Cover Oeuvres-clés d'Arvo Pärt

Oeuvres-clés d'Arvo Pärt

Au début des années 1960, il s'initie à la composition sérielle, dont relèvent ses deux premières symphonies ; cela lui attire immédiatement d'importantes inimitiés, la musique sérielle étant considérée comme un avatar de la décadence bourgeoise occidentale. Tout aussi incorrectes politiquement dans ...

Afficher plus

Liste de

13 albums

créee il y a plus de 6 ans

 · 

modifiée il y a plus de 5 ans

Credo
7.8

Credo (2003)

Sortie : 2003 (France). Contemporary, Classical, Romantic

Album de Hélène Grimaud, Sveriges Radios Symfoniorkester, Radiokören et Esa‐Pekka Salonen

PiotrAakoun a mis 10/10.

Annotation :

1968

"Credo"

Oeuvre pour piano, chœur et orchestre. Dans l'esprit de son auteur, c'est une provocation adressée au régime en place, notoirement antireligieux. Partant d'un lambeau du célèbre premier Prélude de Bach et y retournant avec plus de conviction in fine, l'œuvre progresse en forme d'arche sonore. Le tintamarre effroyable qui éclate au plein milieu de l'œuvre évoque les conflits qu'une répression aveugle entraîne immanquablement. Réconciliation plutôt qu'affrontement, tel est le message que Pärt entend faire passer dans cette oeuvre.

https://www.youtube.com/watch?v=yYWpfNi9h4c (video)
(Eesti Filharmoonia Kammerkoor dirigé par Tõnu Kaljuste, 2005)

Pärt: Symphony no. 3 / Fratres / Kancheli: Symphony no. 3

Pärt: Symphony no. 3 / Fratres / Kancheli: Symphony no. 3 (1996)

Sortie : 18 juin 1996 (France).

Album de Arvo Pärt, Giya Kancheli, London Philharmonic Orchestra et Franz Welser‐Möst

Annotation :

1971

"Symphonie n°3"

En 1968, en proie à une crise créatrice, et à la suite de la censure par le régime communiste de son œuvre "Credo", Arvo Pärt renonce au sérialisme et plus globalement à la composition elle-même, temps qu'il consacre à l'étude du plain-chant grégorien et à celle de compositeurs médiévaux français et flamands tels que Guillaume de Machaut, Ockeghem, Obrecht et Josquin des Prés. Ces études et réflexions aboutiront à l'écriture de cette symphonie de style intermédiaire.

https://www.youtube.com/watch?v=qfBABIj1UcQ
(Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin dirigé par Kristjan Järvi, 2010)

Alina
8.4

Alina (1999)

Sortie : 18 octobre 1999 (France). Classical, Contemporary

Album de Arvo Pärt

PiotrAakoun a mis 10/10.

Annotation :

1976

"Für Alina"

Cette œuvre marque un tournant crucial dans les compositions de Pärt. Elle est considérée comme l'œuvre fondatrice du style "tintinnabuli" associé à la musique minimaliste.

Arvo Pärt, après ses premières compositions de style sériel et ses musiques de films, décide d'orienter son écriture vers un retour à la musique tonale et plus particulièrement le plain-chant et les compositeurs médiévaux polyphoniques. Ses penchants spirituels et mystiques le poussent à l'utilisation des silences et des sons purs.

À propos de Für Alina Pärt déclara :
« C'est dans cette pièce que j'ai découvert les séries d'accords parfaits dont je fis ma règle très simple de fonctionnement. »

Cette pièce marquera le début de son style tintinnabuli qu'il explorera dès lors dans toutes ses œuvres.

https://www.youtube.com/watch?v=4NiRh3lUjcY (audio)
(Alexander Malter, piano, 1995)
https://www.youtube.com/watch?v=0zrD9JiA_i4 (video)
(Haskell Small, piano, 2009)

Tabula Rasa
8.5

Tabula Rasa (1984)

Sortie : 1984 (France). Post-Modern, Neo-Classical, Contemporary

Album de Arvo Pärt

PiotrAakoun a mis 10/10.

Annotation :

1977

"Tabula Rasa"

Cette oeuvre pour un orchestre à cordes, deux violons et un piano préparé constitue une pièce fondatrice dans la transition de Pärt de la musique sérielle vers le mouvement de musique minimaliste auquel il fut ensuite associé.

L'œuvre reste peu connue en Occident jusqu'à ce que le producteur Manfred Eicher du label ECM ne la découvre par hasard à la fin des années 1970. Eicher entend sur Radio Yerevan une œuvre qu'il trouve extraordinaire, et il met un an à trouver qu'il s'agit d'une retransmission d'un concert de Tabula rasa. Il rencontre alors Pärt à Vienne, et ils décident de collaborer pour produire un album chez ECM. L'album sort en 1984. Intitulé Tabula rasa, outre l'œuvre éponyme, il inclut également deux interprétations de Fratres, enregistrées avec Keith Jarrett au piano et Gidon Kremer au violon. Le disque fait l'effet d'un véritable « coup de tonnerre », et permet une large diffusion de la musique d'Arvo Pärt à l'Ouest.

https://www.youtube.com/watch?v=iRu01zjeaRk (audio)
(Bournemouth Sinfonietta, dirigé par Richard Studt - violon,
Tasmin Little - violon, Robert Aldwinckle - piano préparé, 1994)

Fratres
8.8

Fratres (1994)

Sortie : 4 mai 1994 (France).

Album de Arvo Pärt

PiotrAakoun a mis 10/10.

Annotation :

1977

"Fratres"

Conçue initialement comme une musique à trois voix et sans instruments déterminés, cette première version a engendré à ce jour 17 versions pour différents effectifs instrumentaux et qui sont regroupées en deux familles : 7 versions de la musique à trois voix originale et 10 versions avec les variations solo.

Fratres est une des œuvres les plus connues et jouées du compositeur.

https://www.youtube.com/watch?v=7vdgZAJVnes (audio, version initiale)
(Gothenburg Symphony Orchestra dirigé par Neeme Järvi,
Gil Shaham - violon, Roger Carlsson - percussion, 1997)

Fratres / Tabula rasa / Spiegel im Spiegel / Summa / Festina lente / Cantus in memoriam Benjamin Britten
8.3

Fratres / Tabula rasa / Spiegel im Spiegel / Summa / Festina lente / Cantus in memoriam Benjamin Britten (1994)

Sortie : 1994 (France). Classique

Album de Arvo Pärt, Tasmin Little, Martin Roscoe, Bournemouth Sinfonietta et Richard Studt

PiotrAakoun a mis 10/10.

Annotation :

1977

"Cantus in memoriam Benjamin Britten"

L'œuvre exprime un regret et une souffrance. En effet, Arvo Pärt avait commencé à apprécier le style de Britten peu avant sa mort :

« Des sentiments inexplicables de culpabilité et de remords montèrent en moi. Je venais seulement de découvrir Britten pour moi-même. Juste avant sa mort, je commençais à apprécier la pureté inhabituelle de sa musique — j’avais l’impression d’un type de pureté comparable à celle des ballades de Guillaume de Machaut. Et, ajouté à cela, depuis longtemps j’avais voulu rencontrer Britten en personne — et maintenant cela n’adviendrait pas. »

https://www.youtube.com/watch?v=82-xbhfNR2g (video)
(BBC Symphony Orchestra dirigé par Edward Gardner, 2010)

Spiegel im Spiegel
8.3

Spiegel im Spiegel (2005)

Sortie : avril 2005 (France).

Album de Arvo Pärt

PiotrAakoun a mis 10/10.

Annotation :

1978

"Spiegel im Spiegel"

Oeuvre pour piano et violon, ce morceau (miroir dans le miroir) est l’un des exemples les plus connus du style « tintinnabulum », s’inspirant du son des clochettes. C’est une musique mystique, très épurée. : le piano répète de nombreuses fois les trois notes composant l’accord parfait (celles avec lesquelles s’ouvre le morceau). Ce morceau est souvent utilisé dans des BO de films ou de documentaires.

https://www.youtube.com/watch?v=RYypmgIYOVQ (audio)
(Tasmin Little, violon et Martin Roscoe, piano, 1994)

Passio
8.1

Passio (1988)

Sortie : 1988 (France). Modern, Neo-Classical, Classical

Album de The Hilliard Ensemble et Arvo Pärt

Annotation :

1982

"Passion selon Saint-Jean"

Grâce à son langage ancien et son aura spirituelle, la Passion selon Saint-Jean se démarque de toutes les autres œuvres du genre. Passio est la première grande fresque pour voix et orchestre d’Arvo Pärt dans le style tintinnabulant et demeure encore aujourd’hui l’une de ses oeuvres les plus significatives. Dans cette mise en musique du texte de la Passion selon saint Jean, Pärt codifie les procédures du tintinnabulement, qui restera son principal moyen de communication musicale pour les années à venir, tout en illustrant une très importante perspective de la théologie de Jean.

https://www.youtube.com/watch?v=dH3bkVapmGo (video)
(Mogens Dahl Kammerkor dirigé par Mogens Dahl, 2014)

Berliner Mass / Magnificat / Seven Magnificat Antiphons / De Profundis / The Beatitudes

Berliner Mass / Magnificat / Seven Magnificat Antiphons / De Profundis / The Beatitudes (1998)

Sortie : 3 mai 1998 (France).

Album de Arvo Pärt, Polyphony et Stephen Layton

Annotation :

1989

"Magnificat"

Œuvre très épurée, elle est devenue une des œuvres chorales les plus jouées et populaires du compositeur, notamment en raison de sa courte durée, lui permettant d'être utilisée comme bis fréquemment.

https://www.youtube.com/watch?v=0lxQNzzqkt0 (video)
(Nordic Voices, 2015)

Miserere
8.2

Miserere (1991)

Sortie : 1991 (France). Post-Modern, Classical, Contemporary

Album de Arvo Pärt, The Hilliard Ensemble, Beethoven Orchester Bonn et Dennis Russell Davies

Annotation :

1989

"Miserere"

Oeuvre pour solistes, chœur mixte, orgue et ensemble concertant qu'apprécieront même les adversaires du minimalisme.

Elle reprend deux chants d'église anciens : le Miserere lui-même et la séquence du Dies Irae, évoquant le Jugement dernier. Pärt applique une technique médiévale aux gammes descendantes : la musique se découpe en cinq parties, chacune chantant deux fois moins vite que la précédente (la dernière mettant seize fois plus de temps que la première). Deux guitares électriques ajoutent de la couleur à l'ensemble, avec un point culminant au trombone et à la trompette.

https://www.youtube.com/watch?v=mZKKzOLYcKg (audio)
(Latvian Radio Choir dirigé par Kaspars Putnips, Doelen Ensemble et Solistes du Nederlands Kamerkoor, 2015)

Lamentate
8.2

Lamentate (2005)

Sortie : 5 septembre 2005 (France). Classique

Album de Arvo Pärt

PiotrAakoun a mis 9/10.

Annotation :

2002

"Lamentate"

Composée en hommage à Anish Kapoor et sa sculpture Marsyas, elle fut créée le 7 février 2003 au Tate Modern de Londres par le London Sinfonietta et Hélène Grimaud pour la partie de piano solo.

https://www.youtube.com/watch?v=woaKxGwdyBw (audio)
(BBC Philharmonic Orchestra dirigé par Michael Francis,
Pavel Kolesnikov - piano, 2015)

Da Pacem
8.3

Da Pacem (2006)

Sortie : 12 septembre 2006 (France).

Album de Arvo Pärt, Eesti Filharmoonia Kammerkoor et Paul Hillier

PiotrAakoun a mis 9/10.

Annotation :

2004

"Da Pacem Domine"

Cette œuvre est une commande du musicien, violiste, violoncelliste, chef de chœur et chef d'orchestre espagnol Jordi Savall. Pärt commence l'écriture de Da pacem Domine deux jours après les attentats du 11 mars 2004 à Madrid, en mémoire des victimes à laquelle elle est dédiée. Elle fut créée le 11 mars 2005. Depuis cette date, la pièce est jouée chaque année en Espagne pour les commémorations des victimes.

https://www.youtube.com/watch?v=9pWJi0TVFfM (video)
(Nederlands Kamerkoor, dirigé par Klaas Stok, 2015)

Symphony no. 4
7.7

Symphony no. 4 (2010)

Sortie : 23 août 2010 (France).

Album de Arvo Pärt

PiotrAakoun a mis 9/10.

Annotation :

2008

"Symphonie n°4 - Los Angeles"

Cette symphonie est dédiée à Mikhaïl Khodorkovski emprisonné depuis 2003 en Sibérie et « à tous les prisonniers sans droits en Russie ». Elle fut créée le 10 janvier 2009 au Disney Hall de Los Angeles par son orchestre philharmonique sous la direction d'Esa-Pekka Salonen.

https://www.youtube.com/watch?v=2DJUN2M3D-E (audio)
(Los Angeles Philharmonic, dirigé par Esa-Pekka Salonen, 2010)