Union dense au-dela de l'aventure jusqu'au bonheur sans partage

Avis sur Amour et Merveille : Les Lais de Marie de France

Avatar fleurblanche234
Critique publiée par le

J'ai ete etonnee de voir cette page vide....ou s'est envolee votre curiosite naturelle devant l'aventure , l'amour et une bravoure sans pareille. Car le recueil de Marie de France reunit en douze lais, autre ,mot pour recit breton , pour un conte merveilleux en octosyllabe, donc en poesie, avec une annexe de fables..Elle vivait au Xll e siecle dans la cour de Plantagenet du roi d'Angleterre, cour d' Henri ll , qui etait aux dires des specialistes le plus brillant foyer du monde occidental du temps. Son nom comporte de France ca veut dire l'Ile de France par rapport a l'Angleterre ou elle vivait. c'etait le temps d'Alienore d'Aquitaine, du developpement d'une litterature courtoise et de l'epanouissement de l'ecriture des premiers romans antiques La c'est la matiere de Rome qui a donne premier source a l'imaginare medieval. L'autre matiere. autre source c'est la matiere de France, chanson de geste avec son cycle de barons , de Charlemagne et de Roland. La troisieme source c'est la matiere de Bretagne et c'est la ou s'inscrit Marie de France ...avec Chretien de Troyes. Toutes ces matieres ont donne lieu a une imagination vivante, creatrice et soucieuse d'une forme nouvelle, celle de l'ecriture pour sauver les delicieux contes bretons qu'elle aime tant de l'oubli et de les presever dans la memoire de l'avenir. Car chaque lai precede d'une introdiction ou elle professe, ce souhait et chaque lai termine par un souhait de le preserver par ecrit pour la joie de ceux qui viendront. et aussi elle donne son titre en anglais en ou breton., ce que l'anglais appelle nightingale, les bretons appellent le rossignol. Elle les a retranscits tels qu'elle avait entendus de bouches de conteurs, harpistes ou jongleurs differents.
Les lais sont une pure merveille. Ils sortent d'un imaginaire celtique, qui comprend l'Armorique, Bretagne francaise, et le Pays des Galles, Cournouailles Ecosse ou l'irlande et mettent en en scene un univers heroique et chevaleresque herite de la chanson de geste tel le cycle de Charlemagne et du preux Roland mais aussi l'univers de l'imaginaire du roi Arthur et ses chevaliers celebres tel que Gauvain, Yvain et tant d'autres, ceux qui sont des heros de ces quelques recits etudies ici. Le chevalier medieval est donc celui qui est noble , valeureux a un sens d'honneur tres tres developpe et courtois, ayant des manieres de la cour,n'etant pas rude ou fruste de ceux de la chanson de geste. De tres passages sont consacres a ses vetements , a son destrier a ses armes, a ses riches qui revelent son origine noble ou royale donc riche ou encore noble mais d'une branche cadette donc contraint a servir une cour puissante avec un grand seigneur.Les lais montrent ces chevaliers parfaits, faits pour plaire a une dame ou a une demoiselle, Car la femme, ca veut dire une femme mariee mais on est au nord , avec des trouveres, la femmes devrait etre mal mariee, la femme tourmentee au supplice d'un vieillard jaloux qui la tient enfermee dans son chateau avec comme gardien soit un pretre ou sa soeur aussi vieille ou une niece, fille de sa soeur. L'amour trouve la solution qui est celle du coeur, ou de l'interieur, correspond a un desir ou un voeu interieur qui se fait l'heroine, ou le heros, une voie naturelle liee au pouvoir merveilleux des fees qui donne libre cours a des oiseaux merveilleux ou des navires enchantes qui abordent des rivages lointains, de l'un ou a l'autre cote de La Manche
Car il y a dans ces lais merveilleux des le debut quelque chose qui manque, un trou a combler, cequi aussi correspond a la Morphologie proppienne, fonction premiere des contes. On a le premier lai, qui s'appelle Guigemar qui est le nom du chevalier parfait de naissance noble qui a tout pour avoir un destin superbe, comble mais il ne peut pas aimer d'amour et l'aventure apparait a lui lors d'une chasse ou il tombe sur une biche blanche qu'il blesse et elle lui renvoie sa lance en le blessant a son tour et lui prophetise la mort ou la guerison de la blessure par une femme qu'il aimera. Et la suit son aventure amoureuse qui le guidera sur son chemin enchantee et l'unira encore et encore une fois pour une confirmation du destin amoureuse et reparateur comme une potion, par enchantement d'un noeud amoureux, lover's knot. Donc des le premier lai on est en presence du merveilleux mais aussi du reel qui est la femme mal mariee mais les evenements sont propices , tout s'ouvre, meme les portes censes etre fermees jaloiusement se sont laisses ouvertes. Car c'est l'esthetique de l'univers merveiilleux et pas fantastique (Todorov), ce qui fait que dans l'univers merveilleux les lecteurs ou auditeurs acceptent les faits narres , le merveilleux etant essentiel pour la trame,etant incontestable; dans le fantastique, on s'etonne en doutant de la raison car il est oppose a la raison, il y a la folie la-dedans. Le merveilleux est le parti plus proche au reve, pas de folie, le merveilleux est normal au recit. Car dans Lanval un autre lai tout est reve, son amour pour une fee qui l'a choisi a cause de sa renommee et de sa courtoise mais elle attend de lui un pacte du secret, il ne s'agit de devoiler leur amour a personne donc encore une union dense, amour de la nuit celui du reve .
Equitan autre lai qui met en scene un seigneur dont le nom presuppose justement ce qu'il n'a pas l'equilibre, la mesure, autre attribut d'un chevalier noble ou un seigneur .
Bisclavret, ou lai d'un loup-garou, histoire d'un homme noble qui porte un secret en lui car periodiquement il est transforme de en loup-garou et peut regagner sa forme premiere s'il trouve ses vetement sous sa place habituelle. et ici il y a un secret, secret viole et tourne conbtre son auteur. Encore un reve du Moyen age, celui du loup animal nocturne, nefaste qui porte malheur a ceux qui meritent. C'est le conte qui recele la misogynie du Moyen age mais aussi celui qui parle de la frontiere entre le sujet et son autre, sa femme, il y a des secrets qui sont sans partage., refoules.
Le Frene, beau lai qui raconte une medisance injuste et aussi un coeur pur arustocratique de la jeune heroine , Frene, qui comme femme arbre, mais celle de l'Innocence reussit a tirer sur elle la Reconnaissance. La Reconnaissance procede aristotelien de la mimesis anagnerosis, cher aux contes et vieux recits , s'agissant d'un retour et une confirmation , une reparation de par le passe., il y a deux arbres Frene et coudrier, liees d'une naissance commune, et unies comme deux femmes soeurs d'un comte aime. Symbolique d'une Autre, femme proche trop proche, pauvre et l'autre lointaine princesse laquelle on desire pour epouse au nom de Coudrier celle qui porte les fruits.

Le lai de Rossignol beau lai poetique d'un amour tue et glorifie poetiquement artistiquement par le chevalier amant et aussi un autre lai celui au nom de Milon ou se trouve le combat entre le pere et le fils duel inconnu mais acharne ou il y anagnoresis , et juste me rappelle une autre reconnaissance celle de Rustrem et Suhreb.
Un beau lai de deux amants jeune et beaux qui s'aiment jusqu' a la mort dont le Mont-Saint-Michel est leur sepulture.
Belle oeuvre venant des temps anciens, paiens edulcore par le christianisme mais qui donne encore une confirmation de la parole vraie et sincere et destinee a paire, et peut'etre a un repos ensoleille, cellui pour la plage au long d'un bord du cote breton ou aquitaine et qui sait l'imaginatrion vous aidant vous tomberiez sur un navire venu de l'autre cote avec un chevalier noble blesse ou le soir, a votre hotel vous ecouteriez un rossignol d'amour.
Lisez cet ouvrage bilingue en francais facile et vers magnifiques de l'ancien francais. Conte pour un film d'ete

PS En recherchant sur le net il y a quelques secondes je me penche sur l'avis du livre de Philippe Menard intitule Les lais de Marie de France Contes d'amour et d'aventure, dans une critique par Glyn S. Burgess qui de cet ouvrage en question releve l'affirmation que "Menard sees Marie above all comme un "conteur", her work as "une litterature faite pour susciter les reves et repondre aux aspirations du coeur.
Cet avis vient appuyer mon propos , celui de l'art de la conteuse a partir de l'imaginaire collectif , et son desir de le transcrire du fugace

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 185 fois
4 apprécient

Autres actions de fleurblanche234 Amour et Merveille : Les Lais de Marie de France