Vers la fin du western ?

Avatar Buddy_Noone Liste de

162 films

par Buddy_Noone

Le western est un genre qui aura constamment évolué au fil des décennies. De sa forme classique dont on retient surtout les oeuvres de John Ford et Howard Hawks à sa forme crépusculaire (La Horde sauvage, Impitoyable, véritable éloge funèbre du genre) en passant par l'incontournable variante italienne dite spaghetti largement dominée par Sergio Leone, le western est un genre qui aura connu nombre de mutations au fil des décennies, jusqu'à péricliter dans les années 90-2000, agonisant du fait de son manque de rentabilité. Car c'est un fait, depuis les années 80, le genre s'est raréfié, effacé par l'émergence des polars, du cinéma d'action et des block-busters de science-fiction. De ce fait, les réalisateurs (et surtout les producteurs) sont devenus plus frileux à l'idée de s'atteler à nouveau au genre. On compte pourtant toujours quelques oeuvres plus ou moins réussies, se réclamant soit de la vision classique américaine à la John Ford, soit de l'anti-manichéisme du western spaghetti. Le plus souvent, ces nouveaux westerns combinent les deux approches, opposant à la vision romanesque hawksienne des personnages ambivalents et amoraux. L'équilibre est parfois délicat et souvent trop référentiel et conventionnel pour vraiment convaincre. Mais il y a des exceptions. Si certains réalisateurs ont opté pour une approche plus traditionnelle (Silverado, Tombstone, Wyatt Earp), d'autres comme Eastwood ont privilégiés le côté crépusculaire et révisionniste, voire simplement réaliste (Andrew Dominik et son Assassinat de Jesse James...). Certains même ont abordé le genre de manière tout à fait singulière comme le Dead Man de Jim Jarmusch ou le très allégorique Seraphim Falls de David Von Ancken. Le genre s'est adapté en se muant en néo-western, plus contemporain dans son approche. Qui plus est, on trouve des réminiscences du western classique dans de nombreux autres genres cinématographiques. Ainsi, Star Wars et Mad Max 2 furent conçus comme des westerns futuristes, et nombre de polars payent ouvertement leur tribut au genre en incorporant de véritables duels aux pistolets en pleine époque moderne. Vous trouverez ce genre de duels anachroniques dans des polars tels que Le Professionnel, Destination Graceland, The Punisher (entre autres) et même dans la série Braquo.
A travers cette liste, je propose un aperçu de ces autres westerns produits dès le début des années 70, quand le genre du western classique américain disparaissait et que le western spaghetti, alors en plein succès, s'éclipsait progressivement pour laisser la place aux westerns plus modernes et crépusculaires. Il était une fois dans l'ouest (1968), qui annonçait à lui seul la mutation future du genre, me semble être un bon point de départ pour commencer cette liste.
J'inclurai ici les westerns prenant pour cadre et pour unité de temps l'ouest sauvage américain du 19ème siècle et du début du dernier siècle, tout en intégrant les westerns se situant autre-part qu'en Amérique en mentionnant leur origine et leur unité de lieu (ex : Le bon, la brute, le cinglé). Par contre je n'inclurai aucun western se déroulant à une époque contemporaine (comme Trois enterrements, Down in the valley, No country for old men).

Image extraite du film Tombstone : de dos, Doc Holliday (Val Kilmer) s'apprête à défendre ses amis tournant le dos à Ringo (Michael Biehn).

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant