Top films 2018

Avatar Morrinson Liste de

127 films

par Morrinson
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • 1
    Bande-annonce

    Leto (2018)

    2 h 06 min. Sortie : . Biopic, drame et musique.

    Film de Kirill Serebrennikov avec Roman Bilyk, Irina Starshenbaum, Teo Yoo

    Séances de cinéma (2 salles)
  • 2
    Bande-annonce

    Burning (2018)

    Beoning

    2 h 28 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Lee Chang-Dong avec Yoo Ah-In, Steven Yeun, Jun Jong-Seo

    Suite de https://www.senscritique.com/liste/Cinephilie_obsessionnelle_2018/1957168/page-15

    ...

    L'histoire des incendies de serres est dotée d'un fort potentiel, mais il se trouve diminué par l'emphase avec lequel on appuie sur la dimension littéraire (occidentale) du protagoniste, qui se remet à écrire au cours de plans insistants sur le processus de création artistique. Le dénouement, viscéral, est très beau, mais à l'image de cette dernière partie, un peu trop appuyé (même si le doute subsiste quand aux intentions des uns et des autres, Jongsoo ayant fait venir Ben en lui disant que Haemi serait présente). Ben répondant qu'elle s'est évaporée comme de la fumée fait partie de ces passages qui auraient gagnés à être un peu plus subtils, un eu plus dans la suggestion.

    On est presque chez Antonioni, au sens de l'attente et des objectifs de cinéma flous. "Combustion lente" devait faire partie du dossier de presse tant on le retrouve partout dans les critiques... La manipulation du lacunaire est un art qui nécessite un certain talent pour ne pas sombrer dans l'esbroufe. Ici, l'ambiguïté est bien attisée, le mystère bien entretenu jusqu'au dernier quart qui me paraît vraiment bâclé (thriller sud-coréen lambda, mal adossé à ce qui précédait ici) en comparaison de la maîtrise du reste.

    Par contre, la séquence durant laquelle Haemi danse seins nus, à contre-jour, sur fond de coucher de soleil (elle qui voulait disparaître comme le plus beau coucher de soleil qu'elle avait vu au Kenya) et bercée par la musique de Miles Davis (le générique d'"Ascenseur pour l'échafaud"), est un moment de grâce envoûtant.
  • 3
    Bande-annonce

    Les Éternels (2019)

    Jiang Hu Er Nu

    2 h 15 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Jia Zhang-ke avec Zhao Tao, Liao Fan, Xu Zheng

    Séances de cinéma (23 salles)
    Suite de https://www.senscritique.com/liste/Cinephilie_obsessionnelle_2019/2299251/page-7

    Les ellipses provoquent un certain vertige, maîtrisé, en dépit de leur fluidité (ce qui n'était pas le cas dans "Au-delà des montagnes", puisqu'elles occasionnaient un changement de style narratif et formel assez radical, presque tape-à-l'œil). Des ruptures d'échelle qui alimentent une mutation continue du récit, suscitant des échos légers. Autant de sursauts dans la trajectoire mouvementée de l'héroïne, soumises aux aléas de l'Histoire. Les sacrifices qu'elle s'impose confèrent au film une tonalité mélodramatique que je n'avais jusqu'alors jamais ressentie comme telle. Le malaise émotionnel au sujet des deux amants restera le fil rouge du film, nous laissant dans la brume d'une incertitude et d'une désillusion magnifiques.
  • 4
    Bande-annonce

    En guerre (2018)

    1 h 53 min. Sortie : . Drame.

    Film de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon, Mélanie Rover, Jacques Borderie

    Suite de https://www.senscritique.com/liste/Cinephilie_obsessionnelle_2018/1957168/page-10

    Le film ne fait que montrer ces interactions, sans véritable pensée construite en plus de celle que les images contiennent de manière intrinsèque, mais quelque part l'attitude passive-agressive des détenteurs du pouvoir (que ce soit au sein de l'entreprise ou au gouvernement) est plutôt bien exploitée. J'aurais adoré voir le film se terminer sur l'image déjà suffisamment difficile de Lindon qui nettoie le mur de sa maison, avec les inscriptions "t'es content on a tout perdu connard", et je trouve assez regrettable 1°) la séquence où il rend visite à sa fille, avec le symbole un peu lourd de la vie qui revient, de la douceur dans ce monde de brutes, et 2°) ce final sur une immolation, qui même si elle est évidemment constitutive d'une certaine réalité, nuit un peu à l'image du film, d'un point de vue purement rhétorique et cinématographique. Mais je pardonne.
  • 5
    Bande-annonce

    Mektoub, My Love : Canto uno (2018)

    2 h 55 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Abdellatif Kechiche avec Shaïn Boumedine, Ophélie Bau, Salim Kechiouche

    Suite de https://www.senscritique.com/liste/Cinephilie_obsessionnelle_2018/1957168/page-12

    Les personnages, capturés dans cette configuration lente, n'évolueront pas, ou très peu. On a vraiment la sensation de capter un état d'esprit, comme un instantané au sein d'une bande d'adolescents, presque dénué d'intrigue et de discours, avec Amin comme support pour contempler de l'intérieur. Un personnage très attachant, mystérieux, à la profondeur cachée (un peu trop, sans doute, contribuant au portrait un peu trop artificiel d'un artiste en construction qui regarde à 18 ans "Arsenal" d’Alexandre Dovjenko). Amateur de photo, attaché à l'écriture de scénario, patient, à l'écoute : c'est une sorte de contrepoint à l'effervescence du reste de la bande qui ne jure que par la jouissance. La vie comme une danse radieuse, comme un vent de liberté que rien ne peut arrêter, de l'ordre de ceux qui soufflent sur l'âge adolescent. Toute ce bouillonnement est retranscrit avec une patience remarquable, c'est un procédé qui fonctionne très bien sur moi, jusqu'à l'épuisement.

    Quelques passages en trop, quelques accès de formalisme rebutants (l'emploi de la musique classique, la séquence de mise bas), quelques regards trop lourds, mais la communication puissante d'un état d'esprit incandescent à côté de tout ça.
  • 6
    Bande-annonce

    An Elephant Sitting Still (2019)

    Da xiang xi di er zuo

    3 h 50 min. Sortie : . Drame.

    Film de Hu Bo avec Yu Zhang, Yuchang Peng, Uvin Wang

    Séances de cinéma (2 salles)
  • 7
    Bande-annonce

    Ils m'aimeront quand je serai mort (2018)

    They'll Love Me When I'm Dead

    1 h 38 min. Sortie : .

    Documentaire de Morgan Neville avec Orson Welles, Peter Bogdanovich, Steve Ecclesine

  • 8
    Bande-annonce

    The Rider (2018)

    1 h 44 min. Sortie : . Drame.

    Film de Chloé Zhao avec Brady Jandreau, Tim Jandreau, Lilly Jandreau

    Séances de cinéma (1 salle)
    Suite de https://www.senscritique.com/liste/Cinephilie_obsessionnelle_2018/1957168/page-9

    Là où "The Rider" excelle, au-delà de sa capacité à magnifier les espaces naturels du Dakota de l'aube au crépuscule, c'est dans la retranscription des gestes simples du cavalier devenu dresseur. Dans sa façon d'approcher l'animal, dans la simplicité apparente de ses mouvements, il parvient à faire toucher du doigt quelque chose qui ne paraît pas particulièrement sensible de prime abord. Chloé Zhao parvient également à laisser émerger un certain anachronisme, avec ces cowboys du XXIe siècle, qui éclate lorsque Brady se retrouve au supermarché, pris en photo avec un téléphone au rayon des cosmétiques. La confrontation entre les deux mondes n'est ni comique ni tragique, elle se développe dans l'arrière-plan et esquisse doucement une incompatibilité fondamentale.

    C'est d'ailleurs un atout discret du film, qui parvient à jouer sur la dimension émotionnelle de son histoire sans trop tirer sur la corde sentimentaliste. Le dispositif minimaliste déployé au niveau de la narration, par opposition avec la forme parfois grandiloquente, introduit un paradoxe intéressant. Pas de mièvrerie pour décrire les douleurs, les blessures, les handicaps :la frontière n'est pas toujours très loin, mais l'exercice est tout de même globalement réussi. Il y a dans le portrait de Brady une forme de candeur, une défiance envers la mort, une forme d'incommunicabilité, une obsession maladive comme une chape de plomb l'empêchant d'évoluer dans une autre direction.

    NB : Référence à "How much wood could a woodchuck chuck" ou simple coïncidence ?
  • 9
    Bande-annonce

    The Guilty (2018)

    Den Skyldige

    1 h 25 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Gustav Möller avec Jakob Cedergren, Jessica Dinnage, Omar Shargawi

  • 10
    Bande-annonce

    Le Temps des forêts (2018)

    1 h 43 min. Sortie : .

    Documentaire de François-Xavier Drouet

    Séances de cinéma (5 salles)
    Suite de https://www.senscritique.com/liste/Cinephilie_obsessionnelle_2018/1957168/page-15

    La démarche de François-Xavier Drouet est tout de même très appréciable, en ces temps de délires anthropomorphiques sous acides et d'analogies douteuses comme peuvent l'exhiber des films tels que "L'Intelligence des arbres", à grand renfort de "plante mère" qui éprouverait de "l'amour" pour ses "enfants" et autres "voisins". L'opposition entre la mécanisation lourde (avec des engins de chantier impressionnants) et l’abatage à l'ancienne (avec une tronçonneuse, qui était sans doute il y a quelque temps elle-même le symbole de la mécanisation de l'abatage à la hache ou au merlin) relève un peu de la confrontation binaire, mais il y a derrière cela une illustration de l'évolution de la gestion de la sylviculture qui fait largement écho aux différences de modèles de l'industrie agricole. Du Limousin aux Vosge en passant par la Montagne noire, entre épicéa, châtaigner, chêne ou pin Douglas, le constat semble s'uniformiser.

    Le même caractère binaire se retrouve dans l'opposition entre le politique et le garde forestier, avec d'un côté celui qui prône la modernisation ou la logique industrielle, et de l'autre celui qui revendique la connaissance technique du terrain et de tous les à-côtés (biodiversité, captation du carbone, diminution de l'érosion, réserve d'eau, etc.) niés par une gestion comptable. On ne saurait lui donner tout à fait tort sur ce point-là, tant les discours politiques, par exemple sur ce sujet, confinent souvent à la caricature.

    La problématique, en définitive, est presque d'ordre sémantique : peut-on appeler une parcelle forestière dans laquelle seul les pins Douglas sont autorisés à pousser et où l'on n'entend aucun oiseau chanter une forêt ?
  • 11
    Bande-annonce

    La Route sauvage (2018)

    Lean on Pete

    2 h 01 min. Sortie : . Aventure et drame.

    Film de Andrew Haigh avec Charlie Plummer, Travis Fimmel, Chloë Sevigny

  • 12
    Bande-annonce

    Une affaire de famille (2018)

    Manbiki Kazoku

    2 h 01 min. Sortie : . Drame.

    Film de Hirokazu Kore-eda avec Lily Franky, Sakura Andô, Mayu Matsuoka

    Séances de cinéma (2 salles)
  • 13
    Bande-annonce

    Guy (2018)

    1 h 41 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Alex Lutz avec Alex Lutz, Tom Dingler, Pascale Arbillot

  • 14
    Bande-annonce

    90's (2019)

    Mid90s

    1 h 24 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Jonah Hill avec Sunny Suljic, Katherine Waterston, Lucas Hedges

    Séances de cinéma (71 salles)
  • 15
    Bande-annonce

    My Beautiful Boy (2019)

    Beautiful Boy

    2 h 01 min. Sortie : . Drame.

    Film de Felix van Groeningen avec Steve Carell, Timothée Chalamet, Maura Tierney

    Séances de cinéma (5 salles)
  • 16
    Bande-annonce

    Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête (2018)

    1 h 17 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Ilan Klipper avec Laurent Poitrenaux, Camille Chamoux, Marilyne Canto

  • 17
    Bande-annonce

    Cold War (2018)

    Zimna Wojna

    1 h 28 min. Sortie : . Drame.

    Film de Paweł Pawlikowski avec Joanna Kulig, Tomasz Kot, Jeanne Balibar

    Séances de cinéma (2 salles)
  • 18
    Bande-annonce

    I Feel Good (2018)

    1 h 43 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Benoît Delépine et Gustave Kervern avec Jean Dujardin, Yolande Moreau, Jean-Benoît Ugeux

  • 19
    Bande-annonce

    Black Mirror : Bandersnatch (2018)

    1 h 30 min. Sortie : . Drame, science-fiction et thriller.

    Film de David Slade avec Fionn Whitehead, Will Poulter, Asim Chaudhry

  • 20
    Bande-annonce

    L'Île aux chiens (2018)

    Isle of Dogs

    1 h 41 min. Sortie : . Aventure, comédie et science-fiction.

    Long-métrage d'animation de Wes Anderson avec Bryan Cranston, Edward Norton, Bill Murray

    Séances de cinéma (2 salles)
  • 21
    Bande-annonce

    Under the Silver Lake (2018)

    2 h 20 min. Sortie : . Thriller et drame.

    Film de David Robert Mitchell avec Andrew Garfield, Riley Keough, Jimmi Simpson

  • 22
    Bande-annonce

    Climax (2018)

    1 h 35 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et expérimental.

    Film de Gaspar Noé avec Sofia Boutella, Romain Guillermic, Souheila Yacoub

    Séances de cinéma (1 salle)
  • 23
    Bande-annonce

    Outlaw King : Le roi hors-la-loi (2018)

    Outlaw King

    2 h 01 min. Sortie : . Biopic, drame, historique, guerre et action.

    Film de David Mackenzie avec Chris Pine, Aaron Taylor-Johnson, Florence Pugh

  • 24
    Bande-annonce

    Upgrade (2018)

    1 h 40 min. Sortie : . Action, Épouvante-horreur, science-fiction et thriller.

    Film de Leigh Whannell avec Logan Marshall-Green, Melanie Vallejo, Linda Cropper

  • 25
    Bande-annonce

    L'Homme qui tua Don Quichotte (2018)

    The Man Who Killed Don Quixote

    2 h 12 min. Sortie : . Aventure, fantastique et drame.

    Film de Terry Gilliam avec Adam Driver, Jonathan Pryce, Stellan Skarsgård

  • 26
    Bande-annonce

    Calibre (2018)

    1 h 41 min. Sortie : .

    Film de Matt Palmer avec Jack Lowden, Martin McCann, Tony Curran

  • 27
    Bande-annonce

    Le Monde est à toi (2018)

    1 h 41 min. Sortie : . Comédie et gangster.

    Film de Romain Gavras avec Karim Leklou, Isabelle Adjani, Vincent Cassel

  • 28
    Bande-annonce

    Ni juge ni soumise (2018)

    1 h 39 min. Sortie : .

    Documentaire de Yves Hinant et Jean Libon avec Anne Gruwez, David Derumier, Serge Graide

    Suite de https://www.senscritique.com/liste/Cinephilie_obsessionnelle_2018/1957168/page-9

    Mais quand on étale la consanguinité de toute une famille qui découvre son malheur devant la caméra c'est quand même beaucoup moins drôle : le docu est vraiment très mal positionné à ce moment-là. Intentionnellement ou non. La description de la folie d'une mère qui a assassiné son enfant, dans les moindres détails, est par contre une pure réussite : c'est glaçant.
  • 29
    Bande-annonce

    Paranoïa (2018)

    Unsane

    1 h 38 min. Sortie : . Thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Steven Soderbergh avec Claire Foy, Joshua Leonard, Sarah Stiles

  • 30
    Bande-annonce

    Un 22 juillet (2018)

    22 July

    2 h 13 min. Sortie : . Biopic, drame et thriller.

    Film de Paul Greengrass avec Anders Danielsen Lie, Jon Øigarden, Thorbjørn Harr