Prépa littéraire 2015-2018

Avatar Morgan_Le_Calvez Liste de

74 livres

par Morgan_Le_Calvez

Liste des livres lu durant mon parcours de prépa de trois ans (j'aime la souffrance) en spécialité histoire-géographie. Un petit commentaire suit chaque livre, agrémenté d'une petite citation par moment.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • La Généalogie de la morale (1887)

    Zur Genealogie der Moral

    Sortie : 1887. Philosophie et essai.

    Livre de Friedrich Nietzsche

    Je me souviens avec bonheur les heures passées à lire du Nietzsche l'été sur la plage devant les regards envieux de mes camarades pour préparer mon entrée en hypokhâgne.
    “Il est possible de vivre sans se souvenir et de vivre heureux, comme le démontre l'animal, mais il est impossible de vivre sans oublier.” (à dire avec un air mystérieux et un ver de vin à la main)
  • Un barrage contre le Pacifique (1950)

    Sortie : 1950. Roman.

    Livre de Marguerite Duras

    Première lecture de l'été pour préparer l'hypokhâgne.
    "La piste restait aux enfants. Quand un automobiliste en écrasait un il s'arrêtait parfois, payait un tribut aux parents et repartait."
    "Tu verras, c'est dehors qu'ils sont bien. Il ne faut pas enfermer les hommes. C'est dans la rue qu'ils sont le mieux."
  • Les Travailleurs de la mer (1866)

    Sortie : 1866. Roman.

    Livre de Victor Hugo

    Comme un roman qui engloberait à la fois tous les genres de la poésie à l'épopée en passant par le roman à épisode si familier au XIX°. Comment jouer et transcender tous les codes, le génie Hugo pose ses cojones sur la face du lecteur en comparant le travail de l'écrivain à celui de Dieu. Mon prof de français à réussit à me faire pénétrer une oeuvre qui au premier abord m'était hermétique. Une grande découverte de la littérature dès la rentrée en hypokhâgne.
    "Dans l'ordre des faits moraux tomber n'exclut point planer. De la chute sort l'ascension. Les médiocres se laissent déconseiller par l'obstacle spécieux ; les forts, non. Périr est leur peut-être, conquérir est leur certitude."
    "On ne pense pas plus dans l'extase qu'on ne nage dans le torrent."
  • Les Chouans (1829)

    Sortie : 1829. Roman.

    Livre de Honoré de Balzac

    Livre étudié pour l'oral.
  • Histoire de Gil Blas de Santillane (1735)

    Sortie : 1735. Roman.

    Livre de Alain René Lesage

    Deuxième livre du corpus sur le roman, ici ma critique du livre plus détaillée : http://www.senscritique.com/livre/Histoire_de_Gil_Blas_de_Santillane/critique/67115288
    « L'envie, la colère et l'avarice règne chez les uns ; la pudeur est bannie de chez les autres ; ceux-ci s'abandonnent à l'intempérance et la paresse, et l’orgueil de ceux-là va jusqu'à l'insolence. C'en est fait, je ne veux pas demeurer plus longtemps avec les sept péchés mortels. »
  • L'Ensorcelée (1854)

    Sortie : 1854. Roman.

    Livre de Jules Barbey d'Aurevilly

  • Abbés (2002)

    Sortie : 2002. Récit et recueil de nouvelles.

    Livre de Pierre Michon

    « Nous avons vu les signes, qui ne signifient plus rien »
    « Toutes choses sont muables et proches de l'incertain »
  • Essais de Théodicée (1710)

    Sortie : 1710. Essai.

    Livre de Gottfried Wilhelm Leibniz

    Étudié par le biais de la question du Mal. Un auteur qui au-delà de sa foi met en place des concepts très précis comme ceux de faute ou de responsabilité. Un écrit fondateur malgré une métaphysique basée sur le divin évidemment limitée.
  • Méditations métaphysiques (1641)

    Meditationes de Prima philosophia

    Sortie : 1641. Essai et philosophie.

    Livre de René Descartes

    Étudié par le biais de la notion de possible.
  • Nouveaux essais sur l'entendement humain (1765)

    Sortie : 1765. Essai et culture & société.

    Livre de Gottfried Wilhelm Leibniz

    Je ne vous raconterai pas le mal de tête après la lecture d'un chapitre écrit en police 8. Mais bon, quand on s'appelle Leibniz les concepts on en balance au quart de tour sans pression. (étudié aussi par le biais de la notion de possible).
  • Bérénice (1670)

    Sortie : 1670. Théâtre.

    Livre de Jean Racine

    Mettre moins de 10 à cet ouvrage me semblerait personnellement un manque de respect. Étudié en hypokhâgne sur le théâtre et au programme de l'ENS en khâgne. Juste bouleversant, révolutionnaire, une tragédie qui expérimente ses propres règles de manière radicale.
  • En attendant Godot (1952)

    Sortie : 1952. Théâtre.

    Livre de Samuel Beckett

    "Tu as bien été dans le Vaucluse ?
    Mais non je n'ai jamais été dans le Vaucluse ! J'ai coulé toute ma chaude-pisse d'existence ici, je te dis ! Ici ! Dans la Merdecluse !"
    Ah, une de mes lectures préférées de l'année avec Gil Blas, étudié dans la section théâtre. Samuel Beckett, un de mes auteurs préféré, qui rejette non pas toute interprétation mais toute interprétation prédéterminée et systématique. Un humour corrosif génialissime. Vu au théâtre dans une mise en scène de Jean-Pierre Vincent avec des acteurs excellents.
  • Suréna (1674)

    Sortie : 1674. Théâtre.

    Livre de Pierre Corneille

  • Britannicus (1669)

    Sortie : 1669. Théâtre.

    Livre de Jean Racine

  • Cinna (1643)

    Sortie : 1643. Théâtre.

    Livre de Pierre Corneille

  • Andromaque (1667)

    Sortie : 1667. Théâtre.

    Livre de Jean Racine

  • Le Cid (1637)

    Sortie : 1637. Théâtre.

    Livre de Pierre Corneille

  • Le Misanthrope (1666)

    Sortie : 1666. Théâtre.

    Livre de Molière

  • Corneille dramaturge (1997)

    Sortie : .

    Livre de Bernard Dort

    Synthèse utile sur le théâtre de Corneille.
  • Dans la solitude des champs de coton (1987)

    Sortie : 1987. Théâtre.

    Livre de Bernard-Marie Koltès

    Une puissance poétique incroyable.
  • Sœurs (2015)

    Sortie : . Théâtre.

    Livre de Wajdi Mouawad

    Vu au théâtre.
  • Fin de partie (1957)

    Sortie : 1957. Théâtre.

    Livre de Samuel Beckett

    "Si je ne tue pas ce rat il va mourir"

    "Instants nuls, toujours nuls, qui font le compte, que le compte y est, et l'histoire close."

    Ma pièce de Beckett préférée.
  • Ubu Roi (1896)

    Sortie : . Théâtre.

    Livre de Alfred Jarry

    "Père Ubu, les assommant à coup d'ours" (didascalie)
    Potache et jouissif.
  • La Cantatrice chauve (1950)

    Sortie : 1950. Théâtre.

    Livre de Eugène Ionesco

    "Il a beau croire qu'il est Donald, elle a beau croire qu'elle est Élisabeth. Il a beau croire qu'elle est Élisabeth, elle a beau croire qu'il est Donald : ils se trompent amèrement. Mais qui est le véritable Donald ? Qui est la véritable Élisabeth ? Je n'en sais rien. Ne tâchons pas de le savoir. Laissons les choses comme elle sont. (Elle fait quelque pas vers la porte, puis reviens et s'adresse au public.) Mon vrai nom est Sherlock Holmes."
    Une lecture qui n'a jamais été rarement aussi jouissive pour ma part.
  • Tristes tropiques (1955)

    Sortie : 1955. Histoire, essai et culture & société.

    Livre de Claude Lévi-Strauss

    Pierre angulaire de l'anthropologie et doute fondamental sur la capacité à comprendre l'autre, un écrit fascinant.
  • Les Regrets (1558)

    Sortie : 1558. Poésie.

    Livre de Joachim Du Bellay

    Non, Du Bellay n'est pas juste une chouineuse, c'est juste magnifique.
  • Le Spleen de Paris (1869)

    Sortie : 1869. Poésie.

    Livre de Charles Baudelaire

    Toujours du mal à pénétrer Baudelaire, même si cela viens plus de mon incapacité à parfois lâcher prise dans la lecture poétique et à ne pas vouloir tout décoder.
  • Romances sans paroles (1874)

    Sortie : 1874.

    Livre de Paul Verlaine

  • Le Bateau ivre (1871)

    Sortie : 1871. Poésie.

    Livre de Arthur Rimbaud