Trilogie politique : Costa-Gavras face aux dictatures

Avatar Docteur_Jivago Liste de

3 films

par Docteur_Jivago

C'est lorsque Costa-Gavras lit le livre Z de Vassilis Vassilikos, relatant l'assassinat authentique d'un député à Athène en 1963, qu'il se lance dans le cinéma engagé. Faisant appel à Yves Montand, lui-même ex du partie communiste français, et porté par le succès de son adaptation de Z, il se lance ensuite dans l'Aveu et État de siège. Chacun de ses films porte une forte connotation politique avec une intelligente et puissante dénonciation de la dictature mais aussi, et surtout, de ce qu'il s'y cache derrière.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Z (1969)

    2 h 07 min. Sortie : . Drame et historique.

    Film de Costa-Gavras avec Yves Montand, Irène Papas, Jean-Louis Trintignant

    Dans Z, il nous envoie en Grèce pour y dénoncer un régime de colonels qui est mis en place et, à travers cette histoire portée par d'excellents interprètes (Yves Montand, Signoret & Trintignant), il s'attaque au totalitarisme avec intelligence, intensité et puissance. L'approche réaliste rend l'oeuvre effrayante et il étudie les liens entre les différents pouvoirs, l'armée et la justice
  • Bande-annonce

    L'Aveu (1970)

    2 h 19 min. Sortie : . Drame, historique et thriller.

    Film de Costa-Gavras avec Yves Montand, Simone Signoret, Gabriele Ferzetti

    Ici c'est au stalinisme qu'il s'attaque mais encore plus précisément à la façon dont l'URSS (et ses alliés) se servait de l'idéologie de Marx pour instaurer une dictature et un régime de terreur qui n'avait plus rien à voir, empêchant toute forme de libertés et notamment politique. Il se base sur le long emprisonnement d'un haut respousable tchécoslovaque qui va se retrouver accusé d'espionnage. Il montre de manière forte et dure, comment on peut briser un homme, physiquement, idéologiquement ou encore moralement, le manipuler alors qu'il est en position de faiblesses, lui mentir pour obtenir des aveux et prêt à le garder des années enfermées et sous diverses tortures. D'une puissance, justesse et intelligence très rare, l'oeuvre de cette trilogie qui m'a le plus marqué, rien que d'y penser ça fait encore froid dans le dos...
  • Bande-annonce

    État de siège (1972)

    2 h. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Costa-Gavras avec Yves Montand, Renato Salvatori, O. E. Hasse

    En s'inspirant de l'histoire de Dan Mitrione, un agent du FBI qui fut enlevé par les Tupamaros, Costa-Gavras s'en prend cette fois-ci à la façon dont de riches puissances et notamment les États-Unis, jouent des rôles plus qu'important dans la mise en place d'une dictature dans des pays pauvres et la façon d'empêcher, et de détruire, la rébellion. Toujours emmené par un grand Yves Montand, il rend à nouveau son film intense et fait preuve d'intelligence et de justesse pour dénoncer l'implacable machine américaine.