👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Tu veux te la péter dans le métro, à 7H30 sur la ligne 6 ? Lis ça devant les gens.

Je suis ouverte à vos propositions, bien évidemment.

Si vous avez DEJA lu ces bouquins devant les gens et dans le métro surtout, signalez-le, je vous citerai. L'éternelle gloire sera à vous.

On peut évidemment les apprécier et les lire non pas pour se la jouer. Mais il ...

Afficher plus

Liste de

27 livres

créee il y a plus de 10 ans

 · 

modifiée il y a plus de 7 ans

La Divine Comédie
8.2

La Divine Comédie (1321)

(traduction Jacqueline Risset)

Divina Commedia

Sortie : 1321 (France). Poésie, Littérature & linguistique

livre de Dante Alighieri

Clairette02 a mis 9/10.

Résumé : Premier grand texte en italien appartenant au patrimoine universel, l’oeuvre est composée de trois parties : Inferno, Purgatorio et Paradiso, composées entre 1314 et 1321.

Annotation :

Déjà vu quelqu'un, un type très bon chic bon genre qui lisait la Divine comédie (l'Enfer, il me semble) sur la ligne 6. C'était trop hype.

(@EIA l'a aussi fait)

Critique de la raison pure
7.3

Critique de la raison pure (1781)

(traduction Jules Barni révisée)

Kritik der reinen Vernunft

Sortie : 12 septembre 1990 (France). Essai, Philosophie

livre de Emmanuel Kant

Résumé : La Critique de la raison pure est le théâtre d'un retournement de perspective sans précédent dans l'histoire de la pensée. Il consiste très exactement en ceci : Kant pense d'abord la finitude, ensuite l'Absolu ou la divinité. La finitude, le simple fait que notre conscience soit limitée par un monde extérieur à elle, par un monde qu'elle n'a pas produit elle-même, est le fait premier, celui dont il faut partir pour aborder toutes les autres questions de la philosophie. C'est à partir de cette finitude qu'il convient de penser Dieu ou l'Absolu, et non l'inverse. Conséquence ultime de ce renversement : la prétention à connaître l'Absolu se trouve relativisée par rapport à l'affirmation initiale de la condition limitée de l'homme. La connaissance "métaphysique" va être dénoncée par Kant comme illusoire, parce que hors de portée de l'homme.

Annotation :

Ca m'a l'air tout à fait illisible. Raison de plus pour brandir ça dans le métro et faire croire que l'on comprend tout.

Le Gai Savoir
8.2

Le Gai Savoir (1882)

(traduction Henri Albert)

Die fröhliche Wissenschaft

Sortie : 1882 (Allemagne). Essai, Philosophie

livre de Friedrich Nietzsche

Clairette02 l'a mis en envie.

Résumé : Écrit entre 1881 et 1887, publié une première fois en 1882, dans une version incomplète, repris et parachevé ensuite, Le Gai Savoir confirme et renforce le radicalisme nietzschéen. Les grands thèmes de sa réflexion sont désormais parvenus à leur pleine maturité. L’idéal, la nécessité de l’héroïsme en philosophie, l’analyse de la décadence, mais aussi le principe de l’éternel retour, le mythe de Zarathoustra, la connaissance, la religion : c’est un véritable bréviaire du « nietzschéisme » qui apparaît au fil des pages.

Annotation :

Etre nietzschéen, c'est très hype.

Si vous le lisez dans sa langue originale, c'est encore mieux.

(@Velvet)

Ulysse
7.6

Ulysse (1922)

(traduction Auguste Morel)

Ulysses

Sortie : 1929 (France). Roman

livre de James Joyce

Clairette02 a mis 7/10 et a écrit une critique.

Résumé : L'action d'Ulysse se passe en un jour, à Dublin, en 1904. Le personnage d'Ulysse est un petit employé juif, Leopold Bloom ; Stephen Dedalus, jeune Irlandais poète, est Télémaque ; Marion, femme de Bloom et qui le trompe, est Pénélope. Rien n'arrive d'extraordinaire au cours de cette journée. Bloom et Dedalus errent dans la ville, vaquant à leurs affaires, et se retrouvent le soir dans un bordel. Chaque épisode correspond à un épisode de L'Odyssée. Mais la parodie débouche sur une mise en cause du monde moderne à une époque de muflisme. Joyce exprime l'universel par le particulier. Bloom, Dedalus, Marion sont des archétypes. Toute la vie, la naissance et la mort, la recherche du père (Dedalus est aussi Hamlet), celle du fils (Bloom a perdu un fils jeune), toute l'histoire sont contenues en un seul jour. C'est à Rabelais, à Swift que l'on peut comparer l'art de Joyce qui a écrit, dans Ulysse, la grande œuvre épique et satirique de notre temps.

Annotation :

Méga hype. Il doit y avoir assez peu de personnes sur cette terre qui ont réussi à FINIR Ulysse. Sans sauter de pages.

(EDIT: je l'ai faaaaaaaait. ce fut difficile)

Si vous le lisez en anglais, YOU ARE AWESOME.

(bravo à @T_wallace > ce qui a donné des dialogues animés avec des anglais et à @Templar)

L'Être et le Néant
6.4

L'Être et le Néant (1943)

Essai d'ontologie phénoménologique

Sortie : 1943 (France). Essai, Philosophie

livre de Jean-Paul Sartre

Résumé : « L'être ne saurait engendrer que l'être et, si l'homme est englobé dans ce processus de génération, il ne sortira de lui que de l'être. S'il doit pouvoir interroger sur ce processus, c'est-à-dire le mettre en question, il faut qu'il puisse le tenir sous sa vue comme un ensemble, c'est-à-dire se mettre lui-même en dehors de l'être et du même coup affaiblir la structure d'être de l'être. Toutefois il n'est pas donné à la "réalité humaine" d'anéantir, même provisoirement, la masse d'être qui est posée en face d'elle. Ce qu'elle peut modifier, c'est son rapport avec cet être. Pour elle, mettre hors de circuit un existant particulier, c'est se mettre elle-même hors de circuit par rapport à cet existant. En ce cas elle lui échappe, elle est hors d'atteinte, il ne saurait agir sur elle, elle s'est retirée par-delà un néant. Cette possibilité pour la réalité humaine de sécréter un néant qui l'isole, Descartes, après les Stoïciens, lui a donné un nom : c'est la liberté. » J.-P. Sartre.

Annotation :

Il ne doit pas y avoir beaucoup de monde qui a lu l'Etre et le Néant. Pourquoi pas vous ?

Iliade
7.9

Iliade

(traduction Mario Meunier)

Ἰλιάς

Sortie : 1943 (France). Poésie, Récit

livre de Homère

Résumé : Le thème de l'épopée est la guerre de Troie dans laquelle s'affrontent les Achéens venus de toute la Grèce et les Troyens et leurs alliés, chaque camp étant soutenu par diverses divinités comme Athéna, Poséidon ou Apollon. Après un siège de dix ans, le sort des armes hésite encore dans de multiples combats collectifs ou individuels où s'illustrent des figures comme Ajax, Hector ou Patrocle. Finalement, les Achéens l'emportent grâce à la victoire d'Achille qui tue le chef troyen en combat singulier.

Annotation :

Toute personne qui a terminé un tel bouquin mérite sa canonisation. Ulysse sur son navire, Ulysse et les méchants, Ulysse et Pénélope, c'était COOL. Troie, non. (@FourWude)

Justine ou Les Malheurs de la vertu
6.7

Justine ou Les Malheurs de la vertu (1791)

Sortie : 1791 (France). Roman

livre de Marquis de Sade

Résumé : La vertueuse Justine fait la confidence de ses malheurs et demeure jusque dans les plus scabreux détails l'incarnation de la vertu.

Annotation :

Ah non, ça c'est juste pour voir la réaction des gens.

Marche avec toutes les oeuvres de Sade.

Méditations métaphysiques
6.9

Méditations métaphysiques (1641)

Meditationes de Prima philosophia

Sortie : 1647 (France). Essai, Philosophie

livre de René Descartes

Clairette02 a mis 6/10.

Résumé : « Tout ce que j'ai reçu jusqu’à présent pour le plus vrai et assuré, je l'ai appris des sens, ou par les sens : or j'ai quelquefois éprouvé que ces sens étaient trompeurs, et il est de la prudence de ne de fier jamais entièrement à ceux qui nous ont une fois trompés. » (in Première méditation) Cette édition des Méditation reprend la traduction faite à partir du texte latin, publié en 1641, par le duc de Luynes et revue par Descartes avant sa première édition française en 1647. Le livre se compose de six Méditations suivies des Réponses aux objections. Ces dernières avaient été sollicitées par Descartes « pour faire que tout ce en quoi le lecteur pourrait trouver de la difficulté, se trouve éclairci par mes réponses. » (in Lettre à Mersenne, 21 janvier 1641).- Philosophe et scientifique, Descartes (1596-1650) a développé une philosophie nouvelle fondée sur le « doute méthodique » assorti d'une exigence théorique et pratique de rationalité. Le cartésianisme inaugure une philosophie du sujet et influencera toute la philosophie européenne du XVIIe siècle.

Annotation :

Ben attends, c'est du sérieux quoi. Je médite sur Dieu, sur l'âme, dès le matin moi.

Le Monde comme volonté et comme représentation
8.1

Le Monde comme volonté et comme représentation (1819)

Die Welt als Wille und Vorstellung

Sortie : 1885 (France). Essai, Philosophie

livre de Arthur Schopenhauer

Résumé : Le monde comme volonté et comme représentation est l'œuvre principale du philosophe allemand Arthur Schopenhauer.

Annotation :

EN ALLEMAND, bitte !

Essais de théodicée
7.4

Essais de théodicée (1710)

sur la bonté de Dieu, la liberté de l'homme et l'origine du mal

Sortie : 1747 (France). Essai, Philosophie

livre de Gottfried Wilhelm Leibniz

Résumé : Pourquoi Dieu a-t-il créé un monde imparfait ? Parce qu'il a voulu les hommes libres, susceptibles par leur action de contribuer à son perfectionnement. Le Mal est donc un moindre mal, un mal en vue d'un mieux. Dieu est ainsi disculpé. Les Essais de théodicée(en grec, Dieu (théos) subit le jugement (dikè) des hommes) sont à parcourir comme une longue et géniale plaidoirie où Leibniz, brillant avocat de Dieu, parvient à démontrer la bonté du monde et à justifier moralement la réalité donnée. " Mais enfin toutes ces tentatives de raison, où l'on n'a point besoin de se fixer entièrement sur de certaines hypothèses, ne servent qu'à faire concevoir qu'il y a mille moyens de justifier la conduite de Dieu ; et que tous les inconvénients que nous voyons, toutes les objections que nous essuyons, toutes les difficultés qu'on se peut faire, n'empêchent pas qu'on ne doive croire raisonnablement, quand on ne le saurait d'ailleurs démonstrativement, comme nous l'avons déjà montré, et comme il paraîtra davantage dans la suite, qu'il n'y a rien de si élevé que la sagesse de Dieu, rien de si juste que ses jugements, rien de si pur que sa sainteté, et rien de plus immense que sa bonté. "

Annotation :

Le titre, quoi. Rien que ça, c'est CLASSE.

L'Origine des espèces
7.9

L'Origine des espèces (1859)

(traduction Edmond Barbier)

The Origin of Species

Sortie : 1876 (France). Essai, Sciences

livre de Charles Darwin

Clairette02 l'a mis en envie.

Résumé : La publication de L'Origine des espèces, en 1859, a marqué une révolution intellectuelle comparable à celle qui est associée aux noms de Copernic et Galilée. En proposant une théorie de la " descendance avec modification " et de la " sélection naturelle ". Darwin apportait des réponses aux questions qui préoccupaient les naturalistes de son époque. Le caractère radical de ces réponses aussi bien que les problèmes qu'elles laissaient en suspens ont alimenté d'emblée polémiques et controverses. De là les ajouts et les digressions qui, au gré des six éditions successives de l'œuvre, en vinrent à obscurcir le propos d'origine. En élaguant la traduction d'Edmond Barbier de ce qui ne figurait pas dans l'édition de 1859 et en y rétablissant ce qui en avait disparu, le présent volume permet au lecteur francophone de retrouver cette œuvre dans sa fraîcheur initiale.

Annotation :

En anglais, encore plus classe.

Il faut le bouquin avec le titre complet, parce que là ce n'est pas drôle, c'est bien trop court (cf On the Origin of Species by Means of Natural Selection, or the Preservation of Favoured Races in the Struggle for Life).

Somme théologique
8.5

Somme théologique (1273)

Summa theologica

Sortie : janvier 2000 (France). Vie pratique, Essai, Philosophie

livre de Thomas d'Aquin

Résumé : Saint Thomas d'Aquin écrit un traité théologique qui reste inachevé. Il y a consacré les dernières années de sa vie.

Annotation :

Très classe. Mais encore mieux en latin.

Pensées à moi-même
7.9

Pensées à moi-même (180)

(traduction Cyril Morana)

Ta eis heauton

Sortie : 7 septembre 2005 (France). Philosophie, Aphorismes & pensées

livre de Marc-Aurèle

Résumé : Comment atteindre le bonheur ? Pour le stoïcisme, cela passe par la sérénité, l’impassibilité, face aux événements tristes ou angoissants de la vie.

Annotation :

Aujourd'hui, le 20 Nov 2012, ai vu un type lire Marc-Aurèle mais je ne suis pas sûre du titre. Je précise que c'était sur la ligne 6, à au moins 22H. A cette heure là, la plupart des gens sont rivés sur leurs portables ou sur les journaux gratuits. Franchement, stylé le mec. Un peu comme @Kotaro.

De la brièveté de la vie
7.4

De la brièveté de la vie (49)

suivi d'un commentaire de Denis Diderot

De Brevitate vitæ

Sortie : juin 2016 (France). Essai, Philosophie

livre de Sénèque

Résumé : Dans cette œuvre adressée à Paulinus, beau-père de Sénèque, ce dernier expose que pour atteindre le bonheur, il faut consacrer son temps à la sagesse.

Annotation :

Pour se la jouer grand sage, comme @Xeno et @Kotaro.

Tractatus logico-philosophicus
7.9

Tractatus logico-philosophicus (1921)

(traduction de Gilles-Gaston Granger)

Logisch-Philosophische Abhandlung

Sortie : 1921 (France). Essai, Philosophie

livre de Ludwig Wittgenstein

Résumé : "Débutant à partir des principes du symbolisme et des rapports qui sont nécessaires entre les mots et les choses dans tout langage, il applique le résultat de ses recherches aux différents domaines de la philosophie traditionnelle, montrant dans chaque cas comment la philosophie traditionnelle et les solutions traditionnelles naissent de l'ignorance des principes du symbolisme et du mauvais usage du langage. La structure logique des propositions et la nature de l'inférence logique sont d'abord traitées. Ensuite, nous passons successivement à la théorie de la Connaissance, aux principes de la Physique, à l'Éthique et enfin à la Mystique."

Annotation :

Je pense que le titre parle de lui même.

Qu'est-ce que la philosophie ?
7.9

Qu'est-ce que la philosophie ? (1991)

Sortie : 1991 (France). Essai, Philosophie

livre de Gilles Deleuze et Félix Guattari

Résumé : La philosophie n'est ni contemplation, ni réflexion, ni communication. Elle est l'activité qui crée les concepts. Comment se distingue-t-elle de ses rivales, qui prétendent nous fournir en concepts (comme le marketing aujourd'hui) ? La Philosophie doit nous dire quelle est la nature créative du concept, et quels en sont les concomitants : la pure immanence, le plan d'immanence, et les personnages conceptuels. Par là, la philosophie se distingue de la science et de la logique. Celles-ci n'opèrent pas par concepts, mais par fonctions, sur un plan de référence et avec des observateurs partiels. L'art opère par percepts et affects, sur un plan de composition avec des figures esthétiques. La philosophie n'est pas interdisciplinaire, elle est elle-même une discipline entière qui entre en résonance avec la science et avec l'art, comme ceux-ci avec elle : trouver le concept d'une fonction, etc. C'est que les trois plans sont les trois manières dont le cerveau recoupe le chaos, et l'affronte. Ce sont les Chaoïdes. La pensée ne se constitue que dans ce rapport où elle risque toujours de sombrer.

Annotation :

Ca envoie du lourd dès le matin, dis donc, @T_wallace

La Mort
7.9

La Mort (1966)

Sortie : 1977 (France). Essai

livre de Vladimir Jankélévitch

Clairette02 l'a mis en envie.

Résumé : Pourquoi la mort de quelqu'un est-elle toujours une sorte de scandale ? Pourquoi cet événement si normal éveille-t-il chez ceux qui en sont les témoins autant de curiosité que d'horreur ? Depuis qu'il y a des hommes, et qui meurent, comment le mortel n'est-t-il pas habitué à ce phénomène naturel et pourtant toujours accidentel ? Pourquoi est-il étonné chaque fois qu'un vivant disparaît, comme si cela arrivait chaque fois pour la première fois ? Il s'attache ici à analyser un évènement considéré dans sa banalité et dans son étrangeté à la fois, dans son anomalie normale, son tragique familier, bref, dans sa contradiction.

Annotation :

"Ouais ouais, moi j'affronte la condition humaine dès le matin, j'ai la classe."

Pensées
7.3

Pensées (1670)

Sortie : 1670 (France). Essai, Philosophie

livre de Blaise Pascal

Clairette02 l'a mis en envie.

Annotation :

"Ouais ouais,moi j'affronte la condition humaine dès le matin, j'ai la classe."²

Quelle classe @jesuischauve

Éloge de la folie
7.5

Éloge de la folie (1511)

et autres écrits

Stultitiae laus

Sortie : 1520 (France). Essai, Culture & société

livre de Érasme

Clairette02 l'a mis en envie.

Résumé : Homme de la synthèse entre christianisme et philosophie païenne, Érasme réalise le difficile équilibre entre foi et savoir.

Annotation :

Dis donc, tu serais pas un peu stylé @Khamsou ?

L'Art de la guerre
7.6

L'Art de la guerre

Essai, Culture & société

livre de Sun Tzu

Résumé : Gagner ou perdre une guerre ne se fait pas par hasard, ni par l'intervention des dieux ou des esprits. C'est une question de méthode et de stratégie.

Annotation :

En chinois, si vous voulez vraiment être des gens hype.

Mémoires d'outre-tombe
7.2

Mémoires d'outre-tombe (1850)

Sortie : 1850 (France). Autobiographie & mémoires

livre de François-René de Chateaubriand

Résumé : Autour du narrateur résonnent diverses voix, tandis que son destin rejoint celui d'une génération, baptisée dans le «fleuve de sang» de la Révolution.

Annotation :

En être au dernier tome, BIEN ÉVIDEMMENT.
Ce serait trop facile d'en être au premier.

La Route des Flandres
7.4

La Route des Flandres (1960)

Sortie : 1960 (France). Roman

livre de Claude Simon

Résumé : Le capitaine de Reixach est abattu mystérieusement au cours de la débâcle de juin 1940 par un parachutiste allemand. Mais cette mort intrigue, traverse toute la mémoire et les pensées de son cousin Georges, simple cavalier qui cherche à comprendre. Le capitaine aurait-il cherché à mourir ? Enquêtant sur tous les évènements et les souvenirs qui pourraient élucider cette question, ce mystère devient une obsession de Georges, presque une raison de vivre… Car la mort le hante. Il est alors aidé par Blum, un prisonnier du camp où Georges est retenu où il va interroger Iglésia, ancien jockey de l'écurie Reixach. À la fin de la guerre, son enquête le mène vers la jeune veuve du capitaine…

Annotation :

Sans ponctuation,
Dans le métro, c'est pas très folichon.

Le Temps retrouvé
9.1

Le Temps retrouvé (1927)

À la recherche du temps perdu / 7

Sortie : 1927 (France). Roman

livre de Marcel Proust

Clairette02 l'a mis en envie.

Résumé : Le Temps retrouvé est le septième et dernier tome de À la recherche du temps perdu de Marcel Proust publié en 1927 à titre posthume. L’œuvre s’ouvre sur le séjour du Narrateur chez Gilberte de Saint-Loup à Tansonville. Une lecture d’un passage inédit du journal des Goncourt entraîne le Narrateur dans des réflexions sur l'art et la littérature, d'où il conclut qu'en se demandant si tous les gens que nous regrettons de ne pas avoir connus parce que Balzac les peignait dans ses livres [...] ne m'eussent pas paru d'insignifiantes personnes, soit par une infirmité de ma nature, soit qu'elles ne dussent leur prestige qu'à une magie illusoire de la littérature. L'action se poursuit ensuite à Paris, en 1916.

Annotation :

Classe classe.
Bien entendu, il faut avoir lu tous les autres tomes avant.

(well done @EIA)

Une carte n'est pas le territoire
7

Une carte n'est pas le territoire

Prolégomènes aux systèmes non-aristotéliciens et à la sémantique générale

Sortie : janvier 2007 (France). Essai

livre de Alfred Korzybski

Résumé : Une carte n'est pas le territoire est le premier ensemble de textes traduits en français qui introduise à la Sémantique générale et au système nonaristotélicien, conçu par Alfred Korzybski. Plusieurs fois réimprimé depuis sa première édition en 1998, l'ensemble paraît ici augmenté d'une nouvelle préface des traducteurs, qui dresse un bilan d'une "théorie" quasi clandestine dans l'institution philosophique française, mais qui au cours des dix dernières années a suscité un intérêt toujours plus grand de la part des lecteurs.

Annotation :

Titre complet >> Une carte n'est pas le territoire : Prolégomènes aux systèmes non aristotéliciens et à la sémantique générale.

Voilà voilà.
Tout est dit.

De la quadruple racine du principe de raison suffisante
7.8

De la quadruple racine du principe de raison suffisante (1813)

Über die vierfache Wurzel des Satzes vom zureichenden Grunde

Sortie : janvier 1998 (France). Essai, Philosophie

livre de Arthur Schopenhauer

Résumé : Par volonté de faire gagner la philosophie en clarté et pour éviter les tromperies volontaires en philosophie, Schopenhauer distingue ici les différentes façons de connaître une chose a priori. Livre à mettre en introduction de son ouvrage principal, Le monde comme volonté et comme représentation.

Annotation :

Y'a pas à dire, @T_wallace a la classe dans le métro.

Clarissa
7.2

Clarissa

Clarissa or the History of a Young Lady

Sortie : 1700 (France). Roman

livre de Samuel Richardson

Résumé : Clarissa Harlowe est une jeune fille extrêmement belle et vertueuse, dont la famille, devenue très riche au cours des dernières années, est maintenant désireuse d’entrer dans l’aristocratie en acquérant des biens et des titres au moyen d’alliances profitables.

Annotation :

Allez, 1 500 pages de lettres dès le matin.

Totalité et Infini
8

Totalité et Infini (1961)

Sortie : 1990 (France). Essai, Philosophie

livre de Emmanuel Levinas

Résumé : « On conviendra aisément qu'il importe au plus haut point de savoir si l'on n'est pas dupe de la morale. La lucidité - ouverture de l'esprit sur le vrai - ne consiste-t-elle pas à entrevoir la possibilité permanente de la guerre ? L'état de guerre suspend la morale ; il dépouille les institutions et les obligations éternelles de leur éternité et, dès lors, annule, dans le provisoire, les inconditionnels impératifs. Il projette d'avance son ombre sur les actes des hommes. La guerre ne se range pas seulement - comme la plus grande - parmi les épreuves dont vit la morale. Elle la rend dérisoire. »Texte décisif, Totalité et infini figure parmi les oeuvres majeures de la philosophie du xxe siècle.

Annotation :

Rien que ça.

Bravo @Korim