Top 2017

Avatar OVBC Liste de

22 films

par OVBC

Top des films de plus ou moins 2017 vus en salle en 2017.
Résultats : 22 films vus, on retrouve le haut score de 2014, enfin en ce qui me concerne.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
    Bande-annonce

    Le Jeune Karl Marx (2016)

    Der Junge Karl Marx

    1 h 58 min. Sortie : 2016. Drame, historique et biopic.

    Film de Raoul Peck avec August Diehl, Stefan Konarske, Vicky Krieps

    Ce film raconte le cheminement d'un homme insatisfait de la présentation qui est faite de la condition ouvrière dans le milieu politique ouvrier. Il ne se satisfait pas de belles idées, d'envolées lyriques. Il veut mettre un nom précis sur chaque chose, décortiquer les causes et les effets. Sa rencontre avec Engels sera déterminante pour établir ensemble l'analyse marxiste de la société capitaliste. La force de ce film est aussi de montrer la dimension humaine de ce parcours : on n'y voit que des humains passionnés avançant ensemble vers un même but.

    En voyant "Le jeune Karl Marx" - et les gens qui me connaissent savent que je suis intraitable avec les films en règle général, d'autant plus quand ils sont politiques - j'éprouve aussi une gêne en tant que marxiste d'aller voir un film sur Marx et de l'applaudir, et de le soutenir bec et ongle.
    Le film de Raoul Peck apporte du contenu spontané et une représentation du XIXème. J'estime que c'est très heureux dans le contexte actuel qu'un tel film, et de qualité, existe. Je suis heureux aussi du fait qu'il ne soit pas tomber dans le piège pathétique de filmer et de témoigner de la misère du peuple. C'est un film sur la construction de l'idéologie communiste, pas sur la construction des révoltes pour les révoltes. Il se veut, comme il est dit à un moment, positif dans les luttes, c'est-à-dire l'avenir construit d'une société débarrassée d'une classe minoritaire et parasite, et pas un coup de pied dans la fourmilière pour au final ne jamais concurrencer la bourgeoisie sur son propre terrain : l'économie.

  • 2

    Le Verrou (2016)

    1 h 03 min. Sortie : 2016.

    Documentaire de Hélène Poté et Leila Chaibi

    Témoignages rares de femmes ayant intégré la domination patriarcale au plus profond de leur âme et des pratiques quotidiennes. Certaines en font même une force, d'autres tombent dans d'énièmes impasses pour leur émancipation.
  • 3
    Bande-annonce

    Problemos (2017)

    1 h 25 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Éric Judor avec Éric Judor, Blanche Gardin, Youssef Hajdi

    J'étais parti pour me moquer des décroissants et puis je tombe sur une comédie intelligente où tout le monde en prend pour son grade tout en restant respectueux des opinions.
  • 4
    Bande-annonce

    Get Out (2017)

    1 h 43 min. Sortie : . Thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Jordan Peele avec Daniel Kaluuya, Allison Williams, Catherine Keener

    Horror survival sur fond de racisme ? Pas évident, évident, et pourtant c'est brillant tant ça raconte plein de choses.
  • 5
    Bande-annonce

    Santa & Cie (2017)

    1 h 32 min. Sortie : . Comédie et fantastique.

    Film de Alain Chabat avec Alain Chabat, Golshifteh Farahani, Pio Marmaï

    Ebahi devant la magie, l'intelligence. Le plus beau film de Noël : il utilise les poncifs pour s'en détourner.
    C'est un film plein de recul et qui, à la fois, dégrade le Père Noël et, à la fois, le rend magique. Dégrade dans le sens où il est désublimé. Il y a ce jeu entre l'enchantement et la réalité du monde qui me plaît beaucoup et qui est un concept porteur et exportateur.
  • 6
    Bande-annonce

    Happy End (2017)

    1 h 48 min. Sortie : . Drame.

    Film de Michael Haneke avec Isabelle Huppert, Toby Jones, Mathieu Kassovitz

    Film d'Haneke compilatoire encore moins marqué par le genre emprunté que d'habitude (plus Seidl que Haneke ?). Cela se boit comme un petit lait caillé. C'est toujours un plaisir de voir la décadence, la mollesse et le suicide gagner l'esprit de la haute bourgeoisie vivant enfermée dans ses couloirs feutrés.
  • 7
    Bande-annonce

    Yo decido

    Yo Decido

    Documentaire

    Le principal que je défends est là : la rue reprend ses droits. J'appelle à sortir de l'ornière de la résistance. Il faut attaquer. En tous cas, le documentaire est un beau canevas de la logique de la lutte.
  • 8
    Bande-annonce

    Le Disciple (2016)

    (M)uchenik

    1 h 58 min. Sortie : . Drame.

    Film de Kirill Serebrennikov avec Pyotr Skvortsov, Viktoriya Isakova, Yuliya Aug

    2 heures de parcours initiatiques au travers de citations bibliques remises en cause ou illustrées par le délire de toute une société. On aime ou pas. C'est pas essentiel, c'est... propédeutique.


  • 9
    Bande-annonce

    Grave (2017)

    1 h 39 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Julia Ducournau avec Garance Marillier, Ella Rumpf, Rabah Naït Oufella

    Grosse surprise sur de nombreux plans. Réalisation, photo, musique, sujet, traitement des corps. Une nouvelle héroïne ?
  • 10
    Bande-annonce

    Faute d'amour (2017)

    Nelyubov

    2 h 07 min. Sortie : . Drame.

    Film de Andrei Zvyagintsev avec Maryana Spivak, Aleksey Rozin, Matvey Novikov

    Après Elena, Zviaguintsev signe un film plus pragmatique que ce qu'il faisait à ses débuts, plus... mystico-prosaïques. Déconcertant quand on connaît son oeuvre mais invitant et bien amené. Les personnages continuent leur portrait passé l'heure de film. Le reste est une énorme quête - fan d'urbex ? Recommandation.
  • 11
    Bande-annonce

    Barbara (2017)

    1 h 37 min. Sortie : . Drame.

    Film de Mathieu Amalric avec Jeanne Balibar, Mathieu Amalric, Vincent Peirani

    Un réalisateur pris dans les affres de sa dévotion pour l'artiste ? On a l'habitude des films émotionnels, a-narratifs et baroques d'Amalric mais ça laisse à distance comme toujours. Reste que... Barbara laissait elle-même le monde à distance, et que la seule manière de la sonder, c'était justement de parcourir les interstices entre sa vie privée et sa vie artistique. Cela manque de s'assumer quand même.
  • 12
    Bande-annonce

    Laissez bronzer les cadavres (2017)

    1 h 32 min. Sortie : . Gangster et action.

    Film de Hélène Cattet et Bruno Forzani avec Elina Löwensohn, Marine Sainsily, Stephane Ferrara

    Quand je vois ça, j'ai envie de dire merci, merci pour ma cinéphilie, merci pour l'audace du genre, merci pour Bernie, pour Ennio, pour Gilles Vranckx (dessinateur des trois affiches), merci de conserver une équipe qui marche et une méthode que nul autre n'a (par exemple, de filmer les acteurs selon le cadre et non l'inverse). Je défends les films qui ont une idée, un plan. Même si ici cela reste esthétique. La fusillade au milieu du film, avec les temps resserrés, qui vont, qui viennent, elle tend le film. Puis il se re-détend. Bref, je suis gêné par des trucs. Mais ce sont des trucs, et jamais, ô grand jamais je ne dirai lesquels, parce que c'est merci qu'il faut ressentir. Au diable la cougar Tarantino, vive les 70's.

    Vu en AVP en présence des deux réalisateurs et du monteur - montage qui n'est pas négligeable encore une fois ici.

    Pour moi, ça ne se voit qu'au cinéma. ça n'a pas trop d'intérêt sur un écran moindre. ce sont aussi des cinéastes qui pensent d'abord le bruit, puis après l'image. C'est dire l'importance de la salle. C'est vraiment une pièce de cinéphile.
  • 13
    Bande-annonce

    T2 Trainspotting (2017)

    1 h 57 min. Sortie : . Drame.

    Film de Danny Boyle avec Ewan McGregor, Ewen Bremner, Jonny Lee Miller

    Grosse complaisance mais le film est suffisant. Il répond en bien des points à ses objectifs, sans être prévisible : la galère a ça de bon de n'être jamais prévisible, je crois. Oui voilà, convenu mais peu prévisible.
  • 14
    Bande-annonce

    Coexister (2017)

    1 h 30 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Fabrice Eboué avec Fabrice Eboué, Ramzy Bédia, Guillaume de Tonquédec

    D'habitude Eboué décortique les illusions de la "gauche" (le "tout le monde se vaut" ou le "tout le monde est frères") pour donner une vision plus fine par laquelle il s'immisce pour déverser un humour caustique et plein d'autodérision. Il ne remet pas en question l'existence de ce groupe, il a préféré son rôle d'escroc au sourire tombeur (celui du crocodile du Botswanga par exemple), il a préféré la trame classique plutôt que la remise en question de Dieu, tout simplement.

    Il reste que c'est drôle et efficace à plusieurs reprises. Il y a du Fatal" (qui était notamment une critique des grandes majors et de la création industrielle) et ce n'est pas pour me déplaire.
  • 15
    Bande-annonce

    Ghost in the Shell (2017)

    1 h 47 min. Sortie : . Action, policier et science-fiction.

    Film de Rupert Sanders avec Scarlett Johansson, Pilou Asbæk, Takeshi Kitano

    Autant on aurait pu avoir une autre vision sur le transhumanisme face à la métaphysique, mais tout retombe comme un beau soufflet, entre la vacuité de l'action permanente (mais belle) et les généralités propres au cinéma américain blockbuster.
  • 16
    Bande-annonce

    Chez nous (2017)

    1 h 54 min. Sortie : . Drame.

    Film de Lucas Belvaux avec Émilie Dequenne, André Dussollier, Guillaume Gouix

    On aurait dit un film des années 80 ! L'extrême droite traitée pour elle-même n'a pas grand sens, c'est à courte vue et sans impact massif. J'ai préféré "Féroce" si c'est ça. Mais tout ce film, c'est comme voter Macron au second tour d'une présidentielle.
  • 17
    Bande-annonce

    Atomic Blonde (2017)

    1 h 55 min. Sortie : . Action et thriller.

    Film de David Leitch avec Charlize Theron, James McAvoy, Eddie Marsan

    Fun et à vide, faussement alambiqué pour faire passer le temps. Sympathique, graphique.
  • 18
    Bande-annonce

    The Young Lady (2017)

    Lady Macbeth

    1 h 29 min. Sortie : . Drame.

    Film de William Oldroyd avec Florence Pugh, Christopher Fairbank, Cosmo Jarvis

    C'est joliment creux. Bel scène d'endormissement cela dit. Tout un paradoxe.
  • 19
    Bande-annonce

    Happy Birthdead (2017)

    Happy Death Day

    1 h 36 min. Sortie : . Comédie, thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Christopher Landon avec Jessica Rothe, Israel Broussard, Ruby Modine

    Concept efficace - accrocheur et potentiellement porteur. Pas nouveau pour autant puisqu'il y a déjà eu Bloody Birthday et Happy Birthday to me. Mais pour moi c'est encore à faire : les clowns, les anniv' et les Noël, c'est toujours chouette. Et c'est pour ça qu'on est attiré : mourir à la date anniversaire de sa naissance est toujours une curiosité. Cela fait des univers immédiat et bourré d'associations oxymoriques faciles comme "cadeau = mourir" ou "souffler la bougie = s'éteindre".

    Malgré cette force naturelle, Happy Birthdead fait parti des teen horror movie comme Souviens-toi l'été dernier ou Destination Finale. Je n'ai pas envie d'être méchant avec ce film qui est très bien pour ce qu'il est, je me suis juste trompé d'a priori et de film.
    J'en ai un peu assez de ces films pas vraiment horreur et pas vraiment drôle.

    J'aurais souhaité une exploitation moins timorée du thème fun "anniversaire, jour sans fin parodique" et du thème "horreur" mais une fois dit cela, j'ai bien conscience que c'est un parti pris de la production et du réalisateur de privilégier l'enquête par rapport à la brutalité rigoloïde.

    Je regrette profondément l'intrusion du mainstream dans le genre horreur, tout ça pour épargner un genre souvent victime du mauvais accueil promotionnel. Je comprends l'intérêt financier, j'aime bien l'auteur du film mais artistiquement, c'est assez pauvre. Aussi faible que ces poncifs réactionnaires dont sont affublés les teen movies, à savoir un univers forcément peuplé de connasses sensibles et de misérables pectoraux savant à peine exprimer une émotion.

    Il me reste l'enquête. Là encore, l'enquête chasse très vite les mauvaises pistes bien que le parallèle avec le film avec Bill Murray soit très marqué. On est loin du giallo torturé mais plus proche du slasher sur papier glacé. Pourtant... Une petite décapitation à coup de parpaing, ça n'aurait pas fait de mal. Il faut être français pour le faire ? J'en viendrai presque à regretter l'horreur à la française. Mais je le redis encore une fois : ce film est bon pour ce qu'il est et pour le public qu'il veut toucher, à savoir un monde peuplé de... Bref, vous avez saisi.
  • 20
    Bande-annonce

    Roues libres (2016)

    Tiszta szívvel

    1 h 45 min. Sortie : . Drame, comédie et action.

    Film de Attila Till avec Zoltán Fenyvesi, Szabolcs Thuróczy, Ádám Fekete

    Anecdotique. Intéressant quant au couple "handicap/faible = méchant/capable/transgressif"
  • 21
    Bande-annonce

    Baby Driver (2017)

    1 h 53 min. Sortie : . Action, thriller, comédie et gangster.

    Film de Edgar Wright avec Ansel Elgort, Lily James, Kevin Spacey

    Baby Driver est au cinéma ce que Justin Bieber est à la chanson : un culte déguisé en baudruche construit pour faire mouiller les petites groupies.
  • 22
    Bande-annonce

    Ma grand-mère (1929)

    Chemi bebia

    1 h 12 min. Sortie : 1929. Comédie et drame.

    Film de Kote Mikaberidze avec Aleksandre Takaishvili, Bella Chernova, Evgeniy Ovanov

    Mention spéciale : Film de 1929, censuré en URSS pendant 50 ans.