les Grandes stars du western

Avatar Ugly Liste de

20 personnalités

par Ugly

Ce genre d'abord spécifiquement américain parce qu'étant le mythe primitif de l'Amérique, avant qu'il ne se répande géographiquement ailleurs, sera illustré et porté par des acteurs qui tous symboliseront à leur manière un type de personnage. Le western, c'est plutôt une histoire d'hommes, même si souvent une femme vient s'y glisser, il sera donc question ici de quelques monstres sacrés qui ont marqué de façon indélébile le genre.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Derniers ajouts
  • Ordre alphabétique
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Photo Joel McCrea

    Joel McCrea

    acteur et producteur

    pureté et grandeur d'âme sont les principales qualités que McCrea a montré dans ses westerns. Excellent dans LA FILLE DU DESERT, il reste à jamais pour tous les cinéphiles William Cody dans le BUFFALO BILL de Wellman.
  • Photo Gary Cooper

    Gary Cooper

    acteur, producteur et scénariste

    promenant sa grande silhouette dégingandée à travers 24 westerns, Cooper est toujours d'une distinction modeste, d'une droiture inébranlable mais aussi d'une incroyable vulnérabilité dans tous ses westerns. Son rôle le plus fameux reste celui du sheriff Will Kane abandonné de ses concitoyens dans LE TRAIN SIFFLERA 3 FOIS.
  • Photo Randolph Scott

    Randolph Scott

    acteur et producteur

    le revanchard, le justicier type dont la raison de vivre est sa vengeance et sa colère. Parallèlement, il peut aussi être d'un grand calme dans son action furibarde. Même s'il a tourné beaucoup, il n'a pas eu à trop souffrir d'un manque de qualité, mais il reste le roi de la série B de grande valeur, notamment avec une série de 7 films réalisés par Budd Boetticher qui marque une période dorée. Doté d'une grande générosité, il n'a jamais cherché à écraser les jeunes acteurs qui débutaient auprès de lui.
  • Photo John Wayne

    John Wayne

    acteur, producteur et réalisateur

    il a incarné pendant 30 ans le type même de l'aventurier courageux, solitaire et endurci. On peut se moquer de son jeu, de ses convictions politiques ou de l'image qu'il représente aujourd'hui, mais il vaut mieux que ce qu'on peut penser, en tout cas il symbolise presque à lui seul le western à qui il a tant donné. Avec sa démarche virile et trainante, son accent très américain, et ses petits gilets en cuir, Wayne s'est promené dans quelques chefs-d'oeuvre qui restent indéniablement dans toute mémoire de cinéphiles.
  • Photo James Stewart

    James Stewart

    acteur et artiste musical

    il représente le bon Américain, celui qui décide d'aller seul au devant des Indiens ou des hors-la-loi pour mettre un terme à des combats incessants. Prodigieux héros d' Anthony Mann avec qui il tournera 5 westerns successifs, il est aussi admirable dans LA FLECHE BRISEE et chez John Ford.
  • Photo Robert Taylor

    Robert Taylor

    acteur et réalisateur

    le visage froid et impassible de Taylor a fortement marqué le western, même s'il n'en a pas tourné autant que Randy Scott ou John Wayne. Malgré ce masque austère, il conserve ses gestes élégants et son regard limpide. LA DERNIERE CHASSE lui permet de composer un personnage cupide, sans scrupules et sanguinaire.
  • Photo Henry Fonda

    Henry Fonda

    acteur, producteur et artiste musical

    calme, résolu et fier, il traverse le western d'un pas royal, de sa démarche princière. Honnête et loyal, il apporte au western une puissante garantie morale grâce à un jeu sobre, et symbolise l'homme juste et humain qui se consacre au service d'une bonne cause. Mais il cassera ce mythe de façon fracassante chez Sergio Leone.
  • Photo Arthur Kennedy

    Arthur Kennedy

    acteur

    souvent en co-star, il servit plusieurs fois de faire-valoir dans le western comme ailleurs, mais c'est le traître par excellence, la fripouille au visage douteux et ingrat qui n'inspire pas confiance, il finit presque toujours par trahir le héros. N'empêche qu'il a tourné dans de grands westerns et travaillé avec de grands réalisateurs.
  • Photo Kirk Douglas

    Kirk Douglas

    acteur, producteur, réalisateur et auteur

    avec lui, c'est l'aventure soutenue et la violence sans frein. Sur son visage à fossette, passent tour à tour l'amitié, l'amour, mais souvent la haine, la rage et la destruction, son visage de rageur instable et son attitude exaltée expriment un caractère forcené et tourmenté.
  • Photo Alan Ladd

    Alan Ladd

    acteur et producteur

    le chevalier solitaire qui symbolise dans le western l'homme pacifique et d'une nature sans histoire, le "lonesome cowboy" loin de son foyer ou qui n'en a pas, le cavalier errant au tir infaillible et au passé obscur. Cette image de cowboy chevaleresque sera magnifiée dans L'HOMME DES VALLEES PERDUES et lui collera à la peau.
  • Photo Richard Widmark

    Richard Widmark

    acteur, producteur et réalisateur

    héros ou victime, Widmark est un homme auquel on s'attache, même s'il est un hors-la-loi ou un loser qui se fera presque toujours tuer à la fin. Ses personnages sont souvent ambigus, mais son jeu nuancé et sa seule présence suffisent à sauver le pire de ses westerns. Son rôle le plus célèbre est celui de Jim Bowie dans ALAMO.
  • Photo Anthony Quinn

    Anthony Quinn

    acteur, producteur, réalisateur, auteur, préfacier, créateur et artiste musical

    son physique buriné, sa silhouette de truculent géant, son allure typée, et ses gestes lourds et brutaux lui vaudront souvent à ses débuts des rôles d' Indiens ou de Mexicains, mais attention, son talent de composition peut aller très loin, notamment dans LE DERNIER TRAIN DE GUN HILL et L'HOMME AUX COLTS D'OR.
  • Photo Burt Lancaster

    Burt Lancaster

    acteur, producteur, réalisateur et scénariste

    il n'est pas l'homme d'une seule fonction et d'un seul registre, il n'a pas symbolisé un personnage spécifique comme la plupart des autres westerners. Ses rôles vont de l' Indien rageur (comme dans BRONCO APACHE) au mercenaire fatigué, en passant par l'officier de cavalerie, le sheriff, le fermier ou le pionnier... mais il marque toujours ses rôles d'une dose psychologique forte et surtout d'une exceptionnelle vigueur, voire parfois d'une rage comparable à celle de Douglas (comme dans VERA CRUZ).
  • Photo Robert Ryan

    Robert Ryan

    acteur et artiste musical

    son physique de désenchanté, austère et ingrat le destinera aux rôles de canailles, de sublimes bad guys aux noirs desseins. L'acharnement est le point commun à tous ses personnages qui sont des lions combattant sans toujours gagner.
  • Photo Robert Mitchum

    Robert Mitchum

    acteur, producteur, scénariste et artiste musical

    peu d'acteurs ont su imposer avec autant de force une gueule, une allure, et un comportement comme Mitchum. Sa nonchalance, sa désinvolture, son air absent, sa manière de réagir comme s'il était forcé, sont autant de traits caractéristiques de ce géant débonnaire. Ses plus mauvais westerns sont en partie sauvés par sa forte personnalité.
  • Photo Audie Murphy

    Audie Murphy

    acteur, producteur et auteur

    lui, c'est un peu le kid du western, il a toujours conservé ce physique sémillant et jeune, même en vieillissant, il est peu connu du grand public, hormis des cinéphiles, mais il incarne souvent l'anti-héros dans tous ses westerns. Il n'a tourné que des westerns, dont certains sans grand intérêt, on y trouve quand même de très bonnes séries B comme UNE BALLE SIGNEE X, L'ETOILE BRISEE, LE KID DU TEXAS ou A FEU ET A SANG... et John Huston l'a formidablement utilisé dans LA CHARGE VICTORIEUSE.
  • Photo Lee Marvin

    Lee Marvin

    acteur et artiste musical

    d'abord excellent second couteau , il s'est ensuite imposé dans le western grâce à sa trogne et à son jeu puissant. Bad guy par excellence où sa tête de tueur impressionne, il a donné de vigoureuses interprétations de voyou bagarreur, mais Lee Marvin c'est avant tout Liberty Valance qui humilie James Stewart et renverse le steak de John Wayne: légendaire !
  • Photo Charles Bronson

    Charles Bronson

    acteur

    comme Lee Marvin, Bronson fut d'abord un excellent acteur de complément durant les années 60 où il sera un colosse au coeur tendre (comme dans LES 7 MERCENAIRES), un soldat ou un Indien, presque toujours un homme qui a vécu, un gars endurci, un costaud à qui on ne la fait plus. Il reste aussi un acteur à "gueule" qui finit par exploser grâce à Sergio Leone dans son rôle d' Harmonica dans IL ETAIT UNE FOIS DANS L'OUEST.
  • Photo Clint Eastwood

    Clint Eastwood

    acteur, réalisateur, producteur et artiste musical

    ce grand Californien aux yeux bleus, à la démarche lente et pittoresque, a su saisir sa chance lui aussi en Italie chez Leone, avant de revenir dans son pays pour donner une image de l'Ouest plus réaliste et plus crue. Mais pour beaucoup de cinéphiles et de passionnés, il reste avant tout l'étranger, l'homme sans nom, et le mythique Blondin dont l'identité douteuse de pistolero sera pour lui un symbole. Il parle peu pour mieux agir tout en imposant une silhouette de macho renforcée par des accessoires hautement symboliques : le chapeau cachant le regard ténébreux, la barbe de 3 jours, le cigarillo, les éperons sonores et le poncho mexicain.
  • Photo Lee Van Cleef

    Lee Van Cleef

    acteur

    l'un des plus extraordinaires tueurs des années 50, grâce à son physique étrange en profil d'aigle, son regard dur aux yeux cruels qui en ont fait un troisième couteau très populaire, celui qui mourrait dès la première bobine. C'est ce qui plaira à Sergio Leone qui s'empressera de l'engager pour ET POUR QUELQUES $ DE PLUS. Sa première partie de carrière hollywoodienne sera marquée par peu de séries B en fait, il sera présent dans beaucoup de grands westerns, et après LE BON LA BRUTE ET LE TRUAND, il fera une carrière très lucrative en Italie dans de nombreux westerns spaghetti, dont certains sans grande originalité, mais indéniablement, sa présence et sa stature physique marquent de façon indélébile le genre.