Toi, je t'aime pas !

Avatar Toch12 Liste de

32 séries

par Toch12

CETTE LISTE CONTIENT DES SPOILS...Comme ça, vous êtes prevenus.

Dans chaque série, enfin dans presque toutes, il y a un ou plusieurs personnages que l'on ne peut pas voir en peinture. Voici ceux que je ne peux pas saquer et pourquoi.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • Bande-annonce

    How I Met Your Mother (2005)

    25 min. Première diffusion : . 9 saisons. Comédie et romance.

    Série de Carter Bays et Craig Thomas avec Josh Radnor, Alyson Hannigan, Cobie Smulders

    LILY : C'est le pire personnage.

    - Elle n'a pas dit à Marshall qu'elle avait posé sa candidature pour le stage d'art à San Francisco et ne lui a pas dit non plus qu'elle y avait été acceptée et qu'elle allait s'y rendre avant le TOUT DERNIER MOMENT.

    - Elle est revenue de SF en faisant comme si de rien était. Pas d'excuses envers Ted, Barney et Robin alors qu'ils sont ses meilleurs amis et qu'elle les a ignoré pendant trois mois. Mais dès qu'elle revient, elle s'attend à pouvoir normalement réintégrer leur vie pour ensuite oser être offensée quand Ted la traite de "grinch" alors qu'elle le méritait. Elle s'imaginait également immédiatement reprendre sa relation avec Marshall et a même tenté de faire du sabotage quand il voulait passer à autre chose (on se souvient tous de Chloé la folle). Elle a pas arrêté de faire la victime une fois revenue à NY.

    - Elle a dépensé un tas d'argent que ni elle ni Marshall avaient pour s'acheter des fringues de luxe et ils se sont retrouvés dans les dettes jusqu'au cou alors qu'ils cherchaient à s'acheter une maison et elle a encore une fois laissé Marshall dans l'ignorance au lieu de lui dire la vérité. Pire encore, elle a été jusqu'à le convaincre d'accepter un job qu'il détestait et qui allait à l'encontre de ses principes juste parce que ça payait bien. Ensuite, quand il a été mis au courant des dettes, elle a osé râler quand il a voulu qu'elle revende ses affaires. Plus égoïste, tu meurs.

    - Quand Ted a réussi à lui obtenir un job dans l'entreprise où il bossait, elle a mis en danger sa carrière mais aussi celle de Ted juste parce qu'elle trouvait que leur patron était méchant. Du coup qu'est-ce qu'elle a fait ? Elle lui a volé sa balle de baseball pour le punir comme si il était un de ses élèves de 5 ans et se justifie en disant que c'est sa manière de faire la justice. D'ailleurs elle agit tout le temps comme si il était normal de se comporter comme une institutrice dans toutes les situations. Et est-ce qu'elle en avait quelque chose à faire que Ted risquait gros dans cette histoire ? Evidemment que non !

    - Elle a saboté plein de relations amoureuses de Ted juste parce qu'elle n'arrivait pas à imaginer aucune de ces filles dans SA vie future (son petit test du porche). C'est absolument dégueulasse et égoïste. C'est quelle genre d'amie, ça ?
  • Bande-annonce

    Dexter (2006)

    1 h. Première diffusion : . 8 saisons. Thriller, policier et drame.

    Série de James Manos Jr avec Michael C. Hall, Jennifer Carpenter, James Remar

    LAGUERTA : Une pétasse égoïste, narcissique et manipulatrice. Elle se pense supérieure aux autres et vers le début elle traite Deb super mal juste parce qu'elle se sent menacée par elle et qu'elle veut être la seule femme compétente de son boulot.

    RITA : ce qu'elle est chiante ! Arrête un peu de te plaindre et d'être aussi naïve, rohhh.

    MIGUEL : worst bad guy EVER. Il a gaché toute une saison. C'était un vrai con inintéressant que l'on rêvait tous de voir crever. Heureusement ça a eu lieu (je vous rends limite service avec ce spoil, pour ceux qui n'ont pas encore commencé la série, vous allez avoir envie de voir Miguel clamser dès ses premières apparitions donc voilà, je vous le dit, ça va arriver).

    LUMEN : on débarque, on profite de Dexter et on n'en fait qu'à sa tête puis on s'en va quand il nous a aidé à faire ce que l'on aurait pas su faire par nous même. Et si ça le détruit (alors que le type ressent jamais rien), bah tant pis, rien à foutre, on se barre quand même.
  • Bande-annonce

    Pretty Little Liars (2010)

    45 min. Première diffusion : . 6 saisons. Drame et thriller.

    Série de I. Marlene King avec Troian Bellisario, Lucy Hale, Ashley Benson

    EMILY : Arrête un peu de chialer, merde.

    ARIA : On a compris que tu étais mâture pour ton âge, pas besoin de nous le rappeler à chaque épisode.
  • Bande-annonce

    Suits : Avocats sur mesure (2011)

    Suits

    45 min. Première diffusion : . 9 saisons. Comédie et drame.

    Série de Aaron Korsh avec Gabriel Macht, Patrick J. Adams, Sarah Rafferty

    RACHEL : n'ayant pas encore vu la suite, je me base uniquement sur la première saison pour dire que Rachel me gave fortement. Pendant tout un temps elle s'en fout de Mike mais dès qu'il se met avec quelqu'un d'autre, là ça va plus et elle se met soudainement à s'intéresser à lui. Ben voyons.


    Saison 2 : Je suis au 2x07 et Rachel m'énerve beaucoup moins qu'avant. Il est possible qu'elle soit enlevée de la liste un de ces jours.
  • Bande-annonce

    Queer as Folk (US) (2000)

    1 h. Première diffusion : . 5 saisons. Comédie et drame.

    Série de Russell T. Davies, Ron Cowen et Daniel Lipman avec Gale Harold, Hal Sparks, Randy Harrison

    JUSTIN : Justin, ou le gars dont on arrive jamais à se débarrasser. C'est bien simple, il est partout, tout le temps et moi sa présence me saoule autant qu'elle saoule à Michael au début de la série. En plus, une partie de moi a toujours voulu voir Brian et Michael se mettre ensemble.

    MAJ : J'ai fini la première saison et Justin m'insupporte un peu moins. Mais il reste toujours super cu-cul.
  • Bande-annonce

    Suburgatory (2011)

    25 min. Première diffusion : . 2 saisons. Comédie.

    Série de Emily Kapnek avec Jane Levy, Jeremy Sisto, Carly Chaikin

    TESSA : Tessa, c'est la fille qui se croit trop intello et trop spéciale parce qu'elle écoute des groupes que personne connaît et qui du coup croit être trop bien pour les gens du trou paumé où elle habite. Chaque épisode, on a droit à son numéro du " Ils sont tous cons et superficiels, George (parce que oui, l'appeller papa c'est trop basique) je veux retourner à New York ". En gros, Tessa est vraiment la connasse prétentieuse par excellence.

    LISA : Elle me met mal à l'aise, pas vous ? Je cringe à chacune de ses scènes ou presque. Puis elle a toujours des réactions avec lesquelles je ne suis pas d'accord.
  • Bande-annonce

    Glee (2009)

    45 min. Première diffusion : . 6 saisons. Comédie et drame.

    Série de Ian Brennan, Ryan Murphy et Brad Falchuk avec Lea Michele, Chris Colfer, Darren Criss

    WILL (a.k.a Mr.Schue) :

    - Il est malaisant (son rap, ses chansons "sexy", la fois où il a essayé de twerker).
    - Il en fait souvent qu'à sa tête et quand il écoute ses élèves, c'est la plupart du temps parce qu'il sait que ça pourrait être bénéfique à sa vie personnelle.
    - C'est pas le bon prof que l'on essaie de nous vendre...Il a noté toutes les copies de ses élèves en étant bourré et il est arrivé le lendemain à l'école avec la gueule de bois. Sans oublier que dans le pilot, il a forcé Finn à rejoindre le Glee Club en lui faisant du chantage après avoir glissé de la marijuana dans son casier.
    - Il fait toujours le sage avec sa psychologie de comptoir pour aider ses élèves mais sa propre vie est un désastre la plupart du temps.
    - Il a trompé Emma deux fois dans la saison 1. Oui, ça doit être compliqué d'être en couple avec une femme qui n'a encore jamais couché avec personne à 30 ans mais il savait très bien dans quoi il s'embarquait, on ne l'a pas forcé.
    - Ses élèves sont ses meilleurs (et ses seuls) amis. Toute sa vie sociale repose sur eux. C'est pathétique.
    - Il chante parfois des chansons sexuellement chargées avec ses élèves comme Toxic ou Blurred Lines (chanson qui, en plus, est sexiste) en croyant que c'est normal.

    MERCEDES :

    - Elle se reposait trop sur ses lauriers et pensait en plus être en droit d'avoir les mêmes avantages que Rachel sous prétexte qu'elle croyait avoir autant de talent qu'elle. Bitch, where ? Rachel se vantait constamment mais pouvait se le permettre car elle voulait le succès et se donnait les moyens de l'obtenir en bossant à fond depuis son plus jeune âge. Rachel s'entraînait tout le temps, améliorait ses compétences, écrivait des chansons...Certes, ça paraissait parfois injuste qu'elle soit toujours sur le devant de la scène mais elle le méritait car elle n'avait pas juste des rêves, elle faisait tout pour qu'ils se réalisent, à l'inverse de Mercedes qui s'attendait à ce que tout lui soit donné juste parce qu'elle avait une voix puissante. Elle ne tenait pas le coup lors des entraînements de danse, elle arrivait parfois en retard, n'était pas versatile (elle chantait toujours le même genre de choses alors que les autres vedettes de la chorale chantaient de tout et prenaient des risques), croyait être trop bonne pour prendre la peine de s'entraîner avant un solo et pétait un câble quand on lui reprochait quelque chose mais à côté de ça elle pensait mériter les solos et les premiers rôles des comédies musicales.
  • Bande-annonce

    Gossip Girl (2007)

    45 min. Première diffusion : . 6 saisons. Drame.

    Série de Josh Schwartz et Stephanie Savage avec Blake Lively, Leighton Meester, Penn Badgley

    JENNY : Elle n'a rien d'autre à faire de sa vie que de toujours essayer de foutre celle des autres en l'air ? Faut croire que non. Au début elle est encore chouette mais tout bascule au milieu de la saison 1, soit dès le moment où elle se croit capable de surpasser Blair en lui "volant sa vie". Une fois qu'elle fait officiellement partie de l'élite, son horripilance ne fait que se multiplier à chaque épisode. Au final, la voir partir (après avoir encore bien foutu sa merde, bien sûr) était un grand soulagement.

    DAN : dans la première saison c'était mon personnage préféré mais une fois qu'il est devenu riche, tout ce qui faisait de lui quelqu'un de bien a disparu. Il était différent puis il est devenu comme les autres, le tout en refusant de l'admettre pendant un bon moment, ce qui fait de lui un personnage encore pire finalement parce que les autres ont tous un comportement imbuvable mais c'est pleinement assumé au moins (enfin, presque). On peut rajouter à tout ça le fait qu'il soit complètement taré (ceux qui ont vu toute la série savent de quoi je parle).

    SERENA : Parce que quoi qu'il se passe, il faut toujours qu'elle ramène ça à elle. Elle passe également son temps à prendre des décisions foireuses et à faire ce qu'on lui dit de ne pas faire. Comme pour Dan et Jenny, Serena est pourtant un personnage assez cool au début mais comme à peu près tout ce qui se rapporte à GG, ça a vite dégénéré...
  • Bande-annonce

    Ja'mie: Private School Girl (2013)

    30 min. Première diffusion : . 1 saison. Comédie.

    Série de Chris Lilley avec Chris Lilley

    JA'MIE : tout ce qu'elle est, fait ou dit me dégoûte. En même temps, c'est clairement le but, faut dire.
  • Bande-annonce

    2 Broke Girls (2011)

    25 min. Première diffusion : . 6 saisons. Comédie.

    Série de Michael Patrick King et Whitney Cummings avec Kat Dennings, Beth Behrs, Matthew Moy

    MAX : Tout le monde l'adore mais moi je la supporte très difficilement, à un tel point que j'envisage d'arrêter la série. Elle ne me fait vraiment pas rire du tout. J'ai même tendance à la trouver malaisante.

    CAROLINE : Les deux premières saisons, je n'avais rien contre elle. Mais à un moment donné, son égocentrisme et sa voix stridente me gonflent. Puis ça va, on a compris qu'elle était riche et qu'elle a du mal à accepter sa nouvelle vie. Au début, c'était normal mais une fois arrivé à la saison 3, ça devient lourd : trois ans plus tard, il est temps qu'elle se fasse à l'idée, non ? T'es pauvre, meuf, c'est comme ça.
  • Bande-annonce

    Desperate Housewives (2004)

    45 min. Première diffusion : . 8 saisons. Comédie, drame et soap.

    Série de Marc Cherry avec Teri Hatcher, Felicity Huffman, Marcia Cross

    SUSAN : Susan est gaffeuse, nunuche, pleurnicheuse, maladroite, se mêle toujours de ce qui ne la regarde pas, veut être amie avec tout le monde tout en étant une gamine égocentrique et parfois égoïste. En gros, je la supporte difficilement.

    LYNETTE : J'ai des hauts et des bas vis à vis de ce que je pense d'elle. Parfois, elle peut être super. Mais cinq minutes après, je me remets à penser à la façon ignoble dont elle traîte constamment Tom (qui attention, n'est pas tout blanc non plus, il a quand même fait pas mal de merdes lui aussi).
  • Bande-annonce

    Daria (1997)

    25 min. Première diffusion : . 5 saisons. Comédie et animation.

    Dessin animé de Glenn Eichler et Susie Lewis avec Tracy Grandstaff, Wendy Hoopes, Julian Rebolledo

    DARIA : Ses répliques cinglantes et bourrées de sarcasme sont ce qui nous fait adorer le dessin animé mais quand on y regarde de plus près, Daria est une vraie connasse prétentieuse à souhait qui est méchante et mauvaise 80% du temps. Ok, c'est son moyen de protection car elle a clairement un mal être mais bon, est-ce que ça excuse vraiment tout ? Je préfère de loin Jane (d'ailleurs Daria la traite souvent comme de la merde et va en plus lui piquer son mec, je dis ça, je dis rien).

    JACK : Parce qu'on a juste envie de le baffer pour qu'il se réveille et arrête d'être complètement à côté de la plaque.

    HELEN : En fait, Daria est un dessin animé où j'adore détester quasiment tous les personnages.

    QUINN : Pour des raisons évidentes.

    SANDY : Les moments Sandy vs Quinn sont les seuls moments où j'apprécie plus ou moins Quinn. Sandy est une vraie pétasse qui pue la jalousie, le genre que l'on a tous connu à un moment donné de nos études.
  • Bande-annonce

    Arrow (2012)

    45 min. Première diffusion : . 6 saisons. Action, aventure, policier, drame et science-fiction.

    Série de Greg Berlanti, David Nutter et Andrew Kreisberg avec Stephen Amell, David Ramsey, Emily Bett Rickards

    LAUREL : En plus d'être stéréotypé (mais bon, on ne va pas se mentir, c'est le cas de tous les personnages d'Arrow), le personnage de Laurel est vraiment très agaçant. Elle se plaint tout le temps, elle est capricieuse, jalouse mais bon comme elle est belle c'est pas grave, tout le monde tombe sous son charme quand même, puis, comme elle est à deux doigts de mourir dans chaque épisode, quand on lui en veut, ça ne peut jamais durer longtemps. Il lui a également fallu un temps monstre pour capter qu'Arrow était Oliver malgré le fait qu'elle se l'est tapé durant un bout de temps mais non, elle le reconnaît pas quand même. Puis bon, sa capuche ne suffit clairement pas à cacher son visage (et il lui aura fallu un an avant d'enfin se dire que le masque finalement c'est pas dégueu comme idée pour passer incognito, merci Barry Allen).

    FELICITY : Je l'adorais au début quand elle n'était que la sidekick d'Oliver car elle était marrante et cute mais dès que les choses se sont concrétisées entre elle et Oliver, la série est devenue le Destin de Lisa avec des super héros..Et c'est de sa faute. Olicity a ruiné son personnage et la série.
  • Bande-annonce

    Freaks and Geeks (1999)

    45 min. Première diffusion : . 1 saison. Comédie et drame.

    Série de Paul Feig avec Linda Cardellini, John Francis Daley, James Franco

    LINDSAY : Lindsay est coincée, nunuche, essaye bien trop fort d'être cool et a tendance à toujours casser le délire chaque fois qu'un truc se passe. En bref, elle est super chiante et il n'y a pas un épisode où j'arrive à l'apprécier.

    -EDIT-

    J'ai écrit cela quand je n'avais pas encore fini la série. Je peux maintenant dire que finalement, Lindsay a quelques bons moments et je l'ai plus ou moins apprécié dans les derniers épisodes. Mais dans l'ensemble, je l'aime pas et ça ne changera jamais, je pense.
  • Bande-annonce

    Les Frères Scott (2003)

    One Tree Hill

    45 min. Première diffusion : . 9 saisons. Drame.

    Série de Mark Schwahn avec Chad Michael Murray, James Lafferty, Bethany Joy Lenz

    PEYTON : Parce qu'on nous fait passer Peyton pour la pauvre petite fille parfaite à qui il arrive toujours des trucs pas cools alors qu'en fait elle n'est jamais la dernière lorsqu'il s'agit de se comporter comme une garce. Et la manière dont les scénaristes font tout pour que l'on ait constamment de la peine pour elle quoi qu'il arrive a le don de m'agacer. Nathan la calculait pas quand ils étaient ensemble, elle a perdu sa mère biologique puis sa mère adoptive, elle devait toujours voir l'homme de sa vie filer le parfait amour avec d'autres (jusqu'à ce qu'elle foute la merde, bien entendu), sa meilleure amie a fait une sex tape avec son ex quand ils étaient encore ensemble (on sait très bien que les scénaristes ont fait ça pour excuser le fait que Peyton s'est tapé Lucas quand il était avec Brooke), elle croit retrouver son demi frère mais oops, pas de bol, c'est un dingue aux intentions malsaines et ainsi de suite, parce que je vais pas non plus parler de tous les problèmes qu'elle a eu à affronter sinon y en a pour 4 heures. On l'aura compris, Peyton n'a pas de chance.

    Ah oui : Lucas aurait carrément pu être dans cette liste lui aussi mais il me dégoûte tellement que je n'ai même pas le courage de me mettre à expliquer pourquoi parce que je serai sans déconner capable de faire une dissert sur le sujet puisque son personnage me révolte depuis mes six ans. Les Frères Scott, c'est vraiment LA série qui fait passer les gros connards pour des gens biens.
  • Bande-annonce

    Sex and the City (1998)

    30 min. Première diffusion : . 6 saisons. Comédie.

    Série de Darren Star avec Geri Halliwell, Sarah Michelle Gellar, Sarah Jessica Parker

    BIG : Je n'ai vu que la première saison pour l'instant mais jusqu'à maintenant, Big ne fait que se comporter comme un goujat, en plus d'être chiant à mourir.

    MIRANDA : Je ne suis jamais d'accord avec rien de ce qu'elle dit, pense ou fait. En plus de ça, je trouve personellement que son personnage est trop fade. Si elle était pas là, y aurait pas grande différence au fond.


    Je tiens quand même à dire que même si Carrie ne fait pas partie de cette liste pour l'instant, je ne l'aime quand même pas, c'est juste qu'elle n'y est pas car je la tolère un peu plus que Big et Miranda. Mais je la trouve extrêmement égoïste.
  • Bande-annonce

    Murder (2014)

    How to Get Away with Murder

    45 min. Première diffusion : . 4 saisons. Thriller, policier et drame.

    Série de Peter Nowalk avec Viola Davis, Billy Brown, Jack Falahee

    MICHAELA : c'est le personnage le plus agaçant de la série. Elle s'améliore un peu au fur et à mesure mais ça suffit pas, je la déteste toujours.
  • Newport Beach (2003)

    The O.C.

    45 min. Première diffusion : . 4 saisons. Drame.

    Série de Josh Schwartz avec Benjamin McKenzie, Mischa Barton, Adam Brody

    MARISSA : Marissa fait sa rebelle à deux balles, se plaint tout le temps, est égoïste, passe son temps à faire des scandales tout en étant en plus naïve, ingrate, complètement paumée et parfois même un peu déséquilibrée. Sans parler du fait qu'elle ne peut jamais s'empêcher de laisser entrer dans sa vie des gens qui au final, ne feront que la lui gâcher (mais que elle-même gâchait celle de Ryan, soyons honnêtes). Mais bon, à côté de ça, sa mère est plus concentrée sur le fait de se taper tous les blindés de Newport que sur le fait de l'éduquer correctement et son père est un escroc pathétique qui passe son temps à fuir chaque fois qu'un problème se présente. Alors, oui, elle a des circonstances atténuantes mais en attendant, il faut quand même faire de gros efforts pour la supporter, bien qu'elle puisse parfois faire de la peine.

    VOLCHOK : la pourriture qui nous a enlevé Marissa. Ok, je la portais pas dans mon coeur mais sa présence était essentielle, même si sa mort a permis au personnage de Taylor, que j'adore, de prendre l'importance qu'il méritait.

    JOHNNY : comme Miguel dans Dexter, il nous a pourri la saison dans laquelle il était. Les moments les plus chiants de la série ont eu lieu lors de sa storyline et sa présence s'est beaucoup trop éternisée, je trouve que l'histoire entre lui et Marissa aurait pu être beaucoup plus vite liquidée, le coup du fauteuil roulant, c'était vraiment barbant, ça aurait peut-être pu être évité. En bref, j'étais contente de sa mort car ça nous a enfin permis de passer à autre chose et il était temps !
  • Bande-annonce

    Grey's Anatomy (2005)

    45 min. Première diffusion : . 15 saisons. Drame et soap.

    Série de Shonda Rhimes avec Ellen Pompeo, Patrick Dempsey, Sandra Oh

    MEREDITH : Meredith a eu une enfance difficile qui fait d'elle quelqu'un que l'on est toujours censé plaindre. Meredith plaît au beau mec qui a tout réussi. Meredith a une mère qui se trouve être la plus grande chirurgienne du monde. Meredith est elle aussi très douée quand il s'agit de médecine. Meredith est égocentrique et névrosée. Meredith refuse qu'on l'aime. Meredith a une soeur qu'elle ne fait que rejeter. Meredith a failli mourir au moins 5 fois mais elle survit à toutes les catastrophes. Meredith est pleine de cinéma. Bref, Meredith est horripilante.
  • Bande-annonce

    Shameless (US) (2011)

    1 h. Première diffusion : . 8 saisons. Comédie et drame.

    Série de Paul Abbott avec William H. Macy, Emmy Rossum, Cameron Monaghan

    DEBBIE : comme beaucoup, j'ai d'abord bien aimé Debbie durant les trois premières saisons avant de la détester par la suite, soit dès qu'elle est devenue une grosse conne ingrate et déterminée à prouver qu'elle a grandi coûte que coûte.


    Shameless a aussi eu son lot de personnages secondaires horripilants comme Karen, Mandy (elle est aimée du public mais j'ai jamais compris pourquoi), Kassidy, Monica, Dominique, Sean, Gus et un tas d'autres mais s'il fallait tous les lister, cette liste serait encore plus brouillon qu'elle ne l'est déjà.
  • Empire (2014)

    45 min. Première diffusion : . 3 saisons. Drame.

    Série de Lee Daniels avec Terrence Howard, Bryshere Gray, Jussie Smollett

    LUCIOUS : Je le déteste mais je l'adore en même temps. Parce que c'est quand même un putain de personnage. Il a beau traiter sa famille comme de la merde et être vraiment prêt à tout, c'est quand même un gars qui a eu une enfance extrêmement difficile et qui non seulement a réussi à s'en sortir mais a en plus réussi à créer un empire en partant de rien, c'est admirable. Puis il est tellement over the top. Sans lui la série ne vaut pas la peine d'être regardée, même si on sait tous que la vraie star est queen Cookie. Mais bon, quand même.

    ANIKA : Tous ceux qui regardent Empire seront très probablement de mon avis puisqu'à peu près tout le monde déteste Anika alors ai-je vraiment besoin de m'étendre sur le sujet ?
  • Bande-annonce

    Grace et Frankie (2015)

    30 min. Première diffusion : . 1 saison. Comédie et drame.

    Série de Howard J. Morris et Marta Kauffman avec Jane Fonda, Lily Tomlin, Sam Waterston

    BRIANNA : Grace et Frankie ont chacune deux enfants. Et celle qui est fort mise en avant est comme par hasard celle que je ne peux pas saquer. Je n'accroche pas du tout à la personnalité de Brianna, à ce qu'elle dit et à sa manière de réagir aux choses. Ce qui est dingue, c'est qu'elle est le personnage favori du public après le duo Grace/Frankie. Donc pour le coup, ne pas l'aimer du tout est une grosse unpopular opinion.
  • Bande-annonce

    Haters Back Off (2016)

    30 min. Première diffusion : . 2 saisons. Comédie.

    Série de Gigi McCreery, Perry Rein et Colleen Ballinger-Evans avec Colleen Ballinger-Evans, Angela Kinsey, Steve Little

    MIRANDA : En gros, Miranda c'est Rachel Berry sans talent et avec des comportements plus glauques.
  • Bande-annonce

    Entourage (2004)

    30 min. Première diffusion : . 8 saisons. Comédie et drame.

    Série de Doug Ellin avec Adrian Grenier, Kevin Connolly, Jeremy Piven

    SCOTT : On avait pas besoin de lui ! La bande de potes d'Entourage est l'une de mes préférées toutes séries confondues. Donc voir débarquer un nouveau type, qui en plus est un vrai tocard, dans la bande au dernier moment, ça ne m'a pas plu du tout ! La série n'était plus au top vers la fin mais voir la dynamique du groupe gâchée par l'arrivée de Scott m'a vraiment énervé.
  • Bande-annonce

    Skam (2015)

    35 min. Première diffusion : . 3 saisons. Drame.

    Série de Julie Andem avec Marlon Langeland, Carl Martin Eggesbø, Herman Tømmeraas

    EMMA : Elle a pas arrêté d'essayer de s'interposer entre Even et Isak et a à moitié forcé Isak à faire son coming out comme si c'était la chose la plus facile au monde. En plus, elle te lâche des phrases de débile ignorante comme le fameux "J'aime bien les gays, ils sont marrants." Elle ne comprend rien à rien, c'est une vraie conne. En plus, elle s'est toujours considérée comme une victime en acceptant les excuses d'Isak quand il s'était servi d'elle. Mais elle, on attend toujours ses excuses pour la manière douteuse dont elle a géré les choses.
  • Bande-annonce

    UnREAL (2015)

    45 min. Première diffusion : . 4 saisons. Drame.

    Série de Marti Noxon et Sarah Gertrude Shapiro avec Shiri Appleby, Constance Zimmer, Craig Bierko

    RACHEL : On est supposés se sentir désolés pour elle parce qu'elle en a vu de toutes les couleurs mais son personnage m'horripile tellement que je n'arrive pas à ressentir la moindre compassion. Par contre, Shiri Appleby est géniale dans ce rôle.
  • Bande-annonce

    You (2018)

    45 min. Première diffusion : . 2 saisons. Policier, drame et thriller.

    Série de Sera Gamble et Greg Berlanti avec Penn Badgley, Elizabeth Lail, Shay Mitchell

    BECK : Beck n'est pas une bonne personne. C'est d'ailleurs ce qui rend la série si intéressante. Elle ne sait pas qui elle est ni ce qu'elle veut et enchaîne les comportements détestables. Elle ment au sujet de son père en faisant croire qu'il est mort et en écrivant là-dessus mais n'hésite pas à vivre avec son argent, c'est une grosse flemmarde quand il s'agit d'écrire (on se souvient tous du "penser à écrire est pareil qu'écrire"), c'est une basic bitch, elle faisait n'importe quoi vers le moment où elle travaillait à la librairie en ne respectant pas le fait que là-bas Joe était son patron et point barre, elle ne s'entoure que de gens complètement stupides et superficiels (Peach et ses autres amies), elle ne fait que de terribles choix quand il s'agit de ses relations (sortir avec des types comme Benji et Joe ? Girl, don't). Mais le pire, c'est évidemment son infidélité et la manière dont elle a réagi quand Joe a commencé à soupçonner qu'elle se tapait leur thérapeute. Quand Joe a commencé à la suivre (bon c'était problématique, certes) et à la confronter sur le sujet, elle a ni avoué ni nié, ça a été plus loin que ça. Non seulement elle a nié la tromperie, mais EN PLUS, elle a réagi comme si il était taré d'oser penser ça (Joe est taré, certes, mais à ce moment-là elle ne le savait pas et puis dans ce cas-ci ce n'était pas sa folie, Beck le trompait bel et bien, il avait raison), au point de rompre avec lui pour cette raison en essayant de faire comme si tout était de sa faute à lui. Et ça a été encore plus loin que ça puisque ensuite, quand Joe était avec Karen, elle a ressenti le besoin de redébarquer dans la vie de Joe. Beck est toxique. Elle se nourrit de drame et de problèmes alors qu'elle fait style de vouloir une vie heureuse et normale. Or si elle l'avait eu, elle aurait trouvé le moyen de tout foutre en l'air, c'est certain. Ceux qui ont déjà regardé The O.C, je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi en tout cas je trouve que Beck fait penser à une version plus extrême de Marissa Cooper (aussi présente dans cette liste, plus ou moins pour les mêmes raisons que Beck, justement).

    JOE : Il est inutile de se mettre à expliquer en long et en large tout ce qui ne va pas chez Joe car c'est une évidence. Tous ceux qui regardent la série savent que Joe est horrible. Oui, il a des bons côtés (Paco) mais il ne faut jamais oublier que c'est un stalker et un meurtrier. Il a de sérieux problèmes et ce n'est pas excusable.
  • Bande-annonce

    Tout Le Monde Deteste Chris (2005)

    Everybody Hates Chris

    25 min. Première diffusion : . 4 saisons. Comédie.

    Série de Chris Rock et Ali LeRoi avec Chris Rock, Tyler James Williams, Tichina Arnold

    TONYA : C'est une petite merdeuse qui a 11 ans mais agit constamment comme si elle en avait 6. Elle n'a jamais de bons moments, elle n'est jamais drôle, elle passe juste son temps à faire du chantage, à rapporter et à manipuler ses frères.
  • Bande-annonce

    Community (2009)

    25 min. Première diffusion : . 6 saisons. Comédie.

    Série de Dan Harmon avec Joel McHale, Danny Pudi, Alison Brie

    BRITTA : Elle a de bons moments mais de manière générale, j'ai beaucoup de mal avec elle.
  • Bande-annonce

    Raising Hope (2010)

    25 min. Première diffusion : . 4 saisons. Comédie.

    Série de Gregory Thomas Garcia avec Gary Anthony Williams, Lucas Neff, Martha Plimpton

    MAW-MAW : Pour certains, Maw-Maw est la meilleure partie de la série. J'essaye encore de comprendre pourquoi parce que pour moi, c'est la pire.
  • 1
  • 2