Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1

    Monster (1994)

    Monsut?

    (France).

    Manga de Naoki Urasawa

    Un manga passionnant de bout en bout, mais décevant sur sa fin, tirée un peu trop en longueur et avec un dénouement peu convaincant. C'est dommage, car pendant presque les 2/3 du récit, c'est passionnant, à tel point que la lecture de cette enquête m'empêchait de dormir (car je lis généralement le soir avant de me coucher). J'étais tellement obnubilé par cette enquête que je n'arrêtais pas d'y penser! Lorsqu'on commence la lecture de ce manga, on a du mal à s'arrêter. Cela faisait longtemps que je n'avais pas été aussi pris par une lecture. Malgré sa fin décevante, je le recommande tout de même, car c'est presque une expérience que de lire ce récit!
  • 2

    Le Journal de mon père (1994)

    Chichi no koyomi

    (France).

    Manga de Jirō Taniguchi

    Jiro Taniguchi est un grand auteur de mangas! Son Quartier Lointain m'avait bouleversé, et on peut dire que Le Journal de mon Père suit la même voie. Le début peut paraitre un peu longuet, mais Taniguchi aime installer ses personnages et l'ambiance générale. Avec Taniguchi, tout se joue dans les dialogues, dans l'histoire. Nombreux sont ceux qui peuvent se sentir concernés par ce manga, car il nous présente des choses de la vie, des choses qui pourraient nous arriver. C'est avec une grosse pointe de tristesse qu'on finit la lecture de cet ouvrage, qui n'a aucune autre ambition que de raconter une histoire. C'est simple, c'est beau, c'est à lire!
  • 3

    La Grande épopée de Picsou, tome 5 (2015)

    (France).

    Comics de Don Rosa

    Déjà la 5ème compilation des histoires de Picsou made by Don Rosa. Là encore, il y a du très très bon, comme l'histoire avec Donald s'il n'avait jamais existé ou bien l'hommage aux 50 ans de Donaldville, qui reprend de nombreux éléments des histoires antérieures (dont La Jeunesse de Picsou). Ce tome fait également la part belle aux histoires d'expéditions. C'est bien documenté, et pour une fois, Don Rosa ne se lamente pas trop sur son travail!
  • 4

    Kingdom Come (1996)

    (France).

    Comics de Alex Ross et Mark Waid

    Voilà donc un des comics les plus réputés de l'univers DC! Déjà, rien que le nom d'Alex Ross est un gage de qualité. Ce mec est un grand artiste, et chaque case des comics qu'il illustre est un bonheur visuel. Il était également le dessinateur de l'excellente mini-série "Marvels". Niveau histoire, le postulat de départ est assez cool: les super-héros les plus célèbres sont à la "retraite", et ce sont de nouveaux héros qui s'occupent de faire le nettoyage. Sauf que ceux-là ne prônent pas les mêmes valeurs. Il y a du très bon et du moins bon dans ce comics. Le côté adulte est intéressant, mais je trouve certaines idées un peu trop bordéliques. Je pense qu'une centaine de pages en plus aurait pu rendre le scénario moins brouillon (même si le fond de l'histoire est bien présent). Mais finalement, je n'ai pas été passionné par ce comics. Il est très sympa à lire, mais ce n'est pas le genre de récit que je vais prendre plaisir à lire plusieurs fois. Je l'ai lu une fois, ça me suffit. C'est une très bonne période dans l'univers DC, mais ça s'arrête là, il manque un petit quelque chose pour que je sois vraiment comblé.
  • 5

    Happy Sex

    (France).

    BD franco-belge de Philippe Chappuis (Zep)

    Une BD très drôle que je conseille de lire avec une bande de potes, ça rend l'expérience encore plus tordante!

    Cf. ma critique.
  • 6

    Batman : Des ombres dans la nuit (1993)

    Batman: Haunted Knight

    (France).

    Comics de Tim Sale et Jeph Loeb

    Le troisième album du duo Loeb / Sale concernant l'univers de Batman. Les premiers chapitres divisés en histoires courtes sont intéressants, car ça nous permet de replonger dans cette ambiance qu'on retrouvait dans les excellents "Un Long Halloween" et "Amère Victoire". La seconde partie m'a un peu moins convaincu. Le fait qu'on nous présente une histoire de Catwoman ne me dérange pas, mais je la trouve mal exploitée, même si la révélation en fin de récit est assez intéressante. Au final, ça reste une chouette lecture, mais ça ne vaut pas ses deux ainés.
  • 7

    Le Bus

    The Bus

    (France).

    BD (divers) de Paul Kirchner

    Une série de strips parus dans un journal dans les années 80. Le concept est simple: l'auteur fait des gags de plusieurs cases ayant un rapport avec le bus. Et ça fourmille d'idées, c'est très drôle et même d'un point de vue graphique, c'est joli! Le côté WTF peut en déranger certains, pour ma part, c'est ce que j'ai préféré dans cette série de gags! Paul Kirchner fait preuve d'une imagination débordante pour nous offrir des gags vraiment cools! Pour ceux qui voudraient avoir un aperçu de ces sympathiques gags: http://imgur.com/a/S3k3C#0
  • 8

    Les Cuirassés de Rendili - Star Wars : Clone Wars, tome 7

    (France).

    Comics de Jan Duursema, Brad Anderson et John Ostrander

    Voilà probablement un des albums de Clone Wars les mieux scénarisés! Tout ce qui tourne autour de Quinlan Vos est intéressant, et le premier chapitre dans lequel il se retrouve avec Obi-Wan est très bien rythmé! Ce qui suit est également intéressant, avec un Anakin qui bascule tout doucement vers le côté obscur. On sent qu'on approche de la fin de la saga Clone Wars, et les enjeux deviennent plus importants!
  • 9

    Épilogue - Star Wars : Clone Wars, tome 10 (2006)

    Star Wars: Clone Wars Volume 9: Endgame

    (France).

    Comics de Chris Chuckry, Brad Anderson, Doug Wheatley

    Dernier tome de la saga Clone Wars, qui se déroule cette fois-ci en même temps que les évènements de Star Wars III, ainsi que peu de temps après. La première histoire est la plus intéressante et ajoute du background à la séquence sur Kashyyyk avec maitre Yoda. D'autres Jedi se trouvent sur la même planète, dont Quinlan Vos, qui va se retrouver traqué par les clones. La scène de l'Ordre 66 dans le film est assez courte, ce comics vient remplir un peu l'importance de cette trahison. Les histoires suivantes se situent peu de temps après cet ordre. On se retrouve alors avec des Jedi tentant de fuir, de se cacher, certains de combattre. Un bon album!
  • 10

    Complètement marteau - Harley Quinn, tome 1

    Harley Quinn Vol. 1: Hot in the City

    (France).

    Comics de Sam Kieth, Jeremy Roberts, Tradd Moore

    Acheté lors des 48h BD pour 1€, je ne m'attendais pas à grand-chose de bien folichon, Harley Quinn n'étant pas un personnage que j'adore. Mais j'ai été agréablement surpris par la fraicheur de cet album! J'ai eu l'impression de lire un bon Deadpool au féminin. C'est très léger, les personnages sont cools, et même si l'intrigue n'est pas toujours des plus passionnantes, ce comics se lit d'une traite avec beaucoup de plaisir! Par contre, le chapitre introductif peut en rebuter certains. Il s'agit d'un grand private joke où tous les grands dessinateurs de l'écurie DC font un "caméo" artistique. Si on ne connait pas les styles de ces dessinateurs, on risque d'être perdu par ce chapitre. Mais heureusement , la suite est bien plus accessible pour les lecteurs amateurs ^^
  • 11

    What a Wonderful World !

    (France).

    BD franco-belge de Zep

    Zep, ce n'est pas que Titeuf! L'auteur a également un blog qu'il met régulièrement à jour avec des planches dans lesquelles il raconte un peu sa vie de manière humoristique. Cet album est une compilation de ce qui a été posté sur ce blog. C'est drôle, parfois touchant, parfois exagéré. Il est intéressant de voir Zep construire son petit univers à l'aide de planches qui n'ont pas forcément de liens entre elles. Perso, je me suis bien marré à la lecture de ce recueil!
  • 12

    Deadpool massacre les classiques (2013)

    Deadpool Killustrated

    (France).

    Comics de Matteo lolli et Cullen Bunn

    Dans la série des "Deadpool Massacre", celui-ci est pour l'instant mon préféré. C'est très drôle, et le fait de vouloir donner un fond scénaristique fonctionne vraiment bien!
    (cf. ma critique)
  • 13

    Hawkeye vs. Deadpool

    novembre 2014 (France).

    Comics de Jacopo Camagni, Matteo lolli et Gerry Duggan

    Un duo qui fonctionne du tonnerre, et qui est axé autour d'une histoire intéressante. Les deux héros se partagent la vedette de manière équitable, et on ne peut pas dire que les délires méta de Deadpool prennent trop de place. On voit que les auteurs ont voulu se concentrer sur une bonne intrigue, et y mêler un personnage plus décalé. Les vannes sont plutôt subtiles et passent très bien, et niveau dessins, c'est assez joli! Une bonne lecture Marvel!
  • 14

    Histoires courtes, tome 3

    Toriyama Akira ○-saku Gekijou

    (France).

    Manga de Akira Toriyama

    Un recueil en 3 tomes contenant quelques petites histoires crées par le grand Akira Toriyama. Il y a du très bon (les deux courtes histoires avec la fille qui peut changer de taille) comme du moins bon (ses premières planches où il s'amuse déjà à faire des private jokes et à briser le 4ème mur alors qu'il n'avait rien fait auparavant...). Dans les deux premiers tomes, on retrouve également des informations intéressantes sur ce qui l'a poussé à devenir auteur de mangas, son parcours, etc... Il y a certains récits qui auraient pu devenir des séries plus importantes, tant les idées sont bonnes. D'ailleurs, on voit que Toriyama veut raconter quelque chose de plus grand mais qu'il est bloqué par le nombre de pages. Bref, si vous êtes fan de cet auteur et que vous appréciez son univers, je vous le conseille!
  • 15

    Les Patients d'Arkham (2003)

    Arkham Asylum: Living Hell

    (France).

    Comics de Ryan Sook et Dan Slott

    Ce qui est bien avec les comics de Batman, c'est que l'univers est assez intéressant pour se concentrer sur des éléments secondaires, mais qui ont quand même leur importance. Dans le cas de ce comics, l'intrigue se situe dans l'Asile d'Arkham, véritable lieu emprunt d'une certaine folie dans lequel on retrouve tous les ennemis de Batman. On aurait pu avoir une histoire prenant le point de vue d'un super-vilain comme le Joker ou Double-Face, mais l'auteur a préféré nous introduire un arnaqueur milliardaire qui a voulu faire croire à la folie pour éviter la prison. Du coup, on l'envoie à Arkham, qui s'avère être pire que n'importe quelle prison. J'aime toute l'histoire, sauf le dernier chapitre, qui part dans des délires mystico-magiques. Et je trouve que ce revirement soudain vers le fantastique brise tout ce qui a été construit jusque-là dans cette mini-série. Dommage...
  • 16

    Pourvu que les bouddhistes se trompent - Blast, tome 4 (2014)

    (France).

    Roman graphique de Manu Larcenet

    La conclusion de Blast. C'est à la hauteur de ce que la BD nous avait présenté jusqu'ici. Je ne vais pas jusqu'à dire que cette BD tient du grand génie, mais j'ai trouvé ça bien construit et l'ambiance est assez oppressante. L'écriture vaut le coup d'œil, et l'histoire dans sa globalité m'aura bien diverti.
  • 17

    Grasse Carcasse - Blast, tome 1 (2009)

    (France).

    Roman graphique de Manu Larcenet

    Une BD qui m'a été prêtée par un collègue. J'en avais beaucoup entendu parler, mais je ne m'y étais jamais intéressé de prêt. J'ai bien apprécié ce premier tome, il installe une ambiance assez glauque, notamment grâce aux dessins en noir et blanc. Les dialogues sont également bien écrits, c'est d'ailleurs ce qui me pousse à considérer cette BD comme un roman graphique. C'est rempli de phrases à double sens, et l'auteur entretient le mystère afin de donner envie aux lecteurs de suivre la suite des aventures!
  • 18

    One Piece (1997)

    Wan Pīsu

    (France).

    Manga de Eiichiro Oda

    Tomes 1 à 60.

    J'ai donc lu les 60 premiers tomes après mon retour du Japon. La hype autour de One Piece est tellement énorme là-bas que ça m'a permis de rester mentalement encore présent au Japon à travers la lecture du manga. Si je me suis arrêté au 60ème tome, c'est parce que je commençais un peu à m'en lasser. Je pense avoir atteint un point important dans le récit. Je vais probablement attendre qu'il y ait un autre arc important de terminé pour enchainer avec la suite. Disons que One Piece est capable du meilleur comme du pire. Ce que je reproche à ce manga, c'est d'avoir des personnages invincibles qui arrivent toujours à s'échapper des pires situations possibles en étant indemne. Il y a alors un côté "sans crainte" pour les héros principaux, car on sait qu'ils survivront à tout. Autre point qui m'a un peu gonflé, c'est le character design des personnages secondaires. On voit que ce n'est pas le point fort d'Oda, car ils ressemblent à tout et à rien. Parfois, c'est drôle, mais d'autres fois, on sent que les looks sont loin d'être originaux... Certains passages virent parfois tellement dans le n'importe quoi qu'on a l'impression de lire une parodie, ou une histoire écrite par un auteur qui improvise ses scénarios au fur et à mesure. Néanmoins, je dois avouer avoir été assez impressionné par l'ampleur de ce manga. En 60 tomes, Oda a réussi à proposer de nouvelles choses et à établir petit à petit son univers de pirates. C'est loufoque, les personnages sont attachants, et on se demande jusqu'où toutes ces péripéties pourront bien nous mener! D'autant plus que vers la fin de ma lecture, j'ai commencé à trouver les histoires bien plus intéressantes. En espérant que la suite soit à la hauteur!
  • 19

    Murderabilia

    (France).

    BD (divers) de Alvaro Ortiz

    J'ai trouvé ça original et fascinant. À première vue, les dessins donnent l'impression qu'on va lire une histoire pour enfants, mais le contenu est loin d'être adapté aux plus jeunes. Et c'est ça qu'est génial: il y a un véritable contraste entre le contenu et la représentation des choses! L'histoire quant à elle est super intéressante. On part d'un fait divers et on se retrouve embarqué dans une espèce de tranche de vie macabre. Avec des dessins minimalistes et un sujet original, l'auteur parvient à instaurer une ambiance particulière. Je recommande vivement!
  • 20

    Obsession - Star Wars : Clone Wars, tome 8 (2005)

    Star Wars: Clone Wars Volume 7: When They Were Brothers

    (France).

    Comics de Sno Cone Studio, Brian Ching et W. Haden Blackman

    Voir tous les Jedi les plus importants s'allier entre eux et mener une attaque surprise sur une planète afin de débusquer un personnage important, c'est la classe! On ressent enfin l'importance de cette guerre des clones, et même si la conclusion est peut-être un peu trop détaillée (et fait perdre le côté émotionnel du récit), on ne peut qu'être admiratif face à une telle énergie déployée dans ces aventures!
  • 21

    Démonstration de force - Star Wars : Clone Wars, tome 6

    (France).

    Comics de Jan Duursema, Brad Anderson, John Ostrander

    (relecture)

    Plus on avance dans les Clone Wars, plus ça devient intéressant! La première partie de cet album se focalise sur Mace Windu, qui mène une opération avec quelques-uns de ses collègues Jedi. C'est l'occasion de lire une histoire vraiment cool où les Jedi ont la classe. Ensuite, on a une petite histoire mettant en scène le duo Obi-Wan / Anakin, assez bien écrite, qui montre les dégâts de la guerre. La dernière partie se concentre sur Quinlan Vos, qui se retrouve cette fois face à son apprentie. C'est clairement ce qui constitue l'élément le plus intéressant de cette série de comics!
  • 22

    L'Apocalypse selon Saint Jacky - Blast, tome 2 (2011)

    (France).

    Roman graphique de Manu Larcenet

    Après la bonne surprise que fut le premier tome, j'étais impatient de lire la suite. Je dois dire que mis à part la partie avec Saint-Jackie, ça ne m'a pas autant plu. Disons que les errances du personnage principal sont intéressantes à suivre, mais il y a encore et toujours trop de mystère qui entoure le récit. Plus on avance dans le récit, et plus ça s'assombrit. Je me demande vraiment où l'auteur veut en venir.
  • 23

    La Tête la première - Blast, tome 3 (2012)

    (France).

    Roman graphique de Manu Larcenet

    Ce 3ème tome reste dans la même veine que les précédents tomes. Le scénario devient de plus en plus glauque et trash, et petit à petit, on approche du dénouement. Les pérégrinations du héros sont encore plus intenses, et ce qui s'apparentait au départ à un détachement visant à une certaine liberté devient petit à petit un cauchemar dont personne ne pourra sortir indemne. Vivement la conclusion!
  • 24

    Billy the Kid - Lucky Luke, tome 20

    1962 (France).

    BD franco-belge de Morris et René Goscinny

    Je ne suis pas un grand fan de Lucky Luke, mais de temps en temps, certains albums arrivent à me captiver. C'est le cas de ce Billy the Kid, qui nous montre une petite ville terrorisée par un gamin (Billy) contre lequel les habitants n'osent pas témoigner. Lucky Luke aura alors fort à faire pour faire réagir les gens. C'est assez drôle et bien rythmé, du bon Lucky Luke en somme!
  • 25

    Vitamine (2001)

    Bitamin

    (France).

    Manga de Keiko Suenobu

    Un manga choc, qui rend le lecteur impuissant face aux justices qui sont dépeintes dans ces pages. On suit l'histoire d'une jeune adolescente de 15 ans qui est surprise en train d'avoir une relation sexuelle avec son copain dans une salle de classe. La rumeur se répand très vite dans l'école, et bientôt, tous les élèves s'amuseront à harceler cette jeune fille. C'est le genre de manga qu'il faudrait faire lire à plein de jeunes, ou bien autour d'une formation sur le harcèlement scolaire et l'abandon des études. C'est vraiment pas mal, la cruauté des jeunes est parfaitement retranscrite et ceux ayant déjà subi des brimades dans un milieu scolaire ne pourront que reconnaitre certains éléments du récit. Parfois, ça vire un peu dans le pathos, et c'est dommage, mais on ne peut pas parler d'exagération quand on lit ce manga, car il fait assez réfléchir.
  • 26

    Le génie de Lagaffe - Gaston (Sélection), tome 2 (hors-série)

    (France).

    BD franco-belge de Jidéhem et André Franquin

    Un hors-série de Gaston regroupant de nombreux gags autour des inventions du gaffeur le plus célèbre de la BD. Les gags sont bien choisis et donnent un bon aperçu du potentiel comique de Gaston. Même en ayant déjà lu les albums plus tôt, ça ne m'a pas dérangé de relire les gags dans un ordre différent. Je conseille cet album à tous ceux qui souhaiteraient découvrir ce personnage loufoque.
  • 27

    Captain America : Blanc (2008)

    Captain America: White

    septembre 2015 (France).

    Comics de Tim Sale et Jeph Loeb

    Après avoir lu le travail du duo Loeb / Sale sur les Batman, j'avais envie de découvrir ce qu'ils avaient fait d'autre. Et je suis tombé sur une série de comics réalisés pour la concurrence: Marvel. Le jour même de cette découverte, je trouve leur comics autour de Captain America, que j'achète immédiatement. Alors c'est très sympa, l'ambiance est bien présente, mais je préfère ce qu'ils ont fait avec Batman. Il faut dire que l'ambiance Seconde Guerre Mondiale avec Captain America ne m'a jamais vraiment passionné... Mais je trouve qu'ils s'en sont bien sortis. Il reprennent un fond d'histoire qu'on connait déjà tous, et l'adaptent à leur propre sauce.
  • 28

    Frankenstein Underground

    (France).

    Comics de Ben Stenbeck et Mike Mignola

    Un collègue me l'a prêté, et je ne regrette pas de l'avoir lu. J'ai d'abord cru que c'était une énième réadaptation de la créature de Frankenstein, mais en fait, c'est une sorte de suite qui s'insère dans l'univers de Hellboy. Les dessins donnent une personnalité à ce comics et l'écriture est de qualité. Après, ça se lit assez vite, mais je conseille de bien prendre le temps de savourer les écrits, car ça tient plus du roman graphique que du simple comics.
  • 29

    Le Siège de Saleucami - Star Wars : Clone Wars, tome 9 (2006)

    Star Wars: Clone Wars Volume 8: The Last Siege, The Final Truth

    (France).

    Comics de Dan Parsons, Jan Duursema et John Ostrander

    On arrive tout doucement à la fin de la série Clone Wars. Cet album nous offre une conclusion à l'arc narratif concernant Quinlan Vos. C'est pas mal du tout, mais en deçà de ce qu'on peut espérer. Le tiraillement entre le côté clair et le côté obscur est bien exploité, mais je trouve les duels pas forcément convaincants. Cela manque un peu de punch. J'ai quand même hâte de lire le dernier tome!
  • 30

    Spider-Men (2012)

    Spider-Men (Volume 1)

    (France).

    Comics de Sara Pichelli et Brian Michael Bendis

    Quand Peter Parker change de dimension et se retrouve dans un univers où il est mort et où Miles Morales joue le rôle du Tisseur, on se retrouve avec Spider-Men, un comics regroupant les deux héros (aux) collants. L'idée de mélanger plusieurs univers avec les mêmes personnages n'est pas inédite, mais le fait de voir Peter Parker confronté à ses proches d'un autre univers, c'est assez intéressant car ça montre l'impact que ça peut avoir sur certains personnages. Après, ça n'est pas non plus exploité de manière super subtile, un peu plus de pages avec la psychologie des personnages aurait été une bonne chose! N'empêche, un petit récit de ce genre de temps en temps, ça fait du bien!