Top 10 des films français sortis en 1936

Avatar coupigny Liste de

10 films

par coupigny

1936... L'année du Front Populaire, des grandes espérances, mais dans un monde de plus en plus hoquetant et dangereux...

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1

    Le Crime de Monsieur Lange (1936)

    1 h 24 min. Sortie : . Comédie dramatique et policier.

    Film de Jean Renoir avec René Lefèvre, Jules Berry, Florelle

    Séances de cinéma (1 salle)
    Des travailleurs créent une coopérative pour sauver leur entreprise après la fuite frauduleuse de leur patron. De l'optimisme et des chansons mais aussi de la souffrance et une mort violente. Renoir et Prévert réunis pour un film trés révélateur de l'époque. Virtuosité de la mise en scène et des dialogues. Et une distribution extrêmement attachante.
  • 2
    Bande-annonce

    Le Roman d'un tricheur (1936)

    1 h 21 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Sacha Guitry avec Sacha Guitry, Marguerite Moreno, Jacqueline Delubac

    Chef d'oeuvre d'humour noir et de cynisme, en contrepoint des grands idéaux du Front populaire. Novateur -pratiquement tout le film est en voix off-, brillant, percutant, cet éloge narquois de la malhonnéteté est à coup sûr le meilleur film du grand Guitry.
  • 3
    Bande-annonce

    La Belle Équipe (1936)

    1 h 41 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Julien Duvivier avec Jean Gabin, Charles Vanel, Raymond Aimos

    Séances de cinéma (1 salle)
    Devenu emblématique du climat Front Populaire, ce film n'en est pas pourtant le reflet exact. Pas de grande action collective mais une solidarité de potes, pas de lutte des classes mais la confrontation à un destin aux allures notamment de femme fatale. Ce film au charme d'une guinguette idéale a eu deux fins: celle des producteurs: optimiste; et celle des auteurs: pessimiste. La seconde est -évidemment- la meilleure.
  • 4

    César (1936)

    2 h 12 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Marcel Pagnol avec Orane Demazis, Andre Fouche, Robert Vattier

    Le troisième volet de la trilogie, cette fois réalisé par Pagnol lui-même. Ca se sent: beaucoup d'extérieurs, des odeurs aussi bien de boulevard que de garrigue, la thématique de la famille avec ses ombres et lumières et le sens trés latin du "comédiante-tragédiante" (voir la mort de Panisse). Raimu monumental, Fresnay admirable.
  • 5

    Les Bas-fonds (1936)

    1 h 30 min. Sortie : . Policier, drame et romance.

    Film de Jean Renoir avec Jean Gabin, Suzy Prim, Louis Jouvet

    Renoir le progressiste adaptant Gorki le socialiste bolchevique: on est bel et bien en 1936 avec cette chronique d'un sous-prolétariat à priori sans avenir, et d'une lente remontée des enfers. Une histoire sombre dont la fin se veut lumineuse. Une distribution touchante dominée par Gabin et Jouvet, aux confrontations savoureuses.
  • 6

    Avec le sourire (1936)

    1 h 38 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Maurice Tourneur avec André Lefaur, Milly Mathis, Marie Glory

    Aussi cynique que le "Roman d'un tricheur", cette fable grinçante et souriante expose l'efficacité d'un individualisme sans vergogne, à mille lieues des occupations d'usine.. Maurice Chevalier -excellent- n'y chante pas l'Internationale mais "Le chapeau de zozo". Et Maurice Tourneur sort tout son talent d'artisan pour fabriquer ce petit bijou.
  • 7

    Faisons un rêve (1936)

    1 h 20 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Sacha Guitry avec Sacha Guitry, Raimu, Michel Simon

    Encore Guitry, mais dans une veine plus classique que celle du "Roman d'un Tricheur". Le mari, la femme et l'amant, mis en situation avec une maestria, une drôlerie, une élégance et une verve inégalables. Ne surtout pas manquer Raimu, irrésistible sans surjeu dans le rôle du cocu.
  • 8

    Le Nouveau Testament (1936)

    1 h 40 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Sacha Guitry avec Sacha Guitry, Jacqueline Delubac, Betty Daussmond

    Et de trois... Ce Guitry-là vaut davantage par son texte que par sa réalisation. Un grand bourgeois fait voler en éclats l'hypocrisie de son entourage. Un regard acide sur les êtres humains, avec toujours cette verve et cette drôlerie qui aide à digérer l'acidité. Guitry trône superbe au milieu de sa troupe de comédiens familiers.
  • 9

    Mayerling (1936)

    1 h 41 min. Sortie : . Drame.

    Film de Anatole Litvak avec Suzy Prim, Charles Boyer, Danielle Darrieux

    Mélodrame historique à la justesse approximative. Charles Boyer au métier sans faille est ici trop peu fragile, Danielle Darrieux toujours touchante est trop peu dirigée. Mais le film fonctionne avec une certaine opulence, sous la houlette d'un Litvak sans génie mais au solide savoir-faire.
  • 10

    Jenny (1936)

    1 h 45 min. Sortie : . Drame.

    Film de Marcel Carné avec Françoise Rosay, Albert Préjean, Lisette Lanvin

    Séances de cinéma (1 salle)
    Le premier long-métrage de Carné. Mélodrame sinon vieilli, en tous cas daté, où Carné montre cependant déjà son sens des ambiances. Françoise Rosay interpréte magistralement le rôle d'une mère confrontée à son propre vieillissement et à l'envol de sa fille involontairement devenue sa rivale.