Walt Disney Studios en 2009

Avatar Walter-Mouse Liste de

12 films

par Walter-Mouse

Regroupement de tous les films sous le giron de Walt Disney Studios durant l'année 2009.
Avec comme toujours des commentaires plus ou moins longs pour exprimer mon avis personnel sur ces productions.

La structure des Walt Disney Studios comprend les sociétés de production suivantes:
- Walt Disney Animation Studios
- Pixar Animation Studios
- Walt Disney Pictures
- DisneyToon Studios
- Disneynature
- Lucasfilm
- Marvel Studios
- Touchstone Pictures

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    La Montagne ensorcelée (2009)

    Race to Witch Mountain

    1 h 38 min. Sortie : . Action, aventure, fantastique et science-fiction.

    Film de Andy Fickman avec Dwayne Johnson, AnnaSophia Robb, Alexander Ludwig

    Sorti le 13 Mars 2009 aux États-Unis.
    Production: Walt Disney Pictures.
    Budget: 50 000 000 $.
    Box-office mondial: 106 400 000 $.

    AVIS:

    L'affiche ne ment pas ("Escape" dans le titre se change en "Race" histoire d'annoncer le changement de registre) et le seul nom de l'acteur y apparaissant encore moins. Avec ce remake de La Montagne Ensorcelée, le seul moyen d'attirer les foules est de profiter de la popularité de Dwayne "The Rock" Johnson pour transformer la drôle d'expérience qu'était le film original en mini-blockbuster d'action. Les pouvoirs des gosses ne servent plus ici qu'à des bonus de jeux vidéos pour plus d'explosions et aucun mystère n'entoure la Montagne Ensorcelée.
    Andy Fickman passe de la petite comédie Maxi Papa à un film d'action à petit budget totalement lambda et ne fait pas des merveilles derrière la caméra. C'est très quelconque, parfois moche et ne parlons pas de l'écriture.
    Mais voilà, y a The Rock et j'adore The Rock. Il peut me donner envie de ne pas couper un film et c'est ce qui s'est produit ici. Et vu que je ne me suis pas ennuyé, j'accorde la moyenne à ce remake.

    5/10
  • Bande-annonce

    Hannah Montana, le film (2009)

    The Hannah Montana Movie

    1 h 43 min. Sortie : . Comédie, drame, comédie musicale et romance.

    Film de Peter Chelsom avec Miley Cyrus, Emily Osment, Jason Earles

    Sorti le 10 Avril 2009 aux États-Unis.
    Production: Walt Disney Pictures.
    Budget: 30 000 000 $.
    Box-office mondial: 155 500 000 $.

    AVIS:

    Dans le même genre que son modèle de base non-officiel Lizzie McGuire: Le Film, Hannah Montana: Le Film reprend quasiment les mêmes enjeux, les mêmes péripéties et les mêmes situations débiles que la dernière tentative de conclure une série Disney Channel sur grand écran sauf qu'ici, il rajoute quelque chose qui lui donne un tout autre intérêt involontaire: Les larmes de joie.
    Oh bon sang vous en avez pour vos frais, j'étais tellement hilare quand le film s'est terminé que j'ai presque hésité à lui mettre un 5 tant le ridicule n'avait plus de limites. Échouant systématiquement à rendre son héroïne attachante et intelligente (le concept-même est incroyablement con mais reprochons ça à la série) et insultant le public dans ses dernières minutes juste parce qu'une saison 4 était prévue, Hannah Montana: Le Film n'a pas fini de me hanter mais pour les bonnes raisons.
    Des nanars comme ça on en voit pas tous les jours!

    3/10
  • Bande-annonce

    Un jour sur Terre (2007)

    Earth

    1 h 30 min. Sortie : .

    Documentaire de Alastair Fothergill et Mark Linfield avec Anggun, James Earl Jones, Paul Stewart

    Sorti le 22 Avril 2009 aux États-Unis.
    Distribution américaine: Disneynature.
    Budget: 47 000 000 $.
    Box-office mondial: 109 000 000 $.

    AVIS:

    Un Jour sur Terre est devenu le premier film à être sorti sous le label de Disneynature au cinéma bien que sa production fût gérée par BBC Natural History Unit et Greenlight Media.
    Il réalisa d'excellents scores au box-office ce qui peut se comprendre au vu de son sujet ambitieux.
    En 90 minutes, Alastair Fothergill et Mark Linfield survolent chaque coin de la Planète allant de l'Arctique à l'Antarctique en passant par l'Afrique et l'Océan afin de présenter le nombre infinis d'espèces sur notre planète ainsi que leur mode de vie et leur habitat.
    Si son message final paraît un peu forcé, le documentaire est un vrai régal nous gratifiant de sublimes images et d'une documentation très complète.
    À ne pas manquer.

    8/10
  • The Boys : L'histoire des frères Sherman (2009)

    The Boys : The Sherman Brothers’ Story

    1 h 41 min. Sortie : . Biopic.

    Documentaire de Gregory V. Sherman et Jeff Sherman avec Richard M. Sherman, Robert B. Sherman, Julie Andrews

    Sorti le 22 Mai 2009 aux États-Unis.
    Production: Walt Disney Pictures.
    Budget: Inconnu.
    Box-office mondial: 55 513 $.

    AVIS:

    La période pré-années 2010's est prospère pour les documentaires Disney, à tel point qu'après Pixar, Walt Disney Studios pendant le Deuxième Âge Noir et le Troisième Âge d'Or et le voyage en Amérique Latine, ce sont les Frères Sherman qui sont à l'honneur de ce film réalisé par leurs propres progénitures, Gregory V. Sherman et Jeffrey C. Sherman. Un rêve de fan de voir l'histoire d'un des plus grands binômes de la comédie musicale en un long-métrage et The Boys: The Sherman Brothers' Story ne déçoit pas. Il ne fait pas l'erreur de limiter le travail des Sherman à leur longue carrière chez Disney malgré que le studio produise le documentaire. Ce n'est pas un outil de publicité mensongère mais une envie de comprendre le duo à travers leurs oeuvres et leur vie. Interviewés séparément, les deux frères reviennent sur leurs débuts timides, l'influence de leur famille, leur arrivé chez Walt Disney Productions, le défi ultime qu'a représenté Mary Poppins qui a été la consécration de leur parcours musical, leurs autres compositions et leurs retrouvailles des années plus tard. À cela s'ajoutent des personnalités bien choisies pour parler de l'excellence des compositeurs (John Williams, Alan Menken, John Lasseter...) et nous obtenons de The Boys: The Sherman Brothers' Story un parfait hommage à ces deux génies uniques dans le monde de la musique.

    8,5/10
  • Bande-annonce

    Passages nuageux (2009)

    Partly Cloudy

    6 min. Sortie : . Animation, comédie et fantastique.

    Court-métrage d'animation de Peter Sohn avec Tony Fucile et Lori Richardson

    Sorti le 29 Mai 2009 aux États-Unis.
    Production: Pixar Animation Studios.

    AVIS:

    Ce court-métrage représente beaucoup pour moi puisqu'il fût le premier cartoon Pixar que j'ai eu la chance de découvrir au cinéma. Et quelle mise en bouche idéale avant de commencer le prochain long-métrage des Studios! En plus d'être créatif et inventif, Passages Nuageux nous fait aussi bien passer de l'éclat de rire à la petite larme. Personnellement, mon cartoon préféré du studio.

    9,5/10
  • Bande-annonce

    Là-haut (2009)

    Up

    1 h 36 min. Sortie : . Animation, aventure et drame.

    Long-métrage d'animation de Pete Docter et Bob Peterson avec Edward Asner, Jordan Nagai, Christopher Plummer

    Sorti le 29 Mai 2009 aux États-Unis.
    Production: Pixar Animation Studios.
    Budget: 175 000 000 $.
    Box-office mondial: 735 100 000 $.

    AVIS:

    Et donc forcément, Là-Haut représente tout autant pour moi puisqu'il est le premier Disney-Pixar que j'ai découvert au cinéma après avoir vu nombre de leurs films en DVD.
    Que dire de neuf sur ce bijou planétairement acclamé par tous et par toutes?
    Réalisé par Pete Docter, 8 ans après son très réussi Monstres & Cie, Là-Haut nous transporte dans un voyage aussi bien profondément humain qu'incroyablement loufoque et décalé.
    Variant les moments comiques et colorés remplis de personnages secondaires hilarants et les scènes dramatiques mises en scène avec talent et finesse, ce joyaux de Pixar Animation Studios mérite tous les louanges qu'il a reçu depuis sa sortie.
    Quel merveilleux film! Quelle musique! Quels personnages! Quelle émotion! Brillant!

    10/10
  • Bande-annonce

    Mission-G (2009)

    G-Force

    1 h 28 min. Sortie : . Animation, action, aventure, comédie et fantastique.

    Film de Hoyt Yeatman avec Tracy Morgan, Bill Nighy, Will Arnett

    Sorti le 24 Juillet 2009 aux États-Unis.
    Production: Walt Disney Pictures / Jerry Bruckheimer Films.
    Budget: 150 000 000 $.
    Box-office mondial: 292 800 000 $.

    AVIS:

    Alors qu'on pensait que Benjamin Gates 2 n'était qu'un accident bête de l'alliance Disney/Bruckheimer, Mission-G vient nous rassurer sur le fait que cette association peut effectivement créer pas mal de bouses.
    On aurait pourtant pu faire avec un pitch aussi ridiculement drôle, à savoir des hamsters surentraînés devenus agents secrets pour sauver le monde, un délire bien drôle sauf que cette production familiale se veut cool et badass les 3/4 du temps avec des gadgets ultra-sophistiqués et des one-liners à tout-va pour nous faire oublier que ce sont des hamsters (décision détruisant le peu d'humour qui pouvait ressortir de ce concept) et par-dessus le marché, on essaie de créer du drame autour de ces clichés ambulants! Quelle erreur impardonnable bon sang!
    Un gâchis à oublier rapidement.

    3/10
  • Walt & El Grupo (2008)

    1 h 46 min. Sortie : .

    Documentaire de Theodore Thomas avec Flávio Barroso, Lee Blair, Mary Blair

    Sorti le 9 Septembre 2009 aux États-Unis.
    Production: Walt Disney Family Foundation Films.
    Budget: Inconnu.
    Box-office mondial: Inconnu.

    AVIS:

    14 ans après Frank et Ollie, Theodore Thomas revient sur une des périodes les plus connues des fans Disney, le voyage de l'Oncle Walt et de ses équipes d'animation en Amérique Latine lors du Premier Âge Noir. Ce qui devait être une mission de pacification se transforme au fil des jours en un voyage d'agrément où le Papa de Mickey retrouve l'inspiration et l'amour du public. De la grève des animateurs jusqu'à la sortie de Saludos Amigos, le fils de Frank Thomas montre des passages déjà retracés dans des petits documentaires comme Au Sud de la Frontière avec Disney mais étoffe le tout en s'axant davantage sur l'impact que le maître de l'animation a laissé sur les populations locales. Le documentaire varie de la sorte d'un assemblage d'interviews venant des enfants des artistes de Disney Animation à des témoignages d'habitants sud-américains. Il ne s'agit pas juste de l'histoire de Walt Disney, mais aussi celle de son équipe et du pays visité. Et chacun a droit à une part égale de temps à l'écran. Malgré une baisse de rythme vers le milieu du film, Walt & El Grupo est une plongée nostalgique et documentée dans l'Amérique du Sud des années 1940's.

    7,5/10
  • Bande-annonce

    Clochette et la Pierre de lune (2009)

    Tinker Bell and the Lost Treasure

    1 h 22 min. Sortie : . Animation.

    Film de Klay Hall avec Anjelica Huston, Kristin Chenoweth, Lucy Liu

    Sorti le 27 Octobre 2009 aux États-Unis.
    Production: DisneyToon Studios.
    Budget: 30 000 000 $.
    Box-office mondial: 73 000 000 $.

    AVIS:

    Suite au succès surprise de La Fée Clochette au niveau critique et commercial, DisneyToon Studios ne tardent pas à sortir un deuxième film l'année suivante.
    Poursuivant le cycle des saisons en explorant cette fois l'automne auquel l'artefact du film est directement lié, Clochette et la Pierre de Lune est une aventure rafraîchissante faisant quasiment aussi bien que son prédécesseur.
    Il ne répète pas l'histoire du premier film, il développe certains personnages, étend l'univers de la saga (toujours aussi magique et appréciable) et crée un petit film d'animation tout neuf.
    Tout neuf pour un Clochette bien sûr car le synopsis n'a rien de bien original et l'aventure est très prévisible mais comme pour le premier volet, je me suis laissé emporté.
    Toujours destiné au même public mais toujours honnête.

    6,5/10
  • Bande-annonce

    Le Drôle de Noël de Scrooge (2009)

    A Christmas Carol

    1 h 36 min. Sortie : . Animation.

    Long-métrage d'animation de Robert Zemeckis avec Jim Carrey, Gary Oldman, Colin Firth

    Sorti le 6 Novembre 2009 aux États-Unis.
    Production: Walt Disney Pictures / ImageMovers Digital.
    Budget: 200 000 000 $.
    Box-office mondial: 325 300 000 $.

    AVIS:

    Créé de l'alliance entre Walt Disney Pictures et ImageMovers, la coentreprise ImageMovers Digital s'associe avec Disney afin de produire des films d'animation 3D utilisant la performance-capture.
    Tout logiquement, c'est Robert Zemeckis qui débarque sur le projet pour poursuivre ses expérimentations techniques après Le Pôle Express et Beowulf.
    Si Le Drôle de Noël de Scrooge m'a laissé mitigé la première fois par sa réalisation très calculée et peu vivante (comme dans tous les films d'animation de Zemeckis en fait), je lui accorde le crédit d'essayer beaucoup de choses visuellement. C'est souvent très discutable, le rendu passe moyennement à de nombreuses reprises (la faute au tournage en 3D) mais la proposition est sincère et certaines scènes font mouche par leur noirceur et leur ton.
    Cette adaptation d'Un Chant de Noël est inégale mais assez intéressante il faut l'avouer.

    6,5/10
  • Bande-annonce

    Les 2 font la « Père » (2009)

    Old Dogs

    1 h 28 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Walt Becker avec John Travolta, Robin Williams, Kelly Preston

    Sorti le 25 Novembre 2009 aux États-Unis.
    Production: Walt Disney Pictures.
    Budget: 35 000 000 $.
    Box-office mondial: 96 800 000 $.

    AVIS:

    Quelle tristesse que Robin Williams ait reçu son Disney Legends la même année que la sortie d'Old Dogs, dernier film bien médiocre de la firme aux grandes oreilles auquel il participe.
    Ce qui aurait pu être un petit film gentillet et inoffensif se transforme en un concentré de mauvais goût qui ne rend absolument pas honneur au génie comique de Robin Williams. On sait que lui et John Travolta peuvent au pire déclencher quelques rires volontairement ou non mais les deux compères ne peuvent réussir cet exploit avec un script aussi pitoyable. Résultat, l'un semble plus fatigué que jamais de rejouer les mêmes rôles stupides et l'autre en fait constamment des caisses en plus de nous offrir un des sourires les plus flippants de l'Histoire du Cinéma, pathétiques, c'est malheureusement ce qu'ils sont tout du long. L'écriture est calamiteuse, la réalisation ignoble et John Debney repompe son travail sur Menteur, Menteur.
    Pas étonnant que malgré son succès modéré, Disney aient fait une croix quasi-définitive sur le développement de comédies au sein du studio vu l'accueil critique désastreux.
    Les 2 font la "Père" est sans nul doute un des pires films de la boîte.

    2/10
  • Bande-annonce

    La Princesse et la Grenouille (2009)

    The Princess and the Frog

    1 h 37 min. Sortie : . Animation, fantastique, comédie musicale et romance.

    Long-métrage d'animation de John Musker et Ron Clements avec China Moses, Alexis Tomassian, Frantz Confiac

    Sorti le 11 Décembre 2009 aux États-Unis.
    Production: Walt Disney Animation Studios.
    Budget: 105 000 000 $.
    Box-office mondial: 267 000 000 $.

    AVIS:

    L'année en demi-teinte se conclue pourtant de la plus belle des manières avec ce grand retour de John Musker et Ron Clements à la direction d'un nouveau Classique Disney en animation traditionnelle et dans la veine des films de princesses de la Compagnie.
    Si l'histoire est parfois fourre-tout et a tendance à trop vouloir en faire, La Princesse et la Grenouille est un très beau conte de fées s'inscrivant dans la lignée des films du duo.
    Malgré ses défauts, j'ai une immense affection pour ce beau dessin animé qui fût mon premier Classique Disney visionné au cinéma. On sent l'amour que Musker et Clements ont pour cette tentative de faire renaître l'animation 2D
    Beaucoup d'efforts ont été mis sur la galerie de personnages, tous parfaitement écrits, sur la bande-originale composée par Randy Newman, sur les dessins magnifiques et sur la façon dont les réalisateurs détournent les codes du studio tout en y restant fidèles et respectueux.
    Il faut à tout prix lui donner le succès qu'il aurait dû avoir à sa sortie au cinéma.

    9/10