UFA, Tobis, Terra, und so weiter...

Avatar Jackal Liste de

243 films

par Jackal

Qu'est devenu le cinéma allemand entre ça
http://www.senscritique.com/liste/Cinema_expressionniste_allemand/318844
et ça?
http://www.senscritique.com/liste/Trummerfilme_films_de_ruines/139869

Les films sont devenus en général moins innovants et bien plus policés et chastes sous la tutelle du ministre de la propagande Joseph Goebbels (il a exercé un contrôle très serré sur le contenu des films) que ce qui a pu fleurir pendant la république de Weimar. Certains acteurs et réalisateurs de premier plan sont restés (Georg Wilhelm Pabst, Veit Harlan, Gustaf Gründgens, Emil Jannings, Johannes Heesters, Otto Gebühr, Heinz Rühmann, Georg Alexander...), de nouvelles stars ont émergé (des actrices-chanteuses comme Zarah Leander, Lilian Harvey, Marika Rökk, Ilse Werner, Lizzi Waldmüller, Margot Hielscher, Dora Komar... ou des actrices comme Kristina Söderbaum et Olga Tschechowa). Goebbels avait notamment en tête de contrer l'hégémonie américaine grandissante dans le cinéma de grand spectacle en Europe. Le titre de la liste fait référence aux grands studios et société de production de l'époque (UFA, Tobis, Terra...).

Dans l'inconscient collectif ne subsistent souvent que quelques rares pièces de propagande pure et dure parmi les plus spectaculaires et esthétisantes (ceux de Leni Riefenstahl) ou antisémites ("Le Juif Süss" par exemple). De là à dire qu'on n'y trouvait que ça c'est absolument faux, Goebbels a très vite compris que le public ne réagissait pas très bien aux messages politiques lourds et a fait privilégier le divertissement, plus subtil (par exemple, un film historique ou une romance sont plus plaisants à regarder que le catéchisme national-socialiste), s'inspirant tant d'Hollywood que des soviétiques. L'Agfacolor a permis de filmer de plus en plus de longs-métrages en couleurs, parmi les premiers en Europe.

Certains genres sont restés vivaces depuis les années 1920 (les films de romance, les films historiques - surtout ceux consacrés à des figures nationales, musiciens, écrivains, hommes politiques ...), d'autres sont apparus dans les années 30 avec l'arrivée du parlant, comme les comédies musicales s'inspirant des opérettes allemandes ou viennoises, avec l'apport du cinéma autrichien à partir de l'Anschluss aussi. Les comédies musicales ont survécu jusqu'à la fin des années 50 en raison de leur absence de message politique, les films historiques glorifiant la Prusse du XVIIIè siècle et par là-même le militarisme et le culte du chef ont purement et simplement disparu des écrans en 1945.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Au bout du monde (1933)

    Fluchtlinge

    1 h 20 min. Drame.

    Film de Gustav Ucicky avec Charles Vanel, Kate de Nagy et Pierre Blanchar

    Une version française a été réalisée par la même équipe, c'était courant au début des années 1930.
  • Don Quichotte (1933)

    1 h. Aventure.

    Film de Georg Wilhelm Pabst avec Fedor Chaliapine et Mireille Balin

    Séances de cinéma (1 salle)
  • Was frauen träumen (1933)

    1 h 21 min. Sortie : 1933. Comédie et policier.

    Film de Celza von Bolvary avec Peter Lorre, Kurt Horwitz, Nora Gregor

  • Bande-annonce

    Anna und Elisabeth (1933)

    1 h 14 min. Sortie : . Drame.

    Film de Frank Wisbar avec Dorothea Wieck, Hertha Thiele, Mathias Wieman

  • Fin de saison (1933)

    Brennendes Geheimnis

    1 h 33 min. Drame.

    Film de Robert Siodmak avec Lotte Steim, Hilde Wagener, Willi Forst

    Sorti en mars 1933. Le film et Robert Siodmak (qui était juif) ont été attaqués par Joseph Goebbels, et Siodmak est parti pour Paris la même année, puis pour Hollywood en 1939.
  • Madame wünscht keine kinder (1933)

    1 h. Sortie : . Romance et comédie.

    Film de Hans Steinhoff avec Liane Haid, Georg Alexander, Lucie Mannheim

  • Viktor et Viktoria (1933)

    Viktor und Viktoria

    1 h 40 min. Sortie : 1933.

    Film de Reinhold Schunzel avec Anton Walbrook, Aribert Wäscher, Hilde Hildebrand

    Blake Edwards en fera en remake en 1982 avec Julie Andrews et James Garner.
  • Der Choral von Leuthen (1933)

    1 h 31 min. Sortie : 1933. Historique.

    Film de Carl Froelich et Arzén von Cserépy avec Otto Gebühr, Olga Tschechowa, Elga Brink

    La vague de films sur l'histoire de la Prusse au XVIIIème siècle a commencé dès les années 1920 et a continué tout naturellement.

    Personne n'a joué le roi Frédéric II de manière plus fameuse et prolifique qu'Otto Gebühr (1877-1954) - une douzaine de fois entre 1922 et 1942. Il était réputé ressembler parfaitement à Frédéric.

    Le despote éclairé c'était aussi du pain béni pour la propagande liée au "Führerprinzip".
  • Le Tunnel (1933)

    1 h 13 min. Sortie : . Drame.

    Film de Curtis Bernhardt avec Edmond van Daele, Andre Nox, Pierre Nay

    Co-production franco-allemande.

    Curtis Bernhardt a été obligé de quitter l'Allemagne fin 1933 mais il a pu terminer le tournage grâce à des autorisations spéciales.
  • La vie commence demain (1933)

    Morgen beginnt das Leben

    1 h 16 min.

    Film de Werner Hochbaum

    Le cinéaste Werner Hochbaum était de tendance socialiste, ce qui lui a valu des ennuis. Il s'est conformé aux demandes du régime national-socialiste pour pouvoir continuer de travailler à la UFA.

  • S.A.-Mann Brand (1933)

    1 h 34 min. Sortie : .

    Film de Franz Seitz

    Premier d'une trilogie informelle à la gloire de la conquête du pouvoir par les nationaux-socialistes, films produits à peine quelques mois après leur arrivée au pouvoir en janvier 1933, avec ensuite "Hitlerjunge Quex" et "Hans Westmar".
  • Le Jeune Hitlérien Quex (1933)

    Hitlerjunge Quex

    1 h 35 min. Sortie : .

    Film de Hans Steinhoff avec Jürgen Ohlsen, Heinrich George, Berta Drews

    Du trio "Quex", "SA-Mann Brand" et "Hans Westmar" de 1933, c'est Quex qui a eu le plus de succès auprès du public, par l'émotion véhiculée par la mort de l'enfant surtout.
  • Hans Westmar (1933)

    1 h 35 min. Sortie : . Biopic.

    Film de Franz Wenzler avec Emil Lohkamp, Paul Wegener, Heinrich Heilinger

    Assez ironiquement, Joseph Goebbels a d'abord fait changer le titre avant de purement et simplement... bannir ce film dédié à Horst Wessel, martyr de la cause nazie, pour finalement le ressortir en version "expurgée". Le film montre le personnage principal avec des prostituées à un moment, par exemple.

    Cela peut sembler étrange, mais Goebbels n'aimait pas du tout qu'on consacre des films de fiction à la SA, sans doute parce que ça risquait de montrer la violence à laquelle ils se livraient dans un but politique, pas vraiment une très bonne publicité quand vous avez atteint le pouvoir. Et la suite est connue aussi, les SA sont tombés en disgrâce et leur leadership a été purgé lors de la Nuit des Longs Couteaux en 1934.
  • La Victoire de la Foi (1933)

    Der Sieg des Glaubens

    1 h 04 min. Sortie : .

    Documentaire de Leni Riefenstahl

    Le premier film de propagande de Leni Riefenstahl, qui couvre les rassemblements à Nuremberg en 1933.

    Le film montre Ernst Röhm et Hitler comme proches. Hitler a essayé de faire détruire toutes les copies du film pour cette raison, la "Nuit des longs couteaux" a eu lieu quelques mois après seulement. Une copie a survécu cependant.
  • S.O.S. Eisberg (1933)

    1 h 35 min. Sortie : . Aventure et drame.

    Film de Arnold Fanck avec Gustav Diessl, Leni Riefenstahl, Sepp Rist

  • Symphonie inachevée (1933)

    Leise flehen meine Lieder

    1 h 25 min. Sortie : . Biopic, musique et drame.

    Film de Willi Forst avec Martha Eggerth, Luise Ullrich et Hans Jaray

    Film sur la vie de Franz Schubert.

    Co-production germano-autrichienne.
  • Mutter und Kind (1934)

    2 h 01 min. Sortie : .

    Film de Hans Steinhoff

  • Zwischen zwei Herzen (1934)

    Sortie : .

    Film de Herbert Selpin

  • Der schwarze Walfisch (1934)

    Sortie : .

    Film de Fritz Wendhausen

  • Une nuit à Venise (1934)

    Eine Nacht in Venedig

    1 h 22 min. Sortie : .

    Film de Robert Wiene

  • Gold (1934)

    2 h. Sortie : . Science-fiction.

    Film de Karl Hartl avec Günther Rittau, Otto Baecker et Werner Bohne

  • Stoßtrupp 1917 (1934)

    1 h 58 min. Sortie : . Guerre et historique.

    Film de Ludwig Schmid-Wildy et Hans Zöberlein avec Ludwig Schmid-Wildy, Beppo Brem, Toni Eggert

    Film de guerre non-pacifiste (à l'inverse de "A l'Ouest rien de nouveau" et "Westfront 1918", bannis des cinémas dès 1933), mais plutôt sobre dans le genre, la dureté de la Grande Guerre n'est pas ignorée.

    Le film a été expurgé de ses messages à caractère nationaliste après 1945, ce qui a réduit sa durée à pratiquement une heure.
  • Die Reiter von Deutsch-Ostafrika (1934)

    Sortie : 1934.

    Film de Herbert Selpin avec Sepp Rist, Ilse Stobrawa, Ludwig Gerner

    Film historique sur la brillante guérilla du général Paul von Lettow-Vorbeck en Afrique de l'Est entre 1914 et 1918.
  • Die Csárdásfürstin (1934)

    Sortie : 1934. Musique.

    Film de Georg Jacoby avec Martha Eggerth et Hans Söhnker

    Georg Jacoby en fera un remake en 1951 avec sa femme, Marika Rökk.
  • Le Triomphe de la volonté (1935)

    Triumph des Willens

    1 h 46 min. Sortie : . Historique et guerre.

    Documentaire de Leni Riefenstahl avec Adolf Hitler, Max Amann, Martin Bormann

    L'Opus Magnum de Leni Riefenstahl.
  • Schloß Hubertus (1934)

    1 h 25 min. Sortie : .

    Film de Hans Deppe

  • Le Maître du monde (1934)

    Der Herr der Welt

    1 h 30 min. Sortie : 1934. Science-fiction.

    Film de Harry Piel avec Walter Janssen, Sybille Schmitz, Aribert Wäscher

  • Krach um Jolanthe (1934)

    1 h 39 min. Sortie : .

    Film de Carl Froelich

  • Le mariage anglais (1934)

    Die englische Heirat

    Sortie : .

    Film de Reinhold Schunzel

    Reinhold Schunzel a émigré aux Etats-Unis en 1937.
  • Peer Gynt (1934)

    1 h 59 min. Sortie : .

    Film de Fritz Wendhausen

    Fritz Wendhausen est parti en Grande-Bretagne en 1938.