Couverture American Death Trip

American Death Trip

(2001)

The Cold Six Thousand

12345678910
Quand ?
8.1
  1. 0
  2. 2
  3. 1
  4. 2
  5. 6
  6. 20
  7. 81
  8. 170
  9. 139
  10. 62
  • 483
  • 43
  • 299
  • 13

Le 22 novembre 1963, le jeune Wayne Tedrow, policier de Las Vegas, débarque à Dallas, Texas. Pour le compte de la mafia, il est chargé d'abattre le maquereau noir Wendell Durfee qui a agressé le donneur de cartes d'une partie de 21 et crevé l'œil d'un autre joueur. Wayne doit recevoir l'assistance...

Critiques : avis d'internautes (11)
American Death Trip
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de American Death Trip par Shub_Lasouris

American Tabloid l'avait foutu sur les rotules. Il achète la suite. Il démarre. Il tourne les pages. Une ambiance, un style. Comme à la maison. Cette petite pute de Hoover. Drac qui lorgne du coté de Vegas. Les parrains de la mafia. Saigon. Martin Luther King. Littell qui perd progressivement la boule. Et le grand Pete, Pete le costaud. Vise un peu le tableau : La suite du meilleur bouquin...

8
Avatar Shub_Lasouris
10
·
Critique de American Death Trip par oyoyo

La suite d'American Tabloïd. Depuis l'assassinat de JFK jusqu'à celui de son frère, avec un beau détour par le Vietnam et une couverture des droits civiques. Un grand bonheur de retrouver les personnages d'American Tabloïd, rouages obscurs et torturés de machinations tordues. Le petit nouveau, Wayne Tedrow, est extrêmement réussi et ne gâche en rien cette suite. Un second opus aussi... Lire la critique de American Death Trip

7
Avatar oyoyo
10
oyoyo ·
Dallas, 22 novembre 1963.

Pete fait craquer ses jointures. Pete Bondurant. Le Grand Pete. Pete le Français. Ex-LAPD. Ex-Roi de l’extorsion. Ex-Homme de main de Howard Hughes. Tueur. CIA. Trafiquant de drogue. Pro Causa. Pro Ekipe. Pete pense à Cuba. Pete mange Cuba. Pete rêve Cuba. Pete organise des raids. Pete scalpe les simpáticos. Pete veut passer à la vitesse supérieure. Pete veut le scalp de Fidel. Ward sourit.... Lire la critique de American Death Trip

4
Avatar VodKaDexter
9
VodKaDexter ·
Découverte
Un boulet de littérature que j'ai failli jeté

Le plus long! Je possède 12 livres de James ellroy, auteur provocateur et totalement déjanté de la littérature américaine, que j'ai toujours mis entre 2 et 3 semaines pour les finir (même American Tabloid qui faisait 800 pages). Mais je dois dire que celui-ci m'a laissé de marbre avec 950 pages à lire, mais vu que j'adore l'oeuvre de James Ellroy pour sa capacité à présenter les bas instincts... Lire l'avis à propos de American Death Trip

3 1
Avatar vito wodka
7
vito wodka ·
Asphyxie

James Ellroy. Je crois que ces quelques syllabes sont pour moi synonymes d'un univers. Basé sur des faits historiques, mais surtout nourri des obsessions de son créateur. La crasse. La pourriture. Ce que l'homme peut infliger de plus dégueulasse à son prochain. Ellroy est un conteur, mais un conteur de l'angoisse, de l'horreur la plus pure, parce qu'elle prend ses racines dans l'homme. Les... Lire la critique de American Death Trip

3
Avatar Cal_
10
Cal_ ·
Toutes les critiques du livre American Death Trip (11)