Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Couverture 22/11/63

Critiques de 22/11/63

Livre de (2013)

beaucoup de défauts mais ça se lit facilement

Je n'avais pas lu Stephen King depuis l'adolescence (qui commence à remonter loin). À l'époque, j'avais adoré "Shinning", "Ça", "Marche ou crève", "La ligne verte"... puis j'ai grandi, et sans même m'en rendre compte, je suis passée à autre chose. Je ne snobais pas volontairement King, non, je ne prêtais juste plus attention à ses livres quand il s'agissait de choisir mes lectures de vacances.... Lire l'avis à propos de 22/11/63

Avatar atomystik
7
atomystik ·

Stephen King, maître du temps !

22/11/63 est un roman à valeur historique. Il faut convenir que ce roman est bien documenté, le but de King est de faire revivre les sixties dans ses moindres détails, jusque dans la marque des boissons et nourritures de l’époque. L’auteur a revisité le thème du voyage dans le temps et de l’uchronie de façon intelligente. On retrouve des thèmes déjà présents dans bon nombre... Lire l'avis à propos de 22/11/63

Avatar clairefayau
9
clairefayau ·

On ne joue pas avec l'effet papillon

C'est à un beau voyage que nous convie Stephen King, celui d'un professeur d'anglais qui remonte le temps pour essayer de réécrire l'histoire. Ce périple est l'occasion de regarder les années 58 à 63 avec le point de vue du 21eme siècle, forcément nostalgique mais lucide, attachant autant que désanchanté. Loi d'un thriller voué à la loi des rebondissements incessants, le récit de King est... Lire la critique de 22/11/63

Avatar Jean-Marc Dupouy
7
Jean-Marc Dupouy ·

Un chef d'oeuvre

Peut-être le meilleur des King, en tout cas l'un des plus aboutis. Un pavé qui nous tient en haleine de la première à la dernière page. L'auteur nous livre sa version du voyage dans le temps, avec cette idée géniale que l’Histoire ne veut pas être modifiée, transformant la mission du héros en un éprouvant concours du combattant. Stephen King transforme finalement le postulat de base en une... Lire la critique de 22/11/63

Avatar Numan
9
Numan ·

Le divin retour

Je ne vais pas écrire un page pour décrypter, disséquer, analyser, farfouiller ou je ne sais quoi. Steph et moi c'est une longue histoire, mais je l'ai abandonné il y a quinze ans et voilà je le retrouve. 22/11/63 c'est enfin lui de nouveau, avec sa nostalgie des années 50/60, avec des personnages qu'il aime comme sa vie passée, (j'ai adoré le clin d’œil à Çà en passant). Touchant, beau,... Lire l'avis à propos de 22/11/63

Avatar MorazDeMope
9
MorazDeMope ·

Critique de 22/11/63 par Maghily

Tout d’abord, j’ai été terriblement surprise par le contenu de ce roman : je m’attendais à un thriller autour de l’assassinat de Kennedy. Cependant, la majeure partie du roman s’intéresse à la vie quotidienne de Jake/George et au développement de ses nouvelles relations : amitiés mais surtout, amours… Je n’ai pas été déçue par cet aspect mais cela m’a beaucoup surprise. Néanmoins, j’ai trouvé... Lire la critique de 22/11/63

Avatar Maghily
8
Maghily ·

Décevant

Le voyage temporel promis à travers la couverture n' a qu'un but: empêcher l'assassinat du Président Kennedy. Cette promesse en dépit de son éclat n'interviendra qu'au bout de la 800ème page du roman !!!!!(environ!) Cette volonté d'étirer le suspens, loin de tenir le lecteur en haleine, le lasse. Les digressions n'ont pas su nourrir l'intrigue principale. Toutefois, Stephen King a au moins... Lire la critique de 22/11/63

Avatar NAELHA
5
NAELHA ·

Passés composés

Je n'avais pas spécialement envie de relire du Stephen King, auteur américain culte dont j'ai dévoré l'oeuvre longtemps avant que ce blog n'existe (son roman Misery m'avait tout particulièrement plu) mais duquel je m'étais détourné par lassitude. Mais quelle occasion plus belle et surtout plus séduisante que celle de revisiter avec lui l'histoire de ce 22 novembre 1963, le fameux jour où le... Lire l'avis à propos de 22/11/63

Avatar Sorel
7
Sorel ·

Critique de 22/11/63 par Angélita

Selon son ex-femme, Christy, Jake Epping, professeur d’anglais, est incapable de montrer ses sentiments. Al, propriétaire d’un fast-food, l’appelle. Il lui annonce qu’il a un cancer, qu’il est mourant et que Jake doit faire une expérience. Je me suis plongée dans ce roman avec délectation, ravie de retrouver l’écriture, le style de Stephen King. Cela a bien duré 400 pages,... Lire la critique de 22/11/63

Avatar Angélita
7
Angélita ·

22 + 11 + 63 = 96% de pur plaisir !

Hurlons avec les loups, ces animaux souvent associés à la littérature d’épouvante porteront sûrement chance à Stephen King : on pourra reprocher à l’auteur américain d’avoir choisi la facilité en s’emparant d’un événement qui, ad nauseam, a fait l’objet de tous les fantasmes littéraires et cinématographiques. A force de voir Kennedy trouver la mort dans des circonstances aussi... Lire l'avis à propos de 22/11/63

Avatar Juwain
9
Juwain ·