Top 20 dessinateurs de bande-dessinée

Avatar Garcia Liste de

22 bd

par Garcia

Ils auraient du y être :
Windsor McCay, Tony Millionaire, Tommi Musturi, Rutu Modan, Hugues Micol, Joe Dog, Conrad Botes, Paul Pope, Jeremy Bastian
Ils auraient pu y être :
Hergé : parce que c'est quand même très beau, mais pas assez selon mes goûts
Lorenzo Mattotti : c'est sublime, ok, mais ça ne me touche pas vraiment
Hugo Pratt : superbe noir et blanc, mais je trouve ça légèrement brouillon...
Christophe Blain : j'aime beaucoup, vraiment, mais c'est quand même un peu branleur et ça a donné tout une école de branleurs saoulant mais qui me plaisent bien quand même...
Manu Larcenet : trop brouillon pour moi
Nancy Pena : mineur mais quand même très cool
Bilal : Ca me plait de moins en moins depuis l'adolescence...
Charles Burns : super utilisation du noir et blanc mais dessin un peu faible
Frank Miller : super utilisation du noir et blanc mais dessin très faible
Dino Battaglia : Toppi en mode mineur
Frantz Duchazeau : Blutch en mode mineur (+ un peu de Blain)

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • 1

    Peplum (1998)

    Sortie : 1998.

    BD (divers) de Blutch

    Premier ex-aequo.

    Blutch, un dessin d'une expressivité folle, un trait à la fois fluide et torturé, d'une efficacité redoutable, somptueux.
    Peut-être légèrement figé parfois mais tellement personnel. Et puis c'est la synthèse parfaite entre Daniel Goossens, Gus Bofa et peut-être un peu Jean-Claude Forest (voir plus loin)
  • 2

    Ping Pong (1996)

    Sortie : juillet 1996.

    Manga de Taiyô Matsumoto

    Premier ex-aequo.

    Là par contre, Taiyou Matsumoto c'est le roi du dynamisme, ses dessins explosent la page, c'est brut, c'est franc, c'est expressif comme c'est difficile de faire plus, et puis c'est riche et généreux. Et en plus c'est complètement à part, à la fois hyper typique et à chaque fois plein de petites expérimentations. Et son hybridation avec l'estampe japonaise traditionnelle et le cubisme à la fois dans Le Samouraï bambou est franchement géniale.
  • 3

    L'Ascension du haut mal (2002)

    Sortie : octobre 2002.

    BD franco-belge de David B.

    David B, un univers fantastique dans tous les sens du terme, un style d'une solidité à toute épreuve, son dessin autiste hiératique, très riche et très référencé sonne hyper juste. Puissant.
  • 4

    Ruminations (2008)

    Sortie : avril 2008.

    BD de Frederik Peeters

    Son trait épais et souple fait des merveilles, c'est dynamique et économe, encore une fois très personnel. A longtemps été mon préféré.
  • 5

    Major Fatal, tome 1 (1979)

    Sortie : juin 1979.

    BD franco-belge de Jean Giraud (Moebius)

    Là aussi un dessin très fluide, hyper graphique et toujours d'une efficacité géniale, qu'il donne dans le minimalisme ou au contraire dans une accumulation de traits ou de points complètement folle.
  • 6

    Quand faut y aller (2006)

    Sortie : juin 2006.

    BD franco-belge de Patrice Killoffer

    Noir c'est noir. D'abord d'un expressionnisme souvent assez malsain qui prend aux tripes, Killoffer est passé à un autre style, toujours aussi virtuose, mais plutôt ligne claire et qui prend toute son ampleur dans les majestueuses 676 apparitions de Killoffer. Et avec de la couleur mais toujours aussi torturé sous ses faux-semblants pop, son Donjon Monsters est aussi un sommet.
  • 7

    L'Éternaute 1969 (1969)

    El Eternauta

    Sortie : 1969.

    BD (divers) de Alberto Breccia et Hector German Oesterheld

    Encore une oeuvre majestueuse, dont les périodes sont toutes aussi parfaites en passant d'un extrême à l'autre. D'abord d'un dessin réaliste comics au noir et blanc somptueux (époque Mort Cinder), Breccia est passé à des collages agrémentés de lavis de plus en plus psychédéliques (L'Eternaute) pour terminer dans un expressionnisme exubérant (Dracula). Vive la bande dessinée argentine !
  • 8

    L'Arleri (2008)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Edmond Baudoin

    Splendide, délicat, magique. Déjà génial en noir et blanc, les récents albums à l'aquarelle de Baudoin le sont encore plus avec leurs couleurs lumineuses enchanteresses.
  • 9

    Jimmy Corrigan, the Smartest Kid on Earth (2000)

    Sortie : 2000.

    Comics de Chris Ware

    Là on est dans l'obsession graphique à son plus haut point, qui ne se contente pas de rechercher la forme parfaite et pure d'un objet et d'une lettre mais multiplie tous ces signes jusqu'à plus soif dans des compositions virtuoses. Chris Ware construit en autiste complet une oeuvre impressionnante qui force le respect.
  • 10

    La Main droite de la Mort - Hellboy, tome 4 (2004)

    Hellboy: The Right Hand of Doom

    Sortie : janvier 2004.

    Comics de Mike Mignola

    J'adore Mike Mignola, Hellboy doit surement aussi beaucoup à son coloriste, en tout cas le résultat est une oeuvre esthète fabuleuse de précision, d'élégance et de classe.
  • 11

    Le Joyau Mongol - Le Collectionneur, tome 1 (2002)

    Sortie : .

    BD (divers) de Sergio Toppi

    Un maître génial de l'illustration, incontournable, au trait incisif et à l'intelligence graphique acérée.
  • 12

    Le Grand Autre (2007)

    Sortie : .

    BD (divers) de Ludovic Debeurme

    Un peu snob mais je ne peux pas m’empêcher d'adorer l'étrangeté de ses dessins, parce que c'est quand même sensible, très beau et véritablement fascinant.
  • 13

    Mister Sixties (2011)

    Sortie : .

    Comics de Robert Crumb

    Pas forcément fan de ses dessins les plus chargés, mais j'aime énormément le trait de Crumb.
  • 14

    Barbarella, tome 1 (1964)

    Sortie : décembre 1964.

    BD franco-belge de Jean-Claude Forest

    Un peu kitsch ça c'est clair, mais encore une fois un trait souple et efficace dont je raffole, j'aimerai vivre dans une bande-dessinée de Forest.
  • 15

    Vagabond (1999)

    Bagabondo

    Sortie : .

    Manga de Takehiko Inoue

    Précis, dynamique, détaillé et super classe, le dessin de Takehiko Inoue est virtuose et définitivement un des plus cool du manga.
  • 16

    Incertain silence (2001)

    Incertain Silence

    Sortie : .

    BD franco-belge de François Ayroles

    J'ai l'impression de beaucoup me répéter, c'est que je manque un peu de vocabulaire pour décrire ce qui me plait le plus en dessin de bande-dessinée, c'est à dire des violents contrastes entre noir et blanc, mais avec un trait sensuel, avec en bonus quelque chose de particulièrement graphique et bien net dans le dessin. François Ayrolles comble parfaitement ces attentes. Un dessinateur pas très connu mais vraiment hyper doué.
  • 17

    Conte démoniaque (2002)

    Sortie : octobre 2002.

    BD (divers) de Firmin Aristophane Boulon

    Ou une version plus tourmentée et plus expressive de la définition précédente. Au cas où vous n'auriez pas compris, il y a vraiment d'authentiques génies du dessin dans le catalogue de l'Association.
  • 18

    Ma vie mal dessinée (2009)

    Sortie : janvier 2009.

    BD de Gipi

    Ne pas croire le titre.
  • 19

    Les Noceurs (2010)

    Sortie : janvier 2010.

    BD franco-belge de Brecht Evens

    Peut-être qu'il n'est pas si bon et qu'il ne fait que m'en mettre plein la vue avec des couleurs vives ? Non, je crois que Brecht Evens est vraiment un super dessinateur qui a un sens aigu des couleurs.
  • 20

    Polina (2011)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Bastien Vivès

    Y'a vraiment quelque chose qui se passe dans les dessins de Vivès au niveau du mouvement, et puis il a un style super efficace vraiment impressionnant.
  • 21

    Hors-zone (2012)

    Sortie : .

    BD (divers) de BLEXBOLEX

    Bonus snob

    Le roi de la sérigraphie
  • 22

    Mon livre d'heures (1919)

    Sortie : 1919.

    BD de Frans Masereel

    Bonus hyper snob

    Le roi de la gravure
    Pas tout à fait de la BD
    http://www.frans-masereel.de/15427_Die_Stadt.html