Couverture Anthracite

Critiques de Anthracite

Livre de

  • 1
  • 2

A la découverte du Donbass !

Après une première lecture plus que décevante du premier roman sélectionné pour le Prix Sens critique du Premier Bouquin (qui par ailleurs devrait s’appeler le Prix SC du premier bouquin de la rentrée 2016 chez Stock), je dois dire que je compte beaucoup sur ce roman pour remonter le niveau, sans quoi il serait déjà évident que les ouvrages sélectionnés pour ce prix, pour lequel j’ai déjà... Lire l'avis à propos de Anthracite

3
Avatar socrate
7
socrate ·

La couleur de l'avenir

Bon, déjà, le sujet ne m'intéressait guère, donc ça partait mal entre nous, Cédric. Anthracite (fil rouge qui désigne à la fois la couleur et le charbon en lui-même) traite du conflit ukrainien dans le Donbass, offrant une plongée quasi-documentaire dans cette région, cœur industriel vieillissant du pays, via l'histoire de deux amis. Vladlen est chef d'orchestre en Ukraine.... Lire la critique de Anthracite

3 4
Avatar Brune Platine
6
Brune Platine ·

"Car le noir dit la fermeté des coeurs ; Gris, le travail ; et tanné, les langueurs" (Prix SC, 2)

Après l'expérience dévastatrice (dans le sens le plus péjoratif du terme) de L'Eveil de Line Papin, ce n'est pas sans appréhension (voire, sans effroi) que je me suis attelée à la lecture du deuxième livre du Prix SC, Anthracite, de Cédric Gras. Le début m'a effectivement un peu effrayée : un style surchargé, plein de fioritures, avec des généralités insupportables... Lire l'avis à propos de Anthracite

2 2
Avatar Eggdoll
6
Eggdoll ·

Grisou

Avertissement : livre lu et critique rédigée dans le cadre du prix SensCritique du Premier Bouquin. Le pitch : deux vieux copains, Vladlen et Émile, se retrouvent coincés dans l'Est de l'Ukraine en pleine guerre civile. Vladlen est plutôt du côté de Kiev, Émile penche franchement du côté de Moscou, mais ils partagent le même but : retrouver leurs dulcinées respectives.... Lire la critique de Anthracite

2
Avatar Tídwald
6
Tídwald ·

Cela sent le vécu !

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Cédric Gras sait exploiter ses expériences du terrain. Cette fois-ci, il nous entraîne dans le Donbass, en pleine guerre civile et nous raconte les péripéties de deux amis qui rêvent de retrouver leurs petites amies. Mais ce n'est pas le plus important. Ce road-movie n'est, au final, que le prétexte pour nous raconter l'histoire de cette région, en... Lire la critique de Anthracite

Avatar Eric ROBINNE
7
Eric ROBINNE ·

Dans la république de l'anthracite et des hauts fourneaux

Vladlen est chef d’orchestre à Donetsk. Le 9 mai 2014, jour anniversaire de la victoire contre le nazisme, il a le malheur, par bravache, de faire jouer l’hymne national ukrainien. Alors que la guerre est sur le point d’éclater et que les esprits sont échauffés comme jamais, il doit quitter précipitamment la ville, abandonner femme et maîtresse et partir se réfugier dans la mine d’Emile, son... Lire l'avis à propos de Anthracite

Avatar David_L_Epée
9
David_L_Epée ·

Moins un roman qu'un récit de voyage fictif

Ne suivant que de loin l'actualité des "grands" éditeurs français, j'ignorais que Cédric Gras avait écrit un roman sur la crise ukrainienne et la guerre du Donbass, publié en 2016 chez Stock. Sa récente réédition en poche m'a permis de le découvrir. Je n'ai pas hésité longtemps avant de me le procurer, ayant apprécié "Le Nord, c'est l'Est" du même auteur, tandis que "L'hiver aux trousses"... Lire la critique de Anthracite

Avatar Oliboile
7
Oliboile ·

L'essouflement de l'écrivain

Autant l'histoire pourrait être intéressante, autant le livre est d'un ennui... Et pourtant le sujet m'intéresse, mais pas traité de cette manière. Au début je me suis demandé si c'était une sorte d'autobiographie, ce qui expliquerait qu'on ait voulut y suivre deux personnages. Recherche faite, le type n'est pas ukrainien mais il a tout de même vécu dans le pays plusieurs années, et sur la... Lire la critique de Anthracite

Avatar lislb
3
lislb ·

Kusturica chez les Soviets

"La beauté c'est toujours triste... elle remue sous le nombril, elle prend au ventre. C'est bien trop profond pour être joyeux." Traversé de moments de grâce, ce road movie surréaliste au cœur d'une Ukraine en déroute mêle la poésie au drame en faisant de la légèreté le révélateur de l'absurde. Lire la critique de Anthracite

Avatar Laetitia Kermel
6
Laetitia Kermel ·

Critique de Anthracite par Nanash

[Pour le Prix SensCritique du Premier Bouquin Stock] Nous avons tous suivi les nouvelles concernant les velléités de scission des régions de l'Est de l'Ukraine suite à la révolution issue du soulèvement de Maïdan. Mais combien d'entre nous ont réellement compris ce qu'il s'y passait. Les éléments les plus diffusés concernent la majorité de russophones et la proximité de la... Lire la critique de Anthracite

1
Avatar Nanash
8
Nanash ·
  • 1
  • 2