Deux frères

Avis sur American Tabloid

Avatar Val_Cancun
Critique publiée par le

Premier tome de la trilogie Underworld USA, l'excellent "American tabloid" mélange allègrement héros fictionnels et personnages réels, évènements imaginaires et histoire véritable des Etats-Unis, selon le regard fantasmé de James Ellroy et sous sa plume si particulière.

On suit trois héros très différents - tous plus ou moins corrompus, entre FBI et CIA - de 1958 à 1963, date de l'assassinat de JFK, personnage qui apparaît largement dans le roman, sous les sobriquets de Belle Coupe, Dos-Cassé ou Grand Frère.
Avec son frère cadet Bobby, John est sans doute le véritable héros du roman, tant l'histoire des Etats-Unis fusionne et coïncide avec celle de la fratrie Kennedy au cours de cette période.

Au détour des pages, on croise également des protagonistes tels que l'avionneur et producteur de cinéma Howard Hughes, le directeur du FBI John Edgar Hoover ou le syndicaliste Jimmy Hoffa.

Pour en revenir brièvement aux trois principaux personnages de fiction, il s'agit de Kemper Boyd, un agent du FBI hyper ambitieux et charmeur, Pete Bondurant, un homme de main brutal mais rusé, et Ward Littel, ami un peu lâche de Boyd dont il fut le partenaire au FBI, porté autant sur la morale que sur la bouteille.
Ces trois hommes vont connaître moult évolutions personnelles et professionnelles, et se rapprocher du pouvoir politique chacun à leur manière.

"American tabloid" est un bouquin hors-norme, un roman unique en son genre mais aussi hyper touffu et exigeant, donc pas évident à lire, même si les 800 pages se dévorent quand même assez aisément, pour peu qu'on adhère au style flamboyant et sarcastique de James Ellroy.
Mais le récit comprend tant de personnages, de noms à retenir, de micro-événements, que ce n'est pas un livre à picorer distraitement sur la plage ou dans les transports en commun.

Il faut aussi accepter les outrances et autres provocations d'Ellroy, et avaler certaines invraisemblances "hénaurmes" (les multiples retournements de veste de certains, les comportements absurdes...), qui quelque part font tout le charme du roman.
Autre point gênant, on ne ressent pas une énorme empathie pour les personnages, trop tordus et difficiles à cerner.

Personnellement je lirais évidemment la suite - "American death trip" - mais je vais clairement attendre un peu avant de m'y plonger, histoire de laisser décanter tout cela.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 277 fois
8 apprécient

Val_Cancun a ajouté ce livre à 1 liste American Tabloid

  • Livres
    Couverture Une vie française

    Top 10 Livres

    Avec : Une vie française, Le chagrin, Le Meurtre de Roger Ackroyd, Les désarrois de Ned Allen,

Autres actions de Val_Cancun American Tabloid