Petite sélection des films qu'il faut (re)voir à Noël, choisis par Batman et moi-même (surtout moi en fait)

Avatar ManouNyu Liste de

11 films

par ManouNyu

C’est bientôt Noël, les vacances approchent et avec elles probablement de froides et longues soirées… C’est à ce moment que vous commencez à zapper sur la télé, et après avoir pleuré toutes les larmes de votre corps devant l’absence de programme sympa, vous finissez par ne plus chercher et vous vous installez mollement devant le film qui passe sur TF1. Erreur !
Vous pouvez faire bien mieux.
Exit Le Père Noël est une ordure et Maman j’ai raté l’avion qu’on voit repasser tous les ans à la télé et dont nous entendons (beaucoup trop) souvent les ersatz de répliques à l’approche de Noël. C’est décidé, cette année, dites non au « Noyeux Joël Felix », dites non à ce gamin idiot et à ses parents indignes. (Bon en vrai vous avez le droit, même moi ça m'arrive de les regarder, voilà, c'est dit, je le dirai plus jamais.

Pour vous, voici un petit top 10 des films concocté à l'aide de Batman, qu’on peut aussi voir et revoir pendant les longues soirées des vacances de Noël, en toute situation, exilé en province chez mamie voire même au cours d’une soirée de solitude après une indigestion au foie gras.

PS: très subjectif, hein.

(Liste élaborée par moi-même pour le journal étudiant de l'ESSEC, à l'origine, commentaires hautement non-intellectuels rédigés pour SC)

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    La vie est belle (1946)

    It's a Wonderful Life

    2 h 10 min. Sortie : . Drame et fantastique.

    Film de Frank Capra avec James Stewart, Donna Reed, Lionel Barrymore

    Séances de cinéma (1 salle)
    Le grand classique incontournable :

    Vous le connaissez déjà tous, je le sais bien, c’est un passage obligé dans la vie de toute personne qui aime un peu le cinéma : le moment où l’on découvre l’américanisme à la Capra, etc.

    Mais allez-y, j’ai essayé pour vous, et en fait c'est tout aussi merveilleux de le revoir. Bon, on peut éventuellement y laisser une petite larme au passage, mais promis à la fin vous serez heureux. En plus, franchement, si vous aimez le noir et blanc, ce film est fait pour vous, si vous n’aimez pas, ce film est AUSSI fait pour vous. Faut pas hésiter.
  • Bande-annonce

    L'Étrange Noël de Monsieur Jack (1993)

    The Nightmare Before Christmas

    1 h 16 min. Sortie : . Animation, fantastique, comédie musicale et musique.

    Long-métrage d'animation de Henry Selick avec Daniel Beretta, Richard Darbois, Chris Sarandon

    Séances de cinéma (2 salles)
    L’élégie squelettique du cinéaste barbu :

    Si votre petit cousin ne l'a jamais vu, c’est le moment de lui faire découvrir l’origine de ce personnage au merchandising tellement développé qu’on le retrouvait généralement obligatoirement sur le t-shirt favori du/de la gothique de la classe au collège.

    En plus, si ça lui plaît vous aurez des années d'idées de cadeaux devant vous. Mais au-delà de ça, je l'avoue, j'aime beaucoup ce film, depuis le premier visionnage je le trouve captivant, par son ambiance, son esthétique sa réalisation,ET SES CHANSONS. Vous hésitez encore ? Un petit plus : il y a de super astuces en matière de déco de Noël dans le film. Promis, ce n’est que la vérité.
  • Bande-annonce

    Piège de cristal (1988)

    Die Hard

    2 h 11 min. Sortie : . Action et thriller.

    Film de John McTiernan avec Bruce Willis, Alan Rickman, Reginald Veljohnson

    Le film où Bruce Willis avait encore des cheveux :

    John McClane VS Hans Gruber. Oubliez les deux dernières monumentales déceptions qu’étaient les plus récents opus, et revenez aux origines. Laissez-vous tenter par un Bruce Willis de Noël et un Alan Rickman de Noël aussi.

    Un peu d’old school, est-ce vraiment mal dans cette période de nostalgie qu'est Noël ? Et si vous aimez Run DMC, vous pourrez en entendre dans ce film. Si vous n’êtes toujours pas convaincu, pensez au professeur Rogue. Oui, il faut toujours penser au professeur Rogue.
  • Noël chez les Muppets (1992)

    The Muppet Christmas Carol

    1 h 25 min. Sortie : . Comédie, drame, fantastique et comédie musicale.

    Film de Brian Henson avec Michael Caine, Dave Goelz, Steve Whitmire

    ATTENTION, C'EST LE MOMENT DE LA LISTE OU JE COMMENCE A DERIVER. FIN DU MESSAGE D'ALERTE.

    La relecture hautement intellectuelle du Scrooge de Dickens :

    Attention, il ne s’agit pas du Noël des Muppets, qui n’est pas du tout la même chose et s’avère beaucoup moins marrant. Comment vous convaincre de regarder un film avec les Muppets ? Si ça peut aider, nous avons Michael Caine, le Michael Caine du Prestige, de Youth (est-ce un bon argument ?), l’Alfred des Batman de Nolan, bref, un homme tout à fait respectable (parfois).

    Ensuite, il y a des chansons. De Noël. Et quelles chansons ! Grâce à celles-ci, vous pourrez empoisonner l’esprit de toute votre famille, les faire fredonner malgré eux toute la journée et les rendre complètement dingues. C’est aussi ça, l’esprit de Noël. Qui plus est, ce film est hautement entraînant et, si vous n’êtes pas trop réfractaire, susceptible de coller un sourire pour la journée. Testé et approuvé.
  • Bande-annonce

    Love Actually (2003)

    2 h 10 min. Sortie : . Comédie romantique.

    Film de Richard Curtis avec Hugh Grant, Liam Neeson, Emma Thompson

    SIVOUPLAIT CRIEZ PAS ET ME JETEZ PAS DES HUITRES ET DES BULOTS SUR LA TÊTE

    Celui qu’il ne faut pas regarder sans cookies et chocolat chaud :

    Le feel-good movie du love. A tous ceux qui fuient la prise de tête à Noël, ce film est vraiment parfait. Et non, ce n’est pas un film pour filles célibataires en mal d’amour : ça marche avec tous les cœurs de guimauve, homme comme femme, avec toutes les personnes qui ont un cœur tout mou en fait, et puis dedans vous verrez Alan Rickman renverser une table, et sérieusement, qui n’a jamais voulu voir le Professeur Rogue péter un plomb et renverser une table ? TOUJOURS LE PROFESSEUR ROGUE, JE VOUS DIS.

    Sinon, sur un plan plus formel, ce film n’a rien d’un chef-d’œuvre qui restera dans les annales à jamais, mais il est à la hauteur de son ambition, c’est-à-dire qu’il fait passer un bon moment sans trop abaisser l’intellect de son spectateur sous le niveau de la mer, qu’il arrive à être marrant et que ses acteurs sont bien choisis, et puis c’est un film de Noël, zut !
  • Bande-annonce

    Gremlins (1984)

    1 h 46 min. Sortie : . Comédie et Épouvante-horreur.

    Film de Joe Dante avec Zach Galligan, Phoebe Cates, Hoyt Axton

    Séances de cinéma (3 salles)
    Le spécial popcorn :

    Un classique de votre enfance, chers lecteurs, ou du moins je l’espère. Si vous étiez passés à côté de cette maléfique merveille de l’improbable quand vous étiez petits, ne passez pas à côté plus longtemps. Si vous êtes cependant de profonds sceptiques sans cœur et que vous pensez que les Gremlins n’existent pas vraiment, que vous n’êtes pas allés au McDo à 5 ans en espérant avoir la peluche Gizmo dans votre Happy Meal et que si vous pouviez remonter le temps vous ne le feriez pas, alors passez votre chemin.
  • Bande-annonce

    Le Pôle Express (2004)

    The Polar Express

    1 h 40 min. Sortie : . Animation, aventure et fantastique.

    Long-métrage d'animation de Robert Zemeckis avec Tom Hanks, Leslie Zemeckis, Eddie Deezen

    L’alternative à la SNCF :

    Marre des problèmes dans le RER ? Du TGV retardé parce que des lamas échappés d’un cirque se baladent sur les voies ? De ton TER supprimé parce que le conducteur a perdu un bouton de chemise dans sa cabine ? Le train que ce film te présentera est beaucoup plus fun, mais attention, je ne le conseille pas à tout le monde. L’expérience de numérisation des visages donne une image avec un grain assez particulier, qu’on peut détester. Mais ça reste intéressant à voir, Zemeckis nous montre quand même ici la première tentative de Facial Motion Capture.

    Sinon, niveau histoire, si vous êtes un peu sadiques, c’est le genre de film que vous pouvez montrer à n’importe quel gamin (votre petit cousin, par exemple), lui laisser admirer la féérie jusqu’au bout et à la fin lui REVELER QU’EN VRAI LE PERE NOËL N’EXISTE PAS. Mais vraiment si vous êtes sadiques.
  • Bande-annonce

    Black Christmas (1974)

    1 h 38 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et thriller.

    Film de Bob Clark avec Olivia Hussey, Keir Dullea, Margot Kidder

    Le slashy christmas :

    Pour les amateurs de slashers, le papa des slashs, si Psychose en est le papi. Des filles d’une confrérie universitaire qui partent ensemble pour leurs vacances de Noël ? Des appels téléphoniques flippants ? Une maison flippante ? Vous avez l’impression d’être devant le scénario d’un mauvais film d’horreur ultra cliché ? Eh bien non, détrompez-vous ! Vous êtes devant un Alpha. L’instigateur des codes qui sont devenus les clichés et topoï des films d’horreur. Le film qui a inspiré Carpenter pour son Halloween.

    Alors évidemment, ça a vraiment pris un coup de vieux, quarante ans plus tard. Et vous n’aurez du coup peut-être pas peur. Mais c’est bien mené, avec les moyens de l’époque, et si les précurseurs de genres vous intéressent vous en tenez un.
  • Le Miracle sur la 34e Rue (1947)

    Miracle on 34th Street

    1 h 36 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de George Seaton avec Maureen O'Hara, John Payne, Edmund Gwenn

    Le film pour ceux dont le père s’est déjà déguisé en Père Noël :

    Je vous conseille cette version plutôt que le remake de 1994 que vous connaissez peut-être déjà. Et même si vous n’êtes pas spécialement de grands amateurs de vieux films, celui-ci passe assez facilement, il est bien filmé, c’est un divertissement plutôt sympathique qui, certes, n’est pas du niveau de La vie est belle mais reste le genre de films qu’on peut tranquillement regarder avec toute sa famille.

    Ce film, c’est un peu le chantre de l’esprit de Noël à l’américaine avec les décorations, les grands magasins, bref, c’est gentil et mignon. Et ça fait passer une bonne soirée.
  • Bande-annonce

    Père Noël : Origines (2010)

    Rare Exports

    1 h 20 min. Sortie : . Action, fantastique et comédie.

    Film de Jalmari Helander avec Tommi Korpela, Ilmari Järvenpää, Rauno Juvonen

    Le creepy christmas :

    Pour ceux qui en ont marre de toutes mes gentilles et niaises propositions de films bien dégoulinants de tendresse et d’esprit de Noël, voilà le film qu’il vous faut. Si vous n’avez pas peur de briser le mythe, venez découvrir la tombe du père Noël, et son côté le plus sombre.

    Le film a pour lui un synopsis très original et inattendu, et si ce n’est pas forcément ce qu’on nommerait un chef-d’œuvre (de toute façon, personne ne veut regarder que des chefs-d’œuvre, avouons-le), le réalisateur a le mérite de nous proposer quelque chose de très neuf dans le domaine des films de Noël.

    Vous ne vous ennuierez pas devant ce film et vous y verrez de sacrées barbes venues du Nord.
  • Bande-annonce

    Princess Bride (1987)

    The Princess Bride

    1 h 38 min. Sortie : . Fantasy, romance et aventure.

    Film de Rob Reiner avec Cary Elwes, Robin Wright, Mandy Patinkin

    LE BONUS DE LA LISTE QUI N'A AUCUN RAPPORT AVEC NOËL

    Le kitsch au service de vos meilleurs souvenirs d’enfance qui gagneront à être rafraîchis. Pas un véritable film de Noël ici, mais un film qui se prête bien à l’ambiance : un endroit un peu féérique, un humour décalé, exagéré mais toujours aussi efficace.

    Et c’est beaucoup mieux que Le Grinch de toute façon, que je n’avais pas trop envie de conseiller.

    Le plus : vous aimez Homeland ? Venez voir Saul Berenson avec les cheveux longs, une frange et une fine moustache. Il s’appelle Inigo de Montoya, et son accent espagnol est aussi ravageur que la pointe de son épée.

    VF conseillée pour plus de rires.