Y'a un type, il matte plein d'animés, mais il n'y connaît rien.

Avatar Maxime SweatGuy Liste de

639 séries

par Maxime SweatGuy

Quand j'étais au collège, j'ai regardé mon premier animé. J'ai trouvé ça cool mais je n'en ai clairement pas fait une passion. Puis du haut de mes 20 ans, un de ces fameux jours ou je m'ennuyais profondément à vadrouiller entre Steam, facebook et DTC, j'ai eu la bonne idée de me rematter les vieux mangas que j'adorais. BAM! Déclic, c'est comme si une nouvelle flamme s'était allumé en moi et j'ai fini par me trouver une nouvelle passion. Devenu dingue de cette culture j'essaie tant bien que mal d'approfondir mes connaissances et de donner mon avis. Mais bon, le truc, c'est que je n'y connais quasiment rien !

Ici se trouvent tout les animés que j'ai vu, que je vois ou que j'ai envie de voir. Avec en bonus ma petite remarque/critique sur le sujet.

Bisous !

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Mon Histoire (2015)

    Ore Monogatari!!

    25 min. Première diffusion : . Comédie et animation.

    Anime de Morio Asaka et Kazune Kawahara

    J'adore le dessin de ce type, avec des couleurs pastels, qu'on retrouve également dans Shigatsu Wa Kimi No Uso. L'animé est certainement le PLUS niais que j'ai pu voir a ce jour, et franchement j'adore ça. Cependant, c'est assez rare pour le préciser, mais j'ai trouvé certaines gimmiques un peu lourdes au final, car utilisées trop régulièrement.

    L'histoire est bateau, disons que c'est un condensé de plein d'animé romantiques, c'est peu original mais ça passe bien.

    Par contre le travail sur les personnages est très original, je les ai trouvés tous assez attachants et merci à la série de prendre le mouvement à contre-pied en mettant le side-kick en rôle principal. C'est très rafraîchissant.

    Je suis plutôt déçu par la fin qui aurait pu m'en mettre plein la vue et qui finalement ne fait que quelques vagues.

    Bref, si vous cherchez un truc sans vous prendre la tête, Ore Monogatari passe plutôt bien !
  • Kiznaiver (2016)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Romance, science-fiction, comédie, drame et animation.

    Anime de Hiroshi Kobayashi

    *Voir critique
  • Gakkougurashi! (2015)

    Gakkou Gurashi !

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Seinen et fantasy.

    Anime de Masaomi Ando

    J'aurais voulu en écrire toute une critique. Mais c'est quasiment impossible sans spoiler. Alors bon, tout ce que j'ai à dire c'est que si l'animé n'avait pas souffert d'un vide incommensurable entre les épisodes 6 à 9, je lui mettais 9/10. Je suis frustré de voir qu'une série de 12 épisodes, qui a énormément de choses à raconter, n'a rien trouvé de mieux à faire que de se tirer une balle de feignasse dans le pied. Pourquoi ne pas avoir poussé plus au fond des choses avec la folie ? Pourquoi ne pas avoir gardé le ton du premier et des derniers épisodes tout du long de la série ?

    Le drama est hyper présent car la série nous laisse le temps de bien nous attacher aux personnages, les jeux d'ambiance sont franchement bons. Les tensions sont fortes. Le personnage principal est pimbeche mais attachant. L'animé sait très bien de quoi il parle et traite le sujet avec un peu d'originalité, ça fait plutôt plaisir à voir, il se permet même quelques petites fantaisies et casse les codes du zombie classique. La fin est bonne également.

    Bref, je me demande juste ce qu'ils ont fumé en plein milieu de la série pour nous sortir 3-4 épisodes franchement pas très utiles. Tout le reste est vraiment bon pourtant...

  • Full Metal Panic ! (2002)

    25 min. Première diffusion : . 4 saisons. Action, science-fiction, comédie et animation.

    Anime de Kôichi Chigira avec Tomomichi Nishimura, Shinichirô Miki, Michiko Neya

    *Voir Critique
  • Bande-annonce

    Prison School (2015)

    Kangoku Gakuen

    25 min. Première diffusion : . Seinen, romance et comédie.

    Anime de Tsutomu Mizushima

    Haha, c'est complètement n'importe quoi. Et en plus c'est super joli. Bon d'accord y'a plus d'ecchi que dans un HOTD. Mais ça n'empêche que c'est du grand n'importe quoi.
  • Bande-annonce

    Chûnibyô Demo Koi ga Shitai! (2012)

    Chuunibyou demo Koi ga Shitai!

    25 min. Première diffusion : . 2 saisons. Seinen, romance, comédie et fantasy.

    Anime de Kyoto Animation et Tatsuya Ishihara avec Sumire Uesaka, Chinatsu Akasaki, Azumi Asakura

    Encore un shojo relativement bien ficelé, tout dans l'imaginaire. Un peu lent de temps en temps et pas superbement rythmé. Cependant, l'animation est fluide, le dessin très joli et la réalisation à couper le souffle. Les scènes d'action sont simple mais super bien montées, les effets spéciaux claquent, et j'ai trouvé cet animé ultra stylé. J'ai vraiment beaucoup aimé ce concept de slice of life basique, dans lequel on ajoute des bastons imaginaire.
  • Hanbun no tsuki ga noboru sora (2006)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Romance, drame, comédie et animation.

    Anime de Tsumugu Hashimoto

    C'est court, clair, efficace. C'est pas énorme, mais c'est un moment très sympa pour les amateurs de drames.

    L'animation est un peu saccadée cependant, mais le reste est au niveau de ce que l'on à pu voir en 2006.
  • Bande-annonce

    Tokyo Ghoul (2014)

    Tokyo Kushu

    25 min. Première diffusion : . 2 saisons. Action et seinen.

    Anime de Sui Ishida et Morita Shuuhei

    Saison 1 plus qu'intéressante, tokyo ghoul c'est un savoureux mélange entre psychologie, morbide et baston. Et franchement ca prend super bien. Suspens sur les capacités du perso principal. Reflexion poussée sur les personnage secondaires, pas trop de niaiseries, même si quand même un peu. Et un dernier épisode a couper le souffle de malsainitude. Attention, le dernier épisode n'est vraiment pas a mettre devant tout les yeux, ça a tendance à être vraiment choquant.

    Ah oui, et esthétiquement. Ca claque a mort !
  • Gyakkyō Burai Kaiji: Hakairoku-Hen (2011)

    24 min. Première diffusion : . 1 saison. Thriller, seinen et jeu.

    Anime de Yûzô Satô et Nobuyuki Fukumoto

    La seconde saison de Kaiji. Quelques lenteurs alourdissent un peu le délire. Du coup c'est un peu moins bien, mais ça reste dans le même délire et faut pas croire. C'est quand même vachement prenant !
  • Bande-annonce

    Claymore (2007)

    Kureimoa

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Action, fantasy, aventure, shōnen et arts martiaux.

    Anime de Norihiro Yagi

    Un animé qui m'a énormément rebuté lors des 3 premiers épisodes, surtout a cause de son chara design très particulier auquel j'ai eu beaucoup de mal à accrocher mais aussi par manque d'intérêt pour l'intrigue. Ceci dit, les choses avancent vite et deviennent nettement plus intéréssantes par la suite. L'OST est très particulière, mais colle parfaitement à l'univers, les dessins et la réal sont parfois superbes, parfois immondes. Bref c'est une oeuvre avec des hauts et des bas. Et je reste énormément sur cette fin type "bonne série, qui ne se finira jamais" ce qui ne me donne qu'une seule envie : aller lire les mangas pour connaître les réponses à toutes ses sous-intrigues qui ne sont pas résolues dans l'animé.
  • Charlotte (2015)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Fantastique, drame et animation.

    Anime de Yoshiyuki Asai, Studio KEY et Jun Maeda

    *Voir Critique
  • Tonari no Seki-kun (2014)

    10 min. Première diffusion : janvier 2014. Mini-série, comédie et animation.

    Anime de Yuuji Mutoh et Takuma Morishige

    Format episodique court qui relate les incroyables faits du "Master of killing time". Série très amusante quoiqu'un peu redondante sur la fin, peut-être une évolution légère des deux personnages aurait rendu l'animé plus attachant.
  • Bande-annonce

    Citrus (2018)

    citrus

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Drame et animation.

    Anime de Passione et Takahashi Takeo avec Ayana Taketatsu et Tsuda Minami

    *Voir Critique
  • Bande-annonce

    Junji Ito Collection (2018)

    Itou Junji Jisen Kessakushuu

    25 min. Première diffusion : . Fantastique, Épouvante-horreur et animation.

    Anime

    Une série qui m'as beaucoup fait vibrer par son style graphique monstrueux et original et par son coté "petite histoire qui ne se finira jamais". Junji Ito possède une façon assez unique de montrer l'horreur et il aime jouer de phobies originales comme la graisse ou les petits trous. Ce qui peut vous créer un véritable malaise ou vous faire simplement rire si vous tombez sur un épisode qui vous semble simplement absurde.

    Je retiendrais cependant, une qualité d'animation absolument déplorable, avec des mouvement de caméra ou de personnages aussi naturels qu'un robot des années 60, et des visages parfois déformés par le plan sans raison et qui malheureusement à tendance à désamorcer l'horreur de l'oeuvre.

    C'est dommage car je pense que les histoires de Junji Ito auraient pu vivre un meilleur traitement et permettre un plus large publique d'accéder à son travail.
  • Bande-annonce

    Shiki (2010)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation, drame, Épouvante-horreur et thriller.

    Anime de Fuyumi Ono et Ryu Fujisaki

    Une histoire de vampires.

    L'animé dure trop longtemps pour pas grand chose. Les 13 premiers épisodes réitèrent beaucoup trop les même schémas et ramollissent la tension qui peut parfois être relevée dans certaines scènes très élégantes/glauques (les deliriums sous vampirisme par exemple) mais trop peu suffisantes. Ceci-dit, le rush à partir de l'épisode 14 rend la série beaucoup plus intéressante, et soulève enfin les questions que les vampires amènent en général dans une oeuvre (Un questionnement du style de Tokyo Ghoul un peu). A partir de ce moment, la violence devient extrêmement froide pour le spectateur et normale pour les habitants, ce qui renforce le propos principal évoqué par l'oeuvre : Du Vampire ou l'Humain qui est le véritable monstre ? Bref, c'est dommage que la série ne sache pas trop vers ou elle va durant sa première moitié, ce qui rend la deuxième partie un peu bâclée.

    Question : C'est quoi le délire avec les cheveux ? J'adore le décalage chara-design/scénario dans Higurashi, mais dans Shiki je ne pense pas que l'idée soit de cet ordre et qu'il fallait uniquement créer des persos classes. Mais bon, les design de Clamp dans Code Geass, bah ils sont très bien, à leurs place: dans Code Geass!

    J'ai vu très peu d’œuvres sur les vampires, car leur image ne me touche pas ou très peu et je trouve dommage d'avoir une histoire de ce type ou ces créatures sont exactement ce que l'on peut se représenter d'un vampire. Alors qu'il aurait été plus judicieux de les rendre plus originaux afin de permettre au spectateur d'avoir un œil plus neutre sur le sujet et donc de faire preuve de moins de jugement. Après je piaille un peu, l'histoire pose quand même beaucoup de questions, justement parce que les personnages humains, eux, sont traités avec peu de profondeur mais beaucoup d'originalité dans les personnalités.

    En tout cas, on voit que l'animé tient fermement à faire réfléchir son public mais certains choix d'esthétique et le rythme absurde de la série m'ont empêché d'apprécier pleinement l'oeuvre.
  • Yuyushiki (2013)

    ゆゆ式

    25 min. Première diffusion : . Comédie et animation.

    Anime de KAORI

    C'est fun mais un peu redondant sur les gags. Ceci dit ce doit être beaucoup plus intéressant lorsque l'on connait bien le langage japonais, l'animé est rempli de calembourgs. Les chara design m'ont rappelé Lucky Star et l'ambiance est légère même si parfois un peu anxiogène dans les premiers épisodes, car elles passent beaucoup de temps dans une toute petite pièce.
  • Hanamaru Youchien (2010)

    Hanamaru Yōchien

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation et comédie.

    Anime de Seiji Mizushima

  • Himouto! Umaru-chan (2015)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Comédie et animation.

    Anime de SANKAKUHEAD

    Concrètement, c'est comme si on avait prit seulement les scène de Konata dans Lucky Star et qu'on en avait fait un animé. Le concept est con mais y'a beaucoup de potentiel. Reste plus qu'a lui filer une intrigue. Parce que c'est très divertissant tout ça, mais y'a absolument 0 fond et surtout aucun scénario. Je me suis tout de même bien marré, maintenant j'espère qu'une saison 2 est prévue, parce que pour l'instant c'est un bon démarrage mais le délire est loin d'être exploité.

    Sinon l'animation est bonne et la réalisation est super fun, on est vraiment dans un délire absurde à la Lucky star, le problème de se délire, c'est que si on connait pas les références, on passe à coté de la moitié des vannes.
  • Watashi ga Motenai no wa Dou Kangaete mo Omaera ga Warui! (2013)

    25 min. Première diffusion : . Animation et comédie.

    Anime

    Série qui m'a un peu surpris, je m'attendais à quelque chose d'un peu plus générique, Watamote à développé un personnage principal intéressant avec un doublage excellent. Pour une série qui parle de nerd, je suis content qu'elle ne tombe pas dans le fan-service à outrance mais j'ai l'impression qu'elle n'essaie de mettre que trop rarement Tomoko en valeur, il est donc difficile de s'y attacher. Durant les 4/5 premiers épisodes je l'ai vraiment trouvée insupportable. Plutôt que de passer les 90% de la série à la regarder se saborder, j'aurais vraiment apprécié la voir évoluer.
  • Bande-annonce

    Noragami (2014)

    25 min. Première diffusion : . 2 saisons. Animation, romance, action, aventure et comédie.

    Anime de Kotaro Tamura avec Maaya Uchida, Hiroshi Kamiya et Yūki Kaji

    L'animé est assez classe, et Yato est un personnage super intéressant. L'arc de Yukine m'a également beaucoup plu, enfait tout le lore autour des shinkis est vraiment intriguant et bien développé, mais le reste sent le réchauffé. Beaucoup trop de choses importantes à la logique de la diégèse ne sont juste pas expliquées. En espérant que la saison 2 vaille plus le coup. Il n’empêche que j'ai passé un bon moment et que le scénario tient quand même bien en haleine, même si la fin est ... décevante.
  • Nisekoi (2014)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation, romance, comédie et shōnen.

    Anime de Komi Naoshi et Shaft

    La principale raison pour laquelle je voulait absolument voir Nisekoi, c'était Akiyuki Shinbo. Au final je suis un peu déçu..

    En clair, l'animation, la réalisation et le dessin sont très léchés, charmant et dans le style de Shinbo que j'adore. C'est donc une perle à regarder. Ceci dit, je pensais que je trouverais rafraîchissant de voir cette esthétique sur une histoire beaucoup plus standard que ses oeuvres habituelles, finalement, le scénario traîne en longueur, ça n'avance jamais, et surtout, le fan-service me dérange beaucoup. Je n'arrive pas à comprendre quelle est sa place dans cet animé, là ou je devinais les intentions dans les autres travaux du réal.

    Bref c'est très joli. Mais sacrément vide.
  • Bande-annonce

    La Mélancolie de Haruhi Suzumiya (2006)

    Suzumiya Haruhi no Yuuutsu

    25 min. Première diffusion : . 2 saisons. Animation, science-fiction, romance, seinen et comédie.

    Anime de Tatsuya Ishihara et Nagaru Tanigawa avec Aya Hirano, Johnny Yong Bosch, Tomokazu Sugita

    *Voir Critique
  • Bande-annonce

    Hikaru no Go (2001)

    25 min. Première diffusion : . Animation et fantastique.

    Série de Takeshi Obata et Yumi Hotta

    J'ai adoré quand j'était petit, mais ça fait très longtemps. Alors bon je peut pas être vraiment objectif. En gros vous allez apprendre les rudiments du jeu de Go et c'est cool !
  • Sankarea (2012)

    25 min. Première diffusion : . Fantasy, comédie, shōnen et romance.

    Anime de Studio Deen

    *voir critique
  • Bande-annonce

    Hentai Ouji to Warawanai Neko. (2013)

    Hentai Ōji to Warawanai Neko

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation et comédie.

    Anime de Yôhei Suzuki

    *Voir critique
  • Bande-annonce

    Mirai Nikki (2010)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Romance, action, animation, drame et thriller.

    Anime (OAV) de Sakae Esuno

  • Bande-annonce

    Chuunibyou demo Koi ga Shitai! Ren (2014)

    24 min. Première diffusion : . 2014 saisons. Romance, comédie et animation.

    Anime de Kyoto Animation et Tatsuya Ishihara avec Juri Nagatsuma, Azumi Asakura, Jun Fukuyama

    Même avis que la saison 1, mais un peu plus mou, dommage.

    +1 point pour le concours de sieste dont j'ai adoré l'absurdité.
  • Bande-annonce

    High School of the Dead (2010)

    Gakuen Mokushiroku: High School of the Dead

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Shōnen, action et romance.

    Anime de Tetsurō Araki, Daisuke Satô et Shôji Satô (mangaka) avec Saki Fujita, Yukari Fukui, Nobuyuki Hiyama, Fukui Yukari, Kitamura Eri

    De même que Blood Lad.
  • Bande-annonce

    Fullmetal Alchemist (2003)

    Hagane no Renkinjutsushi

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Aventure, animation, drame, Épouvante-horreur et comédie.

    Anime de Seiji Mizushima avec Johnny Yong Bosch, Arthur Pestel, Audrey Pic

    Il y a très longtemps que j'ai vu cet animé. Je l'ai adoré jusqu'à je ne sais quel épisode ou l'histoire pris une tournure louche. Je crois que c'est la que le manga et l'animé se sont séparés et ca se voit puisque beaucoup de nouvelles choses sont complètements tirées par les cheveux. Dans tout les cas, si je dois vous conseiller un FMA, C'est Brotherhood qui respecte le manga et possède une histoire bien plus logique et enivrante.
  • Bande-annonce

    Kin`iro Mosaic (2013)

    きんいろモザイク

    24 min. Première diffusion : . Comédie et seinen.

    Anime de Motoki Tanaka

    L'animation 3D pique un peu, y'a des bonnes idées de mise en scène et de scénario mais tout est gâché par un rythme abruti. Pourtant j'adore les slice of life et je suis loin de trouver la culture moe désagréable, mais là j'ai rien ressenti. Si ils avaient poussé le concept jusqu'au bout de la découverte des traditions et cultures japonaises ça aurait été bien plus intéressant. Au final on se retrouve juste avec un bouillon de moe. Par contre c'est du moe bien moe comme on aime le moe. Ah le dernier episode est plutôt bon, c'est le seul ou je suis vraiment entré dans le délire.