Advertisement

Quand le théâtre s'invite au cinéma

Avatar Aurea Liste de

118 films

par Aurea

Représentations théâtrales, répétitions, le théâtre prend le pouvoir dans bon nombre de films sous forme de pièces réelles ou fictives dont voici quelques exemples assez représentatifs.

.

Merci à Ziran (qui m'a soufflé l'idée), Vinyz, zombiraptor, FlorianneB, BlueMoon, Krokodebil, SanFelice, Artlaim, One man show, T-Mac tibo2257, Thomas2402, Villou, maloryknox, ChocBonham, Al_,, Raspoutine, Flying_Dutch, zombiraptor, VirgilG, OlivierBottin, Blondedenuit

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Bande-annonce

    Coups de feu sur Broadway (1994)

    Bullets over Broadway

    1 h 38 min. Sortie : . Comédie, gangster et drame.

    Film de Woody Allen avec John Cusack, Dianne Wiest, Jennifer Tilly

    "A New York, dans les années vingt, un jeune auteur de théâtre passe un marché avec un gangster : celui-ci finance sa pièce, mais en échange sa petite amie est engagée. Celle-ci est protégée par un garde du corps qui, peu à peu, se mêle de tout et intervient dans la mise en scène."
  • Bande-annonce

    Opening Night (1977)

    2 h 24 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de John Cassavetes avec Gena Rowlands, John Cassavetes, Ben Gazzara

    Séances de cinéma (1 salle)
    "La célèbre comédienne de théâtre Myrtle Gordon est la vedette d’une pièce de Sarah Goode : "The Second Woman". Après une représentation à New Haven, Myrtle assiste à la mort d’une jeune admiratrice passionnée..."
  • Bande-annonce

    Jeux dangereux (1942)

    To Be or Not to Be

    1 h 39 min. Sortie : . Comédie et guerre.

    Film de Ernst Lubitsch avec Carole Lombard, Jack Benny, Robert Stack

    Séances de cinéma (1 salle)
    "Cette connivence entre le théâtre et le drame qui se joue donne une impression de "film dans le film", apporte une sorte de mise en abyme.
    Pourquoi "mise en abyme" ? Le titre du film s’inspire de la fameuse tirade du Hamlet de Shakespeare, et l’emploi d’une pièce fictive pour éclairer l’action ou le sujet de la pièce "réelle" est un procédé typiquement shakespearien.
    Dans le film, la troupe de théâtre joue une pièce appelée Gestapo et les comédiens ne peuvent s’empêcher de la faire virer à la farce, ce qui fait dire au metteur en scène : « C’est une pièce sérieuse, un drame réaliste, un document. »
    C’est exactement l’idée véhiculée par Ernst Lubitsch lui-même dans son film : parler de choses graves et sérieuses sur le mode comique et satirique."
  • Bande-annonce

    Le Figurant (1929)

    Spite Marriage

    1 h 16 min. Sortie : . Muet et comédie.

    Film de Edward Sedgwick et Buster Keaton avec Edward Earle, William Bechtel, John Byron

    "Elmer, un modeste responsable d'un commerce de nettoyage à sec, est fasciné et tombé amoureux de la star de théâtre Trilby. Il va la voir à chaque représentation. Un quiproquo l'amène à remplacer un acteur de la pièce et, incidemment, les catastrophes se succèdent sur scène, mais cela permet au moins à Elmer de s'approcher de son idole. Pour rendre jaloux l'acteur dont elle est amoureuse, Lionel, une Trilby pas tout à fait elle-même épouse Elmer."
  • Une nuit à l'opéra (1935)

    A Night at the Opera

    1 h 32 min. Sortie : . Comédie et comédie musicale.

    Film de Sam Wood avec Groucho Marx, Chico Marx, Harpo Marx

    Séances de cinéma (1 salle)
    "Le charme de Driftwood opère sur la tres riche Mrs Claypool qui rêve d'évoluer avec aisance dans le petit monde de la culture. Pour ce faire elle consent à faire don d'une grosse somme à l'opéra de New York. Cet argent doit servir à engager un grand ténor italien: Rodolfo Lasspari. Seulement Driftwood et le directeur du théâtre ne sont pas d'accord sur le choix du ténor."
  • Bande-annonce

    Le Cercle des poètes disparus (1989)

    Dead Poets Society

    2 h 08 min. Sortie : . Drame.

    Film de Peter Weir avec Robin Williams, Robert Sean Leonard, Ethan Hawke

    Séances de cinéma (1 salle)
    "Le second garçon marqué profondément par l’enseignement de Keating est Neil Perry. Eduqué d’une main de fer par son père, homme autoritaire qui ne tolère aucun manquement aux règles qu’il fixe, Neil n’a aucune échappatoire. Mais lorsqu’il se découvre une passion pour le théâtre et obtient le rôle de Puck dans la pièce Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare, Keating l’y encourage. Car pour Keating, Neil vient de trouver là sa voie et rien n’est plus naturel pour lui que de pousser quelqu’un sur la voie que son coeur a choisie."
  • Le Carrosse d'or (1953)

    1 h 43 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Jean Renoir avec Duncan Lamont, Ralph Truman, Anna Magnani

    Séances de cinéma (1 salle)
    "Au 18ème siècle, une troupe de la Commedia dell’arte donne des représentations dans une colonie espagnole d’Amérique du Sud. C’est une communauté joyeuse et bruyante, animée par une maîtresse femme, Camilla, qui joue le personnage de Colombine à la scène.
    Camilla est une force de la nature et un tempérament généreux. Elle a un soupirant, Felipe, son compagnon de voyage, mais ne tarde pas à conquérir les cœurs du toréador local, Ramon, et du vice-roi lui même, Ferdinand. Ce succès dérange l’ordre social et agace la cour qui essaie de discréditer l’intruse et sa troupe de théâtreux."
  • Bande-annonce

    Cyrano de Bergerac (1990)

    2 h 17 min. Sortie : . Historique, romance et comédie dramatique.

    Film de Jean-Paul Rappeneau avec Gérard Depardieu, Anne Brochet, Vincent Perez

    Séances de cinéma (1 salle)
    "Dans l’acte I de la pièce Rostand a enchâssé dans Cyrano de Bergerac une scène de La Clorise de Baro que l'on retrouve dans l'adaptation filmée.
    L’effet est frappant : le spectateur qui vient assister à une représentation de Cyrano voit le rideau se lever sur… d’autres spectateurs attendant dans l’Hôtel de Bourgogne le début d’une autre pièce."
  • La Nuit des forains (1953)

    Gycklarnas Afton

    1 h 32 min. Sortie : . Drame.

    Film de Ingmar Bergman avec Hasse Ekman, Anders Ek, Gudrun Brost

    Séances de cinéma (1 salle)
    "cette nuit est aussi celle du théâtre ou du cirque, celle du spectacle éclairé par les feux de la rampe et qui met en scène les jeux de fascination, la fausseté du spectacle et le grandiose dérisoire.
    « Vous risquez votre vie, nous risquons notre orgueil » répond le directeur de théâtre à Alberti venu emprunter des costumes.
    Et, de l’un à l’autre, la même misère fait fond, dissimulée dans le cas du premier par les parures tocs, les costumes clinquants et les parfums coûteux.
    D’un côté et de l’autre, même singerie du spectacle qui fait croire à la magie pour mieux évacuer un moment le vide dans lequel s’est renclos la vie embourgeoisée et soumise à la loi des pendules."
  • Sourires d'une nuit d'été (1955)

    Sommarnattens leende

    1 h 48 min. Sortie : . Comédie et romance.

    Film de Ingmar Bergman avec Ulla Jacobsson, Eva Dahlbeck, Harriet Andersson

    Séances de cinéma (1 salle)
    "Sourires d'une nuit d'été constitue un merveilleux divertissement, où l'on retrouve, dans une mise en scène claire et classique, la tradition théâtrale de Marivaux, de Beaumarchais, et même de Jean Anouilh.
    Le jeu du libertinage y est porté à la perfection, par la direction d'acteurs et surtout d'actrices, une vraie troupe, une vraie famille bergmanienne."
  • Le Visage (1958)

    Ansiktet

    1 h 40 min. Sortie : . Drame.

    Film de Ingmar Bergman avec Naima Wifstrand, Lars Ekborg, Åke Fridell

    Séances de cinéma (2 salles)
    "Suède, 1946. Le théâtre magnétique et thérapeutique du docteur Vogler fait route vers Stockholm où il doit donner une représentation.
    La petite troupe est accueillie vers le soir par le consul Egerman, le docteur Vergerus, directeur de la santé et le préfet Starbeck. Vergerus ne croit pas aux dons surnaturels de Vogler et le lui manifeste avec ironie et mépris. "
  • Molière (1978)

    4 h 20 min. Sortie : 1978. Biopic et drame.

    Film de Ariane Mnouchkine avec Philippe Caubère, Marie-Françoise Audollent, Jonathan Sutton

    "Nous allons vivre avec la troupe de Molière, assister au déroulement d'une épopée familière et grandiose où se heurtent dévots et libertins, paysans affamés et courtisans emperruqués.

    C'est la vie d'un honnête homme qui mène jusqu'à l'épuisement une lutte incessante pour exercer son art en ce siècle de répression et d'hypocrisie violentes.

    Epoque cruelle qui n'en est pas moins celle des fêtes et carnavals populaires, royaume des bateleurs et bonimenteurs qui fascinent le jeune Jean-Baptiste, futur organisateur des fastueuses fêtes baroques de Versailles."
  • Bande-annonce

    Anonymous (2011)

    2 h 10 min. Sortie : . Drame et historique.

    Film de Roland Emmerich avec Rhys Ifans, Vanessa Redgrave, David Thewlis

    "A travers une histoire incroyable mais terriblement plausible, "Anonymous" propose une réponse aussi captivante qu’impressionnante.
    Au cœur de l’Angleterre élisabéthaine, dans une époque agitée d’intrigues politiques, de scandales, de romances illicites à la Cour, et de complots d’aristocrates avides de pouvoir, voici comment ces secrets furent exposés au grand jour dans le plus improbable des lieux : le théâtre… "
  • Actrices (2007)

    1 h 47 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Valeria Bruni Tedeschi avec Louis Garrel, Valeria Golino, Marisa Borini

    Séances de cinéma (1 salle)
    "Comédienne hantée par son rôle de Nathalia Petrovna, l'héroïne de la pièce de Tourguéniev "Un Mois à la campagne" qu'elle répète difficilement, Marcelline tente de noyer ses angoisses dans une piscine sur un air de Glenn Miller.
    Mais rien n'y fait. Rien n'empêche le temps de courir et de lui imposer ses quarante ans et toujours pas d'enfant. Perpétuellement étonnée par le monde qu'elle regarde comme si elle n'en trouvait pas la clé, Marcelline cherche sans relâche à communiquer avec tous ceux qui l'entourent..."
  • Bande-annonce

    Villa Paranoia (2005)

    1 h 46 min. Sortie : . Drame.

    Film de Erik Clausen avec Sidse Babett Knudsen, Laerke Winther Andersen, Carsten Bang

    "La villa paranoia, c'est la société danoise vue par le cinéaste Erik Clausen : sclérosée par le repli sur soi. Une scène de théâtre où les personnages-comédiens vivent côte à côte sans vraiment vivre ensemble.
    Recroquevillés sur leurs névroses, ils s'inventent des rôles qu'ils croient à leur mesure. D'abord, il y a Anna, une actrice légèrement mytho et sans le sou. Désœuvrée, elle accepte de s'occuper de Walentin, délaissé par son fils. Au chevet de ce vieillard acariâtre qui joue les grabataires, elle croise un repris de justice un peu simplet."
  • Bande-annonce

    Vous n'avez encore rien vu (2012)

    1 h 55 min. Sortie : . Drame.

    Film de Alain Resnais avec Sabine Azéma, Pierre Arditi, Mathieu Amalric

    Séances de cinéma (1 salle)
    Retrouvailles, embrassades, émotion et comme un mystère diffus qui semble planer sur la réunion programmée par le défunt, censé être l'auteur de cette Eurydice, oeuvre d'Anouilh, que tous sans exception interprétèrent un jour.
    Ils vont avoir à juger de cette même pièce projetée sur grand écran, jouée par de jeunes comédiens d'un théâtre contemporain, confrontés eux aussi aux vertiges de l'amour et de la mort à travers le mythe d'Orphée et d'Eurydice.
  • Bande-annonce

    Par Amour (2012)

    1 h 55 min. Sortie : . Romance.

    Film de Laurent Firode avec Valérie Mairesse, Frederic Bouraly, Jean-Paul Muel

    "Ce pourrait être les " Jeux de l'amour et du hasard ", mais c'est autour de Roméo et Juliette que Laurent Firode réunit opportunément une galerie de personnages en mal d'amour, dans un cours de théâtre amateur.
    A sa tête, un vieux professeur d'art dramatique succombe au charme d'un voyou, séduisant et dangereux. Parmi les comédiens en herbe qui suivent ses enseignements, des solitaires se trouvent ou se révèlent à eux-mêmes."
  • Bande-annonce

    César doit mourir (2012)

    Cesare deve morire

    1 h 16 min. Sortie : . Drame.

    Film de Paolo Taviani et Vittorio Taviani avec Cosimo Rega, Salvatore Striano, Giovanni Arcuri

    Séances de cinéma (1 salle)
    "Le film s’ouvre sur la fin d’une représentation du Jules César de Shakespeare. Au lieu de retourner dans leurs loges, les acteurs rentrent dans leurs cellules sous la surveillance des matons.

    Nous sommes à Rebibbia, célèbre prison romaine (l’acteur Pierre Clémenti y fut interné dans les années 70). Décidément, après l’acteur-taulard du Reality de Matteo Garrone, il semblerait que le système pénitentiaire italien soit une pépinière digne de l’Actors Studio."
  • Bande-annonce

    Shakespeare in Love (1998)

    2 h 03 min. Sortie : . Comédie, drame et romance.

    Film de John Madden avec Gwyneth Paltrow, Joseph Fiennes, Judi Dench

    Séances de cinéma (1 salle)
    "Tout à la fois populaire et grand public, ce film a en effet le grand mérite d’offrir une reconstitution vraisemblable du Londres élisabéthain qui sert de cadre aux débuts du futur grand dramaturge.
    Le moment choisi est crucial car il montre les enjeux, les défis et les périls auxquels allait se heurter Shakespeare au moment où il décide d’écrire Roméo et Juliette, type de tragédie sans précédent et dont le succès à la fois immédiat et durable le lancera dans la carrière qu’on sait."
  • Bande-annonce

    Looking for Richard (1996)

    1 h 58 min. Sortie : . Drame.

    Documentaire de Al Pacino avec Aidan Quinn, Penelope Allen, Kevin Conway

    Séances de cinéma (1 salle)
    "Al Pacino tente, dans ce documentaire, de présenter la vision populaire de l'œuvre de l'écrivain William Shakespeare, à travers des séquences filmées de la pièce de théâtre Richard III, jouées par une troupe d'acteurs (Al Pacino interprétant dans ces scènes le rôle de Richard III), et des interviews d'acteurs, de spécialistes du théâtre, ou d'inconnus interrogés dans les rues new-yorkaises.

    Il y a juxtaposition des scènes de répétitions de la pièce de Shakespeare Richard III et des parties où il est question de la mise en scène. C'est une approche contemporaine de l'œuvre la plus jouée (mais aussi l'une des plus difficiles du dramaturge anglais."
  • Bande-annonce

    Le Dernier Métro (1980)

    2 h 11 min. Sortie : . Drame, romance et guerre.

    Film de François Truffaut avec Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, Jean Poiret

    Séances de cinéma (1 salle)
    "Paris, septembre 1942. Lucas Steiner, le directeur du théâtre Montmartre a dû fuir parce qu’il est juif.
    Sa femme Marion Steiner dirige le théâtre et engage Bernard Granger, transfuge du Grand Guignol, pour jouer à ses côtés dans « la Disparue », que met en scène Jean-Louis Cottins.
    Jusqu’au soir de la générale, la troupe subit les menaces du virulent critique de « Je suis partout », Daxiat, dont l’ambition est de diriger la Comédie-Française.
    Et si, par amour pour sa femme, Lucas Steiner avait fait semblant de fuir la France et était resté caché dans la cave de son théâtre pendant toute la guerre…."
  • Bande-annonce

    Esther Kahn (2000)

    2 h 25 min. Sortie : . Drame.

    Film de Arnaud Desplechin avec Frances Barber, Fabrice Desplechin, Ian Bartholomew

    Séances de cinéma (1 salle)
    "Comme le film de Truffaut, L'Enfant sauvage, ce film veut être l’histoire d’une sauvage ­ un petit singe, comme l’appellera sa mère, ­ qui devient humain, non en apprenant à parler, mais en apprenant le théâtre."
  • Vanya, 42ème rue (1994)

    Vanya, 42nd Street

    1 h 55 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Louis Malle avec Larry Pine, Phoebe Brand, Wallace Shawn

    "Ce Vanya 42e Rue est l'une des plus belles mises en scène d'Oncle Vania. L'une des plus justes. L'une des plus « tchékhoviennes ».
    Nous sommes donc à Manhattan, dans la 42e Rue, en début d'après-midi. Où vont-ils, ces gens qui se hâtent, se croisent ou se dépassent ? Et, surtout, que cachent-ils derrière le masque de leurs visages ?
    Peu à peu, nous remarquons celui-ci, celle-là. Tiens, ils se reconnaissent ! Un vieux monsieur, très grand, rattrape deux jeunes femmes. « Ça va ? ­ Je suis angoissée », avoue l'une avec un beau sourire.
    Bientôt, ils sont une dizaine à rejoindre un petit homme chauve, au nez retroussé, qui semblait les attendre. Et tous entrent dans un immense théâtre, délabré et superbe.
    C'est le New Amsterdam Theatre, abandonné depuis quarante ans, là où se donnaient, jadis, les Ziegfield Follies..."
  • Bande-annonce

    Entretien avec un vampire (1994)

    Interview with the Vampire

    2 h 03 min. Sortie : . Drame, fantastique et Épouvante-horreur.

    Film de Neil Jordan avec Tom Cruise, Kirsten Dunst, Brad Pitt

    https://www.youtube.com/watch?v=jFd1MaDjiYY

    Le Théâtre des Vampires dont Armand (Antonio Banderas) est le Directeur
  • Bande-annonce

    Tetro (2009)

    2 h 07 min. Sortie : . Drame.

    Film de Francis Ford Coppola avec Vincent Gallo, Alden Ehrenreich, Maribel Verdu

    Séances de cinéma (1 salle)
    "Le thème de Tetro est la rivalité, la sourde lutte que se livrent des hommes d'une même famille pour s'affirmer artistiquement. Dans la famille Tetrocini, le despote est le père, chef d'orchestre renommé, dont on célébrera les funérailles sur une scène de théâtre, dans une atmosphère de rancoeur solennelle et de dérision."
  • Bande-annonce

    L'Année dernière à Marienbad (1961)

    1 h 34 min. Sortie : . Drame.

    Film de Alain Resnais avec Delphine Seyrig, Giorgio Albertazzi, Sacha Pitoeff

    Séances de cinéma (1 salle)
    "Pas à pas, le film offre effectivement les pistes suivantes : Un Double prologue : tout d'abord la description-commentaire de l'hôtel immense, luxueux et lugubre.
    Puis, un spectacle de théâtre ; il est dit "la peur de perdre quelqu'un de tellement proche qu'on le croit partie de soi-même", sonnerie de réveil et puis la phrase sur laquelle se clôt le spectacle : "voilà, maintenant je suis à vous." Applaudissements les personnages ne mettent à vivre, des
    conversations sont évoquées, les années 28 et 29."
  • Rendez-vous (1985)

    1 h 30 min. Sortie : . Drame.

    Film de André Téchiné avec Wadeck Stanczak, Dominique Lavanant, Anne Wiazemsky

    Séances de cinéma (1 salle)
    "Paulot est un garçon timide, que Nina fascine d'emblée.Lorsqu'elle lui donne un billet pour la représentation du soir où elle joue une soubrette dans Thé ou chocolat, il ne manque pas d'assister à son unique scène puis d'aller la retrouver dans sa loge où l'embrasse Fred l'ami chez qui elle est hébergée. En attendant de lui trouver un studio, Paulot emmène Nina chez lui, et lui présente l'ami avec lequel il partage son appartement : Quentin, un jeune homme très dur, qui a lui-même voulu devenir un grand comédien à une certaine époque, mais a apparemment abandonné toute illusion et est tombé dans le désespoir le plus noir."
  • La Répétition (2001)

    1 h 35 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Catherine Corsini avec Jean-Pierre Kalfon, Sami Bouajila, Marilu Marini

    "Dix ans plus tard, Louise retrouve Nathalie. La première a rangé sa vie dans une grande ville du sud de la France : son mari et son travail cadenassent son destin. La seconde a suivi son instinct : devenue comédienne, elle est l'actrice fétiche d'une troupe de création d'avant-garde au metteur en scène intransigeant. Ce n'est pas forcément Sarah Bernhardt ­ et la mise en scène en question est sacrément tarte ­, mais ça suffit pour en mettre plein la vue à l'amie oubliée, elle-même théâtreuse frustrée..."
  • Les enfants du désordre (1989)

    1 h 38 min. Sortie : . Drame.

    Film de Yannick Bellon avec Mona Bausson, Pierre Bergez, Thierry Miroux

    "Un film sur la réinsertion d'une jeune femme droguée et ex-détenue, grâce au travail dans un groupe de théâtre. De la difficulté pour les délinquants incarcérés de reprendre goût à la vie."
  • Bande-annonce

    Farinelli (1994)

    1 h 51 min. Sortie : . Biopic, drame et comédie musicale.

    Film de Gérard Corbiau avec Stefano Dionisi, Enrico Lo Verso, Elsa Zylberstein

    Séances de cinéma (1 salle)
    "Douze semaines de tournage, entre le magnifique théâtre des Margraves, à Bayreuth, et le château d'Aranjuez, en Castille: c'est là que Farinelli, à peine 30 ans et au sommet de la gloire, choisit de s'enfermer pour soigner la neurasthénie du premier Bourbon d'Espagne, petit-fils du Roi-Soleil, Philippe V, puis celle de son fils Ferdinand VI. Le traitement durera vingt ans, à raison de quatre airs par jour. Extraordinaire pouvoir du chant, qui apporte au souverain un répit passager."