Une histoire de l'indie

Avatar Lucid Liste de

105 albums

par Lucid

\Prochainement, un extrait pour chaque album/

La musique indie. Voilà un terme que tout le monde désormais connaît, sachant qu'une quantité non négligeable de groupes sont étiquetés sous ce nom. Mais qu'est ce donc que ce nom? Que désigne-t-il? Est-ce-que cela désigne un son reconnaissable parmi d'autres? En voilà des bonnes questions. Disons le de suite, c'est un terme un peu fourre-tout, vu qu'il désigne à la base tout groupes signés chez un label indépendant. Large, n'est-ce-pas? Mais c'est surtout une sorte de variante de ce qu'on appelle communément l'alternative rock. En gros, le son caractéristique tend vers quelque chose d'underground, à travers l'utilisation d'instruments non-communs, une multitude de sons englobés sur un seul album, ou des structures originales, bref ce qui s’oppose plus ou moins au mainstream ou au classic rock. Le sujet est donc bien vaste.
Quel va donc être le but de la liste? Tout simplement essayer de retracer le chemin de ce 'genre', donc clairement pas une liste qui a vocation d'être rempli de milliers de groupes, je citerais que les noms qui me semblent importants. Et je m'arrête en 2009.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Écouter

    #1 Record (1972)

    Sortie : 1972. Rock et powerpop. 12 morceaux.

    Album de Big Star

    Les ancêtres. Alors que le monde entier commence à se lasser de la pop musique, genre phare des années 60, Alex Chilton et Chris Bell forme Big Star, un groupe justement de pop. La sanction est fatale, leur premier album est un échec commercial cuisant, le groupe commence à se faire la guerre, et finira par se séparer en 74, après la sortie du troisième album, las de leur non-reconnaissance. Ce qui est bien dommage, car en mélangeant les Beatles, les Stones et les Byrds, ils ont crée un nouveau son, qu'on appellera power pop (avec Badfinger, ne les oublions pas). C'est à partir de la sortie du double album contenant les deux premières galettes du groupe en 78 que le groupe connaîtra enfin une certaine reconnaissance, étant cité comme majeur influence par des groupes tel R.E.M., Teenage Fanclub, Primal Scream ou les Replacement. Nous ne sommes pas vraiment encore dans l'indie mais leur influence contribuera beaucoup à leur naissance, donc Big Star se devait d'être l'ouverture de cette liste.
    http://youtu.be/Fhy76l7iOOs
  • Écouter

    Marquee Moon (1977)

    Sortie : . Art rock et post-punk. 8 morceaux.

    Album de Television

    Les premiers punks à sortir un vrai jeu de guitare qui sort de l'éternel combo de deux, trois riffs martelés pendant 2min. Des solos comme on en a jamais entendu, une voix lunaire, Television invente le post-punk alors que le punk est à son apogée, et va créer un héritage énorme à travers le garage rock. Les Strokes ne seraient rien sans eux.
    http://youtu.be/a7L0IYPXKj8
  • Écouter

    Underwater Moonlight (1980)

    Sortie : 1980. Rock, rock indépendant et psychédélique. 10 morceaux.

    Album de The Soft Boys

    Cet album, c'est le véritable précurseur de la nouvelle vague pop des années 80, la jangle pop, résultat bâtard de Big Star et des groupes folk 60's (The Byrds spécialement), avec un son spécifique sur les guitares (comme le nom l'indique). A noter que c'est aussi l'album qui va lancer le neo-psychedelia, rien que ça.
    http://youtu.be/Q2Iysm8QaG8
  • Écouter

    Crazy Rhythms (1980)

    Sortie : 1980. Rock et rock indépendant. 9 morceaux.

    Album de The Feelies

    En pleine explosion du post-punk, la formation étasunienne par son double jeu de guitare incroyable et ces riffs perpétuelles retransmet l'héritage de Television aux jeunes adolescents pré-pubères.
    http://youtu.be/IQA8E-xhGkk
  • Écouter

    Violent Femmes (1983)

    Sortie : avril 1983. Rock, rock alternatif et rock indépendant. 10 morceaux.

    Album de Violent Femmes

    Violent Femmes c'est l'énergie d'une révolte d'une adolescence typique, blasée. En gros, les thèmes principaux d'une grosse partie des groupes d'une dizaine d'années plus tard sont ici. Avec en prime une énergie incroyable qui fait rimer punk avec acoustique, cet album sonne encore et toujours comme si il venait de sortir la semaine dernière. http://youtu.be/Ra8VTlXVqUQ
  • Écouter

    Hex Enduction Hour (1982)

    Sortie : . Rock indépendant, rock et post-punk. 11 morceaux.

    Album de The Fall

    La troupe de Mark E. Smith, le groupe préféré de John Peel qui en donnera la parfaite définition : « They are always different; they are always the same. » HEH c'est l'album ultime de glandeur, les morceaux ont beau être assez longs, les riffs se répètent inlassablement, aucune variation. L'ancêtre des slackers et de la scène indie des nineties et leur vaguement foutimse exacerbé.
    http://youtu.be/_u-E-5Qc7sE (Pavement, Pavement, Pavement)
  • Écouter

    Hi, How Are You (1986)

    Sortie : 1986. Lo-fi, rock et rock folk. 15 morceaux.

    Album de Daniel Johnston

    Daniel a surement une des histoires la plus triste du monde musical : ne se remettant jamais d'un malheur amoureux adolescent, ne connaissant jamais de succès commercial, il passera sa vie à se plaindre, il travaillera chez McDo, alors que pendant tous ce temps là, il continuera à faire de la musique (en enregistrant une grande partie du temps chez lui) et deviendra une des figures les plus cités parmi ces contemporains.
    http://youtu.be/-Dayas2Q4CY
  • Écouter

    Murmur (1983)

    Sortie : . Rock et rock alternatif. 12 morceaux.

    Album de R.E.M.

    Forcément. Il ne faut pas oublier qu'avant de virer dans une soupe pop et devenir un groupe tubesque de stade, R.E.M. c'était super cool, et très neuf. Jusqu'à Document, ils livrent toute les bases de l'avènement de l'indie.
    Murmur c'est leur premier, et leur meilleur, un des premiers albums qui va donc lancer cette vague de l'alternative.
    http://youtu.be/DmBTV3nQFI8
  • Écouter

    Let It Be (1984)

    Sortie : . Rock, punk, rock alternatif, rock indépendant et powerpop. 11 morceaux.

    Album de The Replacements

    Sous ce nom forcément connu (et c'est mieux que l'album des Beatles, notons-le) se cache un album fondateur du genre qui mélange une pop raffinée teintée d'une énergie quasi-punk.
    http://youtu.be/RJcCzWcgPsY
  • Écouter

    Forever Breathes the Lonely Word (1986)

    Sortie : . Avantgarde, rock indépendant, pop, rock et art rock. 8 morceaux.

    Album de Felt

    Un groupe injustement méconnu, alors que c'est surement les plus talentueux du mouvement jangle pop, c'est presque révoltant.
    http://youtu.be/2x-xlyfsUsg
  • Écouter

    The Queen Is Dead (1986)

    Sortie : . Pop, rock et rock indépendant. 10 morceaux.

    Album de The Smiths

    Voilà le grand groupe phare des années 80. Provoquant autant de haine (le statut de groupe pour adolescente) et d'amour, les Smiths puisent leurs sons dans un tradition post-punk en y ajoutant une bonne dose de pop, ce qui fait jongler leur albums entre ballades mélancoliques et joyeuseries pop. Tout ça porté par le polémique (et opportuniste) Morrissey et des textes magnifiques. Bref, on est ici clairement dans la naissance du terme indie.
    http://youtu.be/i4EUQReXNdY
  • Écouter

    You’re Living All Over Me (1987)

    Sortie : juillet 1987. Rock et rock indépendant. 10 morceaux.

    Album de Dinosaur Jr.

    Les plus noisy de l'époque, c'est d'ailleurs les premiers avec Sonic Youth à lancer le genre. Leur impact est tout de même beaucoup moins important que la bande de Gordon, mais il commence à instituer une attitude grandement reprise lors de la décennie suivante, celle du slacker, une attitude de glandeur devant l'infini, en gros.
    http://youtu.be/jVPjcfGqs8Q
  • Écouter

    Daydream Nation (1988)

    Sortie : octobre 1988. Rock, rock alternatif et rock indépendant. 12 morceaux.

    Album de Sonic Youth

    Daydream Nation c'est l'album qui met les points sur les i, l'album ultime de noise rock mais aussi un album crucial dans la musique alternative, voire l'album le plus important dans son développement. Car si vous ne devez qu'un disque pour décrire les années 80, vous choisissez celui-ci, car tout les aspects de l'album vont servir de bases à la musique des années 90, à travers les thèmes abordés, le travail énorme sur la texture des riffs. Et Teenage Riot qui devient l'hymne ultime d'une certaine représentation de la musique indie.
    http://youtu.be/BKMD8vI1MaM
  • Écouter

    Doolittle (1989)

    Sortie : . Rock et rock indépendant. 15 morceaux.

    Album de Pixies

    Le père des années 90. Les Pixies sont les premiers à être considéré à faire le pas vers l'indie, via leur signature chez 4D. Malgré son statut incontesté de nos jours, Doolitle reçoit des critiques partagés (qui vont de l’encensement total à des réactions qui frisent la dérision), et un succès commercial mitigé. Mais rapidement il s'impose comme une figure indispensable dans le développement des années 90, cité par de nombreuses figures assez importantes (Cobain, PJ Harvey, Smashing Pumpkins), via l'écriture absurde des textes de Black, et la composition efficace et la diversité des titres.
    http://youtu.be/0P3lhrwio-M
  • Écouter

    The Stone Roses (1989)

    Sortie : avril 1989. Rock et rock indépendant. 11 morceaux.

    Album de The Stone Roses

    89, l'année du citron. Les Stone Roses au sommet du monde font vibrer le monde avec leur rock teintée des milles influences de leur ville natale, Manchester. En sort un résultat hybride mais qui marche à la merveille, ce mélange parfait de psyché et de rock plus classique.
    http://youtu.be/kmAZWKdCvmI
  • Écouter

    Screamadelica (1991)

    Sortie : . Electronique, rock indépendant, downtempo, rock et dub. 11 morceaux.

    Album de Primal Scream

    De l'usage intensif de la drogue ("I've been so high, I never wanted to come down"). Les premiers pas sur l'inspiration de musique électronique (bon on est encore dans le cadre de la dance, mais bon, c'est déjà ça) pour livrer un résultat haut en couleurs, déjantée, et assez novateur.
    http://youtu.be/aKFYtUJFYVE
  • Écouter

    Loveless (1991)

    Sortie : . Shoegaze, rock et rock alternatif. 11 morceaux.

    Album de My Bloody Valentine

    L'un des objets ultimes du rockeur indépendant, vous vous en doutez.
    http://youtu.be/LseSx_hPJyQ
  • Écouter

    Nevermind (1991)

    Sortie : . Rock, rock alternatif et grunge. 12 morceaux.

    Album de Nirvana

    Assez évident. Malgré un son déjà connu, Nevermind est important grâce à l'impact qu'il a sur la démocratisation du genre.
    http://youtu.be/HpqVrbylLTE
  • Écouter

    Bandwagonesque (1991)

    Sortie : octobre 1991. Rock et rock indépendant. 12 morceaux.

    Album de Teenage Fanclub

    Teenage Fanclub a pratiquement dix ans de retard mais c'est pas bien grave, c'est toujours cool de voir l'influence de Big Star qui continue de se perpétuer.
    http://youtu.be/-RXOEhrpfxo
  • Écouter

    Down Colorful Hill (1992)

    Sortie : . Rock, rock alternatif, rock folk et rock indépendant. 6 morceaux.

    Album de Red House Painters

    Red House Painters ne pouvait être que présent dans cette liste, pour être un des premiers groupes de slowcore, un genre parfait pour déprimer à n'importe quel mouvement de la journée, caractérisé par des lentes mélodies, sous un ton minimaliste. C'est aussi ici que Kozelek fera ses premiers pas, et deviendra peu à peu une figure importante de la scène folk américaine.
    http://youtu.be/4BMZ7wfLyno
  • Écouter

    You Turn Me On (1992)

    Sortie : . 9 morceaux.

    Album de Beat Happening

    Nous sommes en 92, Beat Happening sort son dernier album, après pratiquement dix ans de carrière. Ce nom ne vous dis surement pas grand chose, mais nous sommes ici en présence d'un des groupes fondateurs d'un genre qui ne sera jamais dominant mais qui traversera les années, la twee pop (de la musique mignonne, en gros). Ne pas oublier Calvin Johnson, ayant travaillé avec Beck, Elverum, Built to Spill, du beau monde.
    http://youtu.be/D0wDo3pQ7MQ
  • Écouter

    Giant Steps (1993)

    Sortie : . Rock et rock indépendant. 17 morceaux.

    Album de The Boo Radleys

    En pleine période britpop, les Boo Radleys s'écartent un peu des chemins battus, et devient un des premiers groupes anglais à faire partie du mouvement indé, avec une bonne grosse dose de musique psychédélique.
  • Écouter

    Bakesale (1994)

    Sortie : . Lo-fi, rock et grunge. 15 morceaux.

    Album de Sebadoh

    Un groupe souvent mis à l'écart des grands noms indés de l'époque. Pourtant Sebadoh n'a pas vraiment à rougir vis-à-vis de la concurrence, avec un son très marqué par Dinosaur Jr, et Sonic Youth.
  • Écouter

    I Could Live in Hope (1994)

    Sortie : . Rock et rock indépendant. 11 morceaux.

    Album de Low

    Le groupe le plus représentatif de slowcore. Groupe reconnu notamment pour s'être mis en opposition contre le mouvement grunge en clamant un son calme et minimaliste. Grâce à cette mise à l'écart, le groupe aura une longue carrière sans connaître de gros déclin.
  • Écouter

    Bee Thousand (1994)

    Sortie : . Rock, rock garage et lo-fi. 20 morceaux.

    Album de Guided by Voices

    La bande de Pollard est surement un des groupes les plus importants des années 90. Guidé par l'excentricité de son leader et ses paroles surréels, le groupe traverse toute la période de l'indie, en vivant sa naissance, sa mort et éclatant lors de son renouveau (1983-2004 avec une reformation y a trois ans) avec un style particulier qui ne changera jamais, enchaînant mini-morceaux sur mini-morceaux avec une prod' dégueulasse et une énergie flamboyante.
  • Écouter

    Crooked Rain, Crooked Rain (1994)

    Sortie : . Rock, rock indépendant et lo-fi. 12 morceaux.

    Album de Pavement

    A mon sens, le plus grand groupe indie de tous les temps, pas de possible remise en cause, et le groupe le plus représentatif de la scène indé des années 90. En fait, ils ont tellement influencé le genre, écouter un album de Pavement un peu au pif peut paraître un peu fade (j'avais mis 7 à ma première écoute, pour vous dire). Mais en laissant plus de temps à la troupe de Malkmus, on se rend compte que leur courte carrière (89-99) tient du génie, de la composition exemplaire de chansons pop parfaites avec des riffs catchy comme jamais (impossible de se détacher de Cut Your Hair pendant des semaines), des paroles surréalistes et décalées, de la voix détachée de Malkmus, et de l'attitude débraillée du groupe. En gros, c'est un condensé de toute cette décennie. Arrêtez de perdre votre temps, si vous aimez un tant soi peu ce genre, écoutez du Pavement, ça vous fera le plus grand bien.
  • Écouter

    Digital ist besser (1995)

    Sortie : . Rock alternatif, rock indépendant et rock. 18 morceaux.

    Album de Tocotronic

    Ce serait un peu injuste de ne pas penser à nos amis allemands, Tocotronic, leader phare du genre dans leur terre.
  • Écouter

    Vivadixiesubmarinetransmissionplot (1995)

    Sortie : . Rock, rock alternatif, rock psychédélique et rock indépendant. 16 morceaux.

    Album de Sparklehorse

    Un des grands songwriters du mouvement. Avant sa pop dépressive de It's a wonderful life, Linkous était plus dans un style plus classique, avec une prod lo fi.
  • Écouter

    #3 (Ce n'est pas perdu pour tout le monde...) (1996)

    Sortie : . Rock alternatif, rock et art rock. 10 morceaux.

    Album de Diabologum

    Une des premières traces françaises, sombre à souhait.
  • Écouter

    Casanova (1996)

    Sortie : . Pop, rock, lounge , music-hall et pop rock. 11 morceaux.

    Album de The Divine Comedy

    Le crooner pop.