Top films 1950

Avatar Morrinson Liste de

18 films

par Morrinson
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
    Bande-annonce

    Rashômon (1950)

    1 h 28 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de Akira Kurosawa avec Toshirô Mifune, Machiko Kyô, Masayuki Mori

  • 2
    Bande-annonce

    L'Expédition du Kon-Tiki (1950)

    Kon-Tiki

    1 h 17 min. Sortie : .

    Documentaire de Thor Heyerdahl avec Thor Heyerdahl, Herman Watzinger, Erik Hesselberg

    Suite de https://www.senscritique.com/liste/Cinephilie_obsessionnelle_2019/2299251/page-2

    ... sa vitesse. Les astuces omniprésentes, pour mesurer la vitesse du bateau en connaissant sa longueur, pour construire une cage sous-marine à l'aide d'un panier pour résister aux attaques des requins. Le petit-déjeuner servi directement sur le pond de l'embarcation, au réveil, en ramassant avec une poêle tous les poissons-volants échoués là durant la nuit. Un perroquet embarqué avec eux, particulièrement curieux et amateur de mets marins, qui parlait l'espagnol avec un certain accent portugais et qui disparu emporté par une vague. Les découvertes piscicoles incessantes, des immenses requins-baleines au plancton à peine visible mais extrêmement nourrissant. L'ultime difficulté, insoupçonnée, au niveau de la barrière de corail battue continument par les vagues et rendant l'accostage périlleux. On imagine sans peine l'état second dans lequel ils devaient tous se trouver, en foulant la terre ferme et le sable fin, pour la première fois en plus de trois mois. "We were never really bored."

    Des aventures de cette envergures, le cinéma nous en avait déjà gratifié, déjà, à l'époque. Celle de Ernest Shackleton, à la conquête du Pole Sud de 1914 à 1917, racontée dans South, de Frank Hurley (1919). Celle de Robert Falcon Scott de 1910 à 1912, avec exactement le même objectif, en concurrence avec Roald Amundsen, racontée dans L'Éternel Silence, de Herbert Ponting (1924). Ou encore celle des alpinistes George Mallory et Andrew Irvine, à la conquête de l'Everest en 1924, décrite au cinéma la même année par J. B. L. Noel dans L'Épopée de l'Everest.

    Mais "L'Expédition du Kon-Tiki" n'a rien du caractère tragique de toutes ces expériences précédemment citées. Bien qu'on leur avait promis un échec certain, les aventuriers norvégiens s'étaient lancés dans cette épopée, dans cette démonstration à l'échelle humaine, avec un enthousiasme incroyable. L'expédition transpire la débrouille, la facilité, l'émerveillement, la modestie. La nourriture abonde, la navigation se fait naturellement au gré du vent, et seule une tempête de cinq jour, quelques requins, et la mort du perroquet semblent les avoir légèrement inquiétés. Rien d'étonnant : ils savaient que s'ils réussissaient, en plus de devenir la preuve vivante de leur hypothèse (on l'avait presque oubliée), ils gagneraient un pari leur créditant tout le whisky qu'ils pourraient boire jusqu'à la fin de leur vie.
  • 3
    Bande-annonce

    Ève (1950)

    All About Eve

    2 h 18 min. Sortie : . Drame.

    Film de Joseph L. Mankiewicz avec Bette Davis, Anne Baxter, George Sanders

    Suite de https://www.senscritique.com/liste/Cinephilie_obsessionnelle_2017/1554170#page-13

    C'est un portrait du monde du spectacle (théâtre ou cinéma) qui rappelle bien sûr celui de "Sunset Boulevard", sorti la même année, mais sans la sophistication omniprésente (dans le fond comme dans la forme) chez Wilder qui m'avait quelque peu dérangé. Ici, tout se passe entre les personnages, tout est concentré dans les dialogues qui fusent sans provoquer l'indigestion pendant 2h15. L'introduction du doute quant à ses intentions est d'une subtilité délicieuse, les premiers soupçons se manifestant alors qu'elle prend des initiatives à l'insu de Margo. La finesse de l'écriture va jusqu'à l'opposition entre l'actrice arriviste et le critique, subtilement renvoyé dos à dos comme les deux faces interdépendantes d'une même pièce. L'une est la source de l'action sur qui les projecteurs sont braqués et l'autre conditionne l'existence de l'autre en orientant ces mêmes projecteurs au gré de ses critiques.

    Je note aussi la présence de Marilyn Monroe, qui bien que cantonnée à un rôle assez peu gratifiant, est d'une beauté et d'une fraîcheur saisissantes. C'est sidérant. J'ai aussi bien aimé l'allusion à Shakespeare, tendance Macbeth, alors que le président de la cérémonie citait les fameux mots :

    "Life’s but a walking shadow, a poor player
    That struts and frets his hour upon the stage [lui s'arrête là]
    And then is heard no more. It is a tale
    Told by an idiot, full of sound and fury,
    Signifying nothing."

    Au sujet du puissant signifiant de certains partis pris de mise en scène, on peut également noter le fait qu'on ne verra jamais Ève sur scène : c'est une actrice tellement talentueuse qu'on n'en a pas besoin en tant que spectateur : elle nous aura déroulé son jeu (à commencer par sa prétendue modestie et timidité) tout au long du film en jouant le rôle de quelqu'un d'autre à notre insu. Une mise en abyme imperceptible au premier visionnage, j'adore. Toute la structure en flashbacks (ils sont nombreux, et depuis de tout aussi nombreux points de vue) permet à la fin du film de reconsidérer totalement l'image figée du début du film, avec Ève recevant son prix.
  • 4
    Bande-annonce

    Les Forbans de la nuit (1950)

    Night and the City

    1 h 41 min. Sortie : . Film noir et sport.

    Film de Jules Dassin avec Richard Widmark, Gene Tierney, Googie Withers

  • 5
    Bande-annonce

    Winchester 73 (1950)

    Winchester '73

    1 h 32 min. Sortie : . Western.

    Film de Anthony Mann avec James Stewart, Shelley Winters, Dan Duryea

    Séances de cinéma (5 salles)
  • 6
    Bande-annonce

    La Femme aux chimères (1950)

    Young Man with a Horn

    1 h 52 min. Sortie : . Biopic, drame, comédie musicale et romance.

    Film de Michael Curtiz avec Kirk Douglas, Lauren Bacall, Doris Day

  • 7
    Bande-annonce

    Los Olvidados (1950)

    1 h 25 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de Luis Buñuel avec Estela Inda, Miguel Inclán, Alfonso Mejía

  • 8
    Bande-annonce

    Le Démon des armes (1950)

    Gun Crazy

    1 h 26 min. Sortie : . Film noir et drame.

    Film de Joseph H. Lewis avec Peggy Cummins, John Dall, Berry Kroeger

  • 9

    Les Onze Fioretti de François d'Assise (1950)

    Francesco, giullare di Dio

    1 h 15 min. Sortie : . Biopic, drame et historique.

    Film de Roberto Rossellini avec Peparuelo, Père Roberto Sorrentino, Frère Nazareno

    Suite de https://www.senscritique.com/liste/Cinephilie_obsessionnelle_2019/2299251/page-12

    Par contre, indépendamment des ces considérations-là, on peut se concentrer sur d'autres aspects qui rendent "Les 11 Fioretti de François d'Assise" vraiment passionnant : la description aussi simple que pudique de la vie de quelques humbles au Moyen Âge, avec toute une série de détails très pragmatiques (les champs de boue, les maisons en pierre, les chaudrons au-dessus du feu, les bures et les armures métalliques, les chants d'oiseaux) et quelques éclats burlesques, mais aussi l'irruption d'une intense poésie dans des séquences bucoliques. Le segment durant lequel François embrasse un lépreux avant de s'effondrer sur un parterre étoilé de fleurs est à ce titre bouleversant. D'autres passages sont plus ouvertement grotesques, notamment lorsque Ginepro rend visite au tyran hirsute Nicolas, prisonnier d'une (trop) imposante armure : il sera malmené et littéralement jeté des bras des uns aux autres comme un vulgaire ballon, avant de manquer de se faire décapiter sur un malentendu.

    "Les 11 Fioretti de François d'Assise", comme un poème serein, se révèle ainsi être (à mes yeux) une fable médiévale sur l'innocence plutôt que l'exaltation d'un saint.
  • 10
    Bande-annonce

    Boulevard du crépuscule (1950)

    Sunset Boulevard

    1 h 50 min. Sortie : . Film noir.

    Film de Billy Wilder avec William Holden, Gloria Swanson, Erich von Stroheim

  • 11
    Bande-annonce

    La Ronde (1950)

    1 h 33 min. Sortie : . Drame, romance et sketches.

    Film de Max Ophüls avec Anton Walbrook, Simone Signoret, Serge Reggiani

  • 12
    Bande-annonce

    Harvey (1950)

    1 h 44 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Henry Koster avec James Stewart, Josephine Hull, Peggy Dow

  • 13

    La porte s'ouvre (1950)

    No Way Out

    1 h 46 min. Sortie : . Drame et film noir.

    Film de Joseph L. Mankiewicz avec Richard Widmark, Linda Darnell, Stephen McNally

    Suite de https://www.senscritique.com/liste/Cinephilie_obsessionnelle_2017/1554170/page-17

    Si le film ne portait pas la mention de son réalisateur, on serait tenté de le qualifier de film d'exploitation haut de gamme, empêtré dans ses bons sentiments (qui ne devaient, encore une fois, pas être aussi évidents en 1950 et dénoter un certain courage) et dans des dialogues un peu trop explicatifs. On n'est pas dans le registre de la caricature permanente, simplement dans celui de la charge virulente. Et on peut relativiser ce jugement en gardant à l'esprit la séquence du film ou une partie de la communauté noire, partageant avec son équivalent du côté blanc la dureté de la vie dans les quartiers pauvres, prend les devants et se lance dans un règlement de compte à grande échelle, dans le registre de la guerre des gangs.
  • 14
    Bande-annonce

    Midi gare centrale (1950)

    Union Station

    1 h 21 min. Sortie : . Drame et policier.

    Film de Rudolph Maté avec William Holden, Nancy Olson, Barry Fitzgerald

  • 15
    Bande-annonce

    La Flèche brisée (1950)

    Broken Arrow

    1 h 33 min. Sortie : . Western.

    Film de Delmer Daves avec James Stewart, Jeff Chandler, Debra Paget

  • 16
    Bande-annonce

    Orphée (1950)

    1 h 52 min. Sortie : . Drame.

    Film de Jean Cocteau avec Jean Marais, François Périer, Maria Casarès

  • 17

    Au fil de l'eau... (1950)

    House by the River

    1 h 23 min. Sortie : . Thriller, drame et policier.

    Film de Fritz Lang avec Louis Hayward, Lee Bowman, Jane Wyatt

    suite de https://www.senscritique.com/liste/Cinephilie_obsessionnelle_2019/2299251/page-16

    Rétrospectivement, le dialogue servi entre l'écrivain et la voisine jardinière en introduction était bien poussif ("je hais ce fleuve, nous devrions faire une pétition... cette horreur qui flotte, cette bête morte"), au même titre que sa morale affichée, sur le thème de la fin justifie les moyens.
  • 18
    Bande-annonce

    Cendrillon (1950)

    Cinderella

    1 h 14 min. Sortie : . Animation, fantastique, comédie musicale et romance.

    Long-métrage d'animation de Clyde Geronimi, Wilfred Jackson et Hamilton Luske avec Ilene Woods, Eleanor Audley, Verna Felton