kago

    Difficile de lister toutes les combines de ce manga richissime en la matière...

    En vrac :
    - manipulation narrative, le lecteur se fait berner par des décors, des personnages et des dialogues "factices" (comme dans l'autre recueil Fraction de l'auteur d'ailleurs), ou bien des ellipses omettant des éléments essentiels, ou alors l'existence de jumeaux présentés comme un seul personnage...
    - histoire "vue de l'envers d'une planche" (du coup on voit la dessinatrice au travers des cases)
    - histoire dessinée uniquement dans les gouttières, autour de cases blanches
    - histoires racontée à la manière de posters de films
    - histoire racontée plusieurs fois de suite avec des "filtres" différents (scanners permettant de voir le corps nu, puis les organes internes)
    - manga dessiné dans le sens occidental, avec des personnages japonais (type époque d'Edo) qui deviennent américains (western)
  • Anamorphosis (2012)

    アナモルフォシスの冥獣

    Sortie : .

    Manga de Shintarô Kago

    Jeu sur la perspective et manipulation de la perception du lecteur
  • Trillium (2014)

    Sortie : .

    Comics de Jeff Lemire

    - Deux époques, deux planètes, deux personnages... avec inversion des rôles à mi-chemin
    - Certaines planches / cases à l'envers
    - Multiples jeux de symétrie
    - Sens de lecture variable : moitié supérieure de la planche sur plusieurs pages puis la moitié inférieure en retournant la BD
    - Sauts de pages (RDV p. 37, comme dans un livre dont vous êtes le héros)
  • Moi, ce que j'aime, c'est les monstres (2018)

    My Favorite Thing is Monsters

    Sortie : .

    BD (divers) de Emil Ferris

    - Tous les pages sont traversées de lignes et de trous à la manière d'un cahier à dessins, celui-là même que l'héroïne utilise pour raconter son enquête
    - Mélange de lieux et d'époques (Chicago à la fin des années 60, flash-back dans l'Allemagne des années 30), de fantasmes et de réalité (protagoniste qui se dessine en loup-garou, personnages monstrueux...)
    - Couvertures de magazines horrifiques "pulp" redessinées et intercalées dans le récit
    - Planches sans cases délimitées
  • Asterios Polyp (2010)

    Sortie : octobre 2010.

    Comics de David Mazzucchelli

    (merci @Gritchh)

    - Planches sans cases délimitées
    - Planches avec cases de tailles variables et non alignées
    - La représentation des personnages varie en fonction de leur personnalité et de leurs émotions
  • Ici (2015)

    Here

    Sortie : .

    Comics de Richard McGuire

    - chaque planche montre le même plan fixe, à différentes époques, signalées par un cartouche (-5.000.000 ans, 1957, 2231, etc.)
    - des cases aux dates antérieures et postérieures se superposent sans cesse à la planche principale, de manière à créer des correspondances de fond et de forme entre les multiples trajectoires narratives
  • Watchmen (1986)

    Sortie : septembre 1986.

    Comics de Dave Gibbons et Alan Moore

    - Agencement parallèle de deux récits (ex : réalité et comics de pirates)
    - Documents annexes (coupure de journal, extrait de livre, courrier...) insérés entre les chapitres
  • Filles perdues (2008)

    Lost Girls

    Sortie : mars 2008.

    Comics de Melinda Gebbie et Alan Moore

    - Une des histoires est racontée entièrement via le reflet d'un miroir (la dernière histoire réutilise cette méthode)
    - Images découpées en trois ou six cases pour donner l'illusion du temps qui passe (les répliques donnent le rythme)
    - Deux histoires reprennent exactement les mêmes premières cases, seuls les personnages qui dialoguent changent
  • Promethea (1999 - 2005) (1999)

    Sortie : août 1999.

    Comics de Mick Gray, J.H. Williams III et Alan Moore

    - Découpage des cases très variable et inhabituel
    - Jeux de symétrie
    - Planches très complexes où le sens de lecture n'est pas imposé
  • Élégie pour une ombre - Batwoman, tome 0 (2009)

    Batwoman: Elegy

    Sortie : 2009.

    Comics de J.H. Williams III, Jock, Scott Kolins

    (valable pour tous les tomes de la série)

    - Découpage des cases très variable et inhabituel
    - Jeux de symétrie
    - Action découpée en plusieurs "cases" organisées autour d'une image centrale offrant un point de vue plus global
  • L'Origine - Julius Corentin Acquefacques, tome 1 (1990)

    Sortie : juin 1990.

    BD franco-belge de Marc-Antoine Mathieu

    Trou découpé dans une planche, permettant au lecteur de découvrir une case nomalement placée deux pages plus loin
  • La Qu... - Julius Corentin Acquefacques, tome 2 (1991)

    Sortie : octobre 1991.

    BD franco-belge de Marc-Antoine Mathieu

  • Le Processus - Julius Corentin Acquefacques, tome 3 (1993)

    Sortie : mai 1993.

    BD franco-belge de Marc-Antoine Mathieu

    Page découpée en spirale, apportant une 3e dimension à la narration
  • Le Début de la fin - Julius Corentin Acquefacques, tome 4 (1995)

    Sortie : mai 1995.

    BD franco-belge de Marc-Antoine Mathieu

    Deux sens de lecture : en commençant par la première page ou en retournant la BD et en commençant par la dernière page (les histoires se rejoignent au milieu)
  • La 2,333e Dimension - Julius Corentin Acquefacques, tome 5 (2004)

    Sortie : 2004.

    BD franco-belge de Marc-Antoine Mathieu

    Certaines planches en relief : lunettes 3D (bleu et rouge) fournies
  • Le Décalage - Julius Corentin Acquefacques, tome 6 (2013)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Marc-Antoine Mathieu

    Pagination chamboulée (la BD n'a pas de couverture et commence directement à la page 7...)
  • 3" (2011)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Marc-Antoine Mathieu

    - Succession de planches carrées en gaufrier
    - La BD montre le trajet d'un "flux lumineux" se reflétant sur de nombreux objets. Version animée (code requis) : http://www.editions-delcourt.fr/3s/index.php?page=numerique
  • Sens (2014)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Marc-Antoine Mathieu

    - BD muette
    - Alphabet à base de flèches à décrypter
    - Feuilles qui se déploient, comment dans le dessin en vis-à-vis
  • Dessus-Dessous (1903)

    The Upside-Downs Little Lady Lovekins and Old Man Muffaroo

    Sortie : .

    BD (divers) de Gustave Verbeek et Gustave Verbeek

    (merci @Loki_Asgarder)

    "Il s'agit d'une série de petites histoires en une page qu'il faut lire deux fois : une fois à l'endroit, et une fois à l'envers, la première case de l'histoire devenant la dernière."
  • Rubrique-À-Brac : L'Intégrale (2010)

    Sortie : novembre 2010.

    BD franco-belge de Marcel Gotlib

    (merci @BitchAssDarius)

    Cases "poreuses" (personnage ou bruit traversant plusieurs cases)
  • Big Questions (2012)

    Sortie : .

    BD (divers) de Anders Nilsen

    - Page qui se déploie vers la droite, formant ainsi une triple planche panoramique (et une seconde au verso... vous suivez ?)
    - Cases carrées munies d'"excroissances" permettant de suivre le mouvement d'un projectile en surplomb
  • Furari (2012)

    Sortie : .

    Manga de Jirô Taniguchi

    Images qui penchent de gauche à droite pour signifier le balancement d'un éléphant en mouvement, d'abord à l'intérieur des cases ("dutch angles") puis en modifiant la forme de celles-ci (les lignes ne sont plus parallèles aux bords de la page)
  • Les Fantômes - Rork, tome 0 (2012)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Andreas Martens (Andreas)

    - Texte superposé à des images pas tout à fait illustratives (même lieu, personnage et temporalité différents)
    - Enchaînement de cases en flashback ou flashforward superposées à un arrière-plan décrivant le temps présent
  • Passages - Rork, tome 2 (1984)

    Sortie : décembre 1984.

    BD franco-belge de Andreas Martens (Andreas)

    - Planche découpée en cases-"rayons" partant grosso modo du coin supérieur droit
    - Police d'écriture type "machine à écrire" pour introduire un nouveau narrateur racontant ses mésaventures à la machine à écrire (logique) + filtre rougeâtre sur les images correspondantes
    - Courbure des lignes de fuite pour illustrer le mouvement, la précipitation, l'agitation...
    - Utilisation du contraste couleur / noir et blanc pour mettre en valeur un personnage par rapport à un autre perso ou un décor
  • Le Cimetière de cathédrales - Rork, tome 3 (1988)

    Sortie : avril 1988.

    BD franco-belge de Andreas Martens (Andreas)

    - Journal de bord à base de collages de photos (dessinées hein), plans, trombones, morceau de bloc-note, article de journal plié...
    - Planche avec dix cases enchaînant cinq situations de jour et cinq situations de nuit illustrant le passage du temps
    - Jeux d'opposition entre cases verticales plates et horizontales très hautes
    - Découpage alternant l'action et des gros plans sur le visage du temoin
  • Lumière d'étoile - Rork, tome 4 (1988)

    Sortie : septembre 1988.

    BD franco-belge de Andreas Martens (Andreas)

    Intro à base de planches divisées en 1, 2 ou 3 cases extrêmement soignées, sans le moindre texte
  • Capricorne - Rork, tome 5 (1990)

    Sortie : décembre 1990.

    BD franco-belge de Andreas Martens (Andreas)

    Histoire parsemée de chapitres d'une aventure littéraire parallèle (mais liée à l'intrigue de la BD)
  • Descente - Rork, tome 6 (1992)

    Sortie : novembre 1992.

    BD franco-belge de Andreas Martens (Andreas)

    - Planche découpée en 300 cases découpant les gesticulations du personnage
    - Réplique de personnage partielle dont il manque le début pour signifier une ellipse
  • Retour - Rork, tome 7 (1993)

    Sortie : octobre 1993.

    BD franco-belge de Andreas Martens (Andreas)

    - Multiples histoires enchâssées
    - Photos intégrées à des dessins
  • Les Cités obscures : L'Archiviste (1987)

    Sortie : janvier 1987.

    BD franco-belge de Francois Schuiten et Benoît Peeters

    Récit d'un archiviste alternant texte (accompagné à chaque fois d'un portrait de l'employé au travail) en page de gauche et image en page de droite, l'ensemble formant une "pièce" de dossier explicitée