Voir le monde sous d'autres latitudes...

Récits, romans, carnets, essais, nouvelles... sur le thème du voyage, de l'aventure, de la découverte du monde, de soi et des autres.

« Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page » Saint Augustin

Liste de

155 livres

créee il y a environ 8 ans

 · 

modifiée il y a 6 mois

Petit traité sur l'immensité du monde
7.1

Petit traité sur l'immensité du monde

Sortie : 7 avril 2005 (France). Roman, Essai

livre de Sylvain Tesson

Résumé : Pour ralentir la fuite du temps, Sylvain Tesson parcourt le monde à pied, à cheval, à vélo ou en canot. Dans les steppes d'Asie centrale, au Tibet, dans les forêts françaises ou à Paris, il marche, chevauche, escalade aussi les monuments à mains nues. Pour mieux embrasser la terre, il passe une nuit au sommet de Notre-Dame de Paris, bivouaque dans un arbre ou sous un pont, construit des cabanes.Cet amoureux des reliefs poursuit le merveilleux et l'enchantement. Dans nos sociétés de communication, il en appelle à un nouveau nomadisme, à un vagabondage joyeux. Ce Petit traité sur l'immensité du monde est un précis de désobéissance naturaliste, une philosophie de poche buissonnière, un récit romantique contre l'ordre établi.«Texte aussi court que remarquable, et qui, prenons les paris, figurera bientôt dans toutes les bibliothèques des amoureux du voyage aventureux.»Emilie Grangeray - Le Monde 2Egalement chez Pocket : L'axe du loup et La marche dam le ciel (avec Alexandre Poussin).Extrait du livre :Les internautes naviguent dans les corridors virtuels du cyberworld, des hordes en rollers transhument dans les couloirs de bus. Des millions de têtes sont traversées par les particules ondulatoires des SMS. Des tribus de vacanciers pareils aux gnous d'Afrique migrent sur les autoroutes vers le soleil, le nouveau dieu !C'est en vogue : on court, on vaque. On se tatoue, on se mondialise. On se troue de piercings pour avoir l'air tribal. Un touriste s'envoie dans l'espace pour vingt millions de dollars. «Bougez-vous !» hurle la pub. «ÿ fond la forme !» On se connecte, on est joignable en permanence. On s'appelle pour faire un jogging. L'ÿtat étend le réseau de routes : la pieuvre de goudron gagne. Le ciel devient petit : il y a des collisions d'avions.Pendant que les TGV rusent, les paysans disparaissent. «Tout fout le camp», disent les vieux qui ne comprennent rien. E

Indian roads
7.9

Indian roads

un voyage dans l'Amérique Indienne

Sortie : 14 mai 2014 (France). Essai

livre de David Treuer

Résumé : C'est en écrivain et romancier que David Treuer nous entraine dans un voyage à la rencontre de l'une des faces cachées de l'Amérique contemporaine : celle des réserves indiennes. Il y en a plus de trois cents aux Etats-Unis : certaines ne font que quelques hectares, d'autres sont immenses. Quelques-unes sont prospères, la grande majorité connaissent une extrême pauvreté, mais toutes ont en commun d'être des lieux où vivent des communautés dynamiques et qui résonnent des échos d'un passé ancien et d'une histoire complexe. Parce qu'il a lui-même grandi sur une réserve, dans le nord du Minnesota, David Treuer nous permet de découvrir ce monde de l'intérieur et son talent d'écrivain, son sens de l'observation, font merveille. C'est autant un voyage à travers le continent américain qu'un voyage dans le temps. C'est une histoire que nous n'avions encore jamais entendue racontée ainsi, un récit passionnant et un formidable exemple de résilience.

L'Usage du monde
8

L'Usage du monde (1963)

Sortie : 1963 (France). Récit

livre de Nicolas Bouvier

Huxley a mis 7/10.

Résumé : Récit du voyage de Nicolas Bouvier qui dura dix-sept mois, au début des années 1950, de Yougoslavie à l'Afghanistan.

Rencontre hors du temps
8.1

Rencontre hors du temps

Rencontres hors du temps

Sortie : 27 octobre 2011 (France). Beau livre, Culture & société

livre de Eric Valli et Aurélie Taupin

Résumé : Eric Valli est parti sur le continent nord-américain à la rencontre d'hommes et de femmes qui un jour ont tout quitté pour vivre au plus près de la nature. Ils ont fui le stress des villes, le règne de l'hyper consommation pour revenir à l'essentiel, être libres, et vivre en harmonie avec eux-mêmes. Parmi eux, Colbert, un ancien golden boy devenu trappeur, Lynx, une ex égérie punk, qui vit depuis 20 ans dans une yourte et organise des stages pour apprendre à vivre comme au temps de la préhistoire, ou encore Mason, un fermier à l'ancienne qui vit en autarcie. De ces personnages hors du commun, Eric Valli dresse un portrait intime et très vivant.

L'homme qui marche
7.7

L'homme qui marche

Sortie : avril 2013 (France). Récit

livre de Jean Béliveau

Résumé : 11 ans autour du monde, 64 pays traversés, 54 paires de chaussures usées, 75 000 kilomètres à pieds. Jean Béliveau a décidé de marcher pour lui et la paix pour les enfants. Cette marche a durée 11 années loin de sa famille. Il nous raconte ici son odyssée pédestre.

Seule sur le transsibérien
6.8

Seule sur le transsibérien

Sortie : août 2006 (France).

livre de Geraldine Dunbar

Résumé : C'est par le Transsibérien que Géraldine Dunbar a choisi de renouer avec la Russie. Elle y avait en effet vécu et travaillé de 1996 à 1999 et en gardait la nostalgie. En 2004, elle embarque donc à bord du «train des trains» pour gagner Vladivostok en plusieurs mois, alors que le trajet peut s'effectuer en sept jours. Russophone et au fait des réalités du pays, Géraldine Dunbar relate avec précision et talent les évolutions et les contradictions de la nouvelle société russe. Son voyage en train et les nombreuses escales qu'elle a réalisées entre la Moscovie et l'océan Pacifique lui permettent d'évoquer aussi les contrastes et les distorsions entre les métropoles de l'Ouest européen et les bourgades de l'Est sibérien. C'est avec coeur que l'auteur partage sa fascination pour la culture slave, ancrée dans sa fréquentation assidue des grands écrivains. Une annexe technique sur le voyage dans le Transsibérien et une annexe littéraire sur le train dans la littérature russe complètent ce récit d'une femme qui n'a pas craint de voyager «à la russe», dans le Rossia pour touristes et jusqu'en 3e classe, pour comprendre les aspirations de tout un peuple. Niée à Londres en 1972, de père sud-africain et de mère française, Géraldine Dunbar a passé sa Njeunesse en Grande-Bretagne. Après avoir appris le russe au lycée, elle effectue son premier voyage en Russie en 1992 et poursuit l'aventure en faisant le tour de la Crimée en auto-stop. Titulaire d'un DEA d'ÿtudes slaves, Géraldine Dunbar multiplie ensuite les séjours à Moscou, où elle travaille à la BBC puis dans la publicité. Elle y est retournée en 2004 pour réaliser son rêve: voyager à bord du Transsibérien.Extrait du livre:Extrait :Mon premier contact avec la langue et la culture russes eut lieu en 1984, lorsque ma mère m'encouragea à choisir le russe comme

Errance
7.9

Errance (2000)

Sortie : 2000 (France). Roman

livre de Raymond Depardon

Résumé : J'ai le pressentiment que quelque chose ne sera plus comme avant. C'est peut-être là la vraie définition de l'errance, de sa quête, avec sa solitude et sa peur. C'est le désir que je cherchais, la pureté, la remise en cause, pour aller plus loin, au centre des choses, pour faire le vide autour de moi. Je me dois de me laver la tête... pour rencontrer le centre d'une nouvelle image, ni trop humaine, ni trop contemplative, ou le moi est aspiré par les lieux quand le lieu n'est pas spectacle, ni surtout obstacle. Il me faut vivre cette quête qui est la mienne... Elle arrive à un moment, ni bon ni mauvais, elle est nécessaire... Pour être juste cette errance est forcément initiatique... mon regard va changer... Cette quête devient la quête du moi acceptable.

Sept ans d'aventures au Tibet
7.6

Sept ans d'aventures au Tibet (1952)

Sieben Jahre in Tibet. Mein Leben am Hofe des Dalai Lama

Sortie : 1954 (France). Beau livre

livre de Heinrich Harrer

Résumé : Trois évasions en Inde pendant la Seconde Guerre mondiale, deux traversées de l'Himalaya, une marche interminable sur les hauts plateaux désolés du Changtang... Cinq ans de séjour à Lhassa, la ville interdite, où Harrer devint le confident et le professeur de l'actuel Dalaï Lama, alors un adolescent. Une aventure, oui mais aussi une quête rédemptrice qui va faire de l'ancien moniteur autrichien de l'entre-deux-guerres, inscrit aux SS, le défenseur des peuples opprimés. A commencer par celui du Tibet, ce " Toit-du-Monde " où Harrer a trouvé son salut et qu'il considère comme sa vraie " terre natale ". Traduit en 50 langues et vendu à plus de 4 millions d'exemplaires, Sept ans d'aventures au Tibet, porté aujourd'hui à l'écran, est un document irremplaçable pour tous les défenseurs de ce Tibet perdu.

Flash ou le grand voyage
7.7

Flash ou le grand voyage

Sortie : 1974 (France). Roman

livre de Charles Duchaussois

Résumé : Charles Duchaussois raconte son voyage en Asie, la découverte de la drogue et illustre ainsi la période hippie des années 1960.

Portrait de l'aventurier

Portrait de l'aventurier (1986)

Sortie : 1986 (France). Essai

livre de Roger Stephane

Résumé : J'appelle aventurier celui qui s'engage au service d'une cause sans y adhérer ; qui engage sa vie plus pour son propre salut que pour la victoire. Ernst von Salomon, un des précurseurs du renouveau socialiste qui surgira en Allemagne dès 1918 (et qui, tragiquement, aboutira à Hitler quinze ans lus tard), écrit : " Cette première question d'une vie à remplir trouve sa réponse dans la vie même. " T.E. Lawrence remarque : " L'appel du désert pour les penseurs de la ville a toujours été irrésistible. Je ne crois pas qu'ils y trouvent Dieu, mais qu'ils entendent plus distinctement dans la solitude le verbe vivant qu'ils apportent avec eux. " Et Malraux avoue : " Je n'aime pas les pauvres gens, ceux en somme pour qui je vais combattre... Je les préfère uniquement parce qu'ils sont les vaincus. " L'aventurier : le contraire du militant ; étranger par essence au fanatisme et même au manichéisme. L'aventurier : un irréductible solitaire. R.S.

Les bouts du monde

Les bouts du monde

Sortie : 25 janvier 2012 (France). Récit

livre de Roger Willemsen

Résumé : En trente ans, Roger Willemsen a parcouru les cinq continents, à la recherche de "ses" bouts du monde. Certains attendus : l'Afrique du Sud, la Patagonie, l'Himalaya... D'autres bien plus singuliers : une station de train au Myanmar, la fresque du Jugement dernier à Orvieto, une administration au Congo... Il voyage pour se perdre, tenter d'échapper complètement à lui-même, à ses références occidentales, et s'efforce de saisir l'essence de chaque pays. Emaillé de rencontres riches et insolites, son récit témoigne d'un regard passionné et passionnant sur le monde, les êtres, la vie. Ces merveilleux morceaux de voyages littéraires sont aussi la preuve que le bout du monde peut être à notre porte, quand il concorde avec une autre fin - la fin d'un amour, la fin des illusions, la fin de la vie, et avec de nouveaux commencements.

Africa Trek, tome 1
7.5

Africa Trek, tome 1

Sortie : mars 2007 (France). Récit

livre de Sonia Poussin et Alexandre Poussin

Résumé : Kenya, ÿthiopie, Soudan, ÿgypte et Israël?Alexandre et Sonia Poussin racontent la suiteet la fin de leurs aventures africaines. ÿ pied,seuls, sans sponsor ni assistance technique, ilsont pris le temps de vivre avec les masaïs, desuivre une méharée, de gravir les pyramides.Un portrait superbe et poignant de l?Afriqued?aujourd?hui. Africa Trek I a reçu le prix LaToison d'Or du livre d'aventures 2004 à Dijonet le prix du Livre des Angles 2004.

Africa Trek
7.6

Africa Trek

Du Kilimandjaro au lac de Tibériade

Sortie : 2 mars 2015 (France). Essai

livre de Sonia Poussin et Alexandre Poussin

Le Frisson des départs

Le Frisson des départs

Sortie : 11 septembre 2012 (France). Beau livre

livre de Yvon Boëlle et Jean-Claude Bourlès

Résumé : Regard croisé entre un écrivain-randonneur et un photographe-voyageur sur le « partir », Le Frisson des départs est un duo où chacun joue sa propre partition qui pourtant s accorde à l autre. C est un livre de désirs. Désir de partir à la découverte de paysages inconnus et de nouvelles routes. Désirs de rencontres avec « l étrange étranger », de humer des parfums d aventure, de rompre le quotidien qui étouffe... Ici, on respire à pleins poumons l amour des grands espaces, des chemins sans fin et des bords du monde. Des côtes irlandaises aux montagnes de Galice, de la baie du Mont-Saint-Michel aux plaines de Castille, des sentes de la forêt de Brocéliande aux chemins de Compostelle, une invitation au voyage de l âme et de l esprit. Car la vie est un perpétuel départ, une aspiration permanente vers ailleurs...

Écrivains voyageurs
8

Écrivains voyageurs

Ces vagabonds qui disent le monde

Sortie : 2011 (France). Essai, Beau livre

livre de Laurent Maréchaux

Résumé : Les uns - Loti, Conrad, Segalen ou Bouvier - partent au bout du monde pour courir après les rêves nés de leurs lectures d'enfance ; les autres - Kipling, London, Kessel ou Chatwin - prennent la route pour nourrir leurs pages blanches. Les arpenteurs d'océans - Slocum, Kavvadias ou Moitessier -, de déserts - Thesiger - et de cimes enneigées - Alexandra David-Néel - font leurs les propos de Stevenson : "Je ne voyage pas pour aller quelque part, mais pour voyager. Je voyage pour le plaisir du voyage." Quant aux plumitifs en herbe - Cendrars, Simenon ou Gary -, ils proclament, à l'instar de Kerouac : "Ecrire est mon boulot... Alors il faut que je bouge !" Les bourlingueurs finissent, pour combler leurs poches vides, par coucher sur le papier le récit de leur périple ; les romanciers en devenir commencent par écrire, puis, quand l'imagination leur fait défaut, partent se confronter au monde pour s'en inspirer. Curieux infatigables, la plupart notent les épreuves qu'ils endurent, les rencontres qui les bouleversent et les belles histoires glanées ici ou là. Le voyage les transforme, ils décrivent leur métamorphose, cet autre qui naît en eux. De retour, ces vagabonds retracent, souvent en les magnifiant, les aventures qu'ils ont vécues. Tous - sans se préoccuper de savoir s'ils sont voyageurs avant d'être écrivains, ou l'inverse - entendent dire le monde, transmettre leur passion pour la littérature d'aventure, et inciter leurs lecteurs à boucler leur sac pour emprunter leurs pas.

Aventurier des glaces
7.7

Aventurier des glaces

Sortie : 24 avril 2012 (France). Récit

livre de Nicolas Dubreuil et Jean-Michel Moutot

Résumé : Passant plus de huit mois par an près des pôles (notamment au Groenland), l'explorateur Nicolas Dubreuil sillonne en kayak, à ski, en traîneau et à pied les régions de l'Arctique et de l'Antarctique. En partageant la vie et l'intimité des peuples de l'Arctique, il témoigne de l'évolution de leur vie quotidienne et de ses bouleversements.

La Chevauchée des steppes
7.5

La Chevauchée des steppes

3000 kilomètres à cheval à travers l'Asie centrale

Sortie : 7 mars 2013 (France). Récit

livre de Sylvain Tesson et Priscilla Telmon

Résumé : Ils ont parcouru à dos de cheval 3000 kilomètres à travers l'Asie Centrale, soit un périple qui les a menés de la Chine au Moyen-Orient, en traversant le Kirghizistan, le Tadjikistan, l'Ouzbékistan, pour toucher enfin la mer d'Aral. Dans leurs sacoches, pour tout viatique, ils n'emportent que les récits des explorateurs qui se sont succédé dans la région depuis le XIVe siècle, de Marco Polo à Ella Maillart, et associent à travers les siècles leur propre regard à celui de ces illustres écrivains voyageurs. Un voyage de six mois qui vaut comme exploit sportif, mais qui intéresse encore davantage pour la description qu'il propose d'un monde à part, féerique et autarcique, un monde secret et enchanteur : le monde des steppes.

Mystères polaires

Mystères polaires

Sortie : 25 avril 2013 (France). Récit

livre de Nicolas Dubreuil et Ismaël Khelifa

Résumé : Passant plus de huit mois par an près des pôles (notamment au Groenland), l'explorateur Nicolas Dubreuil sillonne en kayak, à ski, en traîneau et à pied les régions de l’Arctique ainsi que de l’Antarctique. C'est chaque fois l'occasion pour lui de revenir sur les traces des plus grands explorateurs, ou encore de visiter des zones militaires oubliées depuis la fin de la Guerre froide... Par ailleurs, grâce à son activité de conférencier, il évoque Camp Century, la base nucléaire secrète américaine construite sous la calotte glaciaire du Groenland dans les années 1960 ; l'île fantôme de Sannikov qui influença les plus grands auteurs de SF ; la conquête de l'Antartique par les nazis ; Pyramiden, la cité utopique de l'Empire soviétique, qui comptera jusqu'à 2 500 habitants ; les mensonges du navigateur de Kerguelen qui, plutôt que d'avouer n'avoir jamais posé les pieds sur les îles du même nom, invente un monde paradisiaque quand il revient à la cour de Louis XV... Autant d'histoires que l'auteur s'attache à mettre en scène de façon romanesque tout comme à décrypter de manière très sérieuse. Mystères polaires propose ainsi des révélations sur toutes les plus grandes énigmes du monde polaire.

Sur la route
7.2

Sur la route (1957)

On the Road

Sortie : 1960 (France). Roman

livre de Jack Kerouac

Huxley a mis 6/10.

Résumé : Le roman raconte les aventures de l'auteur et d'un compagnon de route, Dean Moriarty. On y croise plusieurs personnages fascinants.

La Ferme africaine
7.5

La Ferme africaine (1937)

Den afrikanske farm

Sortie : 2006 (France). Roman

livre de Karen Blixen

Résumé : «Quand le souffle passait en sifflant au-dessus de ma tête, c'était le vent dans les grands arbres de la forêt, et non la pluie. Quand il rasait le sol, c'était le vent dans les buissons et les hautes herbes, mais ce n'était pas la pluie. Quand il bruissait et chuintait à hauteur d'homme, c'était le vent dans les champs de maïs. Il possédait si bien les sonorités de la pluie que l'on se faisait abuser sans cesse, cependant, on l'écoutait avec un plaisir certain, comme si un spectacle tant attendu apparaissait enfin sur la scène. Et ce n'était toujours pas la pluie. Mais lorsque la terre répondait à l'unisson d'un rugissement profond, luxuriant et croissant, lorsque le monde entier chantait autour de moi dans toutes les directions, au-dessus et au-dessous de moi, alors c'était bien la pluie. C'était comme de retrouver la mer après en avoir été longtemps privé, comme l'étreinte d'un amant.» (trad. Alain Gnaedig.)

La beauté du monde
6.4

La beauté du monde

Sortie : août 2008 (France). Roman

livre de Michel Le Bris

Résumé : Sur les photos de Martin et Osa Johnson, on voit ce couple vedette, ces amants de l'aventure, tels qu'ils prêtent à rêver, tels qu'ils inspirent à Michel le Bris ce roman-vrai du Continent noir : Osa, sensuelle, rayonnante, la carabine à l'épaule ou le viseur sur l'œil, saluant ici un chasseur au teint d'ébène, serrant ailleurs la main fripée d'un chimpanzé. Martin, l'ancien cuisinier de la croisière du Snark avec Jack London, l'ingénieux caméraman qui filma les réducteurs de têtes des Nouvelles Hébrides et les Big Nambas, maintenant commandant à une armée de porteurs, à l'assaut des territoires encore inviolés du Kenya. Martin et Osa Johnson, dans les années 1920, furent les grandes stars de l'aventure. Une certaine Winnie est chargée en 1938 d'écrire les mémoires d'Osa, veuve désormais, beauté flétrie réfugiée dans l'alcool. Commence un troublant face à face, où la jeune Winnie, outrepassant son rôle, prend peu à peu possession de son modèle, menant une enquête presque policière, traquant les zones d'ombres du couple qui révéla l'Afrique sauvage, mais paradisiaque, mais vierge, à l'Amérique. Mais il se pourrait bien que ce soit Osa, qui mène en fait le jeu, à travers ses confidences – Osa hantée par le mystère de la beauté du monde...Du New York des « Roaring twenties » à la jungle kenyane, de la « table ronde » de l'Algonquin, où Dorothy Parker et Zelda Fitzgerald furent les marraines new-yorkaises d'Osa, à la jungle étouffante du pays des Pygmées, des clubs de Jazz de Harlem où l'on ignorait résolument la prohibition tandis que s'inventait le style « jungle », au spectacle du monde primitif encore préservé : c'est toute une époque que Michel Le Bris nous fait revivre. Duke Ellington et King Kong, le Muséum d'histoire naturelle et les grands singes abattus, Hollywood et la fin du cinéma muet, les dernières heures de l' « heureuse » colonisation, les couleurs fauves d'une ferme en Afrique : un roman en technicolor.

L'Axe du loup
7.6

L'Axe du loup

Sortie : 4 novembre 2004 (France). Essai, Récit

livre de Sylvain Tesson

Résumé : Pendant 8 mois, Sylvain Tesson a refait le long voyage de la Sibérie au golfe du Bengale qu'effectuaient naguère les évadés du goulag.

Le monde en stop
8.3

Le monde en stop

Sortie : février 2009 (France).

livre de Ludovic Hubler

Résumé : Une école de commerce est tout sauf une fabrique à auto-stoppeurs, l'objectif premier étant de former les chefs d'entreprise et décideurs de demain et de les préparer au marché du travail. Ludovic Hubler, Alsacien formé à l'école de commerce de Strasbourg, a choisi quant à lui de casser tous les schémas de formation établis et de procéder différemment. 24 ans au moment de l'obtention de son master, il part du principe qu'une découverte des réalités du monde est un préambule nécessaire avant de s'ouvrir à la vie professionnelle. C'est ainsi qu'il se lance le le' janvier 2003 dans un " tour des hommes ", qu'il aime appeler son " doctorat de la route ". Son aventure va durer cinq années, au cours desquelles il utilisera uniquement le stop sous toutes ses formes pour se déplacer. Du " voilier-stop " pour traverser notamment les océans Atlantique et Pacifique au " brise-glace-stop " pour se rendre sur le continent Antarctique, en passant par la traversée du Sahara, ou de pays comme la Colombie et l'Afghanistan, Ludovic aura testé son pouce dans toutes les situations possibles et imaginables. Ses rencontres furent aussi nombreuses que variées. Parmi les plus marquantes figurent celle avec le dalaï-lama qui l'a reçu dans sa demeure de Dharamsala en Inde mais aussi celles de plusieurs milliers d'étudiants de tous horizons avec qui Ludovic a partagé son aventure en cours de route. Cinq années de voyage, 170000 kilomètres parcourus, 59 pays traversés, des centaines de conférences données et les services de plus de 1300 conducteurs donnent une idée de l'ampleur et de la richesse du périple. Plus qu'un nouvel exploit de l'extrême, ce livre retrace une aventure humaine extraordinaire dont le souffle de liberté ne manquera pas de vous emporter...

Méharées
7.9

Méharées (1937)

Explorations au vrai Sahara

Sortie : 1989 (France). Récit

livre de Théodore Monod

Résumé : Dix mai, au puits d'Aguenni, à trente kilomètres de Tombouctou : dernière nuit de vrai désert, pas très solitaire d'ailleurs. Les bergers ont puisé, je crois, du soir au matin ; chœur des bœufs, des moutons et des bourricots, auquel ne manque qu'une seule voix, celle du petit veau qui est tombé hier dans le puits et qui s'est tué. Et puis c'est la grand-route du Nord, très fréquentée en cette saison de retour d'azalaï. Longs défilés silencieux de chameaux glissant dans la nuit, a clair de lune. Spectacle assez solennel, presque grandiose : ces rames incessantes lancées à la file indienne, monstre sans fin, articulé, mécanique, évoquent je ne sais quelle bête colossale, à la fois une et multiple, une sorte de titanesque scolopendre aux pattes innombrables, animée d'un rythme lent, mais décidé, implacable, irrésistible.

Latitude zéro
7.5

Latitude zéro

Sortie : 2001 (France). Récit

livre de Mike Horn

Résumé : Lorsqu’il décide de parcourir en solitaire les 40 000 kilomètres de l’équateur, Mike Horn se lance un défi inouï.

Vagabond des mers du Sud
7.5

Vagabond des mers du Sud

Sortie : mai 2004 (France).

livre de Bernard Moitessier

Méandres d'Asie, du Baïkal au Bengale

Méandres d'Asie, du Baïkal au Bengale

Sortie : avril 2008 (France). Roman

livre de Caroline Riegel

Résumé : Un récit de voyage dans la lignée de Longue Marche de Bernard Ollivier.Une aventure exceptionnelle pour une jeune femme exceptionnelleIngénieur en constructions hydrauliques, la quête de l'eau a conduit Caroline Riegel auprès d'hommes et de femmes qui depuis la nuit des temps s'adaptent et organisent leur vie autour de cet élément si vital et capricieux. Méandres d'Asie est le second des deux tomes qui retracent son périple en Asie: vingt-deux mois du lac Baïkal jusqu'à Bangkok. Elle nous fait ici découvrir l'Asie des neiges et des moussons en nous entraînant au cœur d'un hiver himalayen au Zanskar (vallée isolée par la neige l'hiver) aux côtés de villageois, lamas et nonnes bouddhistes, avant d'entamer la descente du Gange sur une bicyclette indienne durant la mousson, jusqu'au Bangladesh.L'AUTEURCaroline Riegel, diplômée en France et en Allemagne, a travaillé un an aux États-Unis avant de suivre la construction d'un barrage dans la Montagne Noire, puis un second au Gabon. Passionnée de montagne et de photographie, son parcours est avant tout motivé par une intarissable soif de rencontres et de partage.

Quinze cents kilomètres à pied à travers l'Amérique
7.3

Quinze cents kilomètres à pied à travers l'Amérique

Sortie : octobre 2006 (France).

livre de John Muir

Résumé : «John Muir - Planète Terre - Univers» tels sont les mots inscrits sur la face intérieure de la couverture du carnet de route dont est issu ce volume. Ils reflètent l'état d'esprit dans lequel son auteur entreprit sa marche de quinze cents kilomètres en direction du golfe du Mexique, via le Kentucky, en 1867. Il s'agit là, de loin, de la plus longue excursion botanique que John Muir ait faite au cours de sa jeunesse. Sa pérégrination a lieu dans une Amérique sauvage dans les deux acceptions du terme : des pans immenses de territoire sont intouchés par l'homme dans le même temps ou les soubresauts de l'histoire - la guerre de Sécession vient de s'achever - rend les routes incertaines. Les conditions sont donc rudes, les rencontres aléatoires, mais le naturaliste reste ferme sur ses jambes, et prend les étoiles pour couverture Mi-naturaliste (il note, classe, repère les espèces endémiques), mi-prophète, toujours en extase devant la «wilderness», son amour de la nature est une véritable religion et ses rares incursions dans les villes (il n'entrera même pas dans New York lors d'un transit entre la Floride et Cuba) sont purement fonctionnelles.«Souvent, il me fallait coucher dehors sans couverture, mais aussi sans souper ni déjeuner. Pourtant, je n'avais d'ordinaire guère de difficulté à trouver une miche de pain dans les clairières larmiers. Muni de l'un de ces gros pains de la forêt, j'étais capable de vagabonder durant des kilomètres au sein de la nature sauvage, libre comme les vents dans les bois radieux.»() ÿ l'heure où les forêts disparaissent, où Ut vie sauvage menace de n'être bientôt plus qu'un souvenir, il faut lire John Muir, et en tirer des leçons : jamais ce grand écrivain naturaliste n a été aussi actuel.Christophe Mercier, le FigaroMuir, c'est le héros des écologistes américains :les Parc Nationaux, c'est lui, et sa

Sous les yourtes de Mongolie : Avec les fils de la steppe

Sous les yourtes de Mongolie : Avec les fils de la steppe

Sortie : 1 décembre 2007 (France). Beau livre

livre de Marc Alaux

Résumé : Ce récit est l?archéologie d?une passion nomade. Chaque chapitre s?organise autour de l?épisode fort d?un des voyages de l?auteur sur le plateau mongol : Oulan-Bator, métropole misérable mais lancée dans le chantier du capitalisme ; l?équilibre précaire de la vie nomade dans les steppes du Gobi ; le travail du troupeau, les traditions pastorales et les fêtes estivales ; les minorités ethniques, laissées pour compte du libéralisme ; la désoviétisation et l?insécurité aux frontières.Sur un ton personnel et engagé lié à son expérience du terrain, l?auteur exploite les connaissances qu?il a acquises au contact d?ethnologues pour initier le lecteur au monde des steppes et inviter, par son témoignage original et très documenté, au respect d?une culture en plein changement.

Pensées en chemin: Ma France des Ardennes au Pays Basque
6.5

Pensées en chemin: Ma France des Ardennes au Pays Basque

Sortie : 12 mars 2014 (France). Histoire

livre de Axel Kahn

Résumé : On découvre Axel Kahn en randonneur de haut niveau, capable de parcourir de la frontière belge à la frontière espagnole, au Pays basque.