Pourquoi Carracalla ?
Livre austère et un peu rébarbatif, mais de première main sur la personnalité, les fonctions et l'histoire de Jean Moulin. Et donc de la (très ! ) difficile organisation de la Résistance. De quoi avoir envie de se replonger dans cette époque, pour comprendre un peu mieux l'histoire.
Ce journal de Daniel Cordier, sans fard, nous montre le parcours extraordinaire de 2 hommes ordinaires. C'est un document sur le parcours intellectuel du jeune homme (19 ans à l'armistice) et de famille Maurrassienne, engagé corps et âme dans la Résistance (il en est au coeur des rouages complexes), et plus encore auprès de Jean Moulin. Il deviendra marchand d'art contemporain et passionnément de gauche àprès la guerre. Puis, depuis les années 70, historien de la mémoire... pour que l'on n'oublie pas.

EsopatPauchet
8
Écrit par

Le 23 juillet 2021

5 j'aime

5 commentaires

Alias Caracalla : Mémoires, 1940-1943
EsopatPauchet
8

Alias Alain

Pourquoi Carracalla ? Livre austère et un peu rébarbatif, mais de première main sur la personnalité, les fonctions et l'histoire de Jean Moulin. Et donc de la (très ! ) difficile organisation de la...

Lire la critique

il y a 1 an

5 j'aime

5

Alias Caracalla : Mémoires, 1940-1943
ut0pian
7

Très intéressant... MAIS...

C'est Arrêt sur Image qui m'avait fait connaitre le titre du bouquin. Le récit historique personnalisé est bien retranscrit et pertinent. Grâce à ce livre vous comprendrez la portée du Général De...

Lire la critique

il y a 7 ans

2 j'aime

Alias Caracalla : Mémoires, 1940-1943
madametong
7

Memoires

J ai arrêté a 570 pages. Très belle écriture, j ai aimé son optimisme pour quitter la France, sa préparation sans fin en Angleterre, et son arrivée en France. Sa rencontre avec Rex, Jean Moulin, l...

Lire la critique

il y a plus d’un an

Borg/McEnroe
EsopatPauchet
7
Borg/McEnroe

Wimbledon 1980

J'avais 16 ans, j'en pinçais pour Borg, j'avais regardé le match avec mon père (enfin, nous étions réunis pour une même cause...) Je me souviens toujours de l'intensité de ce match, mais j'avais...

Lire la critique

il y a 3 ans

12 j'aime

2

The Assassin
EsopatPauchet
8
The Assassin

Somptueux

Je n'avais jamais vu les films de Hou Hsiao-Hsien. Du coup, ce matin, j'ai cherché toute sa filmographie pour rattraper le retard. Ce film est somptueux, tout simplement. Je passe sur l'intrigue...

Lire la critique

il y a 6 ans

11 j'aime

11

Lettre à mon juge
EsopatPauchet
9

Ne me jugez pas

De Simenon, je n'avais rien lu. Maigret pour moi, c'était Jean Richard et après Bruno Cremer... C'était mes parents qui regardaient, moi, ce flic bourru.... Un ami m'a incité à revoir ma copie.... et...

Lire la critique

il y a 3 ans

10 j'aime

7