Que viva Mexico !

Avatar pphf Liste de

34 films

par pphf

Un séjour récent et (trop) bref dans le Yucatan, et l'idée d'une liste hommage au Mexique - terre très contrastée pour le cinéma.

Comme toujours, il ne s'agira pas d'une liste expérimentale réservée aux happy few - avec l'exhumation de films mexicains confidentiels, des premiers temps du cinéma ou de metteurs en scène plus récents et très peu distribués en France Ripstein, Hermosillo ...).

D'abord parce que les rapports entre le Mexique et le cinéma sont très complexes : contrôle permanent de l'Etat, par la censure ou par l'argent, ou par le grand voisin, pour la propagande nationale, avec des films très commerciaux, d'une qualité très "approximative" ou essais plus personnels mais demeurant très expérimentaux.

De façon très significative, la plupart des cinéastes mexicains importants et aujourd'hui reconnus (Inarritu, Cuaron, del Toro) proposent des films essentiellement américains.

Toutes ces questions seront abordées à travers les divers films retenus.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • 1

    Que Viva Mexico ! (1932)

    Da zdravstvuyet Meksika !

    1 h 30 min. Sortie : août 1979.

    Documentaire de Sergueï Eisenstein et Grigori Alexandrov avec Sergueï Bondartchouk et Grigori Alexandrov

    Le film à l'origine de cette liste - celui qui a façonné la représentation actuelle du mexique et, dans d'étroites limtes, libéré le cinéma mexicain.
    Très paradoxalement : le projet initial d'Eisenstein, sur la lutte des classes et la révolution a été totalement détourné et mutilé - au point que lui-même a totalement désavoué les essais de montage ultérieurs à partir des éléments tournés : "navrants ..."
    En vrac : pendant le tournage, Eisenstein et ses techniciens ont fait un séjour en prison, ils ont été constamment accompagnés par des "superviseurs", soumis à la censure en direct (rien contre les propriétaires des haciendas), les rushes ont été saisis à la frontière américaine, plusieurs parties essentielles de la fresque épique n'ont jamais pu être tournées ...
    Restent une image "définitive" du Mexique - zvec pyramides, cactus, évocation des grands artistes, muralistes, peintres, photographes et des rituels - et des images d'une sidérante beauté.
  • 2
    Bande-annonce

    Apocalypto (2006)

    2 h 18 min. Sortie : . Drame, action et aventure.

    Film de Mel Gibson avec Rudy Youngblood, Raoul Trujillo, Dalia Hernandez

    Les origines - les mayas, pyramides, sacrifices humains, pour une vision à la fois simpliste et très contestable (à travers une figure christique apportant la civilisation dans l'univers de la barbarie) ...
  • 3
    Bande-annonce

    Amours chiennes (2000)

    Amores perros

    2 h 33 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Alejandro González Inárritu avec Emilio Echevarria, Gael García Bernal, Vanessa Bauche

    Le premier long métrage d'Inarritu - cadre mexicain, langue, interprètes, références ...
  • 4
    Bande-annonce

    Babel (2006)

    2 h 23 min. Sortie : . Drame.

    Film de Alejandro González Inárritu avec Brad Pitt, Cate Blanchett, Gael García Bernal

    La réalité sud-américaine demeure très prégnante dans plusieurs films d'Inarritu. C'est particulièrement évident avec Babel, non seulement pour la partie directement mexicaine du film - mais pour une interprétation intéressante et possible, dont San Felice se fait l'écho :
    "Au-delà du jeu scénaristique très artificiel, au-delà d'une réalisation qui confond un peu trop facilement immersion et émotion, il y a une critique fort bien vue. Celle d'un monde où tous ne sont pas égaux.
    Celle d'un monde où une vie étatsunienne n'a pas la même valeur qu'une vie marocaine.
    Celle d'un monde où les pays riches ont certains droits et considèrent les autres comme inférieurs.
    On sent bien le cinéaste mexicain impliqué dans ce constat."
    http://www.senscritique.com/film/Babel/critique/46465690
  • 5
    Bande-annonce

    Le Trésor de la Sierra Madre (1948)

    The Treasure of the Sierra Madre

    2 h 06 min. Sortie : . Aventure, drame et western.

    Film de John Huston avec Humphrey Bogart, Walter Huston, Tim Holt

    John Huston - l'Irlande et le Mexique en points cardinaux, avec une vision très nuancée, bienveillante et aiguë, ici pour son (peut-être) plus grand film, entre la cruaté (les bandits), la sagesse (les villageois) et la folie (celle d el'or et des Américains échoués), et un très bel hommage à son père.
  • 6

    Au-dessous du volcan (1984)

    Under the Volcano

    1 h 52 min. Sortie : . Drame.

    Film de John Huston avec Albert Finney, Jacqueline Bisset, Anthony Andrews

    Ici pour son (presque) ultime film - certes assez raté (le roman est définitivement inadaptable) mais à nouveau avec une perseption intéressante du Mexique.
  • 7

    Don Juan Tenorio (1937)

    1 h 14 min. Sortie : . Comédie, drame et fantastique.

    Film de Rene Cardona avec Rene Cardona, Gloria Morel, Alberto Martí

    Retenu comme premier (ou un des premiers longs métrages) tourné au Mexique.
    En fait , c'est Gabriel Veyre, technicien attaché aux frères Lumière qui a réalisé les tout premiers films mexicains - et fait découvrir aux politiques tous les bénéfices qu'ils pouvaient retirer de la maîtrise de cet art naissant ...
  • 8

    The Revenge of Pancho Villa (1936)

    Sortie : 1936. Biopic.

    Film de Edmundo Padilla et Félix Padilla

    De façon très surprenante, le révolutionnaire controversé a joué un rôle essentiel dans l'histoire très politique du cinéma mexicain : en invitant réalisateurs et techniciens américains, venus de l'autre côté de la frontière, à filmer ses propres batailles (quitte à rejouer certaines prises lorsque la traduction cinématographique n'était pas satisfaisante ...

    Pancho Villa fixe et fige en tout cas l'image éternelle du Mexicain avec sombrero.
  • 9

    Viva Villa ! (1934)

    Viva Villa!

    1 h 50 min. Sortie : . Western.

    Film de Jack Conway avec Wallace Beery, Leo Carrillo, Fay Wray

    Avec Wallace Beery (!!!) dans le rôle du héros révolutionnaire.

    J'ai vu, avec beaucoup de plaisir dans mon souvenir très lointain, ce film quand j'étais très/très jeune.

    Il reste que l'interprétation de Wallace Beery, dont la mexicanité ne saute pas aux yeux, semble unanimement louée.
  • 10
    Bande-annonce

    Viva Zapata ! (1952)

    Viva Zapata!

    1 h 53 min. Sortie : . Biopic, drame et historique.

    Film de Elia Kazan avec Marlon Brando, Jean Peters, Anthony Quinn

    Avec marlon Brando (!) dans le rôle du héros révolutionnaire.

    "Une mise en scène un peu grandiloquente, assez froide, mais souvent très efficace, se souvenant notamment d'Eisenstein." (G. sadoul)
    "Venant d'hommes comme Steinbeck et Kazan, un pareil film se transforme en une bien attristante tentative de justification."
  • 11

    Dieu est mort (1947)

    The Fugitive

    1 h 44 min. Sortie : . Drame et historique.

    Film de John Ford avec Henry Fonda, Dolores del Río, Pedro Armendáriz

    John Ford, Henry Fonda, de grands acteurs mexicains, un cadre mexicain (même si l'action se déroule dans un cadre indéterminé), une perception ambiguë des Mexicains. John Ford considérait Dieu est mort comme une de ses plus grandes réussites, Henry Fonda comme un très mauvais film.
  • 12
    Bande-annonce

    Los Olvidados (1950)

    1 h 25 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de Luis Buñuel avec Estela Inda, Miguel Inclán, Alfonso Mejía

    Lors de sa période mexicaine, Luis Bunuel est pratiquement le seul cinéaste à proposer des films sortant d'une production stéréotypée, au rabais, totalement sous contrôle américain.

    Il propose alors des chefs d'oeuvre : Los Olvidados, El, Nazarin ...
  • 13

    El (1953)

    1 h 30 min. Sortie : . Drame.

    Film de Luis Buñuel avec Manuel Dondé, Fernando Casanova, Aurora Walker

    Un grand Bunuel.
  • 14
    Bande-annonce

    Nazarin (1959)

    Nazarín

    1 h 34 min. Sortie : . Drame.

    Film de Luis Buñuel avec Jesus Fernandez, Ignacio Lopez Tarso, Luis Aceves Castaneda

    Un autre film important.
  • 15

    La fièvre monte à El Pao (1959)

    1 h 37 min. Sortie : . Drame.

    Film de Luis Buñuel avec Gérard Philipe, Maria Felix, Jean Servais

    ... Mais aussi des productions plus médiocres ...
  • 16
    Bande-annonce

    Uniquement avec ton partenaire (1991)

    Solo con tu pareja

    1 h 34 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Alfonso Cuarón avec Claudia Ramirez, Luis de Icaza et Daniel Gimenez Cacho

    Le premier long métrage d'Alfonso Cuaron, déjà avec Emmanuel Lubezki, très grand chef opérateur, dans un cadre totalement mexicain.

    Cuaron dont le premier CM lui avait valu d'être renvoyé de la faculté (pour avoir choisi de tourner en anglais ...) passera rapidement à des productions internationales comme Guillermo del Toro).
  • 17
    Bande-annonce

    Et... ta mère aussi ! (2001)

    Y tu mamá también

    1 h 46 min. Sortie : . Drame et road movie.

    Film de Alfonso Cuarón avec Daniel Gimenez Cacho, Ana Lopez Mercado, Diego Luna

    Un retour provisoire au Mexique en 2001.
  • 18

    La Vierge de la luxure (2004)

    La Virgen de la lujuria

    2 h 19 min. Sortie : . Drame.

    Film de Arturo Ripstein avec Juan Diego, Julian Pastor, Alberto Estrella

    Arturo Ripstein, cinéaste sombre, lent, pessimiste, peu distribué en France.
  • 19

    La Tarea (1991)

    Le Devoir

    1 h 25 min. Comédie dramatique.

    Film de Jaime Humberto Hermosillo avec Maria Rojo et José Alonso

    Mêmes difficultés pour jaime Humberto Hermosillo, auteur de films austères, dramatiques et très critiques, et pour nombre de cinéastes mexicains contemporains - Leduc, Isaac, Cazals ...
  • 20
    Bande-annonce

    Ici et là-bas (2013)

    Aquí y allá

    1 h 50 min. Sortie : . Drame.

    Film de Antonio Méndez Esparza avec Teresa Ramírez Aguirre, Pedro De los Santos Juárez, Lorena Guadalupe Pantaleón Vázquez

    Loin des représentation stéréotypées transmises par le cinéma américain, une vision réaliste, douce amère (mais très molle) du Mexique.
  • 21
    Bande-annonce

    Batalla en el cielo (Bataille dans le ciel) (2005)

    Batalla en el cielo

    1 h 38 min. Sortie : . Drame.

    Film de Carlos Reygadas avec Marcos Hernandez, Anapola Mushkadiz, Bertha Ruiz

    Reygadas - cinéaste reconnu et très controversé, très fidèle à ses racines - notamment avec bataille dans le ciel.

    Quoi qu'on en dise, ce film certes provocateur est d'une lisibilité indéniable (ce qui n'en fait pas un film facile pour autant), chronologique et peut susciter, pour qui accepte de jouer le jeu, une réflexion passionnante.
  • 22
    Bande-annonce

    Heli (2014)

    1 h 45 min. Sortie : . Drame.

    Film de Amat Escalante avec Armando Espitia, Andrea Vergara, Linda Gonzalez

    Autre jeune cinéaste,reconnu et provocateur (par l'extrême violence de son cinéma), découvert grâce au festival de Cannes.
  • 23
    Bande-annonce

    La Soif du mal (1958)

    Touch of Evil

    1 h 52 min. Sortie : . Film noir.

    Film de Orson Welles avec Charlton Heston, Janet Leigh, Orson Welles

    Rien de réaliste par contre dans cet incroyable portrait de l'artiste par lui-même, baroque et en même temps tellement signifiant. Orson Welles ironisait volontiers sur l'aspect "mexicain" du film : " Je dois tourner un thriller chez Universal, avec Charlton Heston en Mexicain ..."

    (Au reste les autres rôles mexicains clés sont confiés à ... Akim Tamiroff et à marlene Dietrich ...

    Il n'en reste pas moins une vision très prophétique de la frontière.
  • 24
    Bande-annonce

    La Horde sauvage (1969)

    The Wild Bunch

    2 h 25 min. Sortie : . Western.

    Film de Sam Peckinpah avec William Holden, Ernest Borgnine, Robert Ryan

    Peckinpah - par excellence le cinéaste de la frontière, boueuse, sale, incertaine, o ù bien et mal, civilisation et barbarie se confondent ...
  • 25
    Bande-annonce

    Apportez-moi la tête d'Alfredo Garcia (1974)

    Bring Me The Head of Alfredo Garcia

    1 h 52 min. Sortie : . Thriller et policier.

    Film de Sam Peckinpah avec Warren Oates, Isela Vega, Robert Webber

    Sidérant.
  • 26
    Bande-annonce

    Pat Garrett et Billy le Kid (1973)

    Pat Garrett & Billy the Kid

    2 h 02 min. Sortie : . Drame, historique et western.

    Film de Sam Peckinpah avec James Coburn, Kris Kristofferson, Richard Jaeckel

    Peckinpah toujours, avec un grand western crépusculaire, se déroulant tout entier dans cette zone incertaine séparant deux mondes, très pessimiste. on retrouve Emilio Fernandez, acteur emblématique de Peckinpah (et eblématique du Mexique), mais dans un rôle très différent - en victime innocente de la "civilisation" naissante, à l'inverse de ses prestations précédentes. Toute l'histoire du Mexique ainsi résumée ?
  • 27

    Alamo (1960)

    The Alamo

    2 h 35 min. Sortie : . Western et historique.

    Film de John Wayne avec John Wayne, Richard Widmark, Laurence Harvey

    "L'histoire du Mexique", ou plutôt la conquête de l'ouest et l'arrivée de la civilisation, vues du côté américain et par John Wayne. - avec la résistance héroïque d'une centaine d'hommes contre 1500 hommess, toute l'armée mexicaine.
    Il n'est pas certain que les Mexicains s'y retrouvent ...

    (En fait cette guerre civilisationnelle aura surtout permis aux USA d'annexer le Texas, la Californie, l'Arizona, le Nouveau-Mexique ...)
  • 28
    Bande-annonce

    Les Sept Mercenaires (1960)

    The Magnificent Seven

    2 h 03 min. Sortie : . Western.

    Film de John Sturges avec Yul Brynner, Steve McQueen, Charles Bronson

    On ne peut évidemment pas insérer dans cette liste tous les westerns mexicains.
    les Sept mercenaires méritent d'y occuper une place intéressante - pour la qualité du film mais aussi pour la représentation qu'il conforte du "mexicain" : bandit de grand chemin, définitivement cruel, ou paysan honnête et incapable de se défendre. Au milieu, les 7 mercenaires, tous Américains, apporteront la solution ...
  • 29
    Bande-annonce

    Il était une fois la révolution (1971)

    Giù la testa

    2 h 37 min. Sortie : . Western.

    Film de Sergio Leone avec Rod Steiger, James Coburn, Romolo Valli

    Et Sergio Leone, évidemment, pour clôturer la page western en beauté.
  • 30
    Bande-annonce

    Traffic (2000)

    2 h 27 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de Steven Soderbergh avec Benicio Del Toro, Michael Douglas, Catherine Zeta-Jones

    la frontière à nouveau, pour un récit contemporain - un grand film, peut-être le meilleur film de Soderbergh.
  • 1
  • 2