Stefan Zweig : l'art de la nouvelle

Avatar Aurea Liste de

38 livres

par Aurea

Les tourments du coeur et de l'âme

Stefan Zweig en couverture

Ordre chronologique des nouvelles et de quelques romans, biographies ou essais

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • Printemps au Prater (1900)

    Praterfrühling

    Sortie : 1900. Recueil de nouvelles.

    Livre de Stefan Zweig

    Courte nouvelle, oeuvre de jeunesse : Zweig avait 19 ans lorsqu'il l'a écrite, sorte "d'aquarelle littéraire", légère et presqu'adolescente qui annonce déjà ses futurs chefs-d'oeuvre.

    Ce recueil comprend aussi une autre nouvelle, La scarlatine, bien plus fouillée que la précédente : un art du portrait qui exprime on ne peut mieux le talent de l'écrivain et à laquelle j'aurais mis 9 si j'avais pu la noter.
  • Paul Verlaine (1901)

    Sortie : 1901. Essai et biographie.

    Livre de Stefan Zweig

    "Le tout jeune Stefan Zweig consacre dès 1905 une biographie à celui qui est encore l’idole de toute la jeunesse européenne moins de dix ans après sa mort : Paul Verlaine.

    Bien sûr, il s’agira davantage d’un hommage d’un écrivain à un autre qu’une étude richement documentée. Dans un style très fleuri, Zweig s’interroge sur ce qui explique le destin hors du commun du « Pauvre Lélian ».

    Il invoque pour ce faire des notions telles que la faiblesse, la vulnérabilité, voire la féminité.

    Et de décrire l’univers féminin dans lequel Verlaine a d’abord baigné, entouré de sa mère et de sa cousine Élisa. La mort de cette dernière, puis la vie au pensionnat, constitueront une rupture. Là, il apprendra le contact rude avec les garçons et avec l’alcool.

    Une fois diplômé, Verlaine se tourne vers l’école parnassienne, et publie son premier recueil, que Zweig considère comme mineur : les Poèmes saturniens. Avec un second recueil plus réussi, Les Fêtes galantes, Verlaine semble s’engager dans la voie confortable que connaîtront un Anatole France ou un François Coppée, si le destin n’avait pas bousculé cette trajectoire toute tracée.

    Après son mariage d’amour avec la douce Mathilde, qui lui inspire le recueil le plus réussi selon Zweig, la Bonne chanson, la guerre de 1870 constituera le premier choc : malencontreusement engagé aux côtés des Communards, il perd son poste à l’Hôtel de Ville ; s’ensuivent les scènes de ménage, les crises de boisson et les coups… Puis le destin s’engouffre dans cette brèche avec l’irruption de Rimbaud. L'enchaînement infernal est connu : l’errance, la prison, le divorce, l’impossible retour à la vie normale.

    Zweig note que selon lui l’artiste est mort bien avant l’homme, l’inspiration catholique vers laquelle il se tourne à sa sortie de prison ayant stérilisé son art."
  • Bilingue français-allemand : L'amour d'Erika Ewald ? Die Liebe der Erika Ewald (2015)

    Sortie : .

    Livre de Stefan Zweig

    Nouvelle parue en 1904 (Zweig avait 24 ans)

    "La sensualité des hommes n'est pas pareille à celle des femmes; chez ceux-ci, elle brûle dès le début, dès les premières années de la maturité, tandis que chez plus d'une jeune fille elle se manifeste d'abord sous des milliers de voiles et de formes.
    Elle s'insinue sous l'aspect de l'exaltation, d'une bienheureuse rêverie, de la coquetterie et de la jouissance esthétique; puis vient le jour où elle jette tous les masques, déchire les enveloppes qui la recouvraient..."
  • Les Prodiges de la vie (1904)

    Sortie : 1904. Recueil de nouvelles.

    Livre de Stefan Zweig

    "Et le peintre sentit, à une certaine tension de ses traits, que sous cette enfant perçait déjà une de ces femmes qui vivent leurs rêves et ne font qu'un avec leurs désirs, qui s'accrochent de toutes les fibres de leur âme à ce qu'elles aiment et qui meurent lorsqu'on le leur arrache."

    Découvert grâce à la critique de @Valmont
  • Brûlant secret (1911)

    Brennendes Geheimnis

    Sortie : 1911. Recueil de nouvelles.

    Livre de Stefan Zweig

    1911- Recueil de 4 nouvelles: comment le désir et la passion enracinés au fond de chaque être peuvent le révéler à lui-même et bouleverser son destin
  • Conte crépusculaire (1911)

    Geschichte in der Dämmerung

    Sortie : 1911. Recueil de nouvelles.

    Livre de Stefan Zweig

    "Conte crépusculaire évoque la "première expérience"d'un adolescent de quinze ans, Bob, qui passe ainsi du "pays des enfants" à l'univers des adultes.Le lieu de cette expérience, c'est le parc d'un château d'Ecosse, enveloppé dans la moiteur d'une nuit d'été et baigné par la clarté de la lune.Cette " nuit romantique" annonce celles qui, dans bon nombre de nouvelles de Zweig, seront propices à toutes les magies, à tous les miracles des sens et des sentiments."
  • Légende d'une vie (2011)

    Sortie : .

    Livre de Stefan Zweig

    Pièce de théâtre écrite en 1919

    "Quatre personnages se croisent : Leonore Franck, veuve du célèbre écrivain Karl Amadeus Franck, leur fils Friedrich, Bürstein, le biographe du maître et une mystérieuse femme qui s’avère être l'amour d'enfance du grand écrivain, celle à qui il a écrit des dizaines de pièces enflammées et dédié une pièce de théâtre que tout le monde croyait jusqu'alors perdue. Or cette femme détient les lettres et le manuscrit...

    Tout le génie de Zweig est de glisser du vaudeville classique à la pièce métaphysique sur la création. Depuis la mort de l’écrivain, sa veuve, ainsi que le biographe, ont maquillé la réalité. Or quand Bürstein se repent, la légende de l'écrivain s'effondre, mais pour donner naissance à la véritable histoire d'une vie et d'un amour passionné.

    Légende d'une vie est consacrée aux relations d'une famille et de l'œuvre que laisse un grand homme disparu. A-t-elle le droit de tout publier? Doit-elle censurer, couper, rectifier ?"
  • Trois Maîtres (1920)

    Sortie : 1920. Roman.

    Livre de Stefan Zweig

    Paru en 1921

    "C'est de la création romanesque que nous parle ici le grand écrivain autrichien, à travers trois géants " du XIXe siècle.
    Tous trois ont forgé un univers autonome, portant l'empreinte d'une puissante personnalité, avec ses types humains, ses lois morales, sa métaphysique.

    Chez Balzac, l'élan créateur exprime une volonté de puissance par rapport à la société; chez Dostoïevski, l'affirmation d'un destin tendu entre extase et anéantissement; chez Dickens, l'accord entre un génie individuel et les traditions d'une époque. Chacun incarne ainsi un " type " d'artiste exemplaire."
  • Lettre d'une inconnue (1922)

    Brief einer Unbekannten

    Sortie : 1922. Nouvelle.

    Livre de Stefan Zweig

    La passion absolue, l'amour d'une vie ; un cri et une confession déchirants
  • Amok (1922)

    Der Amokläufer

    Sortie : 1922. Nouvelle.

    Livre de Stefan Zweig

    1922- Recueil de nouvelles dont Lettre d'une inconnue
    Amok en Malaisie, forme de démence qui pousse les êtres à la folie et au suicide
  • La nuit fantastique (1922)

    Phantastische Nacht

    Sortie : 1922. Recueil de nouvelles.

    Livre de Stefan Zweig

    Une nouvelle absolument merveilleuse : la renaissance d'un homme dont le trop-plein de plaisirs avait engourdi la sensibilité et qui va revivre dans son corps et son âme, comme jamais depuis son adolescence.
  • La Peur (1925)

    Angst

    Sortie : 1925. Recueil de nouvelles.

    Livre de Stefan Zweig

    "Au début du siècle, à Vienne. Irène, jeune bourgeoise mariée, aimée de son mari, le trompe néanmoins, par jeu et par envie de se divertir. Jusqu'au jour où une femme la coince à la sortie de chez l'amant, jeune musicien à succès. Dès lors, Irène vit dans la peur de se faire prendre par son mari, de se faire dénoncer par la maîtresse chanteuse. Mais il s'avéra que cette dernière n'était qu'une actrice, payée par le mari d'Irène, dans le but de lui faire avouer et de pouvoir la pardonner."
  • Vingt-quatre heures de la vie d'une femme (1927)

    Vierundzwanzig Stunden aus dem Leben einer Frau

    Sortie : 1927. Recueil de nouvelles.

    Livre de Stefan Zweig

    Récit d'une passion foudroyante
  • La Confusion des sentiments (1927)

    Verwirrung der Gefühle

    Sortie : 1927. Recueil de nouvelles et roman.

    Livre de Stefan Zweig

    Attachement passionné d'un être jeune pour un homme d'âge mûr, sentiment ambivalent fait d'amour et de haine
  • Destruction d'un coeur (1927)

    Sortie : 1927. Roman.

    Livre de Stefan Zweig

    1931-Maupassant pour modèle dans trois récits: amour filial exclusif, refus de vieillir et intelligence immédiate des enfants sur le monde adulte et leurs mensonges
  • Virata (1927)

    Die Augen des ewigen Bruders. Eine Legende

    Sortie : 1927. Recueil de nouvelles.

    Livre de Stefan Zweig

    "Derrière la couleur "extrême-orientale du récit -celui des étapes de la vie d'un juste auquel le peuple a attribué les "quatre noms de la vertu," reparaissent des notions très familières au lecteur de Zweig. Et d'abord la notion d'expérience vécue et que le sage Virata pousse ici à une limite philosophique et existentielle extrême."

    Portrait d'un juste derrière lequel se profile celui de Zweig.
    Ce texte, inspiré d’une légende hindoue, procède de l’inspiration mystique et Stefan Zweig, conteur, historien et penseur, en fait une apologie de l’humilité.
  • Un mariage à Lyon (1996)

    Sortie : janvier 1996. Roman.

    Livre de Stefan Zweig

    Paru en Allemagne en 1927 (en 1992 en France)

    "Un Mariage à Lyon est en fait un recueil de sept nouvelles se déroulant au XIVème, XVIIIème, ou XXème siècle. Chacune présente un intérêt notable : la guerre, l'amour, la solitude et la vanité de l'existence sont des thématiques récurrentes de ces courts récits."
  • Le Voyage dans le passé (1929)

    Widerstand der Wirklichkeit

    Sortie : 1929. Recueil de nouvelles.

    Livre de Stefan Zweig

    L'amour peut-il dépasser les limites de l'espace et du temps ?
    Peut-on aimer à distance et ce, durant plusieurs années?
  • Le Bouquiniste Mendel (1930)

    Buchmendel

    Sortie : 1930. Recueil de nouvelles.

    Livre de Stefan Zweig

    "Il lisait comme d'autres prient, comme un joueur qui se passionne pour sa partie, ou comme un ivrogne hébété regarde fixement dans le vide; il lisait avec un recueillement si frappant que, depuis , la manière dont lisent les autres m'a toujours semblé une chose profane."

    Le portrait passionnant d'un "petit homme" à la mémoire exceptionnelle qui va se trouver spolié brutalement de son bien le plus précieux : la liberté de lire, et qui ne s'en relèvera jamais.
    La tragédie d'une vie.
  • Sigmund Freud la guérison par l'esprit (1932)

    Sortie : 1932. Essai.

    Livre de Stefan Zweig

    "Cet essai, publié en France pour la première fois en 1932 dans le recueil La Guérison par l’esprit, était destiné à prouver aux yeux du monde la valeur et la portée de l’oeuvre de Freud. tout en donnant au lecteur contemporain les clés essentielles sur l’homme et sa théorie, il se double aussi d’une réflexion fondamentale sur les pouvoirs de la pensée et restitue admirablement l’esprit d’une époque, ses réticences, ses doutes et ses espoirs. Ce volume contient l’oraison funèbre « Sur le cercueil de Sigmund Freud »."
  • Hommes et destins (2000)

    Sortie : septembre 2000. Biographie.

    Livre de Stefan Zweig

    Merci DanielO

    "Saisir les traits essentiels d'une personnalité, concentrer en quelques pages le sens d'une destinée : c'est en quoi excelle Stefan Zweig, dans les brefs portraits rassemblés ici, articles de journaux, préfaces, textes écrits à l'occasion d'un décès ou d'un anniversaire."
  • Marie-Antoinette (1933)

    Sortie : 1933. Histoire et biographie.

    Livre de Stefan Zweig

    Une approche humaine du personnage :

    "Nos idées relatives aux droits humains et moraux de la femme, le hasard l’eût-il faite reine, étant beaucoup plus large aujourd’hui qu’hier, nous sommes plus sincères et la vérité psychologique nous fait moins peur ; nous ne croyons plus, comme la génération précédente, que pour qu’on s’intéresse à un personnage historique il soit nécessaire de l’idéaliser à tout prix, d’en faire un héros sentimental ou autre, d’estomper les traits essentiels de son caractère et d’en exalter d’autres jusqu’au tragique.
    La loi suprême de toute psychologie créatrice n’est pas de diviniser mais de rendre humainement compréhensible ; la tâche qui incombe n’est pas d’excuser avec des arguties mais d’expliquer. Cette tâche a été tentée ici sur un être moyen qui ne doit son rayonnement en dehors du temps qu’à une destinée incomparable, sa grandeur intérieure qu’à l’excès de son malheur, et qui, je l’espère du moins, sans qu’il soit besoin de l’exalter, peut mériter, en raison même de son caractère terrestre, l’intérêt et la compréhension du présent."

    Superbe biographie où la passion cède la place à la vérité.

  • Marie Stuart (1935)

    Sortie : 1935. Biographie.

    Livre de Stefan Zweig

    Voici ce que Carosand écrit : je n'aurais pas pu dire mieux.

    "Stefan Zweig a cette particularité miraculeuse d'écrire avec son coeur, il transperce le carcan royal et politique de l'époque pour mettre à jour l'âme humaire qui se cache derrière et pour mieux en comprendre les actes répréhensibles. Il n'a pas le regard froid et conventionnel d'un historien, il arrive par sa profonde sensibilité sans prétention ni manières complexes à éclairer ce qui est juste entre morale et devoir.
    Zweig est pour moi le maître du sentiment qu'elle soit fictive, historique ou toute autre, sa littérature est à lire et à relire le plus souvent, elle fait du bien à l'âme et au coeur."
  • La femme et le paysage (1935)

    Sortie : 1935. Recueil de nouvelles.

    Livre de Stefan Zweig

    "Non seulement cette nouvelle n’est pas ennuyeuse, mais elle est très réussie. Le narrateur est complètement écrasé par la chaleur qui règne sur la région depuis des semaines. Il ne sort plus de la chambre d’hôtel ou il est confiné. Alors que les prémisses d’un orage semblent enfin s’annoncer, une jeune fille apparaît : elle semble aussi attendre désespérément la pluie salvatrice. Le narrateur se sent enfin compris. Mais la Nature, personnage à part entière, aime les farces : seules quelques gouttes d’eau s’écrasent sur les crevasses accueillantes de la Terre avant que les nuages ne se retirent. La pression augmente encore."
  • Leporella (1935)

    Sortie : 1935. Recueil de nouvelles.

    Livre de Stefan Zweig

    "Et nul non plus ne l'avait jamais vu rire; en cela aussi elle avait tout de l'animal, car il est une chose peut être plus cruelle que l'absence du langage, c'est celle du rire, ce jaillissement spontané du sentiment, qui a été refusé par Dieu aux créatures inconscientes."

    Captivée par cette nouvelle cruelle qui tourne autour de la passion viscérale d'un être fruste pour son maître, véritable asservissement sans lequel elle ne peut plus vivre.
  • La Collection invisible (1935)

    Die unsichtbare Sammlung

    Sortie : 1935. Recueil de nouvelles.

    Livre de Stefan Zweig

    "Avec une précaution infinie, comme s'il touchait un objet fragile, il tira du carton un passe-partout qui encadrait une feuille de papier vide et jaunie. Prudemment, du bout des doigts, il la souleva devant ses yeux éteints et la contempla avec enthousiasme, sans la voir. Tout son visage exprimait l'extase magique de l'admiration. Tout à coup, était-ce le reflet du papier ou une lumière intérieure, ses pupilles figées et mortes s'éclairèrent d'une lueur divinatrice."

    Une "belle histoire" cette fois : un partage humain bouleversant, où un antiquaire s'associe au rêve d'un vieux collectionneur aveugle qui lui fait découvrir sa "collection invisible".
  • Révélation inattendue d'un métier (1935)

    Sortie : 1935. Recueil de nouvelles.

    Livre de Stefan Zweig

    "Paris, par une belle matinée d’avril 1931.
    Le narrateur vient d’arriver dans la capitale, et dispose de quelques heures de liberté avant son rendez-vous de l’après-midi.
    D’humeur vagabonde, il flâne avant de s’asseoir à la terrasse d’un café situé entre le boulevard Haussmann et la rue Drouot, d’où il a un excellent poste d’observation.
    Il scrute les passants, nombreux sur le boulevard, imagine leurs préoccupations, leur destination… Quand soudain, son regard est attiré par un pauvre hère qui se fait bousculer par la foule. Il a l’air d’un mendiant mais pas tout à fait, il semblerait qu’il ait un objectif à rester là, à juger les passants. Notre narrateur est intrigué et agacé, n’arrivant pas à deviner ce que ce ce type fait là.
    Et quand il entrevoit enfin sa profession, tout surexcité, il devient en quelque sorte le complice anonyme de cet "artisan" un peu spécial…

    Cette nouvelle a un petit côté policier et met en exergue l’empathie du narrateur pour un inconnu à la profession très particulière. Il prend en filature le bonhomme et nous suivons à travers son regard inquisiteur les mésaventures de l’artiste dans les méandres du quartier de Drouot, jusqu’à la salle des ventes où les deux hommes vont finalement entrer en interaction…"

    Captivant !
  • Les Deux Jumelles (1936)

    Die gleich-ungleichen Schwestern

    Sortie : 1936. Conte, récit et recueil de nouvelles.

    Livre de Stefan Zweig

    "L’éternel conflit en l’homme, du désir qui oppose la chair et l’esprit, ne s’apaise jamais. Cette fois un démon facétieux avait encore compliqué les choses. Car Hélène et Sophie, la courtisane et la sainte, se ressemblaient si fort que personne ne savait plus au juste pour laquelle des deux il brûlait."
  • Conscience contre violence (1936)

    Castellio gegen Calvin, oder Ein Gewissen gegen die Gewalt

    Sortie : 1936. Essai et histoire.

    Livre de Stefan Zweig

    "Même la plus pure vérité, quand on l'impose par la violence, devient un péché contre l'esprit.
    Mais l'esprit est un élément mystérieux. Insaisissable et invisible comme l'air, il semble s'adapter docilement à toutes les formes et à toutes les formules. Et cela pousse sans cesse les natures despotiques à croire qu'on peut le comprimer, l'enfermer, le mettre en flacon. Pourtant toute pression provoque une contre-pression, et c'est précisément quand l'esprit est comprimé qu'il devient explosif : toute oppression mène tôt ou tard à la révolte."
  • Le combat avec le démon (1937)

    Der Kampf mit dem Dämon

    Sortie : 1937. Essai et roman.

    Livre de Stefan Zweig

    Paru en 1937

    "L'art ne connaît pas de plus beau moment que celui où il peut montrer l'excès dans son eurythmie même, en cette minute d'unisson universel où la dissonançe se fond en une divine harmonie ; où les contrastes les plus violents comblent la distance formidable qui les sépare pour échanger un rapide baiser d'amour : plus l'opposition à été grande, plus cet embrassement est puissant, plus deux courants qui se rejoignent confluent tumultueusement."

    Kleist, Hölderlin, Nietzsche : jamais on aura parlé avec une telle pénétration, une telle acuité, un tel sens de l'analyse de ces trois artistes, de leurs oeuvres, de leurs tourments, certains passages étant de réelles pages d'anthologie.
  • 1
  • 2