Tentative d'élaboration de liste à recommandations cinématographiques

Avatar FloBerne Liste de

602 films

par FloBerne

Genres, époques et nationalités confondus.
Classement chronologique.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    La Maison démontable (1920)

    One Week

    25 min. Sortie : . Comédie et muet.

    Court-métrage de Edward F. Cline et Buster Keaton avec Buster Keaton, Sybil Seely et Joe Roberts

    Assemblage d'idées géniales et de gags hilarants, La Maison démontable redouble d'inventivité et de beauté, et fait de sa courte durée un instant de bonheur insoupçonné. Redoublant d'inventivité visuelle et d'une évolution imprévisible de son scénario, il instaure le génie de son artiste de référence, Buster Keaton, et inscrit son nom parmi celui des plus grands de ce début de décennie. A en pleurer de rire.
  • Bande-annonce

    Le Kid (1921)

    The Kid

    1 h 08 min. Sortie : . Muet et comédie dramatique.

    Film de Charlie Chaplin avec Charlie Chaplin, Jackie Coogan, Carl Miller

    Là où l'autre comique, Buster Keaton, faisait pleurer de rire l'année d'avant, Charlie Chaplin prouve avec Le Kid qu'il est tout aussi doué en terme de comédie que de tragédie. Tout aussi léger que ce qu'il peut être émouvant, ce moyen-métrage à la beauté indubitable réussit tout sauf peut-être sa fin, un poil trop rapide, preuve d'un détail gênant de la carrière de Chaplin : à quelques exceptions prêt (notamment le Cirque et Les Temps Modernes), il lui arrivait d'avoir du mal à conclure ses oeuvres. Mais cela ne gâche en rien le plaisir de découvrir ce magnifique duo, qui compte sûrement parmi les plus iconiques du cinéma, et de suivre l'émouvant Charlot devenu père malgré lui. Quand la comédie rencontre le drame, cela donne, comme à chaque Chaplin de la belle époque, ce qu'on croyait être, avant d'avoir vu le suivant, l'un des meilleurs films du genre. Et puis, il y a eu Le Cirque.
  • Bande-annonce

    Nosferatu le vampire (1922)

    Nosferatu, eine Symphonie des Grauens

    1 h 22 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et muet.

    Film de Friedrich Wilhelm Murnau avec Max Schreck, Gustav von Wangenheim, Greta Schröder

  • Bande-annonce

    Le Mécano de la « General » (1926)

    The General

    1 h 18 min. Sortie : . Muet, action, aventure, comédie et drame.

    Film de Clyde Bruckman et Buster Keaton avec Buster Keaton, Marion Mack, Glen Cavender

    Blockbuster de l'époque, Le Mécano de la << General >> est une prouesse technique autant qu'une histoire haletante, fantastique et délirante portant sur ce que peut véritablement accomplir l'Homme (qu'il soit conscient ou non de ses capacités). L'humour, mené au rythme infernal de ce train des mille dangers, prend à la gorge et fait mal aux joues, et l'on se rend compte, passé un certain temps de visionnage de la bobine, qu'il n'est pas prêt de perdre en régime. Si l'involontaire et le maladroit ont toujours eu une propension à faire rire le spectateur, rares auront été les oeuvres qui auront autant excellé dans le comique de geste et de situation. Rocambolesque, sans repos ni perte d'inventivité, Le Mécano de la << General >> est un indispensable de l'humour qui, mené à un rythme infernal, est si bon qu'il en devient presque fatiguant.
  • Bande-annonce

    Le Cirque (1928)

    The Circus

    1 h 12 min. Sortie : . Muet, comédie dramatique et romance.

    Film de Charlie Chaplin avec Charlie Chaplin, Al Ernest Garcia, Merna Kennedy

    Charlot, petit plouc sans le sou, trouve ici le sens du sacrifice en abandonnant son propre bonheur pour celui de celle qu'il aime. Magnifique histoire d'amour émouvante à plus d'un titre, hilarante plus d'une fois, Le Cirque impose son artiste comme la référence du cinéma populaire de l'époque. Redoublant de malice, de poésie et de profondeur sur les différences sociales et le devenir déterminé à la naissance des petites gens, il affiche une intelligence à toute épreuve, un sens du détail et de la mise en scène tenant du génie artistique. Et puis il y a cette fin, où l'on ne saurait contredire sa thèse : la solitude de l'homme bon ne peut s'exercer qu'en observant ceux que l'on a poussé vers le chemin du bonheur devenir heureux à mesure qu'ils s'éloignent de leur passé, soit de l'homme bon.
  • Bande-annonce

    Frankenstein (1931)

    1 h 10 min. Sortie : . Drame, Épouvante-horreur et science-fiction.

    Film de James Whale avec Colin Clive, Mae Clarke, John Boles

  • La Momie (1932)

    The Mummy

    1 h 13 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Karl Freund avec Boris Karloff, Zita Johann, David Manners

  • Bande-annonce

    King Kong (1933)

    1 h 40 min. Sortie : . Aventure, Épouvante-horreur et fantastique.

    Film de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack avec Fay Wray, Robert Armstrong, Bruce Cabot

    On ne présente plus King Kong : la magie révolutionnaire de ses effets spéciaux, le postulat génial de son intrigue novatrice, la modernité de sa mise en scène et de son action (le film paraît plus impressionnant que certaines des daubes actuelles), la beauté tragique de sa relecture de La Belle et la Bête, tout ce qui constitue ce film (et qui l'a rendu culte) ne pouvait que le porter au sommet des cimes du cinéma. Sorti en 1933 et on en parle encore : aucun remake, si ce n'est le plus fidèle (celui de 2005, Peter Jackson ayant rendu un hommage faramineux au travail de Schoedsack et Cooper), ne peut se targuer de lui arriver ne serait-ce qu'à la cheville.
  • L'Homme invisible (1933)

    The Invisible Man

    1 h 11 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et science-fiction.

    Film de James Whale avec Claude Rains, Gloria Stuart, William Harrigan

  • Bande-annonce

    Les Temps modernes (1936)

    Modern Times

    1 h 27 min. Sortie : . Comédie dramatique et muet.

    Film de Charlie Chaplin avec Charlie Chaplin, Paulette Goddard, Henry Bergman

    Parce qu'on retient trop souvent Les Temps modernes pour son premier quart d'heure visionnaire, on oublie de fait que l'oeuvre de Chaplin est bien plus tragique que comique, et qu'il ne tient de rôle drôle qu'entre deux séquences tragiques. Entre la mort du parent, la solitude mélancolique et cette pauvreté qui vous pousse à voler pour manger, on se rend compte, en découvrant Les Temps modernes, que bien plus qu'une comédie sur l'évolution sociétale admise par le Fordisme, ce film révolutionnaire est une parabole passionnante sur une période de crise mondiale qui ne laissa que peu de place à l'innocence d'une relation amoureuse. Et puis, il y a ce sourire qu'on n'oublie pas, qui rappelle finalement que sourire, c'est vivre.
  • Bande-annonce

    Les Aventures de Robin des Bois (1938)

    The Adventures of Robin Hood

    1 h 42 min. Sortie : . Action, aventure et romance.

    Film de Michael Curtiz et William Keighley avec Errol Flynn, Olivia de Havilland, Basil Rathbone

    Ultra spectaculaire, généreux dans ses couleurs aussi variées que ses décors somptueux, Les Aventures de Robin des Bois affiche une fraîcheur constante, un soucis du détail dissimulé à tous les endroits pour qu'éclose de ce divertissement incroyable les moments les plus trépidants, excitants, explosifs. Passionnant, drôle et jusqu'au-boutiste dans ses excès et ses costumes, il mêle ses acteurs investis, charismatiques à cette mise en scène nerveuse, bondissante, aérienne. Sans aucun temps mort, Les Aventures de Robin des Bois a trouvé le parfait équilibre entre tragique, comique, explosif et rafraîchissant. Un superbe divertissement, qui devrait servir de modèles à bien des blockbusters actuels.
  • Bande-annonce

    Le Dictateur (1940)

    The Great Dictator

    2 h 05 min. Sortie : . Comédie dramatique et guerre.

    Film de Charlie Chaplin avec Charlie Chaplin, Jack Oakie, Reginald Gardiner

    Charlie Chaplin, passé du côté du parlant, perd dans les dialogues une partie du génie de son humour d'antan. Certes toujours très bon (c'est Chaplin, en même temps), il se perd ici, à quelques reprises, du côté de l'absurde (voir la scène où l'avion se retourne, finalement pas si éloignée de l'humour des Monty Pythons). C'est lorsqu'il revient à son comique de gestes et de situations, où les mots s'effacent derrière les corps, qu'il redevient prodigieux, et non content d'avoir déjà marqué l'histoire avec ses précédents long-métrages, inscrit Le Dictateur dans la légende, que ce soit par son discours culte ou la personnalité tragi-comique de son ersatz d'Hitler. La scène du globe servirait à imager à n'importe qui ce qui fonctionne le plus dans le film, et parallèlement dans la carrière de l'artiste : espoir, humour, tragédie et maladresse. Le tout mêlé, donne à voir sur une légende inégalable.
  • Dr. Jekyll et Mr. Hyde (1941)

    Dr. Jekyll and Mr. Hyde

    1 h 53 min. Sortie : . Drame, Épouvante-horreur et science-fiction.

    Film de Victor Fleming avec Spencer Tracy, Ingrid Bergman, Lana Turner

  • Johnny, roi des gangsters (1941)

    Johnny Eager

    1 h 47 min. Sortie : . Gangster, film noir et thriller.

    Film de Mervyn LeRoy avec Robert Taylor, Lana Turner, Edward Arnold

  • Bande-annonce

    Gentleman Jim (1942)

    1 h 44 min. Sortie : . Biopic, sport et romance.

    Film de Raoul Walsh avec Errol Flynn, Alexis Smith, Jack Carson

  • Bande-annonce

    La Féline (1942)

    Cat People

    1 h 11 min. Sortie : . Thriller et fantastique.

    Film de Jacques Tourneur avec Simone Simon, Kent Smith, Tom Conway

    Un conte touchant sur les débuts d'un féminisme étouffé par les pulsions d'hommes toxiques et seulement intéressés par l'épanchement de leurs pulsions. Sous la caméra de Jacques Tourneur, Simone Simon court à la tragédie sans seulement réfléchir à s'arrêter, et comme une forcenée qui croirait dur comme fer à son délire, ne saura qu'à la fin si elle est saine d'esprit ou pas. Cette version d'un féminisme éclairé, de cette femme moderne qui doit avoir le choix de coucher avec qui elle veut et d'être la propriétaire de son propre corps, est d'autant plus attristant à voir qu'on se rend compte que la condition de la Femme n'a pas grandement évolué en presque 80 ans. Affligeant, n'est-ce pas?
  • La Légende du grand judo (1943)

    Sugata Sanshirô

    1 h 19 min. Sortie : . Action, aventure et drame.

    Film de Akira Kurosawa avec Denjirô Ôkôchi, Susumu Fujita, Yukiko Todoroki

    La Légende du grand judo, s'il n'est pas essentiel à voir pour un néophyte du cinéma, est indispensable pour tout amateur d'Akira Kurosawa et du cinéma d'époque. Premier film d'un réalisateur légendaire charcuté par l'Etat Nationaliste de l'époque, il faisait déjà part d'une grande maîtrise de la caméra lors des duels et proposait, sans qu'on ne s'y attende, des séquences au lyrisme jurant cruellement avec les erreurs forcées de montage. Du fantastique affrontement dans le dojo au combat à mort dans les hautes herbes, remuées par le vent comme seul Kurosawa savait les filmer, de l'affrontement pour l'honneur au simple règlement de compte entre hommes, de grands moments de bravoure et de dépassement de soi vous attendront dans ce premier film qui, s'il n'avait pas été massacré à l'époque de sa sortie, aurait compté parmi les incontournables de son genre.
  • Bande-annonce

    Gilda (1946)

    1 h 50 min. Sortie : . Comédie dramatique et film noir.

    Film de Charles Vidor avec Rita Hayworth, Glenn Ford, George MacReady

    Superbe histoire d'une femme vouée à faire les mauvais choix, et qui se laisse dominer par les hommes comme une servante qui accepte l'inacceptable.
  • Bande-annonce

    Le petit soldat (1947)

    10 min. Sortie : 1947. Animation.

    Court-métrage d'animation de Paul Grimault

  • Bande-annonce

    Winchester 73 (1950)

    Winchester '73

    1 h 32 min. Sortie : . Western.

    Film de Anthony Mann avec James Stewart, Shelley Winters, Dan Duryea

  • Bande-annonce

    Rashômon (1950)

    1 h 28 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de Akira Kurosawa avec Toshirō Mifune, Machiko Kyô, Masayuki Mori

  • Bande-annonce

    Le Gouffre aux chimères (1951)

    Ace in the Hole

    1 h 46 min. Sortie : . Drame, film noir et comédie.

    Film de Billy Wilder avec Kirk Douglas, Jan Sterling, Robert Arthur

  • Bande-annonce

    Le Jour où la Terre s'arrêta (1951)

    The Day the Earth Stood Still

    1 h 32 min. Sortie : . Drame, science-fiction et thriller.

    Film de Robert Wise avec Michael Rennie, Patricia Neal, Hugh Marlowe

  • Bande-annonce

    Convoi de femmes (1951)

    Westward the Women

    1 h 58 min. Sortie : . Western et drame.

    Film de William A. Wellman avec Robert Taylor, Denise Darcel, Hope Emerson

  • Bande-annonce

    Le train sifflera trois fois (1952)

    High Noon

    1 h 21 min. Sortie : . Western et drame.

    Film de Fred Zinnemann avec Gary Cooper, Thomas Mitchell, Lloyd Bridges

  • Bande-annonce

    Tant qu'il y aura des hommes (1953)

    From Here to Eternity

    1 h 58 min. Sortie : . Drame, romance et guerre.

    Film de Fred Zinnemann avec Burt Lancaster, Montgomery Clift, Deborah Kerr

  • Bande-annonce

    Le Monstre des temps perdus (1953)

    The Beast from 20 000 Fathoms

    1 h 20 min. Sortie : . Fantastique.

    Film de Eugène Lourié avec Paul Hubschmid, Paula Raymond, Cecil Kellaway

  • Bande-annonce

    L'Équipée sauvage (1953)

    The Wild One

    1 h 19 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de László Benedek avec Marlon Brando, Mary Murphy, Robert Keith

  • Bande-annonce

    Les Sept Samouraïs (1954)

    Shichinin no samurai

    3 h 27 min. Sortie : . Arts martiaux, aventure, drame et action.

    Film de Akira Kurosawa avec Toshirō Mifune, Takashi Shimura, Keiko Tsushima

  • Bande-annonce

    Le crime était presque parfait (1954)

    Dial M for Murder

    1 h 45 min. Sortie : . Policier et thriller.

    Film de Alfred Hitchcock avec Ray Milland, Grace Kelly, Robert Cummings