Top Films 2003

Avatar barth0lemew Liste de

2 films

par barth0lemew

En construction...

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
    Bande-annonce

    Haute tension (2003)

    1 h 31 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et thriller.

    Film de Alexandre Aja avec Cécile de France, Maïwenn, Philippe Nahon

    Les films d'horreur français ont souvent mauvaises presses. A raison.
    Pour "Haute Tension", le démarrage ne déroge pas cette réputation.

    Je découvre deux actrices mal dirigées, débitant des dialogues faiblards, se rendant dans la ferme familiale de l'une d'elles.
    Ceci est suivi d'une première apparition du tueur, en camionnette, en pleine séance de nécrophilie.
    Mauvais jeu, scénario maigre, du trash lourd et gratuit, le premier quart d'heure n'est pas engageant.

    Mais, la nuit tombe. Et soudain, ce réalisateur pas si manchot, donne le coup d'envoi d'une traque ultra-violente où Cécile de France fait un cache-cache anxiogène avec un lent mais implacable psychopathe.
    Certaines morts (notamment la première), certaines scènes (comme celle de la station-service) sont intéressantes et je me laisse happer par ce slasher fort sympathique.

    Puis vint l'heure de film. La fin s'amorce et je m'attends à du classique. Mais non, le réalisateur veut surprendre, veut détonner, avec un twist.
    Malheureusement, ce twist qui est censé tout remettre en question n'apporte rien, manque de cohérence et de crédibilité.

    Me repassant le film dans ma tête, plusieurs questions m'ont traversé l'esprit.
    Pourquoi la toute première scène, lors du générique, est montrée de cette manière?
    Où se place chronologiquement la scène nécrophile?
    Et que dire de cette course-poursuite dans le dernier tiers du film?
    Même la séquence de la station-service ne tient plus la route.
    Je ne demande pas à pouvoir deviner la fin, mais juste à ce qu'elle ait du sens. Elle n'en a aucun.
    Ce twist est malhonnête.

    Mais, soyons pragmatique. En dehors du début raté et de l'escroquerie finale, il y a des choses à garder, beaucoup plus que l'on pourrait penser. Et puis, qui pourrait en vouloir à un des seuls cinéastes français qui se donne du mal à garder en vie ce genre abandonné par l’Hexagone?
  • 2
    Bande-annonce

    House of the Dead (2003)

    1 h 30 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et action.

    Film de Uwe Boll avec Jonathan Cherry, Tyron Leitso, Clint Howard

    C'est un nanar signé Uwe Boll.

    Analyse de Karim Debbache.
    http://chro-ma.com/2016/09/crossed-05-house-of-the-dead/