Rencontre(s) avec des membres de SensCritique.

Avatar Petitbarbu Liste de

12 films

par Petitbarbu

https://www.youtube.com/watch?v=BZu69_ouc-U

L'idée de faire une liste du genre m'avais traversé l'esprit dès le day one. C'est dire si ce n'est pas du plagiat, hein.

Pourquoi le faire ? Parce que j'ai pour l'instant fait de bonnes rencontres IRL et que c'est cool, et que je souhaite continuer à rencontrer des gens dès que possible, que ce soit à Nantes ou à Paris l'année prochaine (-_-)' et parce que nous sommes sur un site de partage, donc je partage ce que m'apporte le site et il faut signaler que c'est aussi un formidable vecteur de rencontres et d'amitiés. Puis moi qui étais vraiment pour la séparation nette entre IVL/IRL ça m'a fait changer et revoir mes positions.

Sinon ce n'est pas une liste traitant de cinéma, de culture en général, soyez-en conscient, pas la peine de venir ici si t'attends de la pertinence, de la critique, de l'art tout ça.
Non ici c'est amour, ♥ et licornes mon loulou ! Et peut-être un peu de moquerie, mais dans l'respect.

Les gens sont classés de la plus ancienne rencontre à la plus récente.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Johnny Mnemonic (1995)

    1 h 38 min. Sortie : . Action et science-fiction.

    Film de Robert Longo avec Keanu Reeves, Dina Meyer, Ice‐T

    Vu un bon paquet de fois.
    À tout seigneur tout honneur, Lyusan est un type – qui ne ressemble pas du tout à un chinois à ma grande déception – rencontré pour la première fois dans le cadre de l'absurde séance, en train de me chercher à la terrasse d'un café avec Houblon. Faut dire qu'au départ j'étais pas chaud pour faire des IRL, c'est un peu lui qui a initié l'idée. Le bonhomme a pour lui sa sympathie naturelle, sa capacité à faire des blagues que lui seul comprend et une connaissance des bas-fond de senscritique. Notons qu'outre cela, il va vous pousser à lire ses critiques en une sorte de lobbying intensif, vous forçant même à les lire à haute-voix à l'assemblée. Tellement qu'on appelle ça une Lyusan, maintenant. Il va vous sortir qu'il met des bons films mais en fait il vous proposera Johnny Mnemonic, des trucs avec Gosling ou Keanu. Et après ça se moque de moi parce que UNE fois j'ai fait une erreur de choix et que j'ai mis l'assistant du vampire...
  • Julien Courbet fait son comic out (2015)

    1 h 36 min. Sortie : 2015.

    Spectacle de Julien Courbet

    Vu une fois.
    Houblon – qui est un buveur de bière relativement plus modéré que ne le laisse penser son pseudo – rencontré aussi dans le cadre de l'absurde séance mais qui a eu la présence d'esprit de rester pour la Nuit Fantastique et d'apprécier à la fois l'ami Walker et le cadre assez unique de cet événement de la série B en France (voir un film quand tout le public du fond hurle « Jeanne au Secours ! » ou qu'un quidam un peu éméché beugle qu'il ne comprend rien aux sous-titres, ben c'est une expérience). Il se vante de savoir faire des plats à base de riz – je sais pas s'il faut s'en vanter – mais toujours partant pour regarder des bêtises sur le net … dont le spectacle d'Arthur et celui de Courbet.
  • Bande-annonce

    Jules et Jim (1962)

    1 h 45 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de François Truffaut avec Jeanne Moreau, Oskar Werner, Henri Serre

    Vu un bon paquet de fois
    L'absurde Séance fut la première fois, il me semble. Aristochat constitue en lui-même une « cinexpérience » puisqu'il a tendance à te faire aller voir un film au cinématographe en te mentant, prétendant que « ça va être génial » et tu te retrouves circonspect devant un « Jules et Jim » ou bien un « Blow-up » … et comme moi, je ne vérifie pas avant le contenu du film, je ressens beaucoup de la tristesse ensuite. Ou bien en insistant pour mettre Candyman alors qu'une partie du public a clairement précisé que les films d'horreur ça le fait moyen. Notons que lorsqu'on parle de comédie, si ce n'est pas Ma Loute, l'aristochat se barre en courant en se servant d'une excuse d'artiste du type « je dois aller photographier un chêne... ».
    Aristochaton est un artiste supposément rentier, sinon on en sait pas beaucoup plus. Il est vachement mystérieux … Il aime bien Kurosawa, les vieux machins, les drames, les films qui se résolvent dans la douleur et le sang … et déteste les comédies.
  • Bande-annonce

    Le Château de l'araignée (1957)

    Kumonosu-jô

    1 h 50 min. Sortie : . Drame.

    Film de Akira Kurosawa avec Toshirō Mifune, Isuzu Yamada, Takashi Shimura

    Vue un bon paquet de fois.
    Okrutt – rencontré pour la première fois lors de la nuit fantastique, nuit durant laquelle j'ai du m'assoupir sur son épaule -_-' - est une personne d'un naturel sympathique et accueillant, acceptant et même encourageant le squatt de son appart' tout ça pour éviter de bosser. Outre sa capacité à la procrastination qui frise l'exploit, Okrutt a des goûts cinématographique discutables – du genre un certain Rohmer ou bien Truffaut – et l'anecdote tellement facile qu'elle finira immanquablement par dévoiler des pans de sa vie qu'elle aurait préféré taire, surtout en présence de certaines personnes moqueuses.
    Notons sa capacité quasi-surnaturelle à ne pas comprendre les blagues, tellement qu'on appelle ça une Turkowiz maintenant. Elle a aussi un alter-ego superhéroïque, le Turbowiz. Mais ça c'est secret défense. Elle aime les trucs nouvelles-vagues, ne supporte ni les nanars ni les films d'animation jap' barré, ni les films d'horreurs, ni…
  • Projection privée (1973)

    1 h 31 min. Sortie : . Drame.

    Film de François Leterrier avec Françoise Fabian, Jean-Luc Bideau, Jane Birkin

    Vu trois fois … me semble t-il …
    Outre son jeune âge et sa capacité quasi-surnaturelle à piller la moindre goutte d'alcool (pour plus de précision, voir la liste de Lyusan), Ghostt peut se targuer d'une solide culture cinématographique et d'une bonne discussion, toujours prêt à défendre ses films et à parler cinéma ce qui change d'autres larrons dont j'ai parlé au dessus qui ne font pas honneur à senscritique. Puis niveau cinéma, le bonhomme fait projectionniste comme passe-temps donc il voit du film et il peut discuter sérieusement de points techniques. Il y a d'autres choses dont je pourrais parler ici, mais par égard pour son jeune âge je me tairais :p. Il a aimé Dead Leaves et peut argumenter sur tout et n'importe quoi, ce qui est plutôt une qualité.
  • Bande-annonce

    Un singe en hiver (1962)

    1 h 45 min. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Henri Verneuil avec Jean Gabin, Jean-Paul Belmondo, Suzanne Flon

    Vu une fois.
    La Biche – ou Bichette, bichoune, ma biche ou Bibiche – n'a pas du tout la tête que je lui imaginais. En même temps, personne n'a vraiment la tête de son pseudo, hein. Sympathique fêtard aux goûts cinématographique douteux – il soutiendra mordicus que c'est de la faute d'Okrutt si on a maté Lust of the Dead, mais le plus chaud c'était lui – et fanatique de rap français ce qui fait saigner les oreilles de n'importe quel mélomane qui se respecte, Bibiche est une sorte d'excité inarrêtable qui passe le plus clair de son temps à troller et à se moquer d'autrui. Ce qui, avouons-le, traduit un manque de confiance en soi.:p Notons qu'il aime bien l'animation japonaise, ce qui ma foi en fait un bon gars, et qu'il regarde à peu près n'importe quoi.
  • Bande-annonce

    Les Dents de la mer (1975)

    Jaws

    2 h 04 min. Sortie : . Épouvante-Horreur, thriller et drame.

    Film de Steven Spielberg avec Roy Scheider, Robert Shaw, Richard Dreyfuss

    Séances de cinéma (1 salle)
    L'anguille.
    Vu deux fois.
    Difficile à attraper, le Zombi est pourtant un personnage sympathique capable de parler de monstres pendant une heure sans aucune interruption … ce qui correspond curieusement bien à son profil. D'autant que le bonhomme a un débit de parole assez hallucinant qui clouera sur place n'importe quel type normal dans mon genre.
    Mais ses goûts cinématographique éclectiques et sa capacité à regarder tout ce qui est proposé, de Prozac Nation à The Room en font un bon camarade cinéphile:).

    Tiens, j'ai bien mis un 6 aux dents de la mer.. :)
  • Bande-annonce

    Highlander (1986)

    1 h 56 min. Sortie : . Action, aventure et fantastique.

    Film de Russell Mulcahy avec Christophe Lambert, Roxanne Hart, Clancy Brown

    @Kiwi - ou le Jeune.
    De prime abord, Kiwi aura tendance à mettre la main sur vos victuailles AVANT de vous demander s'il peut bien se servir. Hormis ça, notons qu'une curieuse habitude le pousse à pratiquer en matinée une activité plus curieuse encore, la lecture.
    Sinon il est sympathique camarade, même si les séances d'Highlander ont tendance à lui attirer l'inimité d'autres spectateurs.
  • Bande-annonce

    Toni Erdmann (2016)

    2 h 42 min. Sortie : . Drame.

    Film de Maren Ade avec Peter Simonischek, Sandra Hüller, Michael Wittenborn

    @Lunette.

    Outre un pseudo original à l'extrême ( s'appeler lunette parce qu'on en porte, avouez qu'on a fait mieux ) Lunette navigue entre Nantes et Paris pour mieux se gaver de cinéma de la nouvelle vague et assimilé - entendez des films qui me dépassent intellectuellement, bien sûr -, voir s'en gargariser avec Okrutt. Resterait bien pour l'apéro mais doit partir au loin, on en retiendra une présence sympathique malgré un défaut majeur, une roussitude prononcée.
  • L'Inconnu (1927)

    The Unknown

    50 min. Sortie : . Drame, romance et muet.

    Film de Tod Browning avec Lon Chaney, Norman Kerry, Joan Crawford

    @Alifib : Passons lui l'exploit d'être à Nantes sans se faire remarquer et sa capacité à faire montre d'une discrétion à toute épreuve, Alifib ravira les plus sages d'entre vous - d'aucun ne dirait qu'il manque de folie - puisqu'il prétend au titre de "membre le plus sérieux et le plus sortable" et ravit la palme à Aristochat.

    Sinon, ça va, il arrive quand même à faire des blagues :p.
  • Bande-annonce

    Mother (2009)

    Madeo

    2 h 08 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de Bong Joon-ho avec Kim Hye-ja, Won Bin, Jin Goo

    @Shania Wolf.

    Rencontrée dans un bar après un film au détour du festival SoFilm Summercamp, Shania s'est vite imposée comme une loquace de premier ordre, débitant autant d'histoires et anecdotes perso qu'une quinqua chez une coiffeuse, voir même plus. Appréciant aussi bien les films coréens que le Japon et la boisson, une rencontre à recommander pour qui aime ces trois choses - pas forcément dans cet ordre, par ailleurs.
    Amateur de calme, s'abstenir :p
  • Bande-annonce

    Highlander : Le Retour (1991)

    Highlander II : The Quickening

    1 h 36 min. Sortie : . Action et aventure.

    Film de Russell Mulcahy avec Christophe Lambert, Sean Connery, Virginia Madsen

    @ OlivierBottin

    Rencontré sur le tard, Olivier pourrait vous faire l'impression d'être un peu fatigué, d'autant que les séances d'Highlander semblent l'endormir au plus haut point. :p